Société

L’ancien directeur de la clinique Lamarque tué à Madagascar


L’ancien directeur de la clinique Lamarque tué à Madagascar
L’ancien directeur de la clinique Lamarque, fondée en 1955 et implantée rue de Paris à Saint-Denis, Jacques Borla, a été tué à Madagascar le 30 octobre dernier, à l’âge de 68 ans, selon une information du Quotidien.
 
Mortellement blessé par deux coups de feu sur la petite île de Nosy-Faly, à quelques encablures de Nosy-Be au Nord-Ouest de Madagascar, Jacques Borla gérait une structure hôtelière sur cette île. Sur place, il menait des actions humanitaires au service des écoles locales.

Plusieurs interpellations ont eu lieu dans le cadre de l'enquête de police mais aucune mise en examen n'a pour l'instant été prononcée.
 
L’ex-directeur de la clinique, aujourd’hui Saint-Vincent, était très apprécié à la Réunion.
Mercredi 21 Novembre 2012 - 16:54
Fabrice François
Lu 6406 fois




1.Posté par Pat Hibulaire le 21/11/2012 22:03
Jacques était un proche. Il était divorcé depuis longtemps d'avec Monique Lamarque, au milieu des difficultés de gestion qui ont secoué cette famille.
Après une période un peu dépressive, Il avait rebondi en partant s'installer à Madagascar. Il a construit de ses mains et avec un grand courage un hôtel sur le petit îlot de Nosy Faly, l'île sacrée où sont enterrés les Princes Bemazava, pas loin de la ville d'Ambanja et du Sambirano. Il a épousé Salma Tsiaraso, plus connue sous le nom de Brunette, une des soeurs du Mpanjaka Zafinimena Bemazava, Tsiaraso IV, membre du CST.
Jacques était un père aimant, tant pour les siens que pour les enfants de Salma qu'il aimait.
Repose en Paix, Jacques !

2.Posté par Tonton le 22/11/2012 07:55
Quelle tristesse!!! Madagscar s'enfonce tous les jours un peu plus (alors que je pensais qu'ils étaient déjà au fond). Que de morts en ce moment. Ils tuent même les humanitaires !!!!!
Reposez en paix Monsieur Lamarque.

3.Posté par J-L Gajac le 22/11/2012 09:16
Mais non, ne stigmatisez pas Madagascar plus que de raison, car dans tous les pays du Monde il y a des meurtres crapuleux, Tonton !

Combien de meurtres en France chaque année, pays réputé calme ? Mais lorsqu'il s'agit de Madagascar, ex colonie française, les français ont parfois une tendance fâcheuse à grossir le trait à chaque fait divers, sans doute pour rabaisser ce pays qui a osé exiger que la France lui rende son indépendance. (Voyez le résultat! écrivent souvent sur les forums les adeptes de la supériorité de la France, patrie arrogante des droits de l'homme, bla bla bla etc ....)

Je vous le dis, avec le taux de misère endémique qui augmente régulièrement dans ce pays depuis l'indépendance, aggravée par chaque prise de pouvoir par les clans successifs, Madagascar devrait être un Kivu, un Rwanda, une Somalie, un Mexique, les malgaches devraient s'entre-tuer.
Mais non, il n'en est rien, si ce ne sont quelques meurtres ici et là dans un pays plus grand que la France, très pauvre (disons plutôt appauvri par un deal Occident-présidents) il faut le rappeler et démuni de moyens pour un encadrement de police et de justice correct.

Pourquoi alors cette relative quiétude dans ce pays ? parce que les Malgaches ont acquis en eux un sens de l'effort pour la survie allié à des valeurs morales communautaires profondes, fondé sur une foi solide dans un regard supérieur, Zanahary ou Andriamanitra et le culte des ancêtres, tout çà re-colorisé autour des grandes et des petites sectes chrétiennes ou musulmanes ... Il s'agit d'un Peuple cultivé, ce qui ne veut pas dire "lettré" au sens de l'écrit occidental, mais pétri dans son âme de valeurs traditionnelles, modelé par des proverbes, des ohabolana et une longue tradition de discussions et de débats. Toutes choses qu'on ne voit qu'en ouvrant ses yeux et ses oreilles avec l'envie d'apprendre et non avec l'envie de rabaisser, de mépriser depuis la hauteur supposée de notre culture "papier" occidentale.

Je ne dis pas que c'est votre cas, je parle en général de tous ces gens arrogants, dont des franco-malgaches en première ligne, qui ne cherchent que l'affrontement et qui renient cet art du parler mora-mora, du respect et de l'écoute de la parole de l'autre.
Tant de valeurs morales qui expliquent que par exemple, dans la cohue de la circulation à Antananarivo, çà pousse dans tous les sens, mais çà continue à sourire et çà n'insulte pas. Finalement, avec cette sagesse, çà passe, çà prend le temps, mais çà passe malgré une confusion totale apparente, un peu comme s'il y avait là une régulation communautaire inconsciente à la façon du merveilleux désordre hyper civilisé d'une ruche. Et si çà ne passe pas, on attendra que çà passe. Autant de valeurs que nos pays dits "civilisés" n'ont jamais connues, car c'est la nécessité qui crée l'organe la plupart du temps. A chaque pays son histoire. Celle de Madagascar est à bien connaître avant d'y plaquer dessus nos valeurs de nantis arrogants et d'envahisseurs venus du froid.

Tonton, vous faites deux erreurs, il ne s'agit pas de Monsieur Lamarque, mais de son ex-gendre. De plus, Jacques Borla n'était pas un "humanitaire" mais avant tout un hôtelier, qui a participé à des projets pour l'école de son île, c'est différent. Il faut espérer que les auteurs de ce meurtre seront retrouvés. Toutes mes pensées cordiales pour sa famille.

4.Posté par Thierry Andriamirado le 22/11/2012 21:21
Twitter
A Madagascar en +. Ceci est bien triste. Reposez en paix, Monsieur Jacques Borla.

Monsieur J-L Gajac: Je vous remercie. Je vais m'efforcer de faire court. Je vous remercie, et je pense ne pas être le seul. De dire ainsi ce que beaucoup de malgaches n'expriment pas forcément, malheureusement, malgré le fait que nous le pensons, donc vivons tous les jours.
Voilà je m'arrete là pour ne pas tout gacher.

5.Posté par K.Razaf le 22/11/2012 22:30
Je suis également hotelier à Nosy Be et nous avons été, dans la profession, les premiers à avoir condamné ce malheureux et regrettable incident! Mes sincères condoléances à sa famille et ses amis! Je tiens également à dire un MERCI à J-L Gajac pour sese eclaircissements avisés. En effet, le coment de Tonton est clairement une insulte pour les valeurs que nos ainés nous ont inculqués et qui font notre fierté! Apprenez, Tonton ( je suis sur que vous ne connaissez ni Mada ni son peuple) que Madagascar n'est pas l'Irak et que si ce genre d'incident crée le Buzz c'est justement parce que ces incidents sont rares et inhabituels! De plus, je tiens à préciser que le peuple Malagasy est peut être un peuple pauvre mais c'est un peuple heureux et qui garde un espoir indefectible sur de lendemains meilleurs! Prenez nous de haut avec vos remarques laissant transpirer un complexe de colon si vous voulez, mais vos affirmations gratuites ne seront toujours qu'une image de votre manque flagrant de culture et d'empathie. Je vais m'arreter là car mon indignation, aussi grande soit-elle, ne pourra nullement faire evoluer votre mentalité Tonton!

6.Posté par J-L Gajac le 23/11/2012 01:00
Merci Thierry et merci Razaf. Ne soyez pas trop dur avec "Tonton", parfois ici les gens écrivent trop vite sans trop réfléchir et je pense qu'il va réfléchir et penser plus juste maintenant.
J'ai aussi connu Jacques dans un moment difficile de sa vie et j'aurais beaucoup aimé aller le voir à Nosy Faly car un ami commun m'avait dit qu'il attendait ma visite, mais voilà on lui a pris sa vie et ni rien ni personne ne pourra jamais réparer ce gâchis.
Voilà, en souvenir de Jacques le petit site de Nosy Lodge qui montre quelques photos de son hôtel :

7.Posté par J-L Gajac le 23/11/2012 07:26
Voici qques nouvelles intéressantes sur l'amélioration du climat touristique à Nosy Be. Il est vrai que la vie n'y est pas facile pour tous, qu'une espèce de mafia italienne y sévit, à côté d'autres italiens corrects, que la prostitution y est trop importante, que la corruption est forte et qu'on ne peut pas toujours compter sur une "justice" indépendante. Mais c'est un peu comme çà dans tant de pays du Monde et sans doute à une échelle bien plus forte, comme en Thaïlande par exemple. Ce qui n'empêche pas une évolution et que les gens honnêtes se serrent les coudes pour s'organiser pour très bien accueillir les touristes "normaux", ceux qui ne viennent pas dans cette région pour abuser des jeunes filles ou se la jouer dans la peau du gros vazaha arrogant du temps des colonies ... Il y a "étrangers" et "étrangers" à ne pas mettre tous dans le même sac, des gens comme Jacques Borla par exemple qui créent des structures, évidemment pour leur permettre de survivre eux-mêmes, dans un contexte parfois difficile, mais aussi pour contribuer à améliorer le niveau de vie général de la Région.

Voici cet article de la Gazette :

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:03 Saint-Leu : L’opération 10.000 arbres lancée

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales