Faits-divers

L'enfant électrisé au Tampon ne souffre pas de séquelles physiques


L'enfant électrisé au Tampon ne souffre pas de séquelles physiques

 
Mardi dernier, Benjamin âgé de 10 ans, élève de CM2 à l'école de Bras-Creux au Tampon reçoit une décharge de "72 volts" alors qu'il quitte sa classe, une décharge de 72 volts et non 380 volts selon les tests de vérification pratiqués le lendemain de l'incident précise le Quotidien.

Immédiatement hospitalisé, il quittera le GHSR de Saint-Pierre le lendemain de l'incident. Selon sa mère, Benjamin ne souffre d'aucune "séquelle" physique, explique-t-elle dans les colonnes du journal, même si ce dernier "divague et reste éprouvé". Depuis cet incident, l'école est fermée et ne devrait rouvrir mardi prochain que si l'inspection menée et la commission de sécurité, réunie demain, se prononce en faveur de la réouverture de l'établissement du Tampon. Il faut dire que l'école est en travaux depuis deux ans, des travaux qui "trainent". "La mairie a du procédé à un nouvel appel d'offres pour terminer les travaux", explique le Quotidien.

En attendant que l'école ouvre de nouveau ses portes, une enquête a été ouverte pour comprendre les causes de cet incident qui auraient pu être dramatique pour le jeune Benjamin. La maman de l'enfant s'est entretenu avec le maire du Tampon Paulet Payet. Ce dernier a déploré l'accident qui s'est produit au même titre que les enseignants, personnels de l'établissement et parents d'élèves qui ont manifesté leur colère devant l'école.

Après l'accident, les parents de Benjamin ont décidé de porter plainte contre X.
Dimanche 11 Septembre 2011 - 17:39
.
Lu 1949 fois




1.Posté par nrj le 11/09/2011 18:14
C'est une très bonne nouvelle !

2.Posté par bertel le 11/09/2011 19:36
"Après l'accident, les parents de Benjamin ont décidé de porter plainte contre X.

Bonne santé à Benjamin. Les parents ont bien raison et devraient s'interroger pour savoir comment Notre Ecole Primaire est restée depuis toujours, le parent pauvre de L' Education Nationale.

Ils devraient également demander des comptes à tous ceux qui sont responsables de la détérioration du service public d'éducation dans Notre Pays... surtout depuis mai 2007 !

En matière de sécurité de ceux qui nous chers, nos enfants, le hasard n'existe pas ! Seules existent l'incompétence et l'absence de responsabilité... des responsables.

Bertel de Vacoa

3.Posté par polo974 le 12/09/2011 08:14
Ben, il n'y a pas que le bambin (à qui je souhaite un bon rétablissement) qui divague dans cette histoire.

La mairie a fait très fort, coté communication.

Et le rectorat, faisons comme lui, n'en parlons pas, un silence dans ce cas en dira plus long qu'une diatribe bien sentie...

4.Posté par Grosmatou le 12/09/2011 12:21
On aurait pu laisser faire la sélection naturelle voyons, comme pour les requins qui manges des gens.

5.Posté par Papangue le 12/09/2011 16:52
@ grosmatou : à force de vouloir faire dans le "politiquement incorrect" pour choquer, on finit par faire dans le "gros lourdingue pas drôle" ...

6.Posté par Grosmatou le 12/09/2011 17:14 (depuis mobile)
Je le dis et je le répète: je ne cherche pas à être drôle. Par contre lourd j'dis pas, après tout je suis gros.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales