Economie

L'essence n'augmente pas... pour le moment

La table ronde aura duré plus de deux heures pour n’aboutir finalement qu’à un simple planning de travail. Syndicats, pétroliers, SRPP, DDE, patrons de Total, Tamoil et Caltex ont accepté la demande formulée par le Préfet: attendre le 26 septembre, premier bilan, pour prendre une décision.


L'essence n'augmente pas... pour le moment
Mise à plat des conclusions de l’Observatoire des prix. C’est à partir de ce rapport que le dialogue s’est ouvert entre les différents acteurs cet après-midi à la préfecture de Saint-Denis. Tous sont d’accord pour qu’un "toilettage du système actuel soit fait".
Avant que la mission de l’Inspection Générale des Finances ne prenne le dossier en main, des adaptations vont être amenées. "Dès lundi, un groupe de travail technique va se réunir, animé par les services de l’Etat, pour affiner le contexte actuel et en comprendre les causes", a annoncé le Préfet de La Réunion, Pierre-Henri Maccioni.
Autant de réunions seront ainsi organisées, afin que d’ici le 24 septembre, date de premier bilan, des progrès aient été effectués pour atteindre l’objectif final: obtenir une transparence des prix de l’essence pour les consommateurs réunionnais. "Je déciderai alors de dégeler la situation que j’avais gelée le 1er août en n'augmentant que de 3% le coût du carburant. Je procéderai au regard des conclusions à une augmentation" a conclu le Préfet.
Du côté de la SRPP, on estime que le consensus est très positif, un "consensus vers lequel convergent tous les opérateurs. Nous allons travailler au service des consommateurs, mais sans que ce soit au détriment des intérêts et de la rentabilité de nos entreprises", a expliqué le directeur général de la SRPP, Ahmed Abzizi.
Pour Gérard Lebon, président du syndicat Réunionnais des exploitants des stations-service, "c’est un consensus pour travailler. Je ne peux pas vous dire si l’essence va augmenter, mais dans un contexte mondial où le produit se raréfie, il serait difficile de croire que nous sommes un jardin isolé du reste du monde (…). On va faire en sorte que le prix soit le moins élevé possible".
Les gérants des stations-service Total et Tamoil s’étaient mis en grève depuis lundi. La direction de Total avait finalement cédé mardi après avoir, selon le directeur Philippe Bodilis, obtenu l’engagement du Préfet que la question des marges pour les importateurs ainsi que de la structure des prix seraient analysées lors de cette table ronde. Tamoil en avait fait de même ce matin.
Lors de la dernière révision des tarifs des hydrocarbures, le préfet n'avait augmenté le prix du litre de diesel que de 3 centimes et le prix du litre d’essence que de 4 centimes. D'où une perte pour les pétroliers, qui réclamaient une hausse de 12 et 8 centimes. Ils avaient alors décider de répercuter ce manque à gagner sur les marges des gérants de stations. Conséquence désastreuse car ces marges servent à rémunérer les salariés.
Les prix de l’essence et du gazole ont respectivement augmenté de 41% et 68% à La Réunion comme en métropole au cours de ces dix dernières années.

Mercredi 3 Septembre 2008 - 10:22
Melanie Roddier
Lu 1864 fois




1.Posté par Phyllie le 03/09/2008 21:10

Il faut creuser le dossier pour nous Mélanie Roddier.
Nous avons affaire à des petits malins qui jouent sur le misérabilisme.

Posons l?hypothèse suivante : les marges du pétrolier se retrouvent fixées arbitrairement par l?Etat qui impose un prix.
Cependant, la SRPP peut contourner cette contrainte, faire du misérabilisme en apportant la preuve factures à l'appui qu'elle ne réalise pas de marge. Ce qui est possible..
Néanmoins, si la SRPP peut négocier des ristournes avec son fournisseur, celles-ci seront incluses dans le prix en toute opacité sans apparaitre sur factures..
Le fournisseur étant asiatique, il n?a pas besoin de les faire figurer sur ces Conditions Générales de Ventes, Conditions tarifaires de Remises et de Rabais et de Ristournes. Il n?est pas français. Un simple contrat peut lier les parties pour l'octroi de cet avantage de fin d?année.
La marge est alors garantie et plantureuse. Je passe la possibilité de se la faire payer sur un compte Off -Shore...

Ces Ristournes ne peuvent être décelées que par l?analyse méticuleuse de la comptabilité et du compte 609 en crédit..
Fouillez également les comptes 619 et 629 car je pense que l?on peut également cacher des noisettes avec un peu d?habillage concernant les ristournes sur les prestations de services extérieurs.

Je ne suis pas comptable soyez indulgent.

2.Posté par Pierrot Dupuy le 03/09/2008 22:33
Phyllie, qu'est ce que ce serait si tu étais comptable... lol

3.Posté par GRENADE974 le 05/09/2008 08:15

'Nous allons travailler au service du consommateur sans que ce soit au détriment de nos entreprises'.... déclaration des responsables de la SRPP.
Juste un chiffre: en 2007 TOTAL est largement en tête des bénéfices records du CAC 40 :
12, 203 MILLIARDS D'EUROS, une misère !!!
Mais attention ce chiffre était de 12,585 MILLIARDS D'EUROS en 2006...
Cette baisse de 0,382 MILLIARDS D'EUROS est insupportable pour ces messieurs.
On est dans le délire.... à quoi sert cet argent sinon à engraisser quelques-uns ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales