Economie

L'emploi obligatoire de personnes handicapées a du chemin à faire

Employeurs publics ou privés, respectez-vous l'obligation légale de recrutement dans vos structures de 6% de personnes porteuses de handicap(s) ? C'est le message que martèle une nouvelle fois la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) aujourd'hui à Saint-Paul, mais qui concerne toute la Réunion.


 
L'emploi est-il accessible aux personnes handicapées ? En 2010, en dépit de l'obligation légale, plus de la moitié des employeurs réunionnais n'employaient toujours pas de salariés en situation de handicap.

Le moment de remettre le sujet sur la table est tout trouvé : Cette semaine se trouve être celle de "La semaine de l'Emploi des Personnes Handicapées".

Les chiffres dressent un constat sans concession. Les réticences restent grandes. A la Réunion, le taux moyen de recrutement de personnes en situation de handicap atteint les 3,18% dans le secteur public. En métropole, ce taux d'emploi des personnes handicapées frôle les 4% (3,99% exactement dans la fonction publique). "Dans le privé, il est d'un peu plus de 2%" localement, ajoute Marie Fauré, du FIPHFP (Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées dans la fonction publique).

Une amende (ou "contribution") pour ceux qui ne respectent pas la règle

Le taux légal obligatoire est pourtant de 6% de la totalité des employés de l'entreprise. Une obligation faite uniquement aux structures de plus de 20 personnes.

Ce matin, dans les locaux de l'ancienne gare ferroviaire du front de mer de Saint-Paul, la DIECCTE et le FIPHFP ont effectué une piqûre de rappel à un public très concerné. Il faut dire que si la règle n'est pas respectée, à la manière du taux obligatoire de logements sociaux pour une commune, il faut dès lors payer une sorte d'amende.

L'emploi obligatoire de personnes handicapées a du chemin à faire
On parle de "contribution", signale Marie Fauré. "Au FIPHFP, nous sommes en charge de la collecte de la contribution des employeurs publics ne respectant pas l'embauche de cette catégorie de personnes", précise-t-elle. A la Réunion, environ 60 employeurs sont visés. Ils proviennent des trois fonctions publiques : territoriale, hospitalière et d'Etat.

Le chômage touche deux fois plus les handicapés

"Les fonds récoltés sont redistribués aux employeurs pour les aider à aménager des espaces de travail adaptés à ces personnes", ajoute Marie Fauré. Pour "éviter" de recruter, soit par choix ou tout simplement parce qu'ils ne peuvent le faire, les employeurs peuvent également opter pour de la sous-traitance, voire à un reclassement statutaire. Par exemple, un employé devenu handicapé au fil des années et ayant exercé dans une activité sollicitant durement son corps se verra "recasé" dans un poste plus administratif. Contrairement au préjugé qui veut que le handicap soit acquis à la naissance, la spécialiste parle d'un taux "beaucoup plus élevé de personnes handicapées qui le deviennent…".

En France, 2,5 millions de personnes sont bénéficiaires de l'obligation d'emploi de personnes handicapées, soit 6% de la population totale des 15-64 ans en 2009. L'écart reste flagrant : le taux d'activité des handicapés reste inférieur. 46% contre 71% pour l'ensemble des 15-64 ans. Leur taux de chômage est le double de celui la population active normale (22% contre 10%).
Mercredi 16 Novembre 2011 - 16:51
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1222 fois




1.Posté par L'Ardechoise le 16/11/2011 18:13
Respecter la règle, il le faudrait, mais respecter d'abord les handicapés, ce serait une bonne chose!
C'est pas dans l'air du temps, ici.
Il n'y a qu'à voir les cakes en 4x4 rutilants, les pétasses endimanchées et autres personnes irrespectueuses se garer sur les places qui sont réservées aux handicapés.
Il suffit de connaître les difficultés de l'association "Bouchons d'amour" pour récupérer des bouchons en plastique alors qu'il en traîne de partout.
Et de réaliser à quel point de nombreux lieux sont inaccessibles à des personnes en fauteuils roulants, ou même ayant des difficultés à la marche.
Alors le combat pour l'intégration, il faut le mener à la base, afin que les personnes qui se conduisent si mal ne soient pas des freins à l'embauche des handicapés!
Il faut changer les mentalités, et là, y a du boulot!

2.Posté par Le troll 974 le 16/11/2011 18:28
Ce qui est sur c'est que la politique, rien qu'a la Réunion, emploie et occupe beaucoup d'handicapé(e)s dont les principaux handicapes sont , l'amnésie , la mythomanie, la cleptomanie etc etc !!

3.Posté par Jean Claude le 16/11/2011 19:08
Personnellement, j'ai écris a Monsieur le Préfet il y a 3 ans, en tant que président d'une Association handicapés, lui demandant de ne plus validé les embauches de toutes les collectivitées (Mairie, CR, CG, SEM etc..) s'ils ne respectent pas les 6%, et l'obligation d'emploi des TH sur l'enveloppe des emplois aidés.
A ce jour aucune réponse, !

4.Posté par moi mais pas de corp le 17/11/2011 11:26
On recherche du travail aux sortants de tole !
On leur donne un logement!
on leur donne a bouffer !
Une assistante sociale les suis!
Et tout et tout !
MAis les handicapés DEMERDE A ZOT !
Accidenté du travail reconnu travailleur handicapé , ca fé 8 ans que je galére !
J'ai un bon cv ! Tres autonome, mais " TRAVAILLEUR HANDICAPé "
quelle honte prendre un handicapé dont le handicap ne se voit pas ! n'imaginons meme pas s'il se voit !
Honte aux employeurs ! ( il faudrait qu'un membre de leur famille soit touché)
On au patronat !
Honte a la france !
Met' un amende équivalent a un salaire ( plus les charges évidement) et la na wouar si les gars y embauche pas !

5.Posté par N'exagérons rien le 17/11/2011 12:29
On a bien un handicapé politique au plus haut sommet de l’État !

6.Posté par pirot le 17/11/2011 18:58
quand ça arrive dans votre entourage proche(handicap)prenez votre baton de pélerin,le parcours du combattant est long et dur,voyezaussi avec les associations et n'oubliez pas "LE TELETHON"!!!

7.Posté par pirot le 17/11/2011 19:02
bon courage à tous ces gens, l'union fait la force, tout seul vous n'étes rien,à 10 à100à1000,ça fait...des bulletins de vote et la ,la musique change!! il faut taper là ou ça fait mouche!

8.Posté par Camel Eric le 23/05/2016 12:56 (depuis mobile)
Bonjour à toutes et à tous de nos jours les personnes handicapées ne sont plus respectees. Même à la mairie de mon quartier là où j''habite impossible d''avoir un poste et cela fait des années que je demande

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales