Politique

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible

La fin de la session parlementaire marque aussi l'occasion d'attribuer des notes aux 577 élèves de l'Assemblée nationale. Côté assiduité, nos députés péi restent loin derrière les députés de métropole. Un état de fait à relativiser en raison de la distance séparant la Réunion de Paris. Malgré tout, de réelles disparités existent entre les cinq députés que compte l'île. Tour d'horizon.


L'assiduité des députés réunionnais passée au crible
A la lecture des émargements, du nombre de questions écrites ou encore des présences en commission, les 577 députés ne peuvent échapper à la transparence de plus en plus réclamée par les citoyens. C'est à partir de ces données transmises par l'Assemblée nationale que l'association Regards citoyens fait une compilation.

En matière de présence à Paris, les députés réunionnais s'en tirent avec une réputation de déserteurs de bancs. Entre 15 à 17 semaines de présence, nos cinq députés péi font ainsi partie des 150 députés les plus absents. Un taux à relativiser du fait de l'éloignement de ces mêmes hommes et femmes politiques des DOM. Distance oblige et peut-être aussi cumul des mandats pour certains d'entre eux également maires (Jean-Claude Fruteau à Saint-Benoît, Huguette Bello à Saint-Paul et Patrick Lebreton à Saint-Joseph).

Huguette Bello prend la parole

Plus parlant, et au-delà des démonstrations oratoires qui peuvent se tenir dans l'hémicycle, le travail en commission est un élément révélateur de l'assiduité d'un parlementaire. Avec 37 présences en commission, Patrick Lebreton est le plus assidu des parlementaires locaux, juste devant son collègue du PS Jean-Claude Fruteau (35). Malgré cette avance sur René-Paul Victoria (28), tous les parlementaires de l'île font partie des derniers députés dont la présence est signalée en commission. Un point faible sans doute à corriger à la rentrée parlementaire.

En matière d'"interventions longues en hémicycle", Huguette Bello, député de la 2ème circonscription et membre du groupe parlementaire "gauche démocrate et républicaine", confirme ses talents oratoires. Avec 33 interventions, elle est la championne  devant René-Paul Victoria (27), Patrick Lebreton, député de la 4ème circonscription (26) et Jean-Claude Fruteau, député de la 5ème circonscription (25).

Patrick Lebreton croit en ses propositions de loi

Si le rôle des députés de l'opposition se traduit le plus souvent par des interpellations écrites ou orales, il n'en reste pas moins que la proposition de loi est l'une des armes des groupes d'opposition, même si elles n'ont que peu de chance d'être adoptées. Avec trois propositions de loi écrites (dans les 150 premiers), Patrick Lebreton est un député prolifique. Parmi ses propositions de loi, notons celle du 2 décembre 2010 visant à limiter les abus en matière de tarification bancaire. Un projet lancinant dans notre département.

Avec neuf questions orales (dans les 150 premiers), la députée-maire de Saint-Paul confirme ses facilités discursives. Pendant la session parlementaire, Jean-Claude Fruteau s'est contenté de trois questions orales dont l'une des dernières (28 juin) concerne la suppression des postes et fermetures de classes à la Réunion. Une actualité qui devrait d'ailleurs revenir sur le devant de la scène une fois les vacances passées. Le député de la 5ème circonscription est, en revanche, plus à l'aise à l'écrit : 195 questions écrites. Il fait partie des 150 députés les plus actifs pour les questions écrites.

Jacqueline Farreyrol a une excuse toute trouvée...

Toute récente député UMP de la 3ème circonscription, l'activité parlementaire de Jacqueline Farreyrol reste malgré tout honorable vis-à-vis des ses collègues réunionnais et pour un temps moindre.  Avec cinq semaines d'activité parlementaire (contre 12 semaines pour Huguette Bello par exemple), Jacqueline Farreyrol fait évidemment partie des parlementaires les plus absents de la session 2010/2011. Mais la députée peut évidemment faire valoir le fait d'avoir débuté son mandat le 13 novembre 2010. Avec seulement 19 questions écrites, elle n'en reste pas moins à la même hauteur qu'Huguette Bello (19 également), mais toutes deux sont dépassées par René-Paul Victoria (52), Patrick Lebreton (148) et Jean-Claude Fruteau (195).

Enfin, concernant l'activité d'écriture de rapports, Jean-Claude Fruteau est le seul député de l'île à avoir planché. Avec deux rapports, il fait tout bonnement partie des 150 premiers députés en la matière, ses collègues de la Réunion n'en ayant produit aucun.

Cliquer pour agrandir :

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible

L'assiduité des députés réunionnais passée au crible
Mercredi 20 Juillet 2011 - 12:49
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3612 fois




1.Posté par noe1000000000000000 le 20/07/2011 13:06
ON voit qu'il y en a qui écrivent beaucoup (par mail ?) mais ne sont pas trop présents à l'Assemblée Nationale ...Pourtant ils ont tous frais payés et des primes ...
N'est pas député qui veut !

Nos députés péi sont souvent absents aux convocations et pourtant ils ont pris l'avion ...Où sont-ils allés ? rendez-vous ? au Moulin Rouge ? faire la causette avec leur parti ?
Chut!!! ce sont des législateurs ....

2.Posté par batofou le 20/07/2011 13:40
Et nos sénateurs alors?

3.Posté par cimendef le 20/07/2011 13:42
Qu'ils soient présents ou absents à l'assemblée nationale ne change rien puisque cette assemblée n'est qu'une chambre d'enregistrement des décisions du pouvoir exécutif. Les députés sont tous des godillots et puis c'est tout. La Farreyrol pourrait de temps en temps pousser la chansonnette pour rendre les séances plus distrayantes "ça sent la banane, la vanille et le cumin, le sucre de canne, la mangue et le fric dans le sac à main.....".

4.Posté par JORI le 20/07/2011 13:59
.Jacqueline Farreyrol voudrait en plus un mandat de sénatrice. On ne va pas à l'assemblée pour encenser son parti au gouvernement ou s'opposer systématiquement dans des questions orales (voir à la TV les questions au gouvernement). Le but du jeu étant de voter des lois, après y avoir contribué, dans l'intérêt de tous nos concitoyens. A ma grande surprise, le seul qui se sentirait concerné par son mandat, en rédigeant au moins des rapports, serait donc Fruteau, soit 1/5, mais que font les autres le reste du temps ?. Empochent ils seulement 1/5 de leurs indemnités ?.

5.Posté par Triste reunion le 20/07/2011 14:06
Bello championne : surprise?

Non! Pourquoi? C'est simple : petit rappel de la législature 2007-2012 : La gauche dans sa grande majorité, y compris et surtout les députés PC (groupe GDR comprenant le PC et les verts à l'assemblée) s'est opposée à la réforme constitutionnelle voulue par le Président de la République.

Cette réforme a, parmi les nombreuses mesures, établi la règle du temps partagé qui donne, pour toutes les séances de questions au gouvernement et questions orales sans débat une égalité de prise de parole entre la majorité et l'opposition. S'alternent ainsi , pendant ces séances, des questions de la majorité et de l'opposition :

Ainsi donc, pour chaque séance de question au Gouvernement, pour lesquelles 15 créneaux de prises de paroles sont prévus :
6 vont au Groupe socialiste pour 189 parlementaires soit un ratio d'une question pour 31
2 vont au Groupe communiste et verts (pour 25 parlementaires) soit un ratio d'une question pour 12 parlementaires
6 vont au Groupe UMP pour 305 parlementaires soit un ration d'une question pour 51 parlementaires
1 va au nouveau centre (pour 23 parlementaires) soit un ratio d'une question pour 23 parlementaires
(d'une séance de question à l'autre, le nouveau centre obtient 2 questions, l'UMP une de moins)

Ce qui implique, alors même que les communistes se sont opposés à cette réforme, qu'ils disposent individuellement de 4 à 5 fois plus de créneaux que l'UMP, et 3 fois plus que le PS pour intervenir en séance publique.

Il en va de même pour la discussion des textes législatifs.

On peut donc, au delà de la prestation générale de Huguette Bello souligner l'effort de René Paul Victoria. Quant à Jacqueline Farreyrol, il est évident qu'un nouveau député pourra moins facilement obtenir de son groupe d'appartenance des créneaux de parole que les "cadors" de l'hémicycle.


6.Posté par casselecuis@yahoo.fr le 20/07/2011 14:18
Ils sont ou alors?
Pas dans l'hémicycle et pas dispo à la réunion.

Le double effet kiss kool

7.Posté par Triste reunion le 20/07/2011 14:19
La prise de parole, c'est une chose, mais quand on voit huguette bello le 14 juin, se montrer dans l'hémicycle et de sa voix bien reconnaissable poser une question à Nora Berra puit s'enfuir courageusement fair un communiqué de presse plutôt que de rester dans l'hémicycle et participer aux votes des 6 textes programmés ce jour là, on peut se demander ce qui compte le plus pour elle.

vous pouvez aller vérifier sur la table des scrutins (analyse des scrutins) et vous verrez quels députés participent au vote...
http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/table-2010-2011.asp

8.Posté par kreol le 20/07/2011 14:31
A rémunérer selon leur présence! Plus justement, on devrait les virer! Soit ils ne s'intéressent pas à leur mission, soit ils sont trop occupés (à quoi?) donc dehors, la place à donner à des chômeurs qui eux (il y en a) veulent travailler!!!!!!!

9.Posté par neocodion le 20/07/2011 14:37
Nos députés sont des grands gamins ...on ne les voit que lorsque des élections approchent pour montrer leur présence (= j'étais là quand tu n'avais pas besoin de moi , aujourd'hui je suis là parce que j'ai besoin de toi) ..
Ainsi va la romance !
Pour leurs absences , fournissent-ils un billet d'excuse ? Y a-t-il retenue sur les allocs ?

10.Posté par Yanis K/BIDI le 20/07/2011 14:55
kbidiyanis
Je ne vais pas m'amuser à lire entre les lignes, mais je trouve plutôt honorable le ratio de nos députés Socialistes. Il est dit dans cette article que les diverses absences sont en parties dûes au cumul de mandats de certains députés. Certes, alors expliquez moi pourquoi, le représentant de la 1ière circonscription qui pour le coup ne cumul rien, en l'occurrence Mr René Paul Victoria, n'était-il pas plus présent que cela ? Là, je dis oui, encore un élu qui ne sert à rien.

11.Posté par oui,mais le 20/07/2011 15:38
A l'heure du Show mediatique,ne pas se contenter du tout tv,il existe aussi le travail en commission qui pour certains n'est pas quantifiable puisque assimilé au travail du groupe.

12.Posté par Feroz le 20/07/2011 19:08
Un classement assez similaire a été publié par le site les infos.com et repris par le blog d'Olivier Berruyer.
Il prend en compte les interventions en séances, les interventions en commissions, les rapports et avis et les propositions de loi.
Nos députés sont ainsi classés (sur un total de 575) pour leur activité en 2010 :

227ème Jean-Claude FRUTEAU
260ème Huguette BELL0
330ème Patrick LEBRETON
407ème René-Paul VICTORIA
498ème Didier ROBERT (qui a abandonné son mandat de député en novembre)

13.Posté par magno le 20/07/2011 19:32
On fait confiance aux députés et voilà qu'ils font de l'école buisonnière et ils sont payés avec nos sous !

14.Posté par falcucci pascal le 20/07/2011 19:56



SES BIEN MAIS FAITE AVANCER LA RÉUNION SES URGENTS!!!

PASCAL FALCUCCI

15.Posté par Bibi97490 le 20/07/2011 20:35
oh ils sont tous occupés à la réunion pour faire baisser le taux de chomage réunionnais! Vous verez en 2012 ils auront fait beaucoup de chose pour la réunion. pauvre d'eux!

16.Posté par nico le 20/07/2011 21:21
Maintenant il y a interventions et interventions.Nos députés seraient bien inspirés d'intervenir sur des questions qui touchent la population au portefeuille. Exemple pour l'ASPA (allocation personne âgée) qu'a voulu défendre le député Patrick Lebreton mais qui a été botté en touche car entrainant un coût à l'Etat. Il est vrai que l'on ne prête pas aux pauvres qui se voient, pour beaucoup, obligés de vendre le bien de famille pour rembourser ladite allocation. Bien triste réalité quand on voit le cadeau fiscal fait aux Français d'en haut et que l'on supprime (en partie) à moins d'un an des Présidentielles.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales