Société

L'association "Frères de la côte" et Sea Shepherd prêts à se réconcilier

Une importante avancée dans la crise ouverte entre les surfers locaux et Sea Shepherd est en train de se jouer. Du moins partiellement, puisque l'initiative d'arrêter les hostilités revient à l'association "Frères de la côte", qui draine avec elle 150 membres actifs. Une réunion de conciliation devrait avoir lieu en fin de semaine.


L'association "Frères de la côte" et Sea Shepherd prêts à se réconcilier
 
Les échanges d'amabilités entre l'organisation Sea Shepherd et la communauté des surfeurs sont-ils en passe de s'arrêter? Du moins, le premier pas est effectué aujourd'hui par l'association "Frères de la côte". Installée depuis 10 ans, l'association a au moins à son avantage de n'avoir pas été créée en réaction aux événements de 2011, ce qui lui donne une légitimité affirmée.

Cette légitimité, Christophe Mattéi, le président de "Frères de la côte", pense s'en servir pour marcher à l'unisson avec Sea Shepherd Réunion. "Je suis resté au téléphone près d'une heure trente avec la présidente nationale de Sea Shepherd, Lamya Essemlali, il y a quelques jours. J'ai rencontré le représentant local Stéphane Girard à deux reprises et l'ai eu au téléphone également. Je crois que notre guerre était surtout due à l'interface des réseaux sociaux qui a eu tendance à exacerber les points de vue. Dès que l'on se rencontre et qu'on parle, les choses vont tout de suite mieux", explique-t-il.

Aujourd'hui, le professeur d'EPS et ancien chargé de cours en option surf en STAPS du Tampon pense sincèrement que les guerres intestines dans le milieu du surf ne servent pas une cause plus grande : celle de la recherche des vraies causes de la recrudescence des attaques de requins près du rivage.

L'association "à vocation politique" comme l'annonce son président, évoque des causes bien humaines à l'origine de ces attaques. "Le rôle des stations d'épuration, de la ferme aquacole, la surpêche... voilà les questions que nous devons nous poser au lieu de nous diviser. Il faut que l'on soit de plus en plus pointu sur les causes qui attirent les requins de façon anormale près des côtes", ajoute-t-il.

Etre guidé par l'esprit du surf : le hé'henalu

Pour "en finir avec ce territorialisme qui ne sert pas notre cause", Christophe Mattéi estime que les positions des acteurs sont plus proches que les échanges médiatiques de ces dernières semaines le laissaient croire. "Nous étions dans la caricature", reconnaît-il. Autre prise de position ferme qui doit être abandonnée selon lui : la fin de la Réserve marine. "On pourra le réclamer pendant des années", cette demande se heurtera toujours à des levées de boucliers, ajoute-t-il.

"Notre association milite depuis des années pour un respect en mer, au sein même des surfeurs. Cela commence déjà par le respect de la priorité quand un surfeur prend une vague", ironise-t-il. Aujourd'hui, à cause des événements qui ont marqué 2011, ces préoccupations ont été reléguées au second plan. Mais la philosophie reste la même : "le hé'henalu" doit nous guider. Et c'est dans cet esprit que Christophe Mattéi fait un pas vers Sea Shepherd, sans oublier les agressions médiatiques de l'ONG depuis septembre vis-à-vis des surfeurs péi.

"Pourtant j'étais parmi les premiers à réagir sur leur campagne très virulente sur les surfeurs réunionnais, admet le président d'association. Il y a eu des incompréhensions de part et d'autre, mais au bout du compte, on défend tous une certaine écologie dans notre pratique, voire même une philosophie de la pratique du surf. J'ai reproché à Sea Shepherd de ne pas être dans le dialogue et l'écoute, ce n'est pas pour moi-même appliquer le même comportement par la suite".

La réconciliation devrait se formaliser en fin de semaine lors d'une conférence de presse commune.

Les messages du passé (pas si lointain) seront-ils oubliés ?
Les messages du passé (pas si lointain) seront-ils oubliés ?
Lundi 5 Décembre 2011 - 16:47
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2913 fois




1.Posté par Roches Noires le 05/12/2011 16:08
Il serait grand temps que la population se rende compte que la grande majorité des surfers est une majorité de personnes responsables, extrêmement respectueuses de l'environnement et soucieuses du respect de chacun ; à condition qu'on la respecte et que l'on ne cherche pas à la diaboliser, tout simplement parce qu'elle dénonce une recrudescence anormale de requin dans des lieux où les attaques n'ont jamais existé auparavant.

L'affiche qui est montré dans cet article prouve le genre de dérive et d'image négative que l'on a tenté de faire entrer dans les esprits des gens.

La caricature est facile a installer dans l'ésprit de personne qui ne connaissent le surf qu' à travers des clichés galvaudés.


2.Posté par noe le 05/12/2011 16:28
Après quelques coupes de champagne , la réconciliation semble inévitable !!!!
Entre gens de la mer , les rancunes se règlent entre amis bien élevés !
C'est mieux pour tous les partis !

3.Posté par kolanta le 05/12/2011 17:31
c'est le nouveau jeu des gars de saint gille. KOLANTA PEI REALITY. 2 tribut ou communauté qui s'affronte sur face book et apres il y a la REUnification. Elle est pas belle la REUnion. On se fait la guerre le WE sur FB et on fé la fête ensemble le samadi soir a la gueule de bois.
Petit rectificatif: les surfer n'ont jamais été contre la réserve marine. Mr Mattei ou le début d'une carrière politique.

4.Posté par state 808 le 05/12/2011 19:15
Tout ça c'est bien gentil, mais toujours pas de solution pour surfer à peu près safe !!!

Dimanche à étang salé la vague était tellement blindée que je me suis pris pour un hareng au milieu de son banc par moments...

5.Posté par opr le 05/12/2011 20:13
nous voulons ouvrir la reserve parceque le requin s'y conduit comme chez lui,comme un sans gêne.Avec un peu d'activité (peche ,chasse),il aura plus peur et tout redeviendra normal. C'est pas obligé de les tuer .

6.Posté par snake le 05/12/2011 21:17
M. Mattei quand je lis ça... c'est du grand Guignol! je ne fais pas parti de TON hé'henalu, ni de ta Fratrie de la cote!
car mes frères ne me tournent pas le dos.
je suis déçus de voir cette tournure politique façon campagne électorale.
peut être gagnes tu un fauteuil quelque part?
sache que la reserve peut être modifié cela est possible, il faut juste le vouloir et s'y tenir.
snake

7.Posté par Thierry le 05/12/2011 21:21
Cette affaire de requins m'a permis de me faire une amie, virtuelle mais amie qu'en même...

Et comme nous ne sommes pas des montagnes..............

Notre recette, ça a été des violettes. Mais je n'offre pas de violettes à tout le monde...

Y a aussi le calumet de la paix... A tous ceux qui sont animés par de la bonne volonté, tout est possible.... juste construire... la société en a besoin... des exemples pour nos enfants, des bons exemples....

8.Posté par Caton2 le 05/12/2011 22:47
7. Attention Thierry! Une femme dingue de dingos, et qui se prénomme Violette, est potentiellement dangereuse. Souviens-toi d'une autre Violette... Nozière.

9.Posté par anej le 05/12/2011 22:51
notra association voudra biens faire des échanges avec vous http://www.anejb.blogspot.com

10.Posté par Thierry le 05/12/2011 23:59
A Post 8...

Ma violette à moi n'est pas dingue de dingos, c'est l'autre....

Bon, puisque tu insistes, je vais tout te réexpliquer si tu as 2 heures...

Alors tu vois ma violette elle, elle aime la mer entre autres et les miniscules plaisirs. Je sais qu'elle a du répondant si on la fait ch......., mais comme elle s'appelle pas violette en vrai, donc je pourrais boire mon infusion à la violette les yeux fermés..... Euh, ben tient pourquoi c'est tout noir, pourquoi il fait froid d'un coup..... GAGGGGGGGG

C'est du velour ma violette.... etc, etc,

11.Posté par Laura le 06/12/2011 03:12
@Storytelling : "laissez bosser les pros "? ... dont vous ne faites pas partie visiblement. Difficile de faire plus puéril que votre commentaire. Tout l emonde n'a pas à gagner dans une allianceentre Sea Shepherd et les surfeurs c'est sûr. Pas étonnant que ça suscite des commentaires ascerbes. C'est à ça qu'on reconnait les personnes bien intentionnées... de celles qui ne le sont pas.

12.Posté par emma le 06/12/2011 04:38
Le gourou a parlé.
Les surfers n'ont pas besoin de gourou.
Dans le style retournement de veste à des fins personnelles voilà un exemple hallucinant.
Mr Mattéi n'est que le représentant de lui-même et de son égo surdimensionné. La PNL fait du dégat.

13.Posté par Roches Noires le 06/12/2011 06:37
Posté par Storytelling le 05/12/2011 23:25

La réalité c'est que tu dois probablement faire partie des gars visé sur cette affiche.

Au regard de tes propos, cela semble évident. Et le fait de citer le numéro 60 c'est que tu en a fait partie à un moment donné...ou maintenant encore?

Pourquoi reprocher à quelqu'un la volonté de stopper un conflit avec la volonté de faire avancer les choses?

Christophe Mattéi, on l'aime ou on l'aime pas...mais il est le seul ici qui ait fait vraiment avancé le shmilblik en s'engageant à fond pour défendre nos valeurs et la mémoire de Mathiew Shiller face à cette ong et ses méthodes...


Et rien que pour cela, il a le droit au respect, même si tu ne partages pas cette volonté.

Sinon, donne ton nom, tu prouveras ta valeur et ton courage....

14.Posté par Gaston la gaffe le 06/12/2011 08:58
Il n'y a que les imbéciles et les sots qui ne changent pas d'avis.
Pourquoi ne pas positiver?
Cette réconciliation peut avoir du bon et ramener un peu de sérénité dans les milieux du surf et des activités nautiques en général.
Sur ce, je vais continuer à corriger mes copies, pas à l'encre violette, et laisser la place à quelques "dingos" de ce site...

15.Posté par Storytelling for the sheep le 06/12/2011 10:01
@ Laura: on se s'improvise pas scientifique, environnementaliste ou analyste en 2 mois de facebooking. Les 2 parties en presence n'ont pas l'expertise. Désolé si cette laborieuse réalité vous choque...
C. Mattei a fait ce qu'il a pu avec ce qu'il a et ce qu'il est (pas grand chose). Il a pété les plombs, c'est humain. Paix a son âme. Je lui souhaite de poursuivre la rencontre avec son pingouin et son dauphin dans la caverne.
@ "Roche noire" (le bien nommé): je flotte, je flotte au dessus de mon identité, de mon ego, de la reconnaissance, les idées ne sont que des fumées immaterielles dont mon corps n'est qu'un réceptacle éphémère et qui s'impriment sur cette page, vituelles...

16.Posté par Caton2 le 06/12/2011 13:41
Les frères de la côte...

17.Posté par Caton2 le 06/12/2011 16:00
Souvenez-vous: Les frères de la côte, la Buse... Des pirates, des vrais, solidaires, jusqu'à la mort. Enfin, pas tout à fait.
Les premiers s'en sortirent, pas la Buse. Pourtant, ils avaient tous été amnistiés. Mais la Buse n'était pas présent sur l'île lors de l'amnistie. Alors, à son retour il fut pendu. Les Frères de la côte ne firent rien pour le sauver. Jaloux de sa célébrité? Je divague? Pas du tout. C'est le pitch!

Je vais vous raconter le début de ce qui n'est, bien sur, qu'une fiction.
Les Corses, pour leur faire avaler leur égo, il faut se lever tôt, croyais-je. Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant le soudain rapprochement entre Orso, le chef des Frères de la côte et la Buse!
Je vous rappelle les mots délicats que Columba, l'égérie de La Buse, a prononcé publiquement pour humilier Orso: "Monsieur Orso, vous et tous les autres pirates , êtes effectivement une honte pour la communauté mondiale des pirates et une honte pour l’Ile Bourbon.(...) vous êtes à des années lumières des valeurs de respect de l’Océan inhérentes à la flibuste".
Si ce n'est pas une déclaration de guerre, qui mérite une vendetta sans merci, alors je ne veux plus qu'on m'appelle Meraimée, me disais-je!
Mais voilà que notre flibustier bien aimé semble avoir oublié que lorsqu'un corse a un ennemi, il lui faut choisir entre les trois S : "schioppetto, stiletto o strada". Pas de trois S, mais seulement deux et le tapis rouge sous leurs pieds!
Orso avait t-il perdu tout sens de l'honneur? Que s'était-il passé?
Je vais vous révéler la surprenante vérité, que j'ai apprise grâce à une indiscrétion d'un frère de la côte dont j'ai un peu boucané les pieds (en langage de flibuste: prendre son pied).
Il y a une semaine, Orso a reçu un texto de sa mama (sa mama est un peu pingre), lui demandant de l'appeler d'urgence. Elle pleurait au téléphone sa mama, et Orso a été vite hors forfait. "Pourquoi tu pleures ô ma mama?" Entre deux sanglots sa mama lui a enfin avoué son terrible secret, un secret que pas même son père connaissait: "Colomba, c'est ta sœur".
Il en est tombé raide le Orso. Il s'en est même cassé une côte, le frère. Oui sa sœur secrète, Colomba, l'avait sciemment injurié , pour savoir s'il en avait ou pas. Car le vrai père de Orso, c'est La Buse, qui avait enlevé sa mère lors d'une escale à Ajaccio parce qu'elle faisait merveilleusement le sangui aux herbes.
Cette humiliation publique c'était donc pour lui faire passer une épreuve initiatique, pour mesurer son courage, pour voir s'il était digne d'accomplir la vrai vendetta, celle des Sea Chapardeurs de la Buse!
Et comme Il s'est rebellé, qu'il s'est affronté au grand flibustier La Buse, lui le simple Frère de la côte, il a passé l'épreuve avec succès. Le voilà adoubé! Que pouvait-il faire d'autre que de dérouler le tapis rouge à son ennemi d'hier?
Mais saura t-il s'entendre avec La Buse? La notoriété du célèbre Sea Chapardeur ne lui fera t-il pas de l'ombre auprès de ses compagnons? Sa sœur n'a t-elle pas d'obscurs projets ? Orso trahira t-il ses compagnons? N'a t-il pas le sombre dessein de prendre la place de son père naturel? C'est ce que vous saurez dans les prochains épisodes de notre feuilleton: "Le buzz de la buse".
(suite au prochain numéro)

18.Posté par Caton2 le 06/12/2011 16:37
Dernier paragraphe: "(la notoriété) ne lui fera t-elle pas".

19.Posté par Éric le colosse le 06/12/2011 23:56
@16:ou vois tu dans cet article que les 2 parties s'improvisent environnementalistes ? Mattei a juste dit que des plaintes et des captures d'écran sur des réseaux sociaux décentraient du vrai problème et fermaient le dialogue.il n'a jamais prétendu régler la crise requin ?il milite au contraire pour que les gens s'ecoutent et que les spécialistes dont tu parles mettent tout sur la table.sans posions tranchées.du coup avec ta jalousie,c'est toi le blaireau qui critique ,parceque tu as pas lève ton petit doigt ?@caton2: du pur ladi lafe bien personnel,on voit que t'es cultive comme franc maçon ,mais ton discours rotaryen sent aussi la jalousie,dommage.seuls les murs ne bougent pas.c'est pas parceque tu critiques la sea shepherd depuis 2 mois que tu dois t'en prendre a mattei,laisse le droit démocratique des gens s'exprimer .menes ton combat,et fous la paix aux gens.je suis frère de la cote et je connais la moralité du president,bien plus droit dans ses bottes que certains mal intentionnés ici.des que quelqu'un pense différemment,la meute critique pour le contraindre.

20.Posté par vince le 07/12/2011 08:03
je n'ai pas attendu M. Mattei pour m'indigner du mépris et des insultes de cette ong.
et ce n'est pas parce que M. Mattei se réconcilie que ça va changer ma vision des choses.

21.Posté par christophe mattei le 07/12/2011 09:19
Je constate ,par hasard,en lisant ces posts que la république bananière et le ladi la fé se manifestent de concert.Droits de l'Homme :nul ne peut être inquiété ,crtitiqué pour ses opinions et ses choix de pesnée .Le conformisme à la pensée unique doit elle interdire des divergences ? J'ai expliqué une dérive du cyber espace ,dan sma critique contre cette ONG et, je constate aujourd'hui avec les posts condescendants de 10,13 et 18 ,qui osent parler de ma vie privée pour me descendre sur la place publique...Au passage ,je ne suis ni responsable des attaques de requin,ni des affiches et plan com de la sscs. J'ai accepté un "cessez le clash "venant de mon groupe parceque je me suis rendu compte que ce conflit eloignait du vrai prolème.J'ai donc le courage de mes opinions.En quoi le fait d'être professeur d'EPS (poste 10),et formateur en thérapies brèves (poste 13 ) discrédite t'il le fait que je surfe la réunion depuis 30 ans et que j'ai le droit à ma vision des choses sur un problème ? Je n'ai pas ce droit elémentaire ? Par contre ,dans la mesure où vous (10,13 et 18)venez me chercher sur ma vie privée ,vous avez un devoir :celui d'assumer vos propos et de signer courageusement ,au lieu de vous cacher et de changer de pseudos pour aller dans la virulence écrite.Je vous demande ,si à l'avenir vous souhaitez (au cas improbable où vous ne cherchiez pas une simple rafale d'insultes sans avancée sur la crise requin)à donc de vous identifier ,et ça vaut aussi pour les posts de la même personne avec pseudos différents et même ip (tout se sait).Ainsi on pourra parler d'egal à egal . Ne pas partager le même point de vue n'autorise pas la critique sur soi et l'insulte facile.J'attends et suis même prêt à vous donner ici mon numéro de gsm pour des explications concernant vos méthodes.On va de suite voir si loin de vos pc et clavier,la haine se distille aussi facilement .Avoir le courage de ses opinions ne fait pas de soi un gourou,ça fait de soi un Homme ,qui accepte la responsabilité de son existence.

22.Posté par Storytelling le 07/12/2011 11:31
Où l'on revisite l'histoire des frères de la Buse, avec Mytho(u) en staring...

23.Posté par BLOOM le 07/12/2011 12:06
le nom de Eddy Aubert n'est même pas mentionné sur l'affiche??? lui on l'a oublié! c'est lamentable. rip Eddy. BWé!

24.Posté par Caton2 le 07/12/2011 12:08
22. Monsieur Mattei, Je ne vois pas où il y aurait atteinte à votre vie privée dès lors que mon post est une pure fiction, une parodie, annoncée comme telle, et que le droit à la satire est un droit reconnu en France... En revanche vous avez parfaitement le droit de ne pas apprécier mon sens de l'humour.
D'autre part, si vous lisez mes posts sur ce site, vous aurez remarqué que je suis de ceux qui ont pris ouvertement parti contre les méthodes des Sea Shepherds, notamment vous concernant. Je ne suis donc pas suspect de vous descendre sur la place publique.
Ce n'est pas le cas de vos futurs alliés. Je ne vais pas rappeler ici leurs propos, pour ne pas vous obliger à les relire, mais ils sont autrement virulents et méprisants que ceux que j'ai lu sur ce fil. Ne vous trompez pas de cible Monsieur Mattei.
Pour finir, je vous conseille très amicalement de bien vous renseigner sur les Sea Shepherds avant de faire définitivement ami ami. Je ne suis pas sûr que vous soyez en phase avec leurs méthodes et leur "philosophie". Mais j'arrête là, car vous allez m'accuser d'essayer de diriger votre conscience!

25.Posté par christophe mattei le 07/12/2011 15:03
Je viens de constater la force de nuisance de la meute ,par rapport à un comportement déviant.Accepter un "cessez le feu" est nécéssairement déviant dans une démocratie de façade, une ploutocratie où il faut nécéssairement passer du côté obscur si on accepte de déposer les armes.La crise requin à la Réunion est un psychodrame où les acteurs jouent le rôle de blâmeurs ,d'autres de spectateurs et l'etat indirectement,provoque une prise d'otage des usagers de la mer,des plages et des rivages ,rejouant la crise du chinkungunya,des dash et autres pourrissement d'une situation. "La partie la plus flexible d'un système étant celle qui va entraîner le système" ,mon groupe a accepté de cesser de s'égarer dans des procés d'intention avec la Sea Shepherd,pour insuffler une dynamique nouvelle dans la crise requins et pour tout mettre sur la table , voir ce qui pouvait en sortir. C'était de la naiveté de ma part d'imaginer que certains comprendraient que la Sea Shepherd ,en fait ,dit tout haut ce que les chargés de commission,les comités de pilotage de la DEAL,IRD ,DIREN pensent tout bas( avec un egrosse formation en sciences et vie )c'est à dire environnement durable,biodiversité.Des mots qui s'accordent peu ,ou prou avec ouverture de réserve marine et prélèvement de requin.Je m'aperçois que le fait de ne plus croire en ces mensonges organisés ,ces tiédes approches de la gravité du problème et le prélevement de 5 requins dans la zone donnera une illusion de sécuité aux surfers et écoles de surf ,pour la sécurisation d'une zone.Tant que les stimuli ,reprérés par l'équipe de Buyle (carcasses,triperies)devant les roches seront là ,ainsi que le" DCP" ferme aquacole.Pire,je m'interroge sur la valeur morale d'un tel comportement de consommateurs de vagues alors que ,(pour moi bien sûr) comme le dit Bill Hamilton :"etre surfer est un acte écologique et politique " .Je suis perplexe sur le sens du plasir hédoniste individualiste quand cette satisfaction du plaisir entraîne des conséquences .Cette dérive du surf moderne entraine une aproche de colonisation des espaces récréatifs difficilement conciliables avec le culte du plaisir et de la satisfaction immédiate.En ce sens,j'ai remarqué des points de convergence avec l'ONG .Mais vous serez certainement ravis d'apprendre que la communauté du surf réunion ne voit pas les choses de la même manière et, de la même façon que FDLC a accepté de ne pas nourrir un conflit contre productif avec une association de protection de la nature (suite à des semaines de conlfit et de polémique),mon association préfere se retirer des luttes d'influence pour que ceux qui militent pour des solutions "efficaces" prennent la mesure de leurs actes et assument la gestion des conséquences.Par exemple,celle d'une nouvelle attaque quand tout le monde croiera que l'elimination de 5 requins aura sécuisé la zone et qu'à nouveau ,comme l'a dit Fred Buyle,le "réunionnais va en mer comme au supermarché". J'ai l'impression que ce commentaire est un peu plus constructif que la tafiole (poste 10 et 16)qui se cache sous le nom de story telling ,dont j'attends toujours le coming out .

26.Posté par Caton2 le 07/12/2011 16:29
26. Votre charabia, qui se veut une sorte de plaidoyer pro domo, ne convaincra personne, sauf de votre embarras à vous justifier d'avoir changé d'attitude.
Je ne vois pas ce que vous pourriez avoir de commun avec une personne qui vous a écrit:
"Aucun vrai surfeur n’utiliserait le terme de vermine pour s’en referrer aux requins. Vous êtes à des années-lumières des valeurs de respect de l’océan inhérentes au He’e Nalu. Vous n’avez jamais pu ressentir cette symbiose magique avec l’océan et ses habitants qui fait toute la beauté et la magie du surf - celle qui fait que le type sur sa planche devient effectivement le temps d’une vague, partie intégrante de l’écosystème marin. Tout ça vous est hors de portée et vous ne comprenez sans doute même pas à côté de quoi vous passez. Tout ce que vous avez, c’est l’adrénaline et la frime. Vous et vos acolytes êtes des opportunistes, des consommateurs de vagues. Vous êtes les surfers boys de la Reunion. Votre place est dans un bassin chloré avec des vagues mécaniques. Vous ne méritez pas l’océan."
Malgré mon peu d'atomes crochus avec les SS, je trouve ce portrait assez réussi, compte tenu de ce que je comprends de vous au travers de vos écrits.

27.Posté par le vice président des FDLC le 08/12/2011 11:04
Il y a certainement des personnes qui lisent ce "blog" et voudraient savoir ce que le "cessez le feu " des ces deux groupes pourrait donner comme propositions concrètes . En dehors du ladi la fé trés local,et de la culture du moukatage ,qui fait le bonheur des attentistes


Propositions communes de l’Association les Frères de la Côte et de Sea Shepherd Réunion pour une réouverture rapide et sécurisé du spot de surf des Roches Noires de Saint Gilles les Bains.

Face à l’apparition récente d’une fréquentation inhabituelle et dangereuse pour l’homme de requins bouledogues devant le spot des Roches Noires, nos deux associations souhaitent exprimer leurs points de vue commune en terme d’analyse et de propositions.

Notre analyse :

Il est avéré à ce jour qu’une quantité importante de déchets de poisson est déversé à quelques centaines de mètres du spot de surf. Le constat est fait régulièrement pas des professionnel exerçant sur le port de saint Gilles les Bains, et tout récemment par les observations des apnéites venus pour tenter de marquer ces requins dans le cadre du programme CHARC.
Le spot des Roches Noires n’a jamais fait l’objet d’une surveillance digne de ce nom en terme de risque requin. Pourtant tout comme l’ensemble des spots de surf des eaux tropicales il est soumis à ce risque. Cela est d’autant plus anormal qu’il est le lieu ou exerce de nombreuses écoles de surf qui ont droit à la sécurité pour leurs pratiquants.

Nos demandes aux autorités compétentes :

Nous demandons aux autorités de mettre des moyens à disposition des professionnels opérant dans le port de Saint Gilles afin qu’ils puissent évacuer leurs déchets de poissons ; et ainsi contrôler la chaîne d’élimination. A ce titre il nous semble que la mise en place de containers réfrigérés doit être adoptée dans les plus brefs délais afin de permettre la collecte puis l’élimination des déchets en cause.
Nous demandons la sécurisation du spot de surf, pour cela nous préconisons :

° La mise en place d’une surveillance depuis la plage du spot notamment grâce à des vigies qui pourraient être postées sur le remblais qui fait face au spot.
° Une surveillance directe du spot de surf grâce à un zodiac.
° Une réglementation de la mise à l’eau en fonction des conditions météos susceptibles de faire approcher ces requins du spot.
° L’occupation de la colonne d’eau derrière le spot de surf par les clubs de plongées ou par des apnéistes pouvant être assisté par des scaphandrier en l’absence des clubs professionnels.

Les conséquences:Nous pensons que ces actions simples à mettre en œuvre auront un effet :
à la fois sur l'élimination des raisons qui attirent les requins-bouledogue,et les autres charognards (tigre) prés des plages de roches noires
sur l'effarouchement de ces espèces qui ne sont plus habitués à la présence de l'Homme
sur la reprise des activités de surf ,dans des conditions de sécurité (largement optimisées par rapport au passé du surf réunionnais )et à l'incertitude de pratiquer dans un milieu ouvert.
T.S

28.Posté par Thierry le 08/12/2011 17:03
A POst 28 ...Merci pour l'info...

SUPER Mais j'espère que vous avez pensé à étendre ces dispositifs à l'ensemble des plages et des sites de surf... Car éloigner le proplème d'un endroit (cote ouest) c'est le diriger vers d'autres lieux....

Trois-Bassins (une pensée au passage), Saint-Leu, Etang-Salé, etc...


29.Posté par Caton2 le 08/12/2011 19:27
29. Tu as remarqué comme moi, Thierry, que seul le spot de Roche Noire, le repaire des "vermines" (je cite) de la flibuste intéresse les Frères de la côte. Tu noteras également qu'il faudra mettre au service de ces courageux pirates tout un dispositif humain, notamment pour "l'occupation de la colonne d’eau derrière le spot de surf par les clubs de plongées ou par des apnéistes pouvant être assisté par des scaphandrier en l’absence des clubs professionnels.(sic)".
Attention, plongeurs etc., il faudra occuper la "colonne", pour servir de repoussoir (ou d'appât) avant que les surfeurs ne soient atteints par les sharks! On connaissait les filets anti-requins, les palangres de surface, les shark-shields. Les Frères de la côte ont inventé, sur les "conseils" des SS, l'"human scarecrow" anti-requins! Ils doivent bien rigoler les SS.

30.Posté par Thierry le 08/12/2011 20:03
A Post 30... Je ne ferais pas partie de cette avant-garde (ou plutôt appât)...

Tels de valeureux guerriers et du moment qu'il y a des volontaires (pas payés) pour y aller (cf Humour de zinfos d'hier), du moment que poster en avant-garde, ils contribuent à protéger le baigneur en slip petit-bateau et palmé et ses marmaux ...... Après tout, quand on entendra crier OuAIIIIEEEE, on saura quoi faire !!!!

Du moment qu'ils protègent mon Ardéchoise .... je suis égoïste .... qu'il vous protège aussi quand vous irez faire T.R.A.M. - pête dans l'eau....

Un produit péi ..... Si les Sea S....rigolent, c'est que nos frères de la côte ne sont pas comme notre papangue !!!!

31.Posté par Caton2 le 08/12/2011 21:06
31. Comme vous évoquez l'ardéchoise voici la légende populaire relative à Notre-Dame-d'Ay, en Ardèche, qui prouve qu'en pays parpaillot, la vierge était quand même autorisé à faire des miracles.
"Une bergère gardait son troupeau au travers des rochers escarpés qui dominent la rivière. En courant après un de ses agneaux, elle perd l'équilibre et se sent entraînée par le vertige au fond du précipice. Aye ! *s'écrie t’elle, Vierge Marie ! Il lui semble alors qu'une main invisible la retient et la rassure; la naïve bergère reconnaît que cette main est celle de la sainte Vierge, et elle élève de ses propres mains un autel formé de quelques pierres, au lieu même où elle a été sauvée. L'autel rustique est bientôt connu et vénéré de tous les environs sous le nom d'autel de Notre dame d'ay, ou du Secours. "
* Ay, aye ou aie signifie secours, en Occitan.
(Extrait de l'Album du Vivarais, Albert Dubois, 1842.)

32.Posté par Caton2 le 08/12/2011 22:14
32.était quand même autorisée

33.Posté par B.C le 09/12/2011 06:25
Merci 28.mon école de surf est en danger,et j'ai entendu que les plages allaient être recouvertes sans les garanties que vous proposez.S'intéresser aux raisons qui attirent les requins est plus cohérent qu'éliminer quelques spécimens sédentaires ou de passage.La présence humaine ensuite semble suffisante,avec debordoir ,sous l'eau pour les faire fuir. 29 est dans une caricature de critiques .le spot le plus affecte au niveau économie,et symbolique ,puisqu'il y a eu 5 attaques en 7 mois doit donc être en premier celui des roches.merci pour vos propositions.quand allez vous porter ce projet ?

34.Posté par Membre FDLC le 09/12/2011 06:39
Malheureusement ,nous ne porterons pas ce projet. L'objectif était de contourner le point chaud qu'est l'ouverture de la réserve ,qui va entrainer encore plus d'inertie dans ce dossier,dans cette crise requin.D'autant que certains ethnologues affirment que chasser du poisson va ramener les charognards dans le coin,c'est a dire dans la réserve. En l'état actuel des choses,nous mettons ce projet soigneusement range dans un tiroir.L'endroit ou finissent les idées qui divergent des snippers de requin,des et d'autres personnes très intelligentes qui n'ont pas compris le mot environnement durable.Désole pour ton ecole de surf.Tu remercieras les associations qui militent pour l'ouverture de la réserve.

35.Posté par Caton2 le 09/12/2011 12:01
35. La contamination de la FDLC par le virus HHH (Hache Hun Haineux) que leur a sournoisement refilé les SS commence à faire ses effets! Les FDLC confondent désormais l'éthologie (étude des comportements des animaux) et l'ethnologie (étude des comportements sociaux humains). L'homme n'est qu'une bête comme les autres!
Mais comme aurait dit Coluche, il y en a qui sont plus bêtes que d'autres. Comme ceux de la F...

36.Posté par Reality Shower le 12/12/2011 17:47
@post 10 et 16 ," STORY TELLING "le bien nommé:on va réecrire l'histoire avec plus de véracité.Tout d'abord c'est trés bien que ce soit un prof d'eps parceque c'est à cause d'un prof d'eps qui a geulé aux médias qu'il avait fait une battue punitive le 22 fevrier 2011,et ramueté toute la presse pour faire son dentelle qu'on en est là aujourd'hui ,en sortant avec l'aileron de requin à la "gueule de bois",que cette ONG vous tome sur la gueule en septembre

Non seulement ce prof d'eps punitif et charlatanesque ,celui de la battue punitive du 22 fevrier 2011,s'est mis la Réunion à dos,mais la communauté surf paie encore le DISCREDIT apporté par ce genre de faux cow boys

.Comme par hasard,suite à cette "battue "du 22 fevrier ,4 attaques dans la zone ont eu lieu :BRAVO !
-Pour à la fois avoir pourri le surf run dans l'oeil des décideurs,mais en plus s'attirer les foudres de toutes les associations de la protection de la nature ,jusqu'à SHARK ALLIANCE CONSERVATION et la fondation Bardot.

Ensuite,vous parlez d'experts,d'environnementalistes,de pros ? On voit nettement les brillants résultats des experts,à moins que vous ne parliez des medecins généralistes en charge du programme CHARC ?
Effectivement,on voit des brillants résultats,heureusement que les pros sont là comme vous dites,avec 4 mois de plages fermées et aucune avancées ! BRAVO !
Enfin,vous dites que c'est qu'"un prof d'eps",mais à ce que je sache ,ayant été son éléve à la fac de STAPS ,il est agrégé ,a crée l'option surf au STAPS,le surf au bac en eps,a formé et encadré à la ligue de surf et à entraîné des locaux pros ou devenus pros.

Donc conclusion ,mon bon STORY TELLING ,entre 2 profs d'eps ,je choisis celui qui oeuvre constructivement plutôt que celui qui discrédite la Réunion et entre " environnementaliste brillant "et "quidam bénévole" dans une association écoutée par les poltiques et le milieu écologique,je parie sur son association qui permet de donner du mou à une situation que VOUS AVEZ CREE entre vos pros battues punitives (22 FEVRIER :l'erreur de trop )et vos pros ENVIRONNEMENTALISTES QUI BRILLENT PAR LEUR INEFFICACITE.

Tant qu'à raconter des histoires ,mon bon Story Telling,autant montrer la réalité.

Allez y .On en a d'autres (cartouches) en réserve pour vous. Reality Shower le bien nommé. ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales