Société

L'avocat de la ville de St-Leu commente le recours de l'Etat

L'Etat, via le ministère de l'Intérieur, a mis en pratique son intention de porter un recours contre la décision du tribunal administratif enjoignant le préfet Jean-Luc Marx de sécuriser les pratiques de baignade et de surf sous 15 jours. Une décision rendue le 19 juillet. Dans un communiqué, la commune de Saint-Leu, à travers son conseil Me Philippe Creissen, apporte sa lecture personnelle. Forcément plus mordante. En voici l'intégralité :


La mairie de Saint-Leu commente la décision du ministère de l'Intérieur
La mairie de Saint-Leu commente la décision du ministère de l'Intérieur
"A la lecture de ce recours du ministre de l'Intérieur, il apparaît que l'Etat considère qu'il n'a rien à se reprocher ; que les usagers étaient parfaitement informés des risques encourus ; qu'il revenait aux maires de faire un affichage adapté ! Qu'il revient aux maires des communes d'interdire l'accès à la mer si c'est dangereux ; que si la baignade est dangereuse, il revient aux communes de construire des parcs à baigneurs et de surveiller les activités exposés aux risques.

En d'autres termes, l'Etat n'est pas concerné par la crise requin au-delà du financement des études CHARC dont les rapports ne seront rendus qu'en 2014.

Enfin, les pouvoirs du préfet dans le cadre de la Réserve marine n'ont pour objet que la protection de la Réserve et non la protection des usagers dont la situation est en définitive indifférente pour la Réserve Marine.

On comprend donc que pour le gouvernement, c'est à la Réunion de s'adapter à la présence des requins bouledogues et qu'il n'y a pas lieu de réguler la présence de cette espèce et le danger autrement qu'en s'interdisant l'accès à la mer en l'absence de baignade sécurisée.

Avec une telle vision, on est enfin assuré de se diriger vers le sous-développement touristique !"


--------
L'Etat fait appel de la décision du tribunal administratif
Mercredi 7 Août 2013 - 17:51
.
Lu 1806 fois




1.Posté par JORI le 07/08/2013 18:22
Y a t il quelqu'un qui puisse me dire s'il n'y aurait pas un conflit d'intérêts quand ce même avocat est à la fois celui de la commune de St Leu, celui du député supérieur à tout le monde T.Robert et celui des entreprises du même supérieur à tout le monde?. P.DUPUY SI VOUS AVEZ LA REPONSE ELLE SERAIT LA BIENVENUE.

2.Posté par Mwa la pa di le 07/08/2013 18:29
Décidément cet avocat est un vrai provocateur qui doit plus que bien gagner sa soupe avec le maire de St Leu ( pardon avec les habitants de st Leu ) Il sait pertinemment que les communes ont la responsabilité de leur littoral en matière de sécurité.

3.Posté par ile cochon le 07/08/2013 19:00
moi je dirais : "c'est à la Réunion de ..... nettoyer ses eaux sales"b[
les bouledogues aiment les eaux macotte, or faut bien reconnaitre, la Reunion est macotte
que fait thierry avec sa step??? combien d'argent jeté pour rien, qu'il ose dire la vérité!!!!
et combien thierry paye avec nos impots ces avocats, l'argent coule a flots ...... quand il sort pas de sa poche

4.Posté par assistanat way of life le 07/08/2013 21:06
que fait cet avocat à la réunion??? sa place est à cuba, en corée du nord ou il sera accueilli a bras ouvert

5.Posté par Parent le 07/08/2013 21:34
Merci à cet avocat qui met le doigt parfaitement là où il faut.

La reserve marine est placé sur le domaine public. Et il revient à l'état de protéger ses concitoyens sur le domaine public.

C'est du ressort du ministère de l'intérieur me semble t-il...mais à 10 000 km de l'intérieure..........il semblerait que notre problème ne soit qu' un problème...périphérique....

6.Posté par metropolitain en vacances aoutiennes du trois quatre le 08/08/2013 06:59
5.Posté par Parent

En metropole les prerogatives des maires et prefets s'arretent aux zones de baignade. A la limite de ces zones les gens se baignent à leur risque et perils. Il n'y a qu'a la Reunion ou la nostalgie de papa debré demande que le maire viennent tenir la main de ces grands enfants immatures que l'homme blanc aux cheveux oxygénés ou rasés, vient sauver.

apres sitarane, la 2 chevaux bleue, l'eau de sel du dehors dangeureux.

7.Posté par ndldlp le 08/08/2013 07:04 (depuis mobile)
il s agit d une reponse politique. et tout le monde sait que politique et avocat sint difficilement compatibles..

8.Posté par TOKOET le 08/08/2013 10:49
... foutez lui la paix à T.ROBERT ...

9.Posté par cassepapaye le 08/08/2013 12:37
je trouve la position de l'Etat très logique !

10.Posté par " VIEUX CREOLE " le 08/08/2013 13:07
A "POST 6"

VOTRE COUPLET SUR "LA NOSTALGIE DE PAPA DEBRE " ÉTAIT TOTALEMENT INUTILE ET EST HUMILIANT POUR LES RÉUNIONNAIS: !! VOUS AVEZ VITE FAIT D'AVOIR UNE OPINION TRANCHÉE, DÉFINITIVE SUR NOS COMPATRIOTES : HEUREUSEMENT VOUS ARRIVEZ EN "SAUVEUR" !!!!!!

11.Posté par mwa la pa di le 08/08/2013 14:14
Post 8, vous dites foutez lui la paix, je veux bien, MAIS comment faire quand il sort autant de bêtises : Il compare la chasse aux sangliers avec la chasse au requins ! Encore une ineptie de sa part et surtout une absence complète de réflexion. Cela fait désordre pour un député. Pour rappel a notre député, le sanglier a été introduit par l'homme et celui ci en errance abime la fore endémique de la Réunion. Aussi, il est normale que l'homme corrige son erreur face a des plantes sans moyens de defense et en danger dans la survie de l'espèce. Mais l'homme n'est pas une espèce menacé, au contraire il s'est développé vite, très vite. Alors comment comparer la survie d'une plante menacée d'extinction et sans defense et l'homme capable de se défendre ? Pour se protéger, l'homme peut ne pas aller en zone de danger, et adapter des filets de protection et autres... T Robert, un peu de réflexion avant de parler ne nuit pas

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales