Politique

L'ancien ministre de la Fonction publique s'interroge sur "l'embauche à vie" des fonctionnaires

La petite phrase vient du président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Christian Jacob. Dans un entretien accordé au mensuel Acteurs publics paru hier jeudi, l'ancien ministre de la Fonction publique remet en question "l’embauche à vie des fonctionnaires".


L'ancien ministre de la Fonction publique s'interroge sur "l'embauche à vie" des fonctionnaires

Après le sujet tabou des 35 heures qu'a réouvert avec fracas Manuel Valls du PS dimanche dernier, largement repris en cœur par les élus de l'UMP, c'est un autre sujet délicat qui a été évoqué hier par l'ancien ministre de la Fonction publique et actuel député de Seine et Marne Christian Jacob.

Répondant à la question du journaliste à savoir si "la question du statut" des fonctionnaires était "tabou", Christian Jacob a répondu : "jusqu’à aujourd’hui, oui".

Des contrats d'objectifs pour passer du secteur public au secteur privé ?


"Lorsque j’étais ministre, j’en avais parlé de manière informelle avec les syndicats. L’accueil avait été frais, mais il ne faut pas s’interdire d’en débattre. Comme il ne faut pas s’interdire non plus de réfléchir à la pertinence de l’embauche à vie des fonctionnaires", a ajouté le député-maire de Provins (Seine-et-Marne). Surtout, Christian Jacob connaît le sujet puisqu'il avait été, sous la seconde présidence de Jacques Chirac, ministre de la Fonction publique entre 2005 et 2007 (mais aussi ministre du Commerce en 2004-2005 et de la Famille en 2002-2004 ).

Allant plus loin dans ses propos, Christian Jacob pense qu'"à l’avenir, des contrats d’objectifs sur cinq ou dix ans, permettraient à des gens de passer du secteur privé au secteur public et vice versa".

Réduire le nombre de fonctionnaires pour créer de la mobilité

Enfin, sur la tendance actuelle à la réduction des effectifs dans la fonction publique d'État, il juge par ailleurs qu’il faut "continuer dans cette voie de la réduction du nombre de corps de fonctionnaires". Une réduction que "j'avais moi-même accéléré quand j'étais ministre", a-t-il avoué. "Cela crée de la mobilité", a-t-il conclu.
Vendredi 7 Janvier 2011 - 10:51
Ludovic Grondin
Lu 3770 fois




1.Posté par hjd le 07/01/2011 11:21
et sa retraite à vie d'ancien parlementaire.......

2.Posté par psychedeclic le 07/01/2011 11:24
Et moi je m' interroge sur le fait que ce triste personnage en qualité de député puisse toucher après 5 ans d’activité, la même retraite que le salarié du privé qui a travaillé 40 ans!

3.Posté par N'importe quoué le 07/01/2011 11:27
c'est du grand n'importe quoi.

l'embauche à vie des fonctionnaires n'existe pas.

le licenciement est prévu comme dans le privé, en cas de faute professionnelle ou d'insuffisance professionnelle, et dans d'autres cas encore.

4.Posté par noe974 le 07/01/2011 11:37
Beaucoup veulent entrer dans la Fonction Publique pour la sécurité de l'emploi .
Après leur titularisation , ils sont à vie rémunérés par l'Etat :

Qu'ils bossent ou qu'ils tirent au flanc , ils sont payés (même à ne rien faire ... congés de maladie de connivance pour aller à la plage ou autres ...)

Ils sont notés ? mais ils peuvent monter d'échelon par ancienneté et bien sûr toucher plus .

Je crois que ce projet (ébauche de projet) mérite qu'on y regarde de près .
Un fonctionnaire incompétent , raciste ...doit être radié .
Voir l'affaire du prof raciste : il est surprotégé ...
Voir le Trésor Public (les fonctionnaires) qui s'amuse et prend du temps pour payer les entreprises !

Une grande réforme doit être entreprise dans la fonction publique (réformer la loi "Le Pors") et mettre tout le monde au vrai service du public .

5.Posté par PECPEC le 07/01/2011 11:55
Voila de quoi faire grincer des dents...Qui osera un jour toucher à ce privilège digne de la royauté ! Quel élu se permettra d'ouvrir le débat, car à ce qui es publié, on ne parle que d'un voeu pieu....
Les retraites c'est de la petite bière à côté de cette affaire, sachant que les syndicats sont formés de fonctionnaires de l'état ou des collectivités.

6.Posté par DUCHENE le 07/01/2011 12:11
Ne voyez-vous pas qu'il s'agit là encore d'une tactique pour "cliver" et monter les gens les uns contres les autres : pendant que les gens du privé vitupèrent sur les fonctionnaires, que les fonctionnaires montent sur leurs grands chevaux, on peut faire passer en douce toutes sortes d'ignominies dans des grandes lois fourre-tout comme' LOPPSI et on compte ses troupes. C'est une stratégie typique de l'UMP (cf les ROMS et compagnie....) Pendant ce temps, on oublie de rappeler qu'au plus haut de l'Etat, les privilèges sont autrement plus importants...
Je répondrai par ailleurs qu'effectivement étant donné les conditions de progression dans le service public et la reconnaissance "égale pour tous", un fonctionnaire a d'autant plus de mérite qu'il a un réel souci du service public, mais on préfère voir les brebis galeuses que les gens qui bossent honnêtement.
Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage, qui veut couler le service public (ou une entreprise privée d'ailleurs...) commence par lui couper les moyens puis l'accuse de ne pas travailler efficacement ou de ne pas être rentable....

7.Posté par roro le 07/01/2011 12:21
Pas de problème pour mettre les fonctionnaires au même statut que le privé... à condition de les payer pareil !!!


8.Posté par JUBILATION le 07/01/2011 12:46
N'importe quoi, ce C..
Du grain à moudre pour Marine et Jean-Luc, vous avez toutes vos chances pour 2012.

9.Posté par Ded le 07/01/2011 13:06
Et l'embauche à vie des gros cons dans la politique ,il y pense?

Lui, le voyou qui a refusé bec et ongles qu'on inscrive le mensonge des députés sur leur patrimoine dans la liste des délits punissables par la loi!!Tu parles!
Une crapule UMP de plus qui éructe après le ricard du matin!!!

10.Posté par Antoine FRANCO le 07/01/2011 13:31
FRANCO
Où va la République Française avec de pareils zigotos ?

11.Posté par laluno le 07/01/2011 14:17
Une chose certaine et versifiée .D'une part, .les trente cinq heures ont démontré que les gens travaillent plus vite ... (de ce fait plus rentables) mais pour être plus mal payé ...
D'autre part ,.les gens qui ont une sécurité dans l'emploi ainsi qu'une carrière dans une entreprise ( 9 sur 10) ont une rentabilité deux fois inférieures, a un intérimaire ou prestataire spécialisé dans l'emploi qu'il remplace....
Enfin les trente cinq heures restent un fiascos économique dont on se relèvera jamais ..(malgré que pour ma part je peux en profiter pleinement.)..
Chapeau mère sourire.. Aubry...votre cac 40 se porte mieux, ainsi que le temps libre du chômedu....

12.Posté par blandine le 07/01/2011 14:42
Oui, une crapule qui préfère enrichir les riches, et mettre en instabilité les modestes salaires, fonctionnaires ou privé, cela ne change pas, la stabilité de l'emploi est de plus en plus remis en cause. Beaucoup de contractuels dans la fonction publique, et alors, le service publique est mieux ?? Faut pas rever, la politique du service publique est complètement l'exécution du gouvernement, et rien d'autre. Ce ministre est une crapule, d'accord avec @ded et d'autres commentaires.
Sans compter le Manuel Walls qui en rajoute avec du "travailler plus" mais pour qui se prennent ces élus, bien payés, bien planqués pour donner des leçons aux français qui galèrent au boulot, transports, et dettes. Leurs attitudes sont honteuses envers les Français, et ferait mieux, comme ce crétin de Christian Jacob de créer de l'emploi et de nous le prouver !! La seule chose que les élus savent bien faire c'est de critiquer les fonctionnaires, mais l'emploi ??? qu'ont-il fait, quelle preuve ont-ils apportée de leur compétence envers les Francais, c'est leur boulot !!

13.Posté par tout fout le camp ! le 07/01/2011 14:51
si on ne peut même plus être recruté pour un emploi garanti à vie , à pas trop se faire mal , plutot mieux payé que l'équivalent dans le privé et avec une meilleure retraite car calculée sur les 6 derniers mois..
sans parler de tous les jour de grève ou d'arrêt maladie que l'on peut organiser autour des RTT !
c'est désespérant , si ça continue , faudra bosser comme tout le monde ?
quelle injustice !

14.Posté par Tanbi le 07/01/2011 17:01
Quel bel enf....!

Le statut de la fonction publique et la garantie de l'emploi c'est justement de permettre aux fonctionnaires de ne pas être à la merci du pouvoir politique...

On bien connu ça ici à la Réunion : les cantinières obligées de se rendre par bus entiers aux meeting de leur maire à chaque élection.

Jacob veut retablir cet esclavage dans la fonction publique...

15.Posté par boyer le 07/01/2011 17:54
Apres la campagne sur la fausse prime de charbon, c'est toujours du grand n'importe quoi dans la desinformation et le poujadisme: l'embauche a vie n'existe pas dans la fonction publique. Il suffit de lire le journal officiel chaque année ou sont publiées les révocations.





16.Posté par boyer le 07/01/2011 18:00
A propos du soi disant tabou sur les 35 heures signalons au passage que la France vient d'etre mise en cause a ce sujet par le Comité européen des droits sociaux:

juge excessif que les cadres, en France, puissent travailler jusqu'à 78 heures par semaine. Il déplore également que la loi de 2008 (une des lois sarkozystes de "déverrouillage" des 35 heures) n'impose pas aux conventions collectives d'encadrer la durée du travail. Et la CGT va se saisir de cet avis pour demander de réformer cette loi de 2008.


"Ca nous avait échappé, on vérifiera" bafouilla Aphatie sur Europe 1 , nettement plus intéressé de savoir si Thibault, en 2012, assisterait cette fois, oui ou non, aux voeux présidentiels.

17.Posté par Maoul974 le 07/01/2011 18:31
Pendant que d'un côté certains s'interrogent sur la précarité d'un certain type de contrats il s'en trouve comme celui-là qui propose de mettre en place des contrats de 5 à 10 ans ... Et quand t'as bossé 10 ans et que t'es à 45 ou 55 ans et que ton contrat n'est pas renouvelé par macrotage pur et dur et que tu sais que grâce à celui à qui il ne faudra bientôt plus donner un bulletin, tu dois bosser jusqu'à perpette pour espérer toucher une retraite digne de ce nom ... Tu fais quoi ? Franchement monsieur, je ne te connais pas, mais si la salive était payante ça te ferait du bien, parce que tu réfléchirais à deux fois avant de parler, parce que c'est avec des gens comme toi que l'on entretient la précarité et que l'on nivelle par le bas ! Un conseil, si t'as rien à dire et bien ... TAIS-TOI !

18.Posté par Maoul974 le 07/01/2011 18:32
Bis ... Et j'y pense,; si t'as un contrat de 10 ans, tu fais quoi pour obtenir un prêt pour acheter une maison ? Du grand n'importe quoi !

19.Posté par freines les skis...zozo ! le 07/01/2011 19:47
boyer se mélange encore un peu les pinceaux avec son clone tanbi...et quelques autres !
il a cessé de s'auto-congratuler par avatar interposé , c'est un début ! il ne peut toujours pas résister à être d'accord avec....lui-même...c'est assez normal ceci dit d'être daccord avec soi-même , quand on dit autant d'énormités , on a du mal a recruter de vrais soutiens et....on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même , enfin....eux-mêmes , eux tous quoi !
la guérison sera longue et difficile....

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/01/2011 20:53
on peut aussi s'interroger sur le caractère "à vie" de certaines fonctions électives..pour ceux qui les détiennent depuis toujours et encore pour pas mal "d'ânes né(e)s" à venir..

21.Posté par môvélang le 07/01/2011 21:49
3.Posté par N'importe quoué le 07/01/2011 11:27

toi tu es fonctionnaire , normal que râle, un fonctionnaire fait une connerie , il a une remarque, au bout de 30 remarques , il a un blâme , au bout de 30 blâmes , il a un avertissement , au bout de 30 avertissement , il a une sanction , au bout de 30 sanction, il aaura peut être une mise à la retraite avec maintien des avantages.
Dans le privé, tu fermes ta gueule , si tu look simplement un peu du côté du syndicat, tu es viré, pas besoin d'attendre la faute, ou bien le patron va voir ton collègue pour témoigner contre toi.
et ne vas pas voir le syndicat pour te défendre, parce que le responsable qui théoriquement doit te défendre , va d'abord voir le patron et s'il propose quelques choses , ton sois disant défenseur, il te coule .
N'est ce pas jacky, nous les anciens de "Tres Belle Construction", on ne t'oublies pas

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/01/2011 03:54
manuel valls..le bouffon du ps.. si encore ce mec savait ce que signifie "travailler"..

23.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/01/2011 03:57
à lire sur wikipédia

En 1980, à l'âge de 17 ans, il adhère au Parti socialiste pour soutenir Michel Rocard. Il s'insère ainsi au sein des réseaux rocardiens de la deuxième gauche qui s'opposent, au sein du PS, à François Mitterrand. Pendant ses études d'histoire à l'université Paris 1-Tolbiac[6], il entre au syndicat étudiant, l'UNEF-ID. Il devient conseiller de Michel Rocard pour les affaires étudiantes en tant qu'animateur de l'UNEF-ID.

Entre 1983 et 1986, attaché parlementaire de Robert Chapuis, député de l'Ardèche, il succède à Henri Kaminska en 1988 à la tête du PS d'Argenteuil-Bezons. Il est élu à 24 ans au Conseil régional d'Île-de-France, dont il devient 1er vice-président en 1998. En 1991-1993, il est délégué adjoint interministériel aux Jeux olympiques d'hiver d'Albertville. Il devient secrétaire national du Parti socialiste à la communication, mais aussi premier secrétaire de la fédération du Val-d'Oise, puis chargé de la communication et de la presse au cabinet de Lionel Jospin, Premier ministre de 1997 à 2002. Aux législatives de 1997, il avait échoué au premier tour à Argenteuil (Cinquième circonscription du Val-d'Oise).

Il est élu maire d'Évry (Essonne) en mars 2001, puis député de la 1re circonscription de l'Essonne le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007). Il est réélu aux élections législatives de 2007 avec 60,12 % des voix. Il se fait alors remarquer par ses appels à la refondation du PS et à un changement de nom. En 2007, il aurait refusé à Nicolas Sarkozy, récemment élu président de la République, de faire partie du gouvernement Fillon au titre de l'« ouverture »[11]. À noter que Manuel Valls est lié à Alain Bauer, le conseiller du président de la République pour les questions de sécurité et ancien Grand Maitre de son obédience maçonnique, le Grand Orient de France, de 2000 à 2003. De 1994 à 1997, son ex-femme, Nathalie Soulié, a occupé les fonctions de secrétaire d'AB Associates, une société de consultants en sécurité fondée par ce dernier. Valls est réélu maire d'Evry en 2008 avec 70,28 % des voix, mais moins d'un tiers des inscrits, du fait d'un très faible taux de participation.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà qui est valls, un carriériste politique sans aucun mérite, surtout pas celui d'avoir bossé dans le privé .. bref, un mec qui ne sait pas de quoi il parle.
comme je le dis, c'est au pieds du mur, que l'on reconnaît le ou l'ex (franc)-maçon..

24.Posté par boyer le 08/01/2011 06:33
c'est là qu'on retrouve tous les faux cul qui faisaient semblant de s'indigner sur le sort de l'ARAST ou des precaires des contrats aidés que nos elus affectionnent tant. En realité leur propos n'etait que de circonstance parce qu'il s'agissait de Nassimah.

25.Posté par citoyen le 08/01/2011 08:53
- Le recours aux contractuels se fait déjà, notamment dans l'Armée mais aussi dans toutes les administrations. Cela doit-il devenir le principe, et non plus l'exception?

Je reste très réservé sur ce type de solution généralisée, et me garderait bien de chanter les louanges UMP nationale ou péi comme le patriarche du post 4 (la voix de ses maîtres).

Même si l'idée du recours aux contrats par l'Administration reste intéressante et que l'embauche à vie peut démotiver a priori un fonctionnaire, sauf si son emploi l'intéresse vraiment.


- Extrait de l'interview (http://www.acteurspublics.com/article/04-01-11/les-deputes-n-ont-pas-ete-assez-associes-a-la-rgpp

"Ne pourrait-on pas envisager, à l’avenir, des contrats d’objectifs sur cinq ou dix ans qui permettraient à des gens de passer du secteur privé au secteur public et vice versa ? Je sais que c’est compliqué pour les ministères régaliens, mais c’est peut-être possible, par exemple, dans l’équipement ou la recherche. On doit pouvoir poser ce débat sans crainte."

=> Croit-on vraiment que quelqu'un qui a fini un contrat public pourra facilement réintégrer le privé après 5 ou 10 ans? Si c'est le choix du contractuel en question, ok, mais si cela se généralise, on ira vers plus de chômage....


17.Posté par Maoul974 le 07/01/2011 18:31

Tout à fait d'accord que les gens recrutés ainsi courberont totalement l'échine pour obtenir le renouvellement du contrat. Genre contrats aidés des collectivités territoriales....

C'est l'un des risques politiques majeurs: une fonction publique totalement aux ordres du pouvoir.

D'ailleurs, les grandes grèves, elles sont surtout nourries et alimentées par les fonctionnaires, en masse... Beaucoup de zinfonautes ou autres leur "tapent" dessus, moi pas.


14.Posté par Tanbi le 07/01/2011 17:01

N'est-ce pas plutôt "l'anglo-saxonnisation" de la vie politique et économique que poursuit l'UMP? Un salariat privé de plus en plus étendu dans tous les secteurs, corvéable à merci (genre USA, on te vire du jour au lendemain)? Une fonction publique aux ordres (systéme des "dépouilles" - éjections massives après chaques élections. Et bien sûr, de moins en moins d'Etat à tous les niveaux?

Cette interview et cette "petite" phrase d'un ex-ministre UMP ne sont pas anodins, en cette année préélectorale d'avant les LEGISLATIVES (élections bien plus importantes que la présidentielle, ce que la majorité semble ne pas piger) et PRESIDENTIELLE de 2012.


- Ah, au fait, en consultant wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jacob), j'ai appris que ce chiraquien, titulaire d'un simple BEP agricole (non énarque ou IEPien) est député UMP (4ème circ.) de Seine-et-Marne.

Surtout: "Le 17 novembre 2010, Jean-François Copé, proche de Christian Jacob, démissionne de son poste de Président du groupe UMP à l'Assemblée nationale pour prendre la présidence du parti. Le 23 novembre 2010, Christian Jacob lui succède à l'Assemblée nationale en battant Jean Leonetti qui lui aussi briguait le poste, avec 182 voix contre 109. "

=> Revenu au pouvoir UMP, essaie-t-il de rentrer dans les bonnes graces de l'UMP sarkosyste par ce genre de petite phrase qui est dans "l'air du temps"?

"Lors d'un débat parlementaire sur les déclarations de patrimoine des parlementaires, il défend un amendement supprimant la pénalisation des déclarations « sciemment » erronées. Il doit retirer cet amendement adopté en commission lors de la séance plénière sous la pressions des élus de gauche, du centre et certains députés de l'UMP."

=> Et oui, faut bien protéger ses "potes" et leurs "casseroles" et leur éviter de se "brûler" aux vilains juges "rouges" d'instruction!

26.Posté par malbarais le 08/01/2011 09:16
puisque cela semble être la tendance il faut effectivement TOUT supprimer et faire TOUT payer par le "CON ..tribuable" aux tarifs des entreprises privées ( c'est à dire bien plus cher !! ) et ceci dans TOUS LES DOMAINES
- ENSEIGNEMENT ( du primaire jusqu'au BAC )
- POSTE
- RECOUVREMENT FISCAL
- TRANSPORTS
- SERVICES PUBLICS DIVERS
- HÔPITAUX et services MÉDICAUX d' URGENCE

Supprimons aussi les ALLOCATIONS ET AUTRES PRESTATIONS SOCIALES qui coutent chers
Augmentons AU PRIX RÉEL le prix de l'Eau et de l' ÉLECTRICITÉ
SUPPRIMONS LES AIDES ET AUTRES SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES PRIVÉS ( 560 Milliards € en 4 ANS - secteur production )
Avec tout ca , mettons en application la directive "BOKELSTEIN" en nous serons dans les critères de MAASTRICHT !!!! ...............


27.Posté par Tanbi le 08/01/2011 09:36
Post19.

Avatar toi même! Dès que que 2 personnes ne raisonnnes pas UMP comme toi...on devient parano mon pépére...

Et puis aies le courage de te trouver un pseudo...

28.Posté par occis-morts ! le 08/01/2011 12:03
post 27 " le courage de se trouver un pseudo " ?
lol

29.Posté par Tanbi le 08/01/2011 14:23
Post28.

Waouuh quel humour !

Oui bon...un pseudo qu'on ne change pas tout le temps voulais-je dire...

30.Posté par horse with no name le 08/01/2011 16:11
je ne m'occupe pas de la fréquence à laquelle tu changes tes sous-vêtements , tanbinette...
je devrais faire quoi alors, niveau pseudos ? dis-moi vite mon tanbinet , je te sens " à donf " sur le sujet !

31.Posté par Tanbi le 08/01/2011 17:55
Bin chais pas moi...je ne vais pas vous trouver un pseudos quand même ..vous êtes un grand garçon non? faites un peu preuve d'imagination...

Au fait, vous ne seriez pas un peu gay vous ?

32.Posté par image in nation le 08/01/2011 20:27
gay ? non...désolé de te décevoir , je suis un hétéro incurable !
tentes ta chance avec ton vieux kammërradttt boyer...
et bonne rebou a zot !
lol

33.Posté par Tanbi le 09/01/2011 01:13
Non je vous dis ça juste à cause de vos propos : "sous-vêtements , tanbinette...
dis-moi vite mon tanbinet , je te sens " à donf " sur le sujet "

En plus c'est curieux mais vous semblez vous défendre d'être "un hétéro incurable" ...Tout ça sent le refoulé...Mais bon je vous dis ça pour vous...Je vous conseille une analyse quand même...vous pourriez être très surpris et qui sait...libérée

34.Posté par tanbi m'a , s'est su ! le 09/01/2011 10:00
une analyse ? excellente idée ! mais économique alors...auprès d'un spécialiste de l'inflation comme toi !
tanbi , le spécialiste de l'inflation...à 2 balles !

35.Posté par Tanbi le 09/01/2011 10:46
Post34.

Eh bin voila...on commence à assumer ses obsessions...c'est un bon début d'une prise de conscience...sauf que c'est pas le lieu sur zinfos bonhomme...choisis toi un bon site gay...tu guériras plus vite...



36.Posté par m'enfin tanbinoute ? le 09/01/2011 12:23
on parle d'économie là...t'as vraiment l'esprit tordu !

37.Posté par Tanbi le 09/01/2011 13:08
Ah bon, j'aime mieux ça, sur l'instant j'avais cru autre chose Pierrot...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales