Faits-divers

L'effet Réserve Marine sur les requins ne repose sur "aucun élément objectif"

Le risque requin refait parler de lui, mais cette fois-ci du côté du conseil scientifique de la Réserve naturelle marine de la Réunion (RNMR). La raison ? La Réserve marine a été montrée du doigt par de nombreuses personnes, comme étant une des facteurs de la recrudescence du nombre d'attaques et d'observations de requins à la Réunion. "Un raisonnement spéculatif qui ne repose sur aucun élément objectif", soulignent les membres du conseil scientifique de la réserve marine.


L'effet Réserve Marine sur les requins ne repose sur "aucun élément objectif"
Montrés du doigt par certains pêcheurs, surfeurs... dans la recrudescence du nombre d'observations et d'attaques de requins le long du littoral réunionnais (voir ici : La réserve marine : "Le garde manger des requins"), les membres du conseil scientifique de la Réserve naturelle marine de la Réunion ont tenu à sortir de leur silence et réagir face à ce que tout le monde appelle "l'effet réserve".

Dans un premier temps, Sonia Ribes-Beaudemoulin, présidente du conseil scientifique de la RNMR, a tenu à rappeler comment la réserve marine a vu le jour à la Réunion, mais surtout pourquoi. "Face aux nombreux constats de dégradation croissante des récifs coralliens à La Réunion, soulevés par l'ensemble de la communauté scientifique depuis plusieurs années, la Réserve Naturelle Nationale Marine de la Réunion a été mise en place en 2007. Deux années plus tard, la plupart des réglementations ont été mises en œuvre dans son périmètre", explique-t-elle.

Dans la RNMR, 5% de sa superficie est considérée comme un "sanctuaire", 45% sont soumis à une pêche dite "réglementée" et les 50% restants sont ouverts à la pêche dans les mêmes conditions qu'à l'extérieur.

Est-ce que la Réserve naturelle marine de la Réunion a un effet sur les requins ?

"La mise en place de réserves naturelles marines est toujours associée à des mesures de gestion de leur fréquentation et de leur exploitation, dans le but de permettre une restauration des écosystèmes, de la biodiversité et des stocks de reproducteurs (…). C’est cette dynamique positive que l’on appelle "l’effet réserve", souligne Sonia Ribes-Beaudemoulin. La Réserve marine de la Réunion a pour objectif de préserver la diversité des espèces tout en protégeant son milieu naturel.

Mais un "effet réserve" est très long à mettre en place en raison de l'influence des facteurs humains. A titre de comparaison, la biomasse de poissons (indicateur de l'état de santé d'un écosystème corallien) à la Réunion est de 200 à 400 kg par hectares contre 600 à 1.200 pour les récifs de l'Indo-Pacifique et 3 à 4.000 kg pour les Iles Eparses. "A ce jour, la biomasse en poissons des récifs de La Réunion reste donc encore faible, très loin de pouvoir déjà traduire de manière objective et avérée un  "effet réserve" significatif", ajoute le conseil scientifique.

Est-ce que la Réserve naturelle marine de la Réunion a un effet sur les requins ? Le conseil scientifique répond clairement à cette question : "Dans ce contexte, relier une augmentation des attaques de requins à "l’effet réserve" relève d’un raisonnement spéculatif qui ne repose sur aucun élément objectif. L’étude des déterminants de ces attaques est l’objectif du programme de recherche CHARC (Caractérisation de l’Habitat des requins réunionnais côtiers) qui intègre toutes les hypothèses, y compris celles pouvant éventuellement impliquer d’autres aspects de la RNMR que "l’effet réserve" recherchée".

Une mise au point des membres du conseil scientifique pour que cesse l'amalgame qui peut exister encore dans l'esprit de certains entre le risque requin et ce fameux "effet réserve".
Samedi 28 Janvier 2012 - 12:11
Lu 3590 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

66.Posté par Reskapé le 31/01/2012 10:07
@65 :kwé ou di ou ? Nou sirfere st zil nou languette do moune st leu i coné pa rien !
Anou meme boukanier nou koné lo trin.Na tottosse lo ban rekin et lo ban st leusien avek.

assé fé le ver don ! nou tototosse toute ,traverse devan nou si ou vé pa gainye in sak lo cou.
boucan le boss !

65.Posté par Kaiinoa@RESKAPE le 30/01/2012 19:30
Té gars cossa ou la pou dit ou la???? Ou koné un affair de la mer graine touffé? Mi cose ek ou dans mon créole et non pas dan K réol ou voudrait ou avec out band dalons fé cose a moins!!!

Ma dit à zot un affair cose d'un sujet zot i coné mé vientpas fé l'intéréssant quand zot la jamé pratique la mer et ke zot la peur do lo!!!!!

I fé ri a moins out commentaire, ou koné pou koué, parce que comme ou koné rien de la mer, ou fini par approuve band Kolonialiste tellement ou lé intélligent!! Ou ,fini par katalogue à nous pou destructeur comme bana i voudrai, nous c pu des pëcheurs mais des braconniers!!! Trop fort!!!

Ma dit à ou mon gars, moins lé reunionais, mon nombril té coupé ici avant lé votre en plus, moins ek mon bande dalons nous la pas attende a ou pou fé la Révolution sur la mer, aujourd'hui tout de mounes i peut dit à ou, que St LEU chez nous na Rienke Nous i Surf et cet lé pas content i traversse et pou sa seulement ou devrait évite raméne out museau dans un affer ou koné pas!!!!

La prochaine fois" Tourne out langue 7 fois dans out bouche avant de cosé"Mais mon grand pére té dit toujours "Mon zenfant laisse la mer batte"""

Zot i fini par fé pense à moins bande bougs na 50 ans de sa, la Surf su la fibre identitaire, et ojourd'hui i paye L'isf, bandes défenseurs de la KILTIR!!!! Parti Kapitalist Reunioné

64.Posté par GUIDO le 30/01/2012 11:38
Je suis pêcheur et je ne pêche pas le requin car c'est incomestible.Je sais que des battues ont lieu et que pour ne pas ramener les requins,les pêcheurs ont choisi les palangres flottantes ou au fond . Je comprend qu'on protége le littoral car je ne trouve plus de poissons comme avant. Il y a un vrai problème de façons de vivre la mer et c'est ça le problème.Mais je confirme ne jamais voir de requins en plein jour ,quelques fois la nuit un petit .On doit tout faire pour choisir des quotas et ne plus pecher n'importe comment.La mer est en déclin,il faut la protéger.

63.Posté par sgeg le 30/01/2012 11:16
61
le seul commentaire utile sur ce sujet naze !

62.Posté par Julien Vaitinlingom le 30/01/2012 11:11
Le RSKP a pris position contre certains zorey de St Gilles et contre leur volonté de tuer des requins .Vouloir maintenant ouvrir la réserve ,qu'il y ait un ,trois ou dix post ne change rien.

Ce ne sont pas ces assités nantis qui oeuvrent pour la destruction de la nature qui vont avoir raison.Les comités scientifiques ont toute notre confiance et eux seuls peuvent dire si la présence des requins est en augmentation ou pas.
Ils afirment l'inverse et les apnéistes privés,extérieurs à la Réunion ont eux mêmes prouvé que les surfeurs sont imprudents ,il faut donc cesser de chercher des coupables là où il n'y en a pas.La mort du surfeur réunionnais Mathieu Schiller a constitué un choc. Le choc permet d'obtenir sous le coup de l'émotivité l'acceptation de choses qu'en temps normal les personnes extérieures au groupe n'accepteraient pas.
Le choc peut donc, à ce moment là, servir des intérêts personnels ou, dans le cas présent, l'intérêt d'un groupe. Nous agissons ici typiquement dans la précipitation, l'émotivité et l'irrationnel. Quel comportement plus irrationnel que de vouloir éradiquer les requins des plages réunionnaises ? L'émotivité est une chose mais elle laisse surtout place à un sentiment de vengeance caractéristique d'une certaine manière de voir les choses.

Nous nous érigeons contre ces methodes colonialistes d'un autre temps.

61.Posté par tous sa pour sa le 30/01/2012 07:04
Tous ses commentaires pour sa ??????? Na demoune na poin rien pou fé alors !

60.Posté par bruce le 29/01/2012 20:13
Le jir de ce jour fait des insinuations sur les arretés d'interdiction pris par le maire de st loeuf au bassin de la pointe au sel (et sur tout le territoire communal) suite aux fait divers de noyade de l'année derniere et donc sans aucun rapport avec les requins:

les faits: personne ne respecte ces arretes donc la question de leur pertinence
l'insinuation: des arretés qui s'eternisent, cad qui auraient du etre temporaires

Les comiques d'OPR persistent à nier les evidences sur les requins et focalisent les polemiques sur des enfoncages de porte ouverte. C'est une aubaine pour la prefecture et les mairies qui se rejouissent qu'on ne braque pas la lumiere sur leur errements legislatifs.

59.Posté par Ecoutons les gens de terrain le 29/01/2012 17:37
Si on observe les commentaires qui ne sont pas hors sujets, et qui sont postés par des gens qui apparemment connaissent et fréquentent cette zone maritime, ils sont unanimes. Et confirment que le nombre de requin a augmenté depuis l'agrandissement de la réserve.
Voir posts 48, 6, 10, 28, 48!

58.Posté par Gaston la gaffe le 29/01/2012 17:21
L'effet Marine ou l'art d'attraper dans ses filets d'illusions petits et gros poissons, menu fretin et requins terrestres...
Et la Marine, on lui dit rien quand elle capture ces gros requins-là, qui ne sont pas non plus en voie de disparition et qui se reproduisent aussi...
Ils en pensent quoi, les rescapés ?
Pffff! Menfin! Qu'est-ce qu'ils sont mal lunés...

57.Posté par Reggata le 29/01/2012 17:16
Le Réunionnais doit protéger la nature .La réserve a été votée,point. Vouloir l'ouvrir c'est saboter la nature une deuxième fois.Honte a ces surfeurs inconséquents.

56.Posté par ernest le 29/01/2012 16:35
Je suis pecheur . On peche pas trop le requin a cause ca se vend pas bien. Mais ça arrive de temps en temps qu'on ramene un requin.
Je suis d'accord qu'il faut sécuriser les plages et les baignades. Il y a des efforst a faire par tous. Chez les surfeurs . chez les pecheurs. les autorités.
Mais je supporte moins qu'on vienne me dire sur un ton qui me prend pour un marmaye ou un voleur comment on doit faire en tant que pecheur. On est pecheur depuis mon grandpere. Toute mon famille est pecheur. Si les ecologistes et les sea machin venaient nous voir pour savoir quoi faire...ça fait longtemps qu'on aurait avancé. Moi je crois que ce qu'ils veulent c'est juste faire du bruit pour qu'on parle d'eux. Apres est ce qu'ils veulent tout arreter comme les guepes et tout ça. je sais pas.

55.Posté par Série B le 29/01/2012 15:43
Aprés "Les Dents de la mer"
Aprés "Gang de requins"
Maintenant c'est "La Vaguas Paranos" avec Johnny Deep(sea)

54.Posté par Tomael le 29/01/2012 15:29
Post 50, je trouve votre commentaire un peu hors de propos, simpliste, populiste et démagogue à la fois. On dirait bel et bien de la récupération politique, qui ne fait pourtant pas avancer le débat sur le risque requin. Les surfeurs n'ont rien obtenu de plus que le marquage et la suppression de leur activité, les surfeurs sont de toutes les couleurs, les baigneurs aussi se posent des questions sur leur sécurité, les commerçants et employeurs des plages boivent la tasse, le touriste a peur des requins, les pêcheurs sont aussi des métros, et l'évaluation d'un danger mortel n'a rien d'émotif et d'irrationnel... Le problème Kréol-zoreil, ne concerne qu'une toute petite minorité qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. N'en faites pas une montagne sous prétexte d'être le seul à la gravir, ne jouez pas au pompier après avoir mis le feu, ne légitimisez pas le RSKP en inventant de faux problèmes. Attention aux requins et à leur appétit vorace de mandats politiques.

53.Posté par Hallucination de mon perron sans clair de lune le 29/01/2012 15:07
Le Post 50 parlerait de revanchards... on rève.. il retourne sa veste ou alors a oublié ses actions d'il y a quelques mois ... il oublie la "nébuleuse du RSKP" et de la statue...

Moi, je dirais plus que dans un contexte de mondialisation, la consommation de masse serait l'ennemi de l'identité et éventuellement l'ennemi de l'enracinement... Mais, ce serait sans compter sur l'ouverture vers le monde nécessaire à tout développement tant de la société que de la personne... Vraiment du à l'envers....

Il vient aussi nous tourner en bourrique... et se faire une place dans cette affaire. Le vaillant chevalier masqué.... démasqué.... ça sent le requin fumé.... attention à SS

Je m'en retourne sur mon banc à attendre la pleine lune ....

52.Posté par Choupette le 29/01/2012 15:04
@ 43.Posté par ti poul

"... zot va attak tout nout bann tradition un apres l'autre!
Observez bien!"

Ah ouais ?!

Ben déjà, je ne mange ni tangue ni guêpe...

Par contre, je serais plutôt d'accord avec l'analyse entendue à la radio "il n'y a pas plus de requins, mais beaucoup plus d'hommes..."

Donc, ce serait le monde à l'envers : le requin ferait des prélèvements.
Oups, désolée pour ce vilain jeu de mots.


51.Posté par Tomael le 29/01/2012 15:02
Pour faire plus court, et sans vouloir dire que la réserve marine est seule responsable de l'augmentation du nombre de requins, Madame Sonia Ribes-Beaudemoulin remet en question le principe même de la chaine alimentaire : là où il y a des proies, il y a des prédateurs. Et plus il y a de proies, plus il y a de prédateurs. Pas besoin de faire des études scientifiques pour comprendre ça.

50.Posté par Julien Vaitilingom le 29/01/2012 14:34
La Réunion voit aujourd'hui s'affronter deux visions culturelles. L'étincelle ayant été deux attaques de requins mortelles. D'un côté une vision traditionnelle de la mer où l'espace marin est un espace n'appartenant pas à l'homme Réunionnais. Le Réunionnais accepte donc lorsqu'il "prend la mer" de se soumettre aux lois de celle-ci et assume donc pleinement les dangers inhérents à cet espace. Et de l'autre, une vision nouvelle pour la majorité des Réunionnais, un mode de pensée où la mer appartient à l'homme et, implicitement, la non acceptation des multiples dangers liés à cet élément.
   
Ce ne sont pas tant ces deux points de vue diamétralement opposés qui posent problème. Nous pensons qu'ils peuvent progresser l'un vers l'autre. C'est plutôt la réaction d'un groupe social au mode de pensée homogène : la nébuleuse des "surfeurs". Ce groupe a consciemment ou inconsciemment appliqué la stratégie du choc. La mort du surfeur réunionnais Mathieu Schiller a donc constitué le choc. Le choc permet d'obtenir sous le coup de l'émotivité l'acceptation de choses qu'en temps normal les personnes extérieures au groupe n'accepteraient pas. Le choc peut donc, à  ce moment là, servir des intérêts personnels ou, dans le cas présent, l'intérêt d'un groupe. Nous agissons ici typiquement dans la précipitation, l'émotivité et l'irrationnel. Quel comportement plus irrationnel que de vouloir éradiquer les requins des plages réunionnaises ? L'émotivité est une chose mais elle laisse surtout place à un sentiment de vengeance caractéristique d'une certaine manière de voir les choses. Il est d'autant plus surprenant de voir le représentant de l'Etat sur l'île, le préfet, cédé à l'émotivité et à l'irrationnel. La mort de deux pêcheurs sortis en mer et qui n'ont, eux aussi, pas eu de chance illustre, dramatiquement, ces deux visions de la mer. D'un côté, la famille des pêcheurs est sous le coup d'une émotion certaine. Pour autant cette émotion ne se transforme pas en vendetta contre la mer et les autorités réunionnaises. C'est, malgré la frustration, l'exemple même de l'acceptation des dangers inhérents à la mer.

Ce conflit larvé s'est transformé en conflit ethnique qui ne dit pas son nom. La République est basée sur l'égalité de traitement de tous ses citoyens que  nous soyons pêcheurs ou surfeurs. Cependant nombre de groupes sociaux ont compris l'importance du lobby pour contourner le principe d'égalité républicaine. Le choc de l'attaque de requin amplifié par la médiatisation nationale a permis au groupe "surfeurs" d'obtenir satisfaction. Sans doute à raison. Cependant les "surfeurs" ne sont pas le seul groupe social à savoir utiliser le lobby. Les agriculteurs ou les commerçants en sont un exemple. Le problème fondamental de cette situation est ici l'égalité de traitement. L'égalité de traitement ne nous renvoie pas simplement à la différenciation sociale. Elle nous renvoie à notre histoire coloniale où la couleur de peau a été un élément fondamental de la discrimination. A l'aspect culturel et social vient s'ajouter le problème ethnique. Fantasmer ou pas, le mode de pensée renvoie dans l'inconscient collectif à l'ethnie et c'est bien là le fond du problème. Et lorsque Madame Bello répond à "assassin !" par "je connais mon pays", elle ne répond pas de manière rationnelle mais de manière irrationnelle à une phrase assassine trop souvent entendue : "On connaît la Réunion mieux que les Réunionnais". Ces accumulations de phrases, de comportements, nourrissent la frustration et une certaine souffrance silencieuse.

Ce mode de pensée, où les cultures sont hiérarchisées, effrite de jour en jour l'idéal de vivre ensemble réunionnais. Ce combat est avant tout un combat pour l'égalité de traitement de tous les citoyens devant la République et, son corollaire, le respect de l'identité Réunionnaise. Le pêcheur traditionnel représente une part de notre mosaïque identitaire. Que leur douleur soit aussi entendue.   Dans un contexte de mondialisation où l'identité est l'ennemi de la consommation de masse. Dans un contexte de mondialisation où l'enracinement est l'ennemi de la mobilité du facteur travail, il nous appartient de défendre ce que nous sommes. Il nous appartient d'affirmer notre identité. Et si affirmer c'est résister, nous creusons d'ores et déjà notre sillon.

Didier Vaïtilingom
Secrétaire Général RSKP

49.Posté par Rôké la mer le 29/01/2012 14:18
Ti poul,arête aou don,sirfer la i fatigue do moune fé tapaze rekin.lo ban si chefer i proteze nout kiltire,,nout l'océan,nout natire. Nou la assé banne gro zozos boucan i fé le ver ,i fé dentel.nou vé plis natire,plis poisson i sorte locean.nou vé pa Totoche la mer la.ou la fine con kwé ?

48.Posté par Tomael le 29/01/2012 14:15
A vous les scientifiques : je suis chasseur sous marin depuis plus de 20 ans à la Réunion. Je ne m'intéresse pas aux poissons de fond, uniquement aux pélagiques qui viennent se nourrir près du bord en fin de journée : barracuda, carangues, thons dents de chien... etc. Et savez vous quel est le meilleur indice pour savoir si la chasse sera bonne ? C'est la présence de bancs de petits poissons, qui vont attirer les prédateurs, du plus petits aux plus gros. Ce qu'on appelle une chaine alimentaire. Plus il y a de petits poissons, plus il y a de chance d'en voir des gros. C'est le principe même des Dispositifs de Concentration de Poissons qui initient une chaine alimentaire en pleine océan : le phytoplancton et divers petits organismes se fixent sur la structure du DCP, ce qui attire les petits poissons qui en raffolent. D'autres poissons plus gros viennent alors manger ces petits poissons et ainsi de suite, à la plus grande joie des pécheurs qui peuvent ainsi avoir accès à une ressource halieutique concentrée et localisée, ce qui ne serait pas le cas sans les DCP. Les ressources seraient alors diluées dans l'immensité de l'océan. Il est donc logique d'en déduire que si la réserve marine augmente la biomasse des poissons proches du rivage, elle augmente aussi la présence des prédateurs, CQFD. Ces observations avérées et appliquées n'ont rien de spéculatif et de subjectif comme voudrait nous le faire croire Sonia Ribes-Beaudemoulin. Je suis donc en droit de douter de l'intégrité de son analyse. Je comprends que certains préfèrent faire confiance à des scientifiques diplômés et plus ou moins reconnus, mais je rappelle quand même que tous les médicaments dangereux retirés ces derniers temps de la vente, ont aussi été conçus par des scientifiques trop avides de nourrir le compte en banque de leur laboratoire. Pour un scientifique compétent, combien d'apprentis sorciers ? Et si vous êtes friands d'histoires, je vais vous en raconter une autre. Celle de l'euglandine, ce petit escargot carnivore originaire de Floride qui a été introduit à la Réunion pour combattre les effets dévastateurs sur l'agriculture d'un autre escargot, l'achatine. Vous le connaissez tous, c'est cet énorme escargot avec la coquille en pointe, capable de dévorer à lui tout seul, une salade en moins de deux heures. Afin donc de nous protéger contre l'achatine (introduit à la Réunion par l'homme pour ces effets sois disant curatifs), les bien nommés scientifiques ont expérimenté la prédation de l'euglandine sur l'achatine dans des aquariums. L'effet a été immédiat, la voracité de l'euglandine a eu raison de l'achatine. Les autorités de l'époque, ont donc validé l'importation à la Réunion (et dans d'autres iles du Pacifique) de l'euglandine, avec la sacro sainte caution des scientifiques. Mais une fois en milieu naturel, l'euglandine s'est détourné de l'achatine, trop gros, pour concentrer sa prédation sur d'autres escargots plus petits, endémiques ou indigènes de la Réunion. Le bilan est sans appel, certains de ces gastéropodes se font rares ou ont tout simplement disparu de notre écosystème.
Et oui mesdames et messieurs les scientifiques, un diplôme n'immunise pas contre la vanité, il vous donne juste des responsabilités. Assumez les en toute objectivité.
Et pour conclure de façon plus personnelle, comme aucune concertation n'a été mise en place avec les chasseurs apnéistes pour délimiter la réserve, et qu'il est de plus en plus périlleux de se mettre à l'eau vu le peu d'espace dans l'ouest et que je n'ai pas de bateau, je vais à présent en grandes surfaces acheter mon poisson (congelé bien sur, car le frais est trop cher) et donner un peu plus de mon fric aux temples de la surconsommation et engraisser les grandes compagnies d'armement de pêche, celles là même qui pillent nos océans à l'aveuglette. Merci pour elles !
Bien vu post 42

47.Posté par Flipper le Dos fin le 29/01/2012 14:13
16 et 42 ont la même teneur sémantique ,et les mêmes mots:ego surdimensionnés .Déduction ? Un même énergumène qui signe différemment . Des termes juridiques ici et la ,nous avons donc affaire a un étudiant en droit.CQFD.

46.Posté par Frederic Bouissett le 29/01/2012 13:52
Je rentre a la Reunion,et constate des attaques,et des hypothèses les unes plus fumeuses que les autres,on parle plus de requins,mais c'est faux .Il y a de moins en moins de requins.On parle requins bouledogues mais c'est faux,rien n a permis de prouver que c'étaient leurs morsures.On. Parle effet réserve ,mais c'est faux,rien dans ce texte ne va dans ce sens.Qu'est ce qui est vrai? Le comportement des surfeurs et body bordeurs,même le guide du routard page 40 ,édition 2011,parle d"imprudence ,a ce titre ,le post 28 est éloquent de risques pris.Oui ,ils ont eu de la chance avant .Mais cela impliquerait de ce groupuscule ôtât ose en meute d'avoir reconnaissance ,or ce n'est pas leur style ,les surfeurs crient "assassin " a Mme Bello qui a êté claire,il ya toujours eu des requins Dan sla zone,les anciens le savaient déjà.

45.Posté par L''''''''''''''''Ardechoise le 29/01/2012 13:30
On se caille plus les miches à la Réunion que sur les pentes des Alpes!
Sea Shepherd est passée par là, quel froid!
Enfin, cela dépend pour qui, car il y a des esprits qui s'échauffent encore et encore.
Faudrait m'expliquer pourquoi l'ONG a demandé au gouvernement de prendre un arrêté contre les pêcheurs de la Réunion qui prélèvent bien trop de Bouledogues et Tigres, pêche intensive paraît-il...
sur des requins ailleurs non protégés... On marche sur la tête. Et dans 15 jours, les chasseurs de tangues vont y aller franco, carri péï oblige, les acheteurs seront légion, à n'importe quel prix surtout pour les pas forcément sur-rém, mais plus que nantis, dont les moyens leur permettent de s'offrir des bourriches d'huitres à 50 euros mini, et autres denrées qui n'ont aucune raison d'être ici!
Que ne peut-on consommer ce que la nature nous offre là où on est et toutefois ne consommer que des aliments qu'elle peut encore offrir sans qu'on ne la lèse et ne fasse disparaître des espèces qui font son équilibre?
Si le Dodo était con, l'homme l'est devenu plus encore!

44.Posté par anthony le 29/01/2012 13:08
Il suffit de regarder les commentaires pour savoir que bientot la population sera prete pour qu'on interdise la chasse guepe, tang.
Pour les bhichik..fodra travailler encore un peu..

43.Posté par ti poul le 29/01/2012 13:06
Mi le dakor ek ou tierry. lé vré tang i tié pa domoun. Mais je parlais pas de ça.
Je parlais de sea shepherd qui utilise le probleme requin pour implante a zot. Pour implante a zot zot i tape meme dosi bann sirfer soi dizan zoreil. Kom néna beaucoup d'abus et les réunionnais lé dann in situation misere pour beaucoup, discours anti sirfer i marsh. reunionnais i di sea shepherd la i koz bien. i défende a nous.
Mais lé pa vré! Regarde bien ou zot i sort. ki sa néna dedan! Koman zot i pé tap si sirfer ou bien si zoreil? Zot lé zoreil zot meme!! Je suis pas en train de dire que c 'est bien de taper sur les zoreil. je dis c'est leur stratégie pour s'implanter aupres des reunionnais.
Mais une fois zot sera installé : zot va attak tout nout bann tradition un apres l'autre!
Observez bien!

42.Posté par Mépris et condescendance ? le 29/01/2012 13:04
@Eric : Vous rendez un bien vilain services à votre "cause" en vous exprimant ainsi. Votre condescendance ? Vous n'en avez manifestement pas les moyens intellectuels. Alors vous avez peut-être obtenu un deug bio, c'est bien, je vous félicite sincèrement. Mais voilà, vous autres les ayatollahs rouge-brun-verdâtres, vous avez cru que les surfers étaient nécessairement des imbéciles et des salopards (depuis quand le surfer n'est-il plus un écolo dans l'âme ? Depuis SSCS et sa propagande)... Or dans nos rangs, outre les gens non diplômés mais dont l'intelligence ne saurait être remise en cause de ce seul fait (comme tu le fais avec beaucoup d'adresse), nous avons des gens qui ont étudié, à des niveaux parfois très élevés (docteurs, master 2 etc) entre autres disciplines, les sciences politiques, le journalisme, le droit, la médecine et nous avons également des professionnels de l'environnement, des écolos "normaux" (pas adepte de cette horreur éthique qu'est le biocentrisme)....

De même, vous semblez oublier que ces gens de la réserve n'ont été élus par PERSONNE et n'ont AUCUNE LEGITIMITE DEMOCRATIQUE. La réserve ne leur appartient pas. La Réunion n'est pas à eux, ce n'est pas un joujou pour apprenti-sorciers. Vous ne répondez JAMAIS aux arguments de fond qu'on vous oppose. Vous insultez, pratiquez des amalgames douteux et pourris (genre FN à quand la comparaison avec les pédophiles ???) et maintenant le masque tombe de plus en plus : vous étalez votre mépris pour les personnes qui n'ont pas eu la chance de pouvoir faire des études ? C'est dégueulasse et ce faisant vous vous enfoncez un peu plus.

Sachez, Eric, que nous ne demandons qu'une seule chose : débattre publiquement de tous les facteurs réels ou supposé en toute transparence. Or, les scientifiques de la réserve se comportent comme des autistes à l'égo surdimensionné. Vous êtes de parfaits ignorants du fonctionnement d'une démocratie ? Tant que vous refuserez le débat public, car tout le monde a le droit d'avoir une opinion sur le sujet et surtout tout le monde a le droit à un débat contradictoire que vous vous n'avez de cesse d'esquiver. Vous n’êtes pas des élus du peuple et vous ne représentez que vous-mêmes. La Réunion ne vous appartient pas, une fois de plus. Vous ne respectez pas le pluralisme et la contradiction ? Vous en paierez les conséquences un jour ou l'autre. Vous êtes pour le suffrage censitaire aussi ? Parce que vos propos semblent aller dans ce sens...

41.Posté par Arnaud le 29/01/2012 10:42
La mauvaise foi qui anime le boukikien moyen et le cap Champenois est telle que cet article parle de la commission qui s'occupe de la réserve marine,et le post 35 arrive a parler dune ONG ,dont personne ne parle dans l'article et qui n'a rien a voir ,si ce n'est qu'elle est composée de gens qui réfléchissent.C'est dégradant pour le surfer de vouloir s'en prendre a la réserve et de s'en prendre aux écologistes alors que l'article signe par des scientifiques les contre.Ce n'est pas la première fois que j'entends dire que ka presençe poissonneuse au contraire dissuaderait les,requins d'attaquer.Depuis les pêches demandées entre autres par floiraque,même si celui ci a voulu jouer ensuite au second degré,tout l'équilibre est fichu.Foutez nous ces surfeurs dehors ,ils sont responsables des attaques par leur imprudence,comme dit Buyle et maintenant ils veulent sécuriser leur terrain de jeux en tuant la nature .

40.Posté par Thierry le 29/01/2012 10:16
A Post 37,

La réponse est évidente et mi laisse a ou trouvé ....

Rentre dans un trou de tangue après rentre dans in nid de requin (en français une fosse à requin) .... Alors quelle différence ????

Demande a in camarade de faire l'inverse, rentre dans in nid de requin ... à mince, mi doute que lu pourra partir dans le trou de tanguy (lu l'a serv' d'appat)...

39.Posté par Fab le 29/01/2012 10:14
Quelques interrogations :
- quelle était la quantité de biomasse avant qu'on mette en place la réserve ? Là ils nous disent simplement que la biomasse est faible par rapport à d'autres réserves existantes, mais a-t-elle augmenté depuis la mise en place de la réserve ?
- Où sont effectués les mesures ? Sur les tombants ou juste dans le lagon ? Sont-elles représentatives de toute la réserve quoi.. (cf. post 10)
- Et surtout, ces scientifiques savent-ils combien il y avait de requins avant et combien y en a-t-il aujourd'hui ? Je pense que NON car aucune étude ou recensement sur les requins n'avaient été menés jusqu'alors sur le littoral réunionnais ! Comment peuvent-ils donc tirer une telle conclusion ?!
Bref pour des scientifiques professionnels, balayer du revers d'une main une hypothèse émise par plusieurs observateurs du secteur sans mener plus d'investigations que cela, c'est vraiment très light. Pour moi ce communiqué n'est qu'une sortie de bouclier, aucunement objective, précipitée.

Car n'oublions pas que nous ne savons pas grand chose sur ce poisson (en outre difficile à observer) et qu'aujourd'hui les uns et les autres ne font qu'émettre des hypothèses qu'il convient de vérifier sur le terrain. Mépriser les surfeurs ou les habitués du coin comme le fait Eric ne vous grandit pas messieurs les scientifiques. Apportez nous des éléments tangibles si vous voulez être crédibles.

38.Posté par Eliane Coudepète le 29/01/2012 09:58
Sans être experte en quoi que ce soit, il me paraît étonnant de soutenir que l'augmentation des proies dans le garde-manger n'entraîne pas l'affluence des prédateurs qui s'en nourrissent.

37.Posté par ti poul le 29/01/2012 09:57
Ils sont tous deux l'objet de chasse. Et apres le requin qui concerne peu le reunionnais , sea shepherd s'attaqueront à tous les chasses animal. Fini le rougail guepe. Fini le cari bichik. Fini le civet tang.
Les reunionnais croient qu'ils jouent un bon tour aux zoreil-surfeurs en soutenant sea shepherd...mais bientot ils s'en mordront les doigts. Sea shepherd dictera sa loi aux elus et responsables parce qu'ils seront devenus gros.
Les reunionnais ont fait entrer le loup. Des gens qui ne connaissent rien à la réunion. Qui font semblant de de defendre l'environnement contre les attaques des "surfeurs blond"....et bientot ce sont toutes nos traditions auqeul ils s'attaqueront.
Vous entendez Brigitte bardot qui soutient sea shepherd parler encore des "chiens zappat"?
C'est simplement parce que cela aurait réveillé les reunionnais...c plus simple de taper sur les zoreil...pour se mettre les reunionnais dans la poche! (ils sont reunionnais les gars de sea shepherd peut etre? Ca sent pas le coup foireux?)
mais bientot ils vont montrer leur vrais intention et se sera trop tard!

36.Posté par fleur de kann le 29/01/2012 09:26
quel est la difference entre un tangue et un requin ?

35.Posté par Lila le 29/01/2012 08:53
La réunion est en train de devenir le "terrain de jeu" d'une organisation internationale qui en s'appuyant sur le ressentiment anti surfeurs et anti zoreil essaye de s'implanter et d'imposer leur loi.
leur méthode est dictatorial: imposer des réglements qui empêchent nos traditions (interdiction de tte peche de requins), bientot ils s'en prendront à la chasse tang ou à la chasse guepe ou encore à la peche bichik.
Il faut réagir avant qu'il ne soit trop tard!

34.Posté par Annonce du 97434 le 29/01/2012 08:27
Jeune surfeur blond de 27 ans ayant poursuivi ses études aux collèges des Aigrettes (St Gilles) jusqu'en 6 ème. Soutenant actuellement une thèse à l'université de la c..... de la Réunion intitulé "Peut'on faire du Dropnee dans un Barrel de la droite de Boukik" (maitre de Thèse Nativ et Amaury Le ver) donne des cours de biologie marine tout niveau (Master II et thésards acceptés)...Contactez la ligue de surf pour plus de renseignements.

33.Posté par bruce le 29/01/2012 08:13
hé vince, il y a 25 ans le nombre personnes qui surfaient à la nuit quelqu'il soit etait sans rapport avec 2011. De plus tu oublies le gamin en morey qui s'est fait croquer dans la baie de st Paul en 1992 à 14H30. Desolé mais l'accident de boucan de en 2011 n'etait pas une première. et pour donner l'explication de bon sens scientifique centriste de gauche et de droite:

TANT VA LA CRUCHE A L'EAU QU A LA FIN....

32.Posté par kréol lèv la tét! le 29/01/2012 07:55
Zot i voi pa sat i se passe?

Néna 5 boug i sort de france i vien "éduk" anou?
Mintenan néna Scientifik i sort de france pou di anou 5 boug la na rézon?

Lév la tét kréol! Lès pa bann zorganisation diriz anou! Lès pa sea shepakoi fé sat zot i vé si nou pou detrui nout maniere fé dopi toultan!

31.Posté par Mollah Didon le 29/01/2012 07:42
Donc il y a plus de poissons mais pas plus de requins bien que ce soient des poissons !

Tu la sens ma grosse intox, tu la sens dis ?

30.Posté par Nat Géo le 29/01/2012 07:41
A Vincent perry : Ce qui est prétentieux car complétement absurde...c'est de revendiquer la connaissance de "chaque mêtre carré des fonds de cette région"...Rigolo de PRR ou d'OPR cette fois ?

29.Posté par chercheur le 29/01/2012 07:29
@24signé Perry comme Perry se fait gauler dans la reserve à pecher un requin ?
http://www.zinfos974.com/Le-pecheur-de-requin-ecope-d-une-amende_a32138.html


HA d'accord,tout se comprend ! le post 17 doit rajouter le col vereux chasseurs-surfeurs-pecheurs qui porte prejudice a la mentalite et l'image de la Reunion.

28.Posté par vince le 29/01/2012 07:21
@ bruce : il y a 25 ans, je ne sais pas. Mais surfant ici depuis 21 ans, je peux t'affirmer qu'il y a 20 ans on était une quinzaine à l'eau en Baie de St Paul chaque fois que la houle était trop grosse pour st Leu; il y a 20 ans, il était fréquent que des nageurs fassent l'hermitage-st gilles par l'extérieur du lagon (j'en connait au moins 2); il y a 10 ans (en 2002) Harry nous a envoyé une super houle de nord et il y avait des dizaines de gars dans l'eau de roches noires à 3 roches, jusqu'à la nuit , dans de l'eau pas très claire (ok, c'était pas malin...).
Alors celui qui délire gros doigts, désolé mais c'est toi.
Et revois ton comptage, svp, il y a encore des familles endeuillées !

27.Posté par Michel Pleuress le 29/01/2012 07:01
oh oui eric, c'est pas gentil de nous moucater. Je vais ecrire sur ma page fesse bouc que tu es mechant biocentriste; Et puis bayrou il y connait rien en surf

26.Posté par Eric le 29/01/2012 05:59
@24,on a pas besoin de ton aval.Nous sommes écoutes ,point.Vos délires pour vous pretendre compétent parceque vous fumez le haschich a Boucan,en restant assis sous une rondavelle toute la journée n'y fera rien .La préfecture écoute l'homme de science,pas le peigne cul qui croit tout savoir,sous prétexte qu'il a chassé,péché et vidé l'océan de ses réserves.Retournez passer votre cours élémentaire ,et votre C.A.P coiffure manucure,et intervenez sur la coupe de cheveux tendance du moment ,c'est votre domaines de compétence.Nous nous opposerons jusqu'au bout a vos manigances intéressées.

25.Posté par vincent perry le 28/01/2012 22:19
@eric: tu viens de rendre un grand service a ceux qui doutent de l'honnèteté des scientifique, prendre les gens de haut car ils n'ont pas fait d'études (en metropole?) et ne pas écouter les gens de la mer qui sont là, et connaissent chaque m2 des fonds de cette region....assimiler les surfeur ,pêcheurs etc.... à des fumeurs de hashish...bravo, la communauté scientifique de l'île sera de plus en plus écoutée gràce à toi, et cet arcticle sur la reserve marine ne sert donc à rien ...merci de ton aide précieuse....

24.Posté par bruce le 28/01/2012 21:36
Avant de delirer gros doigt rappelons qu'il y a 25 ans le waveski et la peche à la pirogue n'existaient pas à la Réunion .

Il y a 25 ans les gens n'allait pas surfer en MASSE à 18 heures apres des fortes pluies aux embouchures des ravines.

Si on enleve le gamin que le requin a ignoré après avoir croqué sa planche et le chasseur de ste rose, ca fait une attaque pour 2011, comme il y en partout dans le monde.

23.Posté par Outrance for ever le 28/01/2012 20:41
@19 : et comme toujours l'outrance. Que vient faire le "hascich" là-dedans ? Cette outrance traduit le fait que tu ne disposes pas d'arguments suffisamment solides pour convaincre. CQFD

22.Posté par northman le 28/01/2012 20:39
Ola Eric, il me semble que ton attitude a rabaisser tous le monde va fortement contribué a decridibiliser tes propos et la communauté scientifique de la reunion.

Je rajoute que comme bcp d'autre je trouve ce genre d'article totalement inopportun, ces scientifique qui intervienne sont ceux qui ont crée la reserve et qui en vivent leur avis n'est donc forcement pas impartial, Il se peut que leurs propos soient exacts mais ce n'est certainement pas a eux de les formuler. Se poser en juge de leur propre action me parait non seulement inefficace mais fait également très mauvais effet (a moi en tous cas)
Conclusion j'attend les commentaire de scientifiques non impliqué dans cette reserve pour m'expliquer quels en sont les effets...
Jusque la mon avis, qui n'est certes pas basé sur 10 ans d'étude mais sur la simple logique est toujours que l'augmentation du nombre de tortues et de la taille des poissons qui sont le régime alimentaire des requins a forcement une influence sur leur fréquentation de ces eaux...

21.Posté par Thierry le 28/01/2012 20:22
Et OUI, l'huile de palme dans quasi tout ce que nous consommons et pire dans les produits ECO €.

Et ce français éxilé qui seul tente (comme Diane Fossey) de se battre contre le bizness autour... Espérons qu'il ne lui arrive pas la même chose... bien que l'on sache que ce genre de combattant seul armé de sa seule foi et de quelques volontaires finit un jour ou l'autre par se faire avoir...

En tout cas, cette affaire "requins" fait couler de l'encre .......

20.Posté par Kaiinoa le 28/01/2012 20:01
La question est poutant simple et toute bête, Quel est le nombre d'attaques avant et après la création de la Réserve Marine?

C'est aussi difficile pour un scientifique de répondre à la question???

19.Posté par Eric le 28/01/2012 19:12
@16:De quoi parlez vous ? Nous sommes biocentristes ou pro biodiversité parceque nous avons étudié au lieu de rester assis a Boucan ,a fumer le haschisch .Le monde est biodiversité tout simplement parceque c'est ainsi,ce n'est pas discutable.Cessez de vous voiler la face,nous sommes au fait de vos manigances pour ouvrir la réserve et vous serez contré par le conseil scientifique,donc l' Université de la Reunion,entre autres.

18.Posté par L''''Ardechoise le 28/01/2012 19:02
Super, je retrouve des mecs, des vrais, peut-être pas tatoués, mais qui me réconcilient avec la Réunion!
Caton, j'adhère, une fois de plus, tu sais de quoi tu parles!
Thierry, nous allons désormais partager non seulement des fleurs, petites, discrètes, et si odorantes mais également des compagnons plus envahissants que sont les grands singes pour lesquels je bataille aussi...

17.Posté par Manipulation le 28/01/2012 18:59
La réunion est bien mal en point!
Le risque requin a révélé les lobby qui la contrôlent :
- les col vert-bleu: rassemblant ong ecologistes activistes, politiques affichant un discours "vert" pour cacher l'absence de projet d'avenir et l'echec de leur politique, les scientifiques dont les crédits dépendent des seconds, (sea sheperd, vergès, bello, sarko, la réserve marine, etc...)
- les col rouge: désireux de jeter le discredit sur les surfeurs en les présentant comme de dangereux colons alors que c'est le seul groupe à s'opposer véritablement à ce lavage de cerveau. (indépendantistes, bello et son chien de garde roquet cul par terre, les freres de la côte,..)
Bien sur les réunionnais abrutis pas des siecle de propagande va tout gober!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales