Santé

L'épidémie de grippe décroit, six décès au total

L’épidémie de grippe qui a débuté au mois de juin à la Réunion décroit depuis le début des vacances scolaires avec une diminution des consultations pour syndrome grippal en médecine de ville et aux urgences. Au total depuis le début de l'épidémie, 6 personnes sont mortes, trois sont encore sous surveillance en réanimation. Voici le point épidémiologique présenté par la Cire Océan Indien:


La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 30 septembre.
La campagne de vaccination se poursuit jusqu'au 30 septembre.
L’épidémie de grippe qui a débuté au mois de juin à la Réunion décroit depuis le début des vacances scolaires avec une diminution des consultations pour syndrome grippal en médecine de ville et aux urgences. On note également un affaiblissement de la circulation virale avec toujours une co-circulation de 3 virus (de type A(H1N1)pdm09, A non H1N1 et B). Depuis le début du mois de juin, 14 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation.

Surveillance en médecine de ville

Depuis le pic de consultations pour syndrome grippal en semaine 25, le nombre estimé de syndromes grippaux vus en consultation chez les médecins généralistes de la Réunion continue sa décroissance avec une franche diminution en semaine 29. Celui-ci passe de 6000 (semaine 28) à 3800 consultations (semaine 29) (données non consolidées).


Surveillance virologique

Depuis le début de l’année, 79 virus A(H1N1) pdm09, 67 virus A non H1N1 en cours de sous-typage et 43 virus influenza B ont été identifiés par le laboratoire de virologie du CHU-Nord sur les prélèvements aléatoires réalisés par les médecins sentinelles. Au total, sur 323 prélèvements réalisés, 55% se sont avérés positifs (Figure 2). Il est à noter une baisse du nombre de virus identifiés depuis 3 semaines.

VACCINATION

La campagne vaccinale antigrippale à la Réunion a débuté cette année le 15 avril et se terminera le 30 septembre 2013. Il est recommandé aux personnes à risque de complication, aux personnes de plus de 65 ans
et aux professionnels de santé de se faire vacciner.

| Recommandations |
Depuis le début des vacances scolaires, l’épidémie de grippe saisonnière est en baisse à la Réunion. La diminution globale de l’ensemble des indicateurs de surveillance se poursuit bien que, au vu des données de surveillance des années antérieures, une nouvelle recrudescence pourrait être observée à la fin de l’hiver austral après la rentrée scolaire. La situation sera suivie avec attention.

Devant la recrudescence des formes graves de grippe hospitalisées en réanimation depuis le mois de juin, il est important de rappeler qu’il n’est pas trop tard pour se faire vacciner.

MESURE D’HYGIENE
Se protéger et protéger son entourage :
• Mesures d’hygiène systématiques (lavage des mains, solution hydro-alcoolique)
• En cas d’infection respiratoire aiguë : port de masque chirurgical anti projections, protéger les autres en cas de toux ou d’éternuement par mouchoirs à usage unique jetés à la poubelle après usage.

Surveillance hospitalière
Le réseau de surveillance des passages aux urgences OSCOUR® indique que le nombre observé de passages pour grippe sur l’ensemble des centres hospitaliers de l’île est également en baisse. La diminution des passages se poursuit avec, en semaine 29, moins de 15 passages aux urgences pour grippe.

Depuis le début de l’année, 16 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation. La majorité présentait des facteurs de risque de complications (principalement diabète, déficit immunitaire, obésité et bronchopneumopathie chronique obstructive) et au moins 12 d’entre elles n’étaient pas vaccinées.

Parmi ces cas graves, 14 ont été recensés à ce jour sur les mois de juin et juillet 2013 (9 grippes A(H1N1)pdm09, 4 grippes A non H1N1 et 1 grippe B). Le bilan s’est alourdi avec 2 décès supplémentaires, ce qui porte à 6 le nombre de décès liés à la grippe survenus en réanimation. Trois personnes restent sous surveillance en réanimation tandis que l’évolution a été favorable pour les 5 autres personnes.
Vendredi 26 Juillet 2013 - 11:18
Lu 2485 fois




1.Posté par JORI le 26/07/2013 11:55
En 2 mois nous avons eu 6 décès de la grippe et pourtant à aucun moment je n'ai vu notre supérieur à tout le monde T.Robert se pavaner, s’agiter devant les médias sur le sujet, formulant des décrets, appelant à la manifestation, aucun article sur chacun des décédés, aucune assoce n'est descendu dans la rue pour gueuler. A croire qu'une mort par grippe est moins grave qu'une mort par requin. Que les familles endeuillées des premiers doivent se considérer comme privilégiées par rapport aux secondes. Tout comme pour la dingue, aucun syndicat professionnel des activités de loisirs n'a écrit à Hollande. Vraiment on peut dire qu'il y a mort et mort et que c’est loin d’être la même chose.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales