Economie

L'économie réunionnaise se tertiarise

Dans son bulletin de mai 2011, l'Institut d'émission des départements d'outre-mer publie une étude conjointe menée dans le cadre du projet CEROM (Comptes économiques rapides pour l’Outre-mer), en collaboration avec l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) et l'AFD (Agence Française de Développement). Une cartographie de presqu’une décennie qui donne un aperçu du tournant pris par l’économie de l’île.


L'économie réunionnaise se tertiarise
Une économie qui se tertiarise. Voici l'interprétation que donne une étude de l’IEDOM, l'Insee et l'AFD menée dans le cadre des Comptes économiques rapides pour l'Outre-mer.

Les services aux entreprises (avec 7,5 % de croissance annuelle moyenne) et les activités immobilières (+ 14,2 % par an en moyenne) ont tiré la croissance du secteur des services, dont font partie plus de la moitié des nouvelles entreprises du parc réunionnais.

Parallèlement à l’expansion du secteur des services, celui de la construction a également connu un essor rapide sur la période 2000 - 2008, qui s’est renforcé à partir de 2004. Ce secteur a notamment profité d’une commande publique soutenue par des chantiers de grande envergure: route des Tamarins, projet d’irrigation du littoral ouest (ILO), ports Est et Ouest, mais aussi d’une demande privée dynamique de la part des ménages comme des entreprises.

Le secteur de la construction a ainsi contribué directement à la création de presque une entreprise sur cinq sur la période 2000 - 2008, entraînant dans son sillage les secteurs industriels liés à son activité tels que l’industrie des biens d’équipement (+ 6,4 % par an en moyenne).

Transition économique vers une société de services

Les secteurs du commerce et de l’industrie ont eux aussi connu une croissance rapide de leur tissu d’entreprises, même si cette croissance est globalement plus modérée que dans les secteurs des services et de la construction.

Cette étude démontre que la transition économique de La Réunion vers une société de services s'est poursuivie et amplifiée durant la période 2000 – 2008. Ainsi, la hausse des effectifs salariés dans la construction a quasiment doublé sur la période 2004-2008 avant que le soufflé ne retombe après la route des Tamarins notamment. Ainsi, construction et services ont concentré près de 70 % de l'emploi salarié.

En termes de valeur ajoutée, les services marchands représentent plus de 40 % de la valeur ajoutée globale en 2007 (+ 5 points par rapport à 2000). Enfin, le poids de la construction a fortement augmenté, et représente près de 15 % du total en 2007 même si la valeur ajoutée a augmenté plus rapidement que les effectifs salariés.

L'économie réunionnaise se tertiarise

L'économie réunionnaise se tertiarise
Mardi 17 Mai 2011 - 07:25
Ludovic Grondin
Lu 1542 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales