Faits-divers

L'arrêté requins reconduit jusqu'à février 2015

Un nouvel arrêté préfectoral a été signé afin de reconduire la réglementation en vigueur interdisant certaines activités nautiques sur une partie du littoral de l'île. Il est applicable du 15 septembre au 15 février 2015. Pour rappel, sont interdites la baignade et les activités utilisant la forces des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard) dans la bande des 300 mètres du littoral. Voici le communiqué de la préfecture.


L'arrêté requins reconduit jusqu'à février 2015
" Réglementation de la baignade et des activités nautiques les plus exposées au risque requin : Nouvel arrêté préfectoral applicable jusqu'au 15 février 2015.

Le 26 juillet 2013, devant la recrudescence des attaques de requins, le préfet de La Réunion a pris un arrêté interdisant certaines activités nautiques sur une partie du littoral de La Réunion. Dans son ordonnance du 13 août 2013, le juge des référés du Conseil d’Etat a constaté que "à court terme, seules les mesures d’interdiction de baignade et d’activités nautiques sont susceptibles de supprimer le risque d’attaques, à la condition que ces interdictions soient respectées". Depuis cette date et en dépit de cette réglementation spécifique, deux nouvelles attaques sont malheureusement à déplorer : le 26 octobre 2013 à l'Etang-Salé et le 22 juillet 2014 à Saint-Leu.

Compte tenu de la forte présence de requins tigre et bouledogue à proximité des côtes réunionnaises (confortée par les observations de terrain, la persistance des signalements, les relevés de fréquentation du littoral par les requins marqués et par les prélèvements réalisés) et nonobstant les avancées des différents projets de réduction du risque portés de manière déterminé par l’Etat, les collectivités, la ligue de surf et le comité des pêches de La Réunion (évaluation en cours du dispositif des "vigies requins", projet de déploiement de l’expérimentation Caprequins), les conditions ne sont pas réunies pour permettre une évolution de la réglementation de la baignade et des activités nautiques les plus exposées.

Le préfet a donc décidé de reconduire la réglementation en vigueur, par la signature d'un nouvel arrêté préfectoral applicable à compter du 15 septembre 2014 et jusqu'au 15 février 2015.

Le préfet a adressé ce jour une lettre circulaire à l'ensemble des maires des communes littorales de La Réunion pour leur rappeler leurs principales obligations en matière d'information de la population :

- Assurer la publicité de ce nouvel arrêté préfectoral (notamment son affichage à proximité de l’ensemble des plages, spots de surf et de tout accès à la mer de leur commune).
- S'assurer de la mise en place et du bon état de la signalétique spécifique au risque d’attaque de requin sur le littoral de leur commune.

De nouveau, le préfet recommande la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées.

Rappel de la réglementation en vigueur

Sont interdites, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, hors lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir :

    •    la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l'aide d'un équipement de type palmes, masque et tuba.
    •    les activités utilisant la force des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).

Rappel des dispositifs de prévention et de surveillance

D’une manière générale, la signalisation traditionnellement utilisée pour la baignade sur les plages surveillées reste en vigueur :
    •    drapeau rouge vif = interdiction de se baigner
    •    un drapeau jaune orange = baignade dangereuse mais surveillée
    •    un drapeau vert = baignade surveillée et absence de danger particulier

Ce dispositif est complété, sur certaines plages, d’une signalétique spécifique relative au  risque requins  :
    •    flamme rouge représentant un squale = présence d’un requin signalée ou observée
    •    flamme orange représentant un squale = présence de requins favorisée par les conditions météorologiques

Rappel des principaux conseils de sécurité et de prudence

AVANT de se mettre à l’eau

    •    vérifier la couleur du pavillon hissé et consulter les panneaux d’informations ;
    •    recueillir les informations utiles auprès des services compétents, comprenant les éventuelles mesures d'interdiction auprès des municipalités ainsi qu'auprès du Centre  régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ;
    •    se renseigner auprès des maîtres nageurs sauveteurs du poste de surveillance de la plage sur les dangers éventuels : courants, conditions météorologiques (forte houle, orage,  intempéries), qualité de l’eau (eaux troubles, pollution) ;
    •    Ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse.

UNE FOIS A L'EAU

    •    ne pas relâcher sa vigilance :  le risque "zéro" n’existe pas, y compris lorsque l'on pratique une activité nautique dans un espace aménagé et surveillé
    •    ne pas se baigner en cas de blessure ;
    •    privilégier la pratique collective des activités nautiques, sous l’encadrement et la responsabilité des professionnels de la mer ;
    •    en cas de pêche sous marine, ne pas conserver ses prises sur soi : les déposer le plus rapidement possible sur sa bouée ou dans son bateau. "
Jeudi 28 Août 2014 - 15:44
.
Lu 1660 fois




1.Posté par noe le 28/08/2014 16:58
"L'arrêté requins "... ne veut pas dire qu'on doit arrêter les requins avec des hameçons !

Faites très attention , les pseudos tueurs de poissons !

2.Posté par TCHOUCH le 28/08/2014 17:08
Super ! les touristes vont revenir !!!

3.Posté par Alors?? le 28/08/2014 17:28
Alors le nouveau maire et son adjoint Flores??? Le pb requin traité en 2 mois ousa i lé? Band menteurs!
Flores avait pas arreter de critiquer ce que Bello lavait fait mais li poursui juste!
et cb toute la band i gagne pou faire la (...) la???

4.Posté par tafiole way of life le 28/08/2014 17:33
on s'en fout et on continuera de s'assoir dessus cet arreté.

Prefet ridicule de bureaucratie. Combien de pietons fauchés sur la route rien que pour l'année 2014? et quelles interdictions de circuler à pied?

5.Posté par met encor.!!! le 28/08/2014 17:35
les requins au sommet plus fort que les requins!!!.

6.Posté par SHARK ISLAND le 28/08/2014 17:40
Ya qu a prolonger l interdiction a vie !! PITOYABLE de vivre sur une ile ou il est interdit d aller dans la mer , ou l Etat prend des années a trouver des solutions et a agir. C est ridicule et humiliant pour la Reunion!!!

7.Posté par jbgalbez le 28/08/2014 17:55
IL FAUT TUER LES REQUINS !

8.Posté par Thierry le 28/08/2014 18:44
Je rejoins Post 6 SHARK... en plus cela ferait faire des économies d'argent public.

9.Posté par KLOD le 28/08/2014 20:57
Alors, alors !!!

10.Posté par chavez le 28/08/2014 21:37
SHARK ISLAND***si tu es si mécontent, la Réunion, tu n'as qu'à la quitter ! quand à l état il est là pour tenter d anihiler l a connerie des gens mais ...là tu me sembles assez bien placé, quand aux idées pourquoi ne proposes tu pas les tiennes ? assez réduites j en conviens

11.Posté par chavez le 28/08/2014 21:39
TCHOUCH****pour cela ne t inquiètes pas les requins nous savons maintenant où ils sont mais pas où vous les placez , vu l accueil et le service nous préférons et de loin Maurice !!

12.Posté par Mammitu Namu le 28/08/2014 23:21
@ Noé +1
Ceci dit, je me demande comment les pouvoirs publics, au lieu de mettre des sommes folles dans les drumlines, n'ont pas mis des sommes folles en créant des digues protectrices... Mais il me semble que c'est un projet de Sinimalé (de faire des piscines de mer). Ah, c'est sûr que les surfeurs ne pourraient pas surfer. Quoique, en y réfléchissant bien...

13.Posté par Naty97400 le 28/08/2014 23:24
D'accord avec poste6

14.Posté par SHARK ISLAND le 28/08/2014 23:46
CHAVEZ le défunt post 11 !! Mais kossa ou raconte ?? quitter mon ile de quoi!! ça mon ile ça man , ma grandi ter la mi vi terr la alors cossa ou veu ?? Faut arrêter de subir ou de raconter des conneries!! Faut réautoriser la peche sous marine a certain endroits stratégiques , multiplier la pose de drumlines qui ont fait leur preuve , et s inspirer un peu de ce que font les pays concerner par les attaques de requins..

15.Posté par KLOD le 29/08/2014 01:01
Again , and again , une ile entourée de drumlines ne me dit rien qui vaille, surveillance et peche ciblée !

16.Posté par Gloseur sensE le 29/08/2014 13:32
- Ce qu'il faudrait en même temps que cet arrêté préfectoral, c'est un arrêté d'ouverture de la pêche, pour la même période et la même zone, aux requins bouledogues qui viennent se reproduire sur la côte Ouest pendant la mousson.
En France, le problème du requin est à traiter comme celui du loup, c'est-à-dire par une chasse réglementée. Car même s'il s'agit d'une espèce protégée, il importe prioritairement de défendre l'homme et les troupeaux.

17.Posté par Vendetta mi kael le 29/08/2014 13:58
Ben alors y sont passés où les Dugrincheux, Girouette, Ronchon et conpanini ? y plus que gagabi ! Arreter ou pas d'arreter les trucs à arettes that's the question ?..prudence est mer de sureté en attendant.Rokin y mange pa salade .

18.Posté par ouhin oOÛHIN, un naileron le 29/08/2014 16:07
N'en deplaise aux pleurnicheuses, ceux qui suivent didier Derand (de nombreux arretés préfectoraux cassés, (...) et ses nervis mis en échec à boucan depuis longtemps) savent qu'il y a au moins 2 failles dans l'arreté prefectoral.

A moins qu'il ne s'agisse de niches volontairement aménagées par la préfecture pour que les initiés puissent y trouver le salut au TA devant les babylones?

19.Posté par nsnf le 31/08/2014 04:23
pour les amnésiques votre grand gourou disait ça https://www.youtube.com/watch?v=MQ9LXEISADY

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales