Politique

L'association Agir pour Madagascar craint "la dictature militaire"


L'association Agir pour Madagascar craint "la dictature militaire"
Après Marc Ravalomanana, qui a annoncé en décembre renoncer à la présidentielle malgache, c'est au tour d'Andry Rajoelina, actuel président de la Transition, de se retirer de la course.

"On s'attendait à ce que Andry Rajoelina renonce, malgré le suspens qu'il voulait laisser là-dessus", déclare Pierre Renaud, président de l'association "Agir pour Madagascar" à la Réunion. Pierre Renaud, qui était également vice-président de l'association Gasy Tia Tanindrazana, proche de Ravalomana. Selon lui, la cause de ce désistement est : "La peur de la gifle électorale, vu dans quel état il a laissé Madagascar, personne n'aurait voté pour lui".

Cependant, Pierre Renaud s'inquiète de la situation de l'île après cette annonce, qui selon lui s'est faite trop tôt: "Aucun candidat n'a encore été choisi pour remplacer Marc Ravalomanana et maintenant qu'Andry Rajoelina renonce lui-aussi à la présidence, les militaires qui étaient à ses côtés lors de son coup d'Etat de 2009 ne se sentent plus en sécurité".

"Ils ont fait croire qu'ils pourchassaient des voleurs mais..."

Le président d'association rappelle les atrocités commises par les militaires dans le Sud de la Grande Île en septembre dernier. "Ils ont fait croire qu'ils pourchassaient des voleurs mais on sait très bien que dans le Sud se trouve la plus grosse réserve d'uranium du pays. Ils se sont débarrassés de témoins gênants", raconte-t-il.

Or, si un nouveau président est élu, ces militaires devront répondre de leur actes et Pierre Renaud craint qu'ils ne prennent le pouvoir avant l'élection de mai. "Si Rajoelina restait candidat, les votes allaient être truqués à coup sûr, mais comme il ne l'est plus et que les militaires veulent garder la mainmise sur les richesses malgaches, l'avenir de la Grande d'Île est préoccupant", explique le président d'association.

Pierre Renaud veut croire à une action de la communauté internationale mais "compte tenu de ce qu'il s'est passé en 2009, je doute d'une quelconque efficacité."
Mercredi 16 Janvier 2013 - 16:21
Lu 3060 fois




1.Posté par J-L Gajac le 16/01/2013 16:31
Ce Pierre Renaud est un fou et le GTT un organisme hystérique qu'on pourrait transposer sur Madagascar à pire que l'extrême droite française.

Ce GTT est composé de charognards et d'hommes de main, des mercenaires de Ravalomanana. Ce type délire totalement tellement il est aux abois depuis que chaque tentative de reprise du pouvoir absolu son Maître est mise en échec par la transition. Il y a d'ailleurs deux GTT qui se bouffent le nez.

Cette farce sur l'uranium dans le Sud et son délire complet sur l'armée malgache montre que le GTT est aux abois avec le retrait de Rajoelina qui entraîne donc le blocage définitif de Ravalomanana et que ce parti mercenaire perd totalement la maîtrise de la réflexion.

Ils recommencent avec le délire complet comme ils l'ont fait en 2009 où ils ont écrit une lettre aux députés Européens (le clan Ecolo-Gros Louis) de la bande des "ACP" en disant que l'armée violait et engageait des enfants-soldats. J'ai conservé cette lettre pour la postérité.

Ces gens ne méritent pas une telle tribune, ce sont des menteurs grossiers et primaires qui prétendent n'avoir pas bouffé le chat alors que la queue dépasse encore de leur gosier !

Je signale à Pierre Renaud que dans le Sud on a trouvé des sites de kimberlite, donc des possibilités de sites dimantifères, bien plus intéressants que l'uranium. Le Niger a déjà ce qu'il faut pour occuper Hollande et ses armées pour la défense contre le terrorisme ... euh, je voulais dire des intérêts de Aréva pendant un siècle.

Quant au trucage prétendu des votes le GTT n'a aucune honte, assurément à désinformer à ce point, car c'est la première fois depuis 50 ans à Madagascar que le recensement va être bientôt terminé (actuellement on en est à 9%), assuré par une armée de recenseurs, que le bulletin unique va être introduit et qu'une auttorité indépendante la CENIT supervise les opérations électorales.

Eh oui, on comprend le désarroi du GTT qui assiste impuissant à la destruction irrémédiable de son système de corruption, d'achat de votes et de magouilles électorales, de vol des urnes transportées par hélico, de disparition des bulletins de ses adversaires jamais arrivés dans les villages reculés ....

Aucune élection depuis 50 ans n'a été légitime car elles ont toutes été truquées. Seul le referendum constitutionnel a pu bénéficier d' une amélioration substantielle effective des conditions matérielles du vote. Le GTT devrait arrêter de mentir aussi grossièrement et de désinformer à ce niveau de façon aussi minable, car là çà devient de la perversité et çà se retourne contre sa crédibilité. En lisant cet article consternant, on peut même se poser des questions sur la bonne santé mentale de ses dirigeants.

2.Posté par J-L Gajac le 16/01/2013 16:45
je voulais dire bien sûr que le recensement en est à 90% et non 9%. Une erreur de frappe. Plus de précisions sur les chiffres à qui veut.

3.Posté par keepcool le 18/01/2013 22:14
J'ai envie de vous croire J-L, mais je vais me forcer...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales