Economie

L'éco-prêt à taux zéro entre en vigueur à la Réunion

Ce matin, la Préfecture a présenté la déclinaison locale de l'éco-prêt à taux zéro, déjà pratiqué en métropole. Destiné à tous les particuliers propriétaires d'un logement, sans conditions de ressources, il aide au financement de travaux permettant de réduire la consommation d'énergie sur le territoire.


L'éco-prêt à taux zéro entre en vigueur à la Réunion
 
L'éco-prêt à taux zéro lancé depuis deux ans en métropole, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, entre tout juste en vigueur à la Réunion.

Ce prêt d'une valeur maximale de 30.000 euros, à rembourser sur 10 à 15 ans, s'adresse aux propriétaires d'un logement construit entre 1948 et 1990, qui envisagent d'améliorer la performance énergétique de leur habitat.

Délivré sans conditions de ressources, il vise à faciliter la baisse de la consommation d'énergie des particuliers, pour une réduction de leur facture, et, par la même occasion, celle de dame nature. A ce titre, la Préfecture signale que la consommation des bâtiments contribue "pour plus du quart aux émissions nationales de gaz à effet de serre".

Sur le plan économique, ce dispositif, s'il est suivi, laisse présager d'un investissement conséquent dans le secteur du bâtiment. En deux ans, 180.000 éco-prêts, d'une valeur moyenne de 17.000 euros, ont déjà été accordés en France hexagonale.

A la Réunion, Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat, a fait état de 6.000 entreprises susceptibles de participer à la réalisation des travaux engagés, notamment dans l'isolation thermique des toits et murs et la pose de chauffe-eaux solaires. Potentiellement, 143.000 logements anciens sur l'île pourraient bénéficier de la mesure.
Lundi 11 Juillet 2011 - 13:55
Lu 1562 fois




1.Posté par AVATAR le 11/07/2011 14:19
PICARDO saute sur tous qui bouge cé un leurre ca reste quand meme un pret et quand on verre comment avoir ce pret et les difficuté et les contraines on en reparlerais et té carnet de commande pour les artisans cé pas la qu il faut cogné ces au conseil general ou les dossier sur l amelioration de l habitat son distribué a des association grassement subvensionné tel que le glaive et ceux de bellpierre et st leu cette concurence deloyal contre les artisan que ce soit dans le batimant ou les espace vert avec les contrat vert de la region le combat et la mais toi tu prefere tes subvention a la region et le loyer gratuit du batiment du siege de la chambre des metier que se battre pour une cause reel.....

2.Posté par nicolas de launay de la perrière le 11/07/2011 14:50
une loi appliquée deux ans après à la Réunion..Bigre, où sont les défenseurs du "droit égalitaire" qui devraient fustiger ici cette situation ??!!

3.Posté par le congo chez tintin le 11/07/2011 17:10
C'est honteux ce retard, et tellement pénalisant.... tout le mode sait que la priorité du réunionnais est de construire une villa qui soit économe en chauffage !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales