Economie

L'économie de la Réunion "se porte bien" en 2014 mais...


L’économie réunionnaise se porte bien. C’est le constat qui ressort du rapport annuel de l’IEDOM*, tout juste paru et portant sur l’activité économique et financière de la Réunion en 2014.

L’ouvrage, "une référence tirée à 800 exemplaires et distribuée jusque dans les ministères et les grandes administrations", indique que 2014 a été "une année plutôt bonne". Parmi les moteurs de la croissance économique : la hausse des dépenses des ménages combinée à une faible inflation, une croissance de l’emploi forte et les retombées du chantier de la Nouvelle Route du Littoral. 

Le rapport annuel 2014 dément ainsi, chiffres à l’appui, "certains préjugés laissant entendre que l’économie de la Réunion est en berne". 

Côté emploi d’abord, La Réunion est "l’une des régions de France qui créent le plus d’emplois", indique Magali Ardoino, responsable d’études à l’IEDOM. Pourquoi, alors, les demandeurs d’emploi ont-ils le sentiment qu’il n’y a pas de travail ? Elle répond: "La progression de la population active, notamment chez les 15-24 ans, est telle que le marché de l’emploi ne permet pas d’absorber entièrement le taux de chômage sur l’île". Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A continue ainsi d’augmenter (+0,9% fin décembre 2014, sur un an).

Les Réunionnais profitent par ailleurs d’une inflation historiquement basse. En moyenne annuelle, la croissance des prix s’établit à +0,2% et se révèle inférieure à la moyenne nationale. Les ménages gagnent en pouvoir d’achat, et en profitent. La hausse de la consommation des ménages est aussi facilitée par les banques, "qui jouent pleinement leur rôle en accordant des prêts malgré le contexte difficile."

"Bien sûr, les banques se montrent plus exigeantes et sélectives car les réglementations les contraignent à ne plus prendre autant de risques qu’avant la crise", précise Thierry Beltrand, directeur de l’IEDOM. D’autant que les crédits sont "deux fois plus risqués" à la Réunion. "Mais le robinet du crédit n’est pas fermé", ajoute-t-il. 

La NRL, "détonateur" de croissance économique

Un regain de dynamisme souffle également sur l’investissement, boosté par les travaux de la Nouvelle Route du Littoral. Les montants mandatés en travaux routiers ont été multipliés par trois et grimpent à quelque 250 millions d’euros en 2014, mais génèrent aussi des besoins en nouveaux équipements pour les entreprises prestataires, et donc des importations. 

Globalement, la tendance est à l’amélioration dans la plupart des secteurs, notamment dans l’agriculture, l’élevage et la pêche... Mais pas dans le BTP. Si le secteur du bâtiment est porté par "l’effet NRL",  la situation reste morose dans la construction et les entreprises continuent de dépendre de la commande publique (85% du CA du BTP).

Un solde commercial déficitaire

Le coup de pouce annoncé par Manuel Valls lors de sa visite ministérielle laisse entrevoir néanmoins un peu d’espoir. La construction et la rénovation de 5.000 logements sociaux supplémentaires par an dans le cadre de la déclinaison du Plan Logement Outre-mer devrait donner un nouvel élan au secteur.

Le commerce n’est pas non plus au mieux de sa forme. Le solde commercial est même déficitaire : -4,4 milliards d’euros l’année dernière. Si le rhum, le sucre et les produits de la mer continuent de s’exporter, la Réunion importe… beaucoup. Et il est difficile de s’extirper du schéma actuel "en raison de l’isolement de l’île et de ses besoins".

En dépit d’une embellie en 2014, un tassement de l’activité semble donc déjà s’esquisser et "fait peser quelques craintes sur les perspectives pour 2015". L’économie de la Réunion semble se situer actuellement tout en haut d’un cycle où peu d’améliorations sont envisageables. L'autre problème majeur concerne le taux de chômage. Un taux qui effleure les 30% et qui peine à être absorbé compte tenu du profil démographique de l’île et des mutations économiques et sociales.

*IEDOM: Insitut d'émission des départements d'Outre-mer
Mardi 16 Juin 2015 - 18:35
Lu 2612 fois




1.Posté par KLD le 16/06/2015 19:19
bon ,ben , tout va bien , de quoi se plaint on !!!!!!

2.Posté par canirdland le 16/06/2015 19:20
c'est bien comme quoi on est inquiet pour rien

3.Posté par Pat 974 le 16/06/2015 19:32
pat974
une croissance de l’emploi forte et les retombées du chantier de la Nouvelle Route du Littoral.

En 2014 ?! je rêve.....

4.Posté par Vive les inégalités !!! le 16/06/2015 19:40
Selon l' IEDOM ou tout le personnel, à 9/10 Kréoles et 1/10 zorèyes perçoit les salaires les plus élevés de la fonction publique des DOM sur-rémunérés à 90 pour 100, plus des tas d'autres avantages,... l'économie de La Réunion où le taux de chômage pulvérise des records, se porte bien.... même très bien.... surtout pour eux !!!

5.Posté par Gros nul le 16/06/2015 19:57
Qu'est ce qui faut pas lire.

Demandez aux chefs d'entreprises aux PME et TPE . Je suis propre de ces gens et je peux vous certifier que bientôt une révolution arrivera ca reien ne va plus

6.Posté par Laulo le 16/06/2015 20:38
L'avenir passera uniquement par une belle inovation technologique ou de fonctionnalités à l'instar de facebook ou google.
C'est la seule issue qui permettra sur le long terme de perenniser les emplois et créer de la valeur ajoutée pour notre île.
Ce sera également un moyen de communiquer pour le tourisme plus tard.
Messieurs les financeurs et business angels, l'avenir de l'île est entre vos mains.

7.Posté par Anakel de Leurrab le 16/06/2015 22:08
On pourra faire fermer leur clapet à tous ces chômeurs pleurnicheurs. La Réunion est désormais dans une situation de plein emploi. Les entreprises sont florissantes ; elles supplient le gouvernement d'augmenter leurs charges afin de mieux participer au bon fonctionnement de la Nation.

Depuis qu'on est dans le Pacifique, tout a changé.

Il est pas beau le socialisme ?

8.Posté par diana le 16/06/2015 22:09
Alors tout va bien dans le meilleur des mondes mais c'est l'iedom qui le dit. Il parait que plus le mensonge est gros plus on le croit

9.Posté par GIRONDIN le 16/06/2015 23:56 (depuis mobile)
7. Anakel de Leurrab
C'est l'effet EL MANUEL

10.Posté par Pipo le 17/06/2015 00:21 (depuis mobile)
Ils prennent les réunionnais vraiment pour des imbéciles et nous font avaler ce qu'ils veulent ! C'est honteux de raconter de tels mensonges alors que le chômage est au plus haut et les PME ferment les unes après les autres...

11.Posté par noe le 17/06/2015 08:20
Notre économie se porte trop bien !
Il n'y a que des gens gros , obèses .... qui ne manquent rien ...

12.Posté par et dire le 17/06/2015 09:15
et dire, que l'on paye des gens à l'INSEE ou IEDOM pour nous pondent de telles âneries

virez moi tous ces gens de mèches avec les politiques


13.Posté par Titi or not Titi le 17/06/2015 09:44
"L’ouvrage, "une référence tirée à 800 exemplaires et distribuée jusque dans les ministères et les grandes administrations""

On Comprend Mieux Alors !! :):)

L'IEDOM Peux Nous Confirmer Que L'On Soit
Passé a L'Euro ?

14.Posté par boyer le 17/06/2015 17:16
L'économie de la Réunion est représenté par une dizaine de famille et ils sont quasiment marié entre eux, oui de ce point de vue elle ce porte bien, voir le nombre de véhicule de luxe pour un aussi petit département. Oui Île de la Réunion est dynamique économiquement, mais pour qui? ...

15.Posté par madameDindon le 18/06/2015 01:20
Il y a de l'emploi à la Réunion... mais si vous vous appelez payet, grondin, dijoux, ... et non legrand, leduc, lecul, Lapute ... les places ne sont pas pour vous!

16.Posté par madameDindon le 18/06/2015 01:24
POSTE 14: pour tous ceux et celles qui arrivent à Gillot tous les jours!

17.Posté par polo974 le 18/06/2015 13:19
""" Le solde commercial est même déficitaire : -4,4 milliards d’euros l’année dernière. """

et ils trouvent que ça va bien...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales