Société

L'année 2015 devrait être moins morose que 2014 pour les agriculteurs


S’il est encore trop tôt pour dresser un bilan exhaustif de la production agricole à la Réunion en 2014, on peut déjà affirmer que les agriculteurs péi ont sévèrement essuyé l’année dernière les conséquences du passage de Bejisa. Le cyclone a sévi "jusque dans les serres, et des champs de bananes ont été complètement ravagés", rapporte Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d’agriculture. "Mais nous n’avons pas encore analysé tous les chiffres de 2014", poursuit-t-il. 

Alors que l’année précédente avait "mal démarré dès le mois de janvier à cause de Bejisa", 2015 devrait être différente. "Les pluies de ces derniers jours ont été favorables à la filière cannière, qui connaît un bon démarrage", précise Jean-Bernard Gonthier, 

Du côté de la production maraîchère, le Sud de l’île a au contraire pâti des fortes précipitations récentes. Ainsi, "beaucoup de légumes verts et certains fruits ont été touchés". Un  hausse de prix de ces produits est donc "malheureusement" attendue. "Mais, rassure le président de la Chambre d’agriculture, la majorité des serres n’a pas été impactée". Les agriculteurs se remettent donc doucement du passage de Bejisa, espérant qu'un autre cyclone ne frappera pas cette année.
Lundi 26 Janvier 2015 - 18:10
GG
Lu 786 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales