Sport

L'entraîneur de boxe, Yoland Chaffre, jette l'éponge


L'entraîneur de boxe, Yoland Chaffre, jette l'éponge
 
"J'arrête la boxe". Les mots sont prononcés avec beaucoup d'amertume par l'entraîneur, Yoland Chaffre. Si les Jeux des Iles s'achèvent avec de belles médailles pour la délégation réunionnaise, certaines pommes de discorde demeurent…

Zinfos faisait état de dysfonctionnements majeurs dans un précédent article (voir ici). Yoland Chaffre, annonçait déjà sa démission de son poste de membre du comité directeur de la Ligue réunionnaise de boxe. C'était une première étape. En cause - entre autres - le choix du comité d'intégrer un boxeur, Manu Payet, à la sélection Réunion sans qu'il n'ait participé aux pré-sélections, sans qu'il n'ait prouvé sa motivation, sans qu'il n'ait réussi à se mettre au poids pour prétendre à l'obtention du ticket pour les Jeux des Iles.

Pourtant, le président de la Ligue réunionnaise de boxe, Jean-Claude Soupramanien, décidera de sélectionner ce dernier en catégorie 91 kg. Incompréhension pour Yoland Chaffre et son boxeur, Frédéric De Peindray D'Ambelle, qui avaient respecté toutes les règles de pré-sélection.

Aux Seychelles, Manu Payet fait deux matchs, suffisants pour atteindre les demi-finales où il perdra finalement contre un adversaire qui l'avait déjà battu quatre ans plus tôt… C'en est sans doute trop pour Yoland Chaffre qui annonce donc quitter le milieu de la boxe. "Le président a bafoué les règles de la morale sportive. Ce n'est pas la première fois", justifie l'homme.

Recommencer une année dans des conditions qu'il considère comme intolérables, Yoland Chaffre ne le souhaite pas. Ou du moins, il ne se relancera pas dans l'aventure tant que l'actuel président reste à sa place, ainsi que ses acolytes. "La seule chose qui pourrait me faire changer d'avis, c'est le changement, l'arrivée de nouvelles forces vives", indique-t-il.

Il part avec des regrets pour l'amour qu'il porte à son sport, et pour tous les jeunes qui pratiquent cette discipline. Yoland Chaffre ne peut toutefois s'empêcher de lancer un SOS à tous les entraîneurs… "Je suis déçu de l'attitude des autres clubs qui ne réagissent pas face à ces injustices, à cette incompétence. Ils ne pourront pas continuer ainsi".
Jeudi 18 Août 2011 - 08:00
Lu 1239 fois




1.Posté par Quandçacatonnegravefobanir le 19/08/2011 10:25
Les deux sur le ring avec Scato...n pour censeur......

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales