Economie

L'électricité pour tous va débarquer à Mafate

Hier, les élus du Sidelec se sont rendus dans le cirque de Mafate pour inaugurer le générateur photovoltaïque alimentant la maison forestière de l'ONF à la Nouvelle. Un déplacement qui marque également la volonté du Sidelec de déployer des générateurs sur tout le cirque et offrir l'électricité aux habitants de Mafate. Coût de l'opération : 18 millions d'euros.


Les élus du Sidelec, l'ONF, EDF, le Conseil général et la mairie de la Possession se sont retrouvés hier dans le cirque de Mafate pour l'inauguration d'un générateur photovoltaïque alimentant en électricité la maison forestière de l'ONF, installée à la Nouvelle.

Un premier pas vers l'important programme d'électrification du cirque de Mafate. "C’est de cette manière que nous poursuivons avec volontarisme, la phase active d’un important programme d’électrification en direction de la population de Mafate", explique le président du Sidelec, Maurice Gironcel.

Il faut dire que le parc actuel de 330 générateurs implantés dans le cirque commence à devenir vieillissant. "Aujourd’hui, il est nécessaire de renouveler ce parc de panneaux photovoltaïques devenu vétuste et qui de toute évidence ne répond plus aux besoins des Mafatais", poursuit Maurice Gironcel.

En ce sens, une étude réalisée par le Sidelec a pour but d'installer de nouveaux générateurs photovoltaïques pour l'ensemble du cirque. "C’est dans la perspective de pérenniser la fourniture d’électricité pour les usagers (…). Ainsi, comme l’ensemble des Réunionnais, les Mafatais pourront prétendre à la même qualité de service public de distribution d’électricité", précise le président du Sidelec. Un ambitieux programme dont le coût est estimé à 18 millions d'euros.

Un premier programme lancé pour les écoles

Dans un premier temps, un vaste programme d'électrification rurale, en collaboration avec la commune de la Possession, a été lancé pour les écoles de Mafate. "Cela concerne 60 enfants, soit environ 10 enfants par classe et pour un coût de travaux à 400 000 euros", souligne Maurice Gironcel.

Un travail difficile sur le cirque. Impossible de raccorder Mafate au réseau de distribution public, en raison du coût d'extension et de l'impact environnemental d'une ligne aérienne électrique. "Ce mode d’électrification s’inscrit dans le champ du service public de la distribution d’électricité permettant d’une part, de mobiliser les aides du CAS-FACE qui est un Fond d’Aide aux Collectivités et d’autre part, d’intégrer l’ouvrage à la concession de distribution public d’électricité déléguée à EDF, qui en assure l’exploitation et l’entretien des générateurs", explique-t-il.

"Ainsi, la pérennisation de la fourniture d’électricité dans le cœur habité de Mafate, marque une farouche volonté du Sidelec, de lutter contre la précarité énergétique en sites isolés", ajoute Maurice Gironcel, mais également une obligation liée à loi de février 2010 : "le service public de l’électricité a notamment pour objet de garantir l’approvisionnement en électricité sur l’ensemble du territoire national (...) et de concourir à la cohésion sociale, au développement équilibré du territoire, dans le respect de l’environnement".

Les travaux devrait s'étendre sur une durée de cinq ans.
L'électricité pour tous va débarquer à Mafate
Vendredi 15 Août 2014 - 11:10
JD
Lu 1962 fois




1.Posté par Simon le 15/08/2014 13:53
Bientôt, comme sur tout le reste de la côte, le cirque de Mafate deviendra invivable!

2.Posté par Wait and see ! le 15/08/2014 14:48
Attention toutefois aux chacals qui en suivant la fée électricité voudront aller s'installer là haut. En revanche, le fait qu'il n'y ait pas encore de CAF dans cette contrée constitue un frein salutaire pour les résidents qui, un peu à la manière des habitants du Peti-Serré, sauront trouver la parade pour les décourager dans leurs tentatives. Wait and see !

3.Posté par JH Savigny le 15/08/2014 17:13
Si Marcelle Puy est sur la photo, c'est qu'elle a accepté de siéger au CG ! On peut donc demander à rencontrer notre élue. La manipulation est remisée aux oubliettes. A défaut, on viendra la rencontrer. Nous sommes après tout ses ayant-droits, nous qui avons fait campagne, au sens large du terme, pour le tandem Roland Robert / Marcelle Puy.

4.Posté par polo974 le 15/08/2014 19:22
que vont devenir les anciens panneaux ? ? ?
(je suis intéressé pour en récupérer quelques-uns)

5.Posté par quisyfrottesypique le 15/08/2014 20:52
Et la lumière fut !

6.Posté par tonton le 15/08/2014 21:01
"Générateurs photovoltaiques"
oups, c'est nouveau pour ce planète. Qui vous en a parlé. Il a fait une sacré invention.


7.Posté par doudou le 16/08/2014 07:45
Mi conné pas comment Mme miranville la monte la nouvelle .Mi espere qué elle lé parti à pied , elle qui dit tout le temps dans la presse "randonnée, randonnée........."
moin la vu ossi TUCO si la photo .
oté TUCO , lé gaillar dans l'hélicoptère ?

8.Posté par Contribuable le 16/08/2014 08:34
C'est encore moi qui paye ces fantaisies

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales