Economie

L'avenir de La Réunion passera par la biotech


De nombreuses entreprises à La Réunion font des Biotech sans le savoir…
Une table ronde s’est tenue ce matin à la MRST (Maison Régionale des Sciences et de la Technologie), réunissant quelques unes des 35 entreprises réunionnaises ayant une activité biotechnologique. Ces 35 entreprises font parties des 102 entreprises de l’île qui ont un réel potentiel de développement de la Biotech.
A l’occasion de cette rencontre, l’Agence de Développement a présenté son nouvel annuaire bilingue, consacré aux professionnels Biotechs de La Réunion. Cet annuaire a pour vocation d’être un premier outil de recensement des acteurs des Biotechnologies, donnant de la lisibilité à un secteur qui est en pleine expansion.
A l’heure où les énergies fossiles s’essoufflent, La Réunion se présente comme un pôle de développement des énergies vertes, mais pas seulement. Elle a aussi un potentiel considérable dans divers secteurs économiques tels que l’agroalimentaire dont 34% du marché fait appel à la biotechnologie, la chimie verte avec 12%, le cosmétique 12% également, l’environnement 11%, la santé 14%.
Développer les biotchnologies de ces secteurs est prometteur pour la croissance économique l’île, a fortiori dans monde qui se veut de plus en plus écologique.
La Réunion doit prendre conscience du nouveau défi qui s’impose à elle. Selon Jean-François Moser président de l’AD (Agence de Développement), nous sommes en plein dans le "Green Business". Il parle même d’une "croissance verte pour une île verte": un écosystème très riche, des ressources naturelles avec un fort capital (exemple: le bio assainissement via le bambou), et de la matière grise en ébullition (centre de recherche et développement de l’Université de La Réunion).
L’île a des contraintes liées au territoire (sédentarité, obésité…) qui trouveraient leur solution dans le développement de l’agroalimentaire bio.
Le projet de production de soja d’Asie aromatisé local par exemple est séduisant. Le soja est très digeste, et a plusieurs vertus comme celui de facilité la digestion. C’est aussi un puissant antioxydant.
Les bioditechnologies seront l’un des principaux moteurs de l’économie du 21ème siècle, comme l’ont été les technologies de l’information et de la communication ces dernières décennies.
Mardi 14 Octobre 2008 - 15:29
Karine Maillot
Lu 733 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales