Economie

L'e-tourisme pour favoriser le "rayonnement international de la destination"

Samedi 10 Juin 2017 - 17:13

L'e-tourisme pour favoriser le "rayonnement international de la destination"
Selon le dernier baromètre Opodo 2016, 77 % des Français préparent leur voyage en ligne. Des chiffres en progression depuis ces dernières années. Face à ce constat, Digital Reunion et le Club Tourisme organisaient, ce jeudi 8 juin, un forum spécialement dédié à la question de l'e-tourisme. 

 "Lors de son parcours client, le touriste va désormais inévitablement croiser le numérique, depuis l’idée du voyage, sa construction, son achat, son expérience terrain et son retour où il deviendra ambassadeur de la destination via les outils numériques", rappelle Sophie Durville, présidente du Club Tourisme de La Réunion. 

Déjà lauréat d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) en 2015 pour un projet d’Eco-Tour, Digital Reunion souhaite désormais candidater au réseau French Tech e-tourisme "qui favorisera le rayonnement  international de la destination", selon Julie Van Snick membre de Digital Reunion, en charge du groupe de travail e-tourisme.

"Beaucoup de petites structures ne savent pas comment se vendre", a indiqué Katherine Chatel du Club Tourisme, "le numérique fait parfois peur. Nous devons déjà répondre à des besoins de base comme la création d’un site internet, la formation aux réseaux sociaux ou tout simplement expliquer les terminologies parfois opaques".

Le forum a également permis de faire émerger quelques propositions comme la création d’une "place de marché" pour "gérer l’offre et la demande en temps réel" ou le partage de datas qui "est également un enjeu crucial pour le secteur privé".

Pour poursuivre sur la question, le Club Tourisme organisera le 19 septembre prochain de nouveaux échanges sur le thème de l’e-tourisme. Autre rendez-vous qui y sera dédié, " Explore La Réunion" au Jardin d’Eden. Un salon où "le digital y aura toute sa place avec les casques à réalité augmentée pour visiter, comme si vous y étiez, hôtels et lieux touristiques ou encore une installation qui permettra de prendre place au volant d’une voiture de location statique qui déroulera ses paysages virtuels".
Zinfos974
Lu 1466 fois



1.Posté par GIRONDIN le 10/06/2017 17:21

.... "Beaucoup de petites structures ne savent pas comment se vendre", a indiqué Katherine Chatel du Club Tourisme,....

Au vu des chiffres du tourisme sur l'île, le CLUB TOURISME est très bien placé pour faire la leçon !

En passant Il y a combien de boutik qui s'occupe du tourisme sur l'île ?

2.Posté par margouillat974 le 16/06/2017 21:40

Les " touristes" à la Réunion : 75% y sont nés et reviennent pour des visites à la famille ou surveiller la construction de leur maison. 10% y viennent pour la nature (volcan, randos, ISOLEMENT),5% viennent visiter des amis, des ex-collègues de boulot) Les 10 autres % = escales, voyages de noces, visite rapide avant d'échouer à Maurice. Bref, personne ne vient passer ces 5 semaines de congés payés à la Réunion. C'est juste une escale, un passage... Mais que peut offrir de mieux la Réunion, déjà trop peuplée, trop européanisée, urbanisée , bien trop chère pour les européens, avec un rythme de vie peu adapté aux loisirs?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter