Blog de Pierrot

L'armistice au sein de la fédération du PS... Sur le dos de Philippe Leconstant ?

Mercredi 4 Septembre 2013 - 17:05

L'armistice au sein de la fédération du PS... Sur le dos de Philippe Leconstant ?
Personne n'aurait osé parier un euro, il y a quelques jours encore, sur une solution de compromis au sein de la fédération du Parti socialiste à la Réunion. Et pourtant...

C'est David Lebon, le secrétaire national à l'outre-mer du PS, qui s'y est collé et qui a dû imaginer une de ces solution tordues dont nos hommes politiques sont capables... Comment désavouer Philippe Leconstant et Gilbert Annette sans les rabaisser et leur faire perdre la face?

Rappelons la situation. Tous les ponts sont coupés entre la fédération du PS, emmenée par Philippe Leconstant, son secrétaire fédéral, Gilbert Annette et les députées Ericka Bareigts et Monique Orphé d'un côté, et le mouvement politique du Progrès, qui regroupe pas moins de quatre parlementaires, Jean-Claude Fruteau, Patrick Lebreton, Jean-Jacques Vlody et Michel Vergoz. Ces derniers envisageaient même, si aucun accord n'était trouvé, de valider leurs propres candidats dans près de la moitié des communes de l'île, y compris en face de candidats du PS...

Il est indéniable que Jean-Claude Fruteau a l'oreille de Paris. Proche de François Hollande, il est le président de la délégation aux outre-mer à l'Assemblée nationale. Comment imaginer qu'il puisse être exclu du parti qu'il a porté sur les fonts baptismaux à la Réunion? Ce matin, Jean-Paul Virapoullé, pendant une pause de notre émission "Point de vue" sur Antenne Réunion Radio, nous confiait, avec le sens de la formule dont il a le secret : "Dire que Jean-Claude Fruteau n'est pas socialiste, c'est un peu comme si on disait que je n'étais pas Malbar"...

La direction parisienne du PS se devait donc de trouver une solution. Miraculeusement, le bureau national de mardi dernier, qui devait entériner l'avancement de la date des réunions de désignation des candidats du PS, n'a pu examiner le dossier, la réunion ayant été exclusivement consacrée à la situation en Syrie. Pas de chance !

Autre heureux hasard, on a subitement redécouvert un article du règlement disant qu'un délai de 15 jours était nécessaire entre la décision du bureau national et la date des fameuses réunions de désignation... Résultat : ces réunions ne pourront être avancées et devront se tenir, comme prévu, aux dates initiales du 10 et 17 octobre. Et voila comment on solutionne un problème, en permettant à tout le monde de sauver la face...

Autre décision importante apprise hier : le PS national a décidé de soutenir systématiquement les maires sortants. Voila du même coup résolus les problèmes de Saint-Benoît et de Saint-Joseph. Enfin, pas tout à fait car, à Saint-Benoît, reste le cas Leconstant. Fort de son titre de secrétaire fédéral et du soutien de Gilbert Annette dont la section contrôle à elle seule plus de la moitié des suffrages au sein de la fédération, Philippe Leconstant s'était senti pousser des ailes et avait même laissé entendre qu'il pourrait se présenter contre Jean-Claude Fruteau aux municipales, à Saint-Benoît. Maintenant que le maire sortant est certain d'obtenir l'investiture du parti, Philippe Leconstant va être obligé de faire amende honorable pour espérer sauver le peu de carrière politique qui lui reste.

Sans qu'il soit pour autant certain que Jean-Claude Fruteau soit disposé à passer l'éponge. Hier soir, Jean-Claude Fruteau s'en est pris vertement à son premier adjoint qu'il a qualifié d'"apparatchik", avec qui "la confiance est rompue". Et afin que les choses soient bien claires, le maire sortant de Saint-Benoît précise dans le Quotidien d'aujourd'hui : "Je n'accepterai aucune tentative d'intimidation. C'est moi qui ferai mes choix". A la place de Philippe Leconstant, je serai un peu inquiet, connaissant la détermination et le caractère de Jean-Claude Fruteau...

N'en demeure pas moins que tous les problèmes n'ont pas été résolus. Jean-Jacques Vlody au Tampon et Michel Vergoz à Sainte-Rose ne sont pas maires sortants et le soutien du PS ne leur est pas automatiquement acquis comme c'est le cas pour Jean-Claude Fruteau et Patrick Lebreton...

On n'a pas fini d'entendre parler des querelles entre le PS et le Progrès dans les semaines à venir...

L'armistice au sein de la fédération du PS... Sur le dos de Philippe Leconstant ?
Pierrot Dupuy
Lu 2351 fois



1.Posté par oui le 04/09/2013 18:00

Au ps, ils ont l'art de présenter des tocards, leconstant à la Réunion, et harlem désir au niveau national ! ou Comment couler un parti en 5 années !!

2.Posté par R I P O S T E le 04/09/2013 18:22

@ .Posté par oui , vous avez tout dit et écrit sur le PS péi , les militants gôches ne savent plus avec quel HOLLANDE normal voué ?

3.Posté par Militant socialiste de Saint-Benoît le 04/09/2013 18:50

M. LECONSTANT a été désavoué par Paris. Il doit remettre sa démission dans les plus brefs délais. Il ne peut plus assurer la direction de la fédération. Par ailleurs, à Saint-Benoît les militants ont choisi en 2007 JCF comme premier des socialistes. La population a montré à multiples reprises son affection et son attachement à JCF! M. LECONSTANT vous devez démissionner sur le champ de votre poste de 1er adjoint! JCF a été choisi pour diriger la municipalité et lui seul. C'est ainsi qu'il a eu pour mission de s'entourer de personnes de confiance. La confiance a été rompue entre vous. Vous devez donc partir! Et emmenez avec vous votre adjointe dépourvue de neurones qui est partie avec l'argent de nos impôts s'en acheter. De la même manière votre cire pompe de ste anne totalement analphabète et ne pouvant aligner deux mots de français consécutifs, ramenez le avec vous. Vous n'avez plus la légitimité pour occuper les fonctions qui sont les vôtres par notre volonté et celle de JCF.

4.Posté par DEGAGE le 04/09/2013 18:57

Leconstant na le nez ça? Ca m'étonnerait! Philippe koué ou fé encore là? Dégage! ou va paye a nous ça. Pas rienk ou! Toute sak la monte out tete depuis 2008. Parce que faut arrêter faire croire que Gilbert annette la fait ça. Li la profite d'une situation que té déjà pourrie à la base. Depuis 2008, ou la laisse un tantine totalement illégitime sur le plan politique et intellectuel monte out tête. Pou quelles raisons Philippe? Out carrière politique lé fini et espere pas renaitre comme le phénix ou certains hommes politiques après une défaite. Ou connais poukoi? Parce que ou lé pas un homme politique! Ou lé un amateur! De ou va reste que les cendres. C'est ce que ou mérite. Adieu et crève dans out coin

5.Posté par Lili le 04/09/2013 20:25

Alors Phlippe, on se fait une petite toile dans un des grand ciné de Paris prochainement ??? Tocard va !!!

6.Posté par roca le 05/09/2013 08:48

est ce qu'insulter les gens par la voie du net peut faire avancer les choses ??? je ne pense pas. Il y a des moyens qui s'appellent les bulletins de vote.

7.Posté par Ahmed le 05/09/2013 11:55

Et pendant ce temps là comment ça se passe au collège monsieur Leconstant?!?!?!?!

8.Posté par tipic le 05/09/2013 15:01

LECONSTANT n'a qu'à aller voir N;DINDAR, la socialiste de droite que la paye son un euro pour pouvoir voter a la primaire socialiste dans la mairie de G ANNETTE et la soutenue ensuite F HOLLANDE pour les présidentielles. peut-être que cette dernière aura pitié de lui et lui fera une petite place sur la liste zambrocal qu'elle compte mener en 2014 a saint denis

9.Posté par SOCIALISTE le 05/09/2013 21:14

Comment quelques personnes appartenant à une même famille politique peuvent ensuite se déchirer de cette façon? la soif de pouvoir d'argent de prestige..... Comment pouvons nous encore croire que ces personnes peuvent rassembler la population quand entre eux déjà ils sont incapables de se rassembler ? Pour ces gens là seul compte le pouvoir l'argent le prestige et le peuple n'est qu'un moyen pour eux de réaliser leurs funestes ambitions.

10.Posté par Dignité le 07/09/2013 11:38

Il est clair que Philippe Leconstant a été le jouet de Gilbert Annette. Ce dernier a la main mise sur le parti mais n'est pas en odeur de sainteté à la Fédération Nationale. Le Philippe était sûr de perdre car Paris n'allait pas désavouer Fruteau pour faire plaisir à Annette. Qu'il ne s'en soit pas rendu compte prouve une chose: c'est un nul en politique. Maintenant qu' il est grillé à Saint Benoit il ne lui reste plus qu'à demander à Annette de lui faire une place à Saint Denis. C'est là qu'on verra la fidélité en amitié de notre Gilbert qui est fort avec les faibles et qui s'écrase devant les forts.
A la place des mecs du progrès , je pousserai plus loin les pions en exigeant que Annette et sa clique leur laissent la place à la Fédération locale. Le bâton du pouvoir est passé dans leurs mains. Il leur suffit de taper dur car en politique le rapport de force suppose qu'on ne fasse pas de sentiment.
Allez Jean Claude cogne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter