Economie

L’égalité réelle entre La Réunion et la métropole remise en question

Pour Nicolas De Launay, expert économique et financier, la Réunion serait très nettement sous-dotée en moyens alloués par l’État. Il est arrivé à la conclusion qu'un montant de 50 millions d’euros de sous-dotation annuelle est perdu depuis 2010. Dans le cadre du débat sur l’égalité réelle entre la Réunion et la métropole, il demande que la question soit soulevée sur le plan politique.


Les régions françaises perçoivent de l’État une dotation globale de fonctionnement qui comprend une dotation forfaitaire et une dotation de péréquation. La dotation forfaitaire sert à financer le fonctionnement de la Région. La dotation de péréquation est la conséquence de la solidarité entre les régions. Vient s'y s’ajouter la dotation régionale d’équipement scolaire comme canal de subventions supplémentaires, avec une utilisation exclusive à l’équipement scolaire.

"En prenant le montant de ces trois dotations divisé par le nombre d’habitants, on obtient une dotation moyenne par habitant qu’il est possible de comparer à la moyenne observée en métropole. La Réunion est bien loin d’être mal dotée" estime Nicolas De Launay.

L’égalité réelle entre La Réunion et la métropole remise en question
La dotation scolaire n’existe quasiment pas dans les autres régions en France. Cette dotation sert à rattraper des déficits structurels à la Réunion et est tout à fait justifiée. Mais elle n’a pas vocation à rattraper les sous-dotations dans d’autres domaines. "Si l’on compare la moyenne à l’habitant, on peut observer des montants deux à trois fois inférieurs dans les DOM à la moyenne métropolitaine" observe l'expert économique et financier.

L’égalité réelle entre La Réunion et la métropole remise en question


L’égalité réelle entre La Réunion et la métropole remise en question
"Depuis la révision constitutionnelle de 2003, la péréquation est un objectif de valeur constitutionnelle : l’article 72-2 de la Constitution dispose que "La loi prévoit des dispositifs de péréquation destinés à favoriser l'égalité entre les collectivités territoriales". Littéralement, la péréquation consiste à égaliser les situations. Elle doit atténuer les disparités de ressources entre collectivités territoriales au regard des charges auxquelles elles doivent faire face" appuie Nicolas De Launay. La péréquation est indispensable pour l’accroissement des compétences locales et de l’autonomie accordée aux collectivités territoriales sur le plan fiscal.

L’État a annoncé en 2010 que la manière de calculer les dotations était figée, et ne prenait pas en compte l’indice de la population. "C'est un peu comme si l’État disait: je finance moins un citoyen ultra-marin qu’un citoyen de l’hexagone. On arrive à 50 millions d’euros de sous-dotation annuelle depuis 2010, soit un manque à gagner de 200 millions d’euros. La question est: dans le cadre du débat sur l’égalité réelle, est-ce justifié?  Il faut demander un positionnement aux élus. C’est une manne libre d’affectation pour de l’investissement, des mesures spécifiques comme les contrats aidés par exemple" assure Nicolas De Launay.

"La Réunion est dans le droit commun et rien ne l’exclut des dispositions en matière de décentralisation à l’identique d’une autre région française" appuie l'expert économique et financier. La question qui demeure est donc celle du financement des collectivités dans leur ensemble.
Lundi 12 Octobre 2015 - 11:39
Laurence Gilibert
Lu 4203 fois




1.Posté par GIRONDIN le 12/10/2015 16:02
C'est le sujet primordial!

2.Posté par Henry le 12/10/2015 16:19
Belle illustration de ce à quoi on a droit avec un gouvernement d'incapables!
Merci pour ces élcaircissements!
Autrement dit, les ultramarins sont des sous-catégories de citoyens et qu'il n'y a pas matière à discussion!
Dans ce cas, qu'ils nous laissent imposer des quotas de pêche, et des réglementations dans les eaux australes, et encaisser les taxes qui en retombent, nous veront bien si les 50 millions/an ne sont pas atteint!
Grâce à des régions comme La Réunion et Mayotte, la France est la 2ème puissance maritime mondiale!

3.Posté par Victor le 12/10/2015 16:26
L'égalité réelle est un mythe, on ne peut pas vouloir pour nos territoires ultramarins un développement et des mesures basés sur des modèles de l'Hexagone!
D ailleurs, depuis son arrivée au gouvernement, le PS n'a fait qu'augmenter la dette, il mène une politique d'austérité qui achève de plomber les caisses publiques, mais vient baisser les aides aux collectivités. Quel paradoxe!

4.Posté par darloute le 12/10/2015 16:27
Mi pense que l'inégalité à la Réunion se pratique depuis fort longtemps, c'est même une tradition ; voir entrée dans les gênes.

5.Posté par Vanessa le 12/10/2015 17:32
Merci de ces éclaircissements très précis. Cela nous montre bien à quelle sauce nous sommes mangé ici. Et ensuite certains parle de non colonialisme.

6.Posté par Choupette le 12/10/2015 17:45
Je n'aime pas trop les diagrammes, c'est trop gonflant.

Par contre, entre le mot Métropole et remise, il manque le mot enfin.

7.Posté par JORI le 12/10/2015 18:53
Ce qui est intéressant c'est le 1er diagramme qui montre bien la totalité des dotations perçues. Tout y est dit. Et encore en sont exclus les fonds du FEDER que la Région perçoit dorénavant directement.

8.Posté par kld le 12/10/2015 18:53
assez prend créole pou de couillon : octroi de mer , surém, abattement impots , conventions collectives ..........ben , vive l'égalité : 12000 km , y fo mérité oté ..

9.Posté par la reun le 12/10/2015 19:04
oui c est clair il existe des inegalites voir des goufres si on compare les aides de l etat l illetrisme,la reun est loin loin devant

10.Posté par une chomiste le 12/10/2015 19:37
A bas la surémunération !!!

11.Posté par mandelamarley le 12/10/2015 20:22
Si nous sommes Région et Département français ,il manque un bon peu l'arzent. Mr le président de Région: Tribunal administratif ou Européen.

12.Posté par Puce974 le 12/10/2015 20:36
Et l octroi de mer régional? Il va a qui???!!

13.Posté par expert mdrrr le 12/10/2015 21:15
La Réunion est dans le droit commun ?

c'est pas ce monsieur qui nous tanne et nous insulte en tant que zinfonaute et sous divers pseudos, en affirmant le contraire depuis des années, pour nous imposer ses délires préférencieux ?

14.Posté par Creopoliticien le 12/10/2015 21:28
C est encore ces mechants colons qui nous appauvrissent. Mais ôté moi d un doute, les politiques à la Réunion, ce sont tous des créoles et bien qu est ce qu ils foutent à l Assemblée Nationale et au Sénat a part gesticuler pour des conneries plutôt que de defendre l intérêt des reunionnais?

15.Posté par Con table le 12/10/2015 22:05
Serais curieux de savoir ce que va dire l'ordre des experts comptables quand il verra qu'un de ses membres s'autoproclame, avec toute la modestie qui le caractérise..."expert économique et financier" !

16.Posté par mékilékon le 12/10/2015 22:24
13.
la réalité est ainsi..qu'il faille la changer, c'est à l'aune des chiffres et de la prise de conscience qu'ils entraînent que cela s'envisage.

Sans chiffre, sans analyse, sans mise en perspective, comment voulez vous faire prendre cette conscience dans l'esprit des gens qui n'attendent qu'une chose en vérité.. un ti contrat..

17.Posté par vijaya le 12/10/2015 22:42 (depuis mobile)
Excellent enfin une étude sérieuse dont nos élus zélés feraient bon usage de s'emparer.

18.Posté par cas Rame le 12/10/2015 22:45
l'intégralité de l'analyse est disponible pour ceux qui veulent la lire :

http://www.n2lexpertises.re/apps/blog/
puis cliquez sur l'un ou l'autre des liens.

bonne lecture !

19.Posté par cas Rame le 12/10/2015 23:05
15.

Cher Armand, il me semble que cet expert n'est pas membre de l'OEC..
Chacun peut s'autoproclamer expert, encore faut il satisfaire à l'adage qui veut que l'habit ne fait pas le moine..

Il semblerait que ce monsieur ait capacités, contenus et expériences..
et vous ?

20.Posté par Jo le 12/10/2015 23:05
"Expert économique et financier ". C est zinfo 974 qui maintenant décerné les titres ? A ce rythme me ratenon sera un expert juridique !!!!! Merci à MR Dupuy de nous indiquer comment il peut affirmer cela ? Quelles sont les qualités réelles de cet individu (...) ?

21.Posté par Jo le 12/10/2015 23:07
A con table : cet individu n est pas et n a jamais été expert comptable.

22.Posté par unsuifé le 12/10/2015 23:08
2.Posté par Henry le 12/10/2015 16:19 | Alerter
Belle illustration de ce à quoi on a droit avec un gouvernement d'incapables!

..........................................
Gauche et droite... C'est pas que la gogoche. Et un jour, que je ne souhaite pas, il y aura peut-être encore un lot d'incapables au pouvoir si le FN arrive à doubler tous les autres bézeurs de paquets....

23.Posté par kld le 12/10/2015 23:18
on touche là aux "fondamentaux" de la politique ds les "excolonies" domtomiennes ..une décolonisation "réussie" comme disait Rocard pour la Kanaky, après le coup de force de PONS ds le territoire sus nommés ( A voir : "l'ordre et la morale " .et "à méditer "comme disent deux trois certains..). ) ??? time will tell

24.Posté par Le congo n est pas si loin le 12/10/2015 23:20
13.

La Réunion est dans le droit commun, c'est bien là le problème..

Que je sache, ce monsieur a toujours eu comme position l'émancipation politique et intellectuelle de la Réunion et du réunionnais, plutôt que le maintien à une dépendance "parisienne" qui n'a plus de raison d'être depuis belle lurette..

Encore en faut il des personnes politiques qui osent ce parti pris..

25.Posté par kld le 13/10/2015 00:16
tintin au Congo............ Ha,ha ....... vive la république.

26.Posté par Mijota le 13/10/2015 00:50
Mais que font donc nos députés et sénateurs qui se les BR!........ depuis 5ans ,?,,?
Ils n'ont pas ces chiffres ou ne font pas appelle à des experts ???
Et après vous venez nous vendre vos programmes de ripoux pour vous permettre de vous en mettre encore plus à l'abri ,,
Écœuré

27.Posté par patrick le 13/10/2015 07:30
Mouais bof.
Trop léger, niveau d'une très bonne seconde d'enseignement général,
Manque les fonds alloués aux COM-POM-RUP via
* CPER
* les fléchages UE
* prêt-investissement garanti par Caisse des Dépôts

En bref, travail scolaire (peu approfondi) et orienté (nou fé pitié).

28.Posté par Stefa le 13/10/2015 08:45
Derniére vérif à faire :
La Réunion est-elle assujettie à des régles, des décrets d'application spécifiques qui expliqueraient le décalage avec la France hexagonale et la Corse ?

29.Posté par Madibastard le 13/10/2015 09:02
Licence d' économie, mention assez bien... 2 ans de formation audit....et vous êtes bombardé "expert économique et financier"....mdrrrr

https://www.linkedin.com/pub/eric-nicolas-de-launay/102/44/7a9?trk=seokp-title_posts_secondary_cluster_res_author_name


20 intéressant jo, zinfos ou ndldlp pourrait il en dire plus sur cet épisode de la vie de notre camarade ?

30.Posté par GIRONDIN le 13/10/2015 10:31 (depuis mobile)
20. Jo
Pour les actes répréhensibles, un indice? A quel sujet?
Pouvez vous donner des détails?

31.Posté par " Vieux Créole " le 13/10/2015 14:24
LES EXPERTS FINANCIERS , LES ÉCONOMISTES , " ÉMINENTS " SONT NOMBREUX ...POSSÈDENT-ILS , TOUS , " LA SCIENCE INFUSE" POUR AUTANT ??? NE LEUR ARRIVE-T-IL JAMAIS DE DE SE TROMPER ??? CELA NE VEUT PAS DIRE QU'IL FAILLE NE PAS TENIR COMPTE DE LEURS AVIS ! IL FAUT LIRE CEUX-CI , LES ANALYSER SÉRIEUSEMENT ET SE FAIRE SA PROPRE OPINION A PARTIR DE SOURCES " CRÉDIBLES" (plusieurs si possible !) !

32.Posté par JORI le 13/10/2015 17:45
31.Posté par " Vieux Créole " le 13/10/2015 14:24
Exemple, cet homme a t il était capable de prévoir la crise de 2007/2008?. Auquel cas pourquoi n'en a t il pas parlé à l'époque??.

33.Posté par A mon avis le 13/10/2015 17:47
Seul, le premier graphique donne une idée de comparaison objective. Les DOM ne sont pas les plus mal servis !
Les autres diagrammes nécessitent des commentaires explicatifs qui ne sont pas précisés faussant ainsi les interprétations possibles !

Dotations somptuaires pour construire la route des Tamarins, puis la N2RL (Nouvelle Route Ruineuse du Littoral) , octroi de mer, TVA à taux réduit, avantages fiscaux, sur-salaire des fonctionnaires ... oui, vraiment les pauvres DOM sont les laissés pour compte de la République !

Il fut un temps où l'on qualifiait les DOM de "danseuses de la République" !

34.Posté par Pierre Balcon le 13/10/2015 18:38
« La première et la plus vive des passions que l’égalité des conditions fait naître, je n’ai pas besoin de le dire, c’est l’amour de cette même égalité.
Chacun a remarqué que, de notre temps... cette passion de l’égalité prenait chaque jour une place plus grande dans le cœur humain. On a dit cent fois que nos contemporains avaient un amour bien plus ardent et bien plus tenace pour l’égalité que pour la liberté ; mais je ne trouve point qu’on soit encore suffisamment remonté jusqu’aux causes de ce fait. [...]
Le goût que les hommes ont pour la liberté et celui qu’ils ressentent pour l’égalité sont, en effet, deux choses distinctes, et je ne crains pas d’ajouter que, chez les peuples démocratiques, ce sont deux choses inégales. [...] La liberté s’est manifestée aux hommes dans différents temps et sous différentes formes ; elle ne s’est point attachée exclusivement à un état social, et on la rencontre autre part que dans les démocraties. Elle ne saurait donc former le caractère distinctif des siècles démocratiques.
Le fait particulier et dominant qui singularise ces siècles, c’est l’égalité des conditions ; la passion principale qui agite les hommes dans ces temps-là, c’est l’amour de cette égalité.
Les maux que l’extrême égalité peut produire ne se manifeste que peu à peu ; ils s’insinuent graduellement dans le corps social ; on ne les voit que de loin en loin, et, au moment où ils deviennent le plus violents, l’habitude a déjà fait qu’on ne les sent plus. [...]
L’égalité fournit chaque jour une multitude de petites jouissances à chaque homme. Les charmes de l’égalité se sentent à tous moments, et ils sont à la portée de tous ; les plus nobles cœurs n’y sont pas insensibles, et les âmes les plus vulgaires en font leurs délices. La passion que l’égalité fait naître doit donc être tout à la fois énergique et générale.
Les hommes ne sauraient jouir de la liberté politique sans l’acheter par quelques sacrifices, et ils ne s’en emparent jamais qu’avec beaucoup d’efforts. Mais les plaisirs que l’égalité procure s’offrent d’eux-mêmes. Chacun des petits incidents de la vie privée semble les faire naître, et, pour les goûter, il ne faut que vivre.
Les peuples démocratiques aiment l’égalité dans tous les temps, mais il est de certaines époques où ils poussent jusqu’au délire la passion qu’ils ressentent pour elle. Ceci arrive au moment où l’ancienne hiérarchie sociale, longtemps menacée, achève de se détruire, après une dernière lutte intestine, et que les barrières qui séparaient les citoyens sont enfin renversées. Les hommes se précipitent alors sur l’égalité comme sur une conquête, et ils s’y attachent comme à un bien précieux qu’on veut leur ravir. La passion d’égalité pénètre de toutes parts dans le cœur humain, elle s’y étend, elle le remplit tout entier. Ne dites point aux hommes qu’en se livrant aussi aveuglément à une passion exclusive, ils compromettent leurs intérêts les plus chers ; ils sont sourds. Ne leur montrez pas la liberté qui s’échappe de leurs mains, tandis qu’ils regardent ailleurs ; ils sont aveugles, ou plutôt ils n’aperçoivent dans tout l’univers qu’un seul bien digne d’envie. [...]
Je pense que les peuples démocratiques ont un goût naturel pour la liberté ; livrés à eux-mêmes, ils la cherchent, ils l’aiment, et ils ne voient qu’avec douleur qu’on les en écarte. Mais ils ont pour l’égalité une passion ardente, insatiable, éternelle, invincible ; ils veulent l’égalité dans la liberté, et, s’ils ne peuvent l’obtenir, ils la veulent encore dans l’esclavage. Ils souffriront la pauvreté, l’asservissement, la barbarie, mais ils ne souffriront pas l’aristocratie.
Ceci est vrai dans tous les temps, et surtout dans le nôtre. Tous les hommes et tous les pouvoirs qui voudront lutter contre cette puissance irrésistible seront renversés et détruits par elle. De nos jours, la liberté ne peut s’établir sans son appui, et le despotisme lui-même ne saurait régner sans elle. »

Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique, t.II., deuxième partie, chap. premier,

35.Posté par Madibastard le 13/10/2015 20:01
Ndldlp a disparu, il est devenu expert en camouflage !
Pas étonnant, c'est sa tactique à chaque fois qu'il est mis à mal sur un fil, j'en conclus que Jo a levé un beau lièvre !

36.Posté par Madibastard le 14/10/2015 10:46
Hé bé.....ndldlp avait pensé se faire un peu de pub gratos pour sa nouvelle boite, il est servi le camarade !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales