Politique

L'élection des sénateurs péi se joue "dans l'arrière cuisine"

La Préfecture a publié lundi 20 juin la liste complète des grands électeurs réunionnais (voir la liste à télécharger plus bas). Derrière ce terme, faut-il l'avouer bien pompeux, se cachent les conseillers municipaux, généraux, régionaux que vous connaissez tous. De prime abord, si la balance comptable penche sensiblement à droite, le jeu des alliances reste lui à déterminer avant septembre prochain, mois d'élection pour les quatre sénateurs locaux.


L'élection des sénateurs péi se joue "dans l'arrière cuisine"
 
Pas facile de coller à l'élection sénatoriale l'étiquette d'élection transparente. Pour reprendre un terme utilisé par Didier Robert alors VRP de la Réunion en Confiance lors des cantonales de mars dernier, les "méthodes d'arrière cuisine n'auront pas cours". On ne peut pas en dire autant des sénatoriales où le jeu consiste, justement, à brouiller les pistes.

Les observateurs sont unanimes : le Sénat pourrait basculer pour la première fois dans le giron de la gauche. A la Réunion, toujours connue pour ses votes en contradiction avec les souhaits des électeurs métropolitains, la balance comptable donne une avance certaine à la droite UMP. Celle-ci est, sans surprise, suivie du PCR, du PS et du Modem.

Sortez les calculettes

Cette équation part avec trois inconnues. La première tient au positionnement des grands électeurs PS. En effet, le Parti à la rose semble de plus en plus prendre ses distances avec le PCR dont il fût le marche pied pour de nombreuses élections locales. Les Régionales de 2010 ont marqué une rupture assumée pour une partie des socialistes en tout cas, Michel Vergoz en tête de proue.

La deuxième inconnue pour le PCR reste le positionnement aléatoire des divers gauches et autres écologistes qui pourraient être tentés par le choix d'une liste plus ouverte et donc représentative de leur sensibilité. C'est le cas des grands électeurs dont les majorités municipales se sont construites en 2008 autour d'un consensus inédit. On peut penser à Saint-Paul qui, avec des adjoints issus du PCR, du PS et des Verts, pourrait être partagé (pour les communistes) entre un vote évident pour la liste PCR (puisque Saint-Paul reste une commune estampillée "Alliance") et l'option Michel Vergoz, logique pour les élus socialistes.

Les cantonales ont redistribué les cartes

Le cas de Saint-Paul est d'autant plus représentatif qu'il intervient après les unions de circonstances opérées lors des récentes cantonales et qui ont fortement déplu à la députée-maire de Saint-Paul, Huguette Bello.

Il y a enfin, plus sournois : l'échange de bons procédés. Un vote confirmé pour les sénatoriales contre un soutien électoral passé ou futur dont seuls les protagonistes ont les clés. Après tout, au-delà de la tendance politique, les grands électeurs doivent se rendre à la réalité de l'action publique : voter pour celui ou celle qui sera le ou la plus engagé en faveur du financement des projets communaux pour le cas d'une municipalité ou de défendre l'intérêt d'un Conseil général le moment venu.

Des élus locaux qui pourraient prochainement avoir besoin des sénateurs pour faire respecter les fameux transferts de compétences des collectivités territoriales à l'euro près.

tableau_delegues_senatoriales_2011.pdf Tableau délégués Sénatoriales 2011.pdf  (635.6 Ko)
tableau_delegues_senatoriales_correctif_page_16.pdf Tableau délégués Sénatoriales correctif page 16.pdf  (444.81 Ko)

Mercredi 22 Juin 2011 - 15:29
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2172 fois




1.Posté par noe974 le 22/06/2011 16:23
Promesses , magouilles , achats de voix , balivernes , menaces ....on va tout mettre sur table pour élire nos quatre représentants au Sénat ...4 sénateurs péi pour défendre nos intérêts en Haut Lieu ...

A combien revient 1 voix ?

2.Posté par AVATAR le 22/06/2011 16:28
JE considere pas cette election comme transparente ,les encheres sont ouvert,poste de travail,chantier pour elu chef d entreprise, declassement terrain, voyage,repas,enfin toute la panoplie pour ce faire elire senateur enfin la cerise sur la gateau pour les gateux de la republique

3.Posté par falcucci pascal le 22/06/2011 18:01

FAUT AVOIR CONFIANCE DANS LA VIE

PASCAL FALCUCCI

4.Posté par JORI le 22/06/2011 18:53
Cette élection est elle seulement légitime car la seule à ne pas subir le suffrage universel?. Comment peut on dire alors que ces sénateurs vont représenter tous les réunionnais?.

5.Posté par tantine la cour le 22/06/2011 20:23
Je pense que cette élection sénatorial c'est pour (...) le peuple encore toujours des belles promesses, sa sera toujours les memes bourgs au pouvoirs les vergès, les annettes, il faut que nous le peuples nous devons dire que c'est des personnages gourmands d'argent et le pouvoir jamais ils vont lever le doigt pour nos mais pour leurs familles pour mieux engraissés

6.Posté par Feroz le 22/06/2011 20:53
On pourrait se dire que ces « grands électeurs » vont se demander en conscience : quels seront les meilleurs sénateurs capables de représenter et défendre la Réunion et les Réunionnais, d’être force de propositions … ?
Visiblement c’est vraiment la question que certains (une majorité ?) ne vont surement pas se poser, signe qu’ils n’ont sans doute aucune conscience et qu’ils sont en fait de très petits électeurs.

J’en profite pour dire que j’ai toujours été étonné de savoir que certains toute leur vie vont voter pour un même parti, quel qu’il soit, à croire qu’ils sont nés avec cette étiquette et l’interdiction d’en changer. J’ai pour ma part toujours voté pour celle ou celui qui me semblait le meilleur candidat en fonction de ses qualités et capacités apparentes et de son programme. Et je « choisis » dans tout l’éventail politique sans exclusive ou a priori dogmatique.

Comme la majorité n’agit pas ainsi on entend souvent dire « ici un âne serait élu si le parti le présentait » … parait même que c’est déjà arrivé.

7.Posté par POSSESSION : la droite la plus bête du monde le 22/06/2011 22:06
Pourquoi Mme FAVEUR LACROIX n' a pas de remplaçant(e) en sa qualité de conseillère régionale à la Possession , ni même en sa qualité de conseillère municipale. En definitive, il va manquer une voix à la droite!!!

Stratégie ou grossière erreur ?

8.Posté par Bravo Jean Yves, Françoise, Jacques, Christian le 22/06/2011 22:31
C'est là le résultat de votre UNION pour 2014 ??? Vous n'êtes même pas capable de gérer cette simple formalité de représentation en faveur de Mme FAVEUR, et vous voulez prétendre à la gestion d'une Commune de 30 000 habitants !?
Les électeurs de la POSSESSION apprécieront ! Vive MIRANVILLE!!!

9.Posté par C'est pas vrai? le 22/06/2011 22:35
Ils ne se sont pas plantés à ce point ?
Marie André n' a pas pu commettre une telle erreur !
S'il vous plait rassurez nous !

10.Posté par JORI le 22/06/2011 22:37
Effectivement, se basant sur la bêtise des réunionnais, un élu du Sud aurait dit qu'il était ( à sa grande époque) en mesure de faire élire un chat s'il le décidait. A vous de juger, mais il n'avait pas tord tant les réunionnais n'ont pas l'esprit critique, mais plutôt celui du mouton de Panurge.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 16:57 Jean-Hugues Ratenon présente sa candidature

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales