Politique

L'élection cantonale de Fidji annulée à Saint-Denis

Jean-Jacques Morel avait le sourire ce matin dans la cour du tribunal administratif. “J’ai une pensée pour les électeurs de mon canton, à qui on a volé la victoire”. Le candidat malheureux, battu par douze voix d’écart, dans le canton dionysien de La Source, attend désormais de savoir si Jean-Claude Fidji fait appel ou pas.


L'élection cantonale de Fidji annulée à Saint-Denis
Le tribunal administratif de Saint-Denis a rendu un verdict attendu par beaucoup, l’annulation de l’élection du conseiller général, Jean-Claude Fidji. Le faible écart de douze voix et le contexte du srcutin, n’ont pas joué en faveur du candidat socialiste.
“A cinq voix près, la décision des urnes aurait pu basculer dans l’autre sens”, a dit Robert Chicaud, avocat de Jean-Jacques Morel.
De son côté, Jean-Jacques Morel avoue attendre sereinement la décision de Jean-Claude Fidji, de faire appel ou pas, du jugement du tribunal administratif.
Et quant à savoir, s’il préfère affronter à nouveau Jean-Claude Fidji ou Ibrahim Patel, lors de la prochaine confrontation. L’intéressé répond l’un ou l’autre, ce n’est pas important, “l’essentiel est le projet que j’ai avec la population de ce canton”.


Jeudi 2 Octobre 2008 - 10:41
Jismy Ramoudou
Lu 1162 fois




1.Posté par anonyme le 02/10/2008 10:46
JJM est quelqu'un de bien. Il mérite de gagner.

2.Posté par Anonyme le 02/10/2008 10:57
Bravo, Monsieur Morel, la ténacité paye.

3.Posté par Grachus le 02/10/2008 13:52
Oui, JM est tellement un type bien qu'il se prévaut d'un tract critiquant Victoria pour dire qu'il a été victime de dénigrement. Alors qu'il aurait très bien pu l'écrire lui-même (je veux dire que la détestation entre Morel et le député de Saint Denis est de notoriété publique, pas qu'il y a eu manipulation). Et son esbrouffe a piégé un magistrat sans doute arrivé récemment à la Réunion, peu au fait de la politique locale. Quand il piétine allègrement le code électoral, comme avec l'utilisation de moyens de propagande dans des périodes ou dans des modalités illicites, il n'a pas ces "scrupules"...

4.Posté par anonyme le 02/10/2008 15:45
Ce tract existe. Ceux qui l'ont écrit auraient pu être plus intelligents, et s'abstenir de le faire, s'ils étaient aussi sûrs de la victoire. Et s'ils étaient sereins aujourd'hui, ils n'en douteraient pas.

5.Posté par Trouillomètre au maximum le 03/10/2008 00:12
Avec un écart de 12 voix, Chical estime que “A cinq voix près, la décision des urnes aurait pu basculer dans l’autre sens

J'aurais dit :
"A 6 voix près : Egalité. La balle au centre"
ou
"A 7 voix près, la décision des urnes aurait pu basculer dans l'autre sens".
(Bien sûr, si cette phrase avait un sens ... Voila qu'une décision bascule dans un sens .... PFFFF).

Mauvais en calcul ...
Mauvais en français ...
Et en droit ?

J'espère que c'est pas la Chique qui compte pour le Grand raid.
Hé oui, "arithmétik lé raid !" ...
Le droit, c'est plus facile. C'est peut-être la raison pour laquelle la justice française est si mal en point.

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 03/10/2008 00:33
... et même avec un écart de 10 voix : Pareil. 5 voix ça ne fait pas basculer ...

7.Posté par Michel le 06/10/2008 09:05
Une seule question désormais pour M Morel :
En cas de victoire (ce qui n'est pas acquis) M Morel siègera t il dans l'opposition au Conseil Général (ce qui serait logique, lui qui se dit de droite) ou rejoindra t il la majorité zembrocal de gauche dont Mme Dindar est la marionnette?
Les électeurs de droite du 4 ème canton ont besoin d'une réponse claire AVANT le scrutin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales