Social

“L'annonce du montant de la baisse du prix du gaz et du carburant, dès cet après-midi”

Les négociations n’avancent pas. Hormis sur le logement et le loyer, il y a même blocage sur les salaires et le pouvoir d’achat et les prix. Il y a aussi la réponse écrite du gouvernement aux 62 revendications du Cospar, qui ne satisfait nullement le Collectif… C’est mal parti !


Face à cette situation, le Cospar (Collectif des organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion) a décidé depuis hier de hausser le ton. Hier samedi, c’étaient les magasins Leclerc qui ont été bloqués, depuis ce matin, ce sont les enseignes Jumbo-Score et Carrefour qui n’ont pu s’ouvrir.
La réaction du patronat a été immédiate. Ils ont refusé de reprendre les discussions. “Nous ne voulons pas négocier sous la contrainte”. “Il n’y a aucun préalable aux négociations”, a rétorqué le Collectif. Cette nouvelle donne a donc bouleversé le calendrier des rencontres.
Ainsi, la réunion plénière entre le Cospar et la grande distribution au sujet de la problématique “prix”, n’a pu avoir lieu hier après-midi et ce matin. Seule celle de cet après-midi réservée à l’examen des réponses de l’Etat aux 62 revendications, est maintenue. Mais, il faut s’attendre à un débat difficile voire houleux.
D’une part parce que ces réponses ne “répondent pas à nos revendications et d’autre part parce que le Cospar va demander au préfet de donner “le montant de la baisse du prix du gaz et du carburant, dès cet après-midi”. Pierre-Henry Maccioni, préfet de La Réunion, avait prévu l'annonce pour la baisse du prix du gaz, le 12 mars, et celle du carburant à la fin du mois. C'était lors de la mobilisation générale du 5 mars.
Plus d’explications sur ces deux sujets sur la vidéo avec Jean-Hugues Ratenon.

Dimanche 8 Mars 2009 - 10:41
Jismy Ramoudou
Lu 642 fois




1.Posté par Logique le 08/03/2009 15:14
Si tout ce petit monde met 3 semaines à se retrouver autour de la même table, on n'est pas sortis de la fosse sceptique.

A trop finasser sur les conditions d'un possible dialogue, la boite de Pandore va finir par s'ouvrir toute seule et alors, comme d'habitude, les plus modestes vont subir...

"C'est pas moi msieur, c'est lui qu'a commencé"
Bonjour le niveau.

2.Posté par GROS LARD le 09/03/2009 08:02
ha ha, je suis sûr qu'il y a moyen d'avoir une baisse du prix du gaz et du carburant, mais faut pas oublier y'a encore des gens dans les hauts qui eux ont des cheminés au charbon de bois, et eux ils vont encore avec la hache cherché le bois pour se faire chauffer le manger.

3.Posté par Logique le 09/03/2009 10:26
'a encore des gens dans les hauts qui eux ont des cheminés au charbon de bois, et eux ils vont encore avec la hache cherché le bois pour se faire chauffer le manger.

Et en plus, si ils ne déforestent pas pour faire cuire le cari, c'est bon pour lutter contre le réchauffement climatique!

Gratuit, bon pour la santé (exercice physique) et bon pour la planète, vive les habitants des hauts !


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales