Société

L'ancien député Jean Fontaine est décédé


Jean Fontaine (source : http://www.mi-aime-a-ou.com/jean_fontaine.php)
Jean Fontaine (source : http://www.mi-aime-a-ou.com/jean_fontaine.php)
L'ancien député-maire de Saint-Louis, Jean Fontaine, est décédé hier à l'âge de 92 ans à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Originaire du Tampon, il a été élu député de La Réunion en 1968 face à un certain Paul Vergès, sous l'étiquette de l'Union des Démocrates pour la République (UDR). Il siègera à l'Assemblée Nationale jusqu'en 1986. Il a également été maire de Saint-Louis entre 1977 et 1983, mais aussi conseiller général de Saint-Paul. Il adhère au Front national en 1984, parti qu'il quittera deux ans plus tard.

André Thien Ah-Koon s'est déclaré "très affecté" par la mort de Jean Fontaine, qui était devenu son tuteur légal à la mort de ses parents.

Cyrille Hamilcaro a quant à lui présenté ses "sincères condoléances" aux proches de l'ancien député-maire. "Saint-Louis retiendra de lui, son charisme et sa force de caractère", a-t-il indiqué dans un communiqué.
Dimanche 9 Février 2014 - 11:00
Lu 2048 fois




1.Posté par noe le 09/02/2014 11:05
Un grand homme !
Un grand humaniste qui a marqué notre belle île de son empreinte !

Qu'il repose en paix !

2.Posté par timagnol le 09/02/2014 11:09
Un personnage d'un autre temps à la Perreau-Pradier (ex préfet à poigne qui a marqué son époque...). Peut être faudrait t'il à notre chère patrie en déconfiture des hommes de cette trempe pour la relever ? Qu'en pense notre inoxydable paul Vergés ?

3.Posté par VIEUX CREOLE le 09/02/2014 11:49
JEAN FONTAINE (" JEANNOT ") comme l'appelaient ses amis était gaulliste ,de droite et homme de convictions doté d'un charisme certain . Il a combattu énergiquement l' orientation vers un "État réunionnais ,communiste , démocratique et populaire " réclamé par le P.C.R.de Vergés ! Il s'est engagé à fond dans les années 1968 - 1984 . Convaincu que le Front National aurait mieux défendu le statut français de notre île , il adhéra même à cette formation d'Extrême-Droite qu'il quitta dés le lendemain d'une déclaration de JEAN MARIE LEPEN QUI AVAIT DIT A PEU PRES CECI : "le FN N'EST PAS RACISTE : LA PREUVE LE MÉTIS JEAN FONTAINE EST AVEC NOUS "! "Le Métis " avait compris qu' il servait "d 'ALIBI " A JEAN MARRIE LEPEN ...Il y avait aussi dans ce parti : un "noir" ,une chanteuse malgache qui le suivait partout , un arabe , un juif et pour compléter la panoplie ,l’échantillonnage" : "un Métis " de la Réunion" (la Réunion terre de métissage par excellence ) !!!

4.Posté par Paul Joseph (St Gilles) le 09/02/2014 11:50
Condoléances à la famille,et gardons en mémoire le travail accompli par Jean Fontaine comme responsable des "Eaux et Forêts" dans la région du Tampon,ensuite en qualité de maire de Saint-Louis
Mais,ceux qui ont voté pour lui regrettent son adhésion au Front National car il ne s'était pas présenté sous cette étiquette aux législatives.(circonscription allant de Cilaos/St Louis au Port)
C'est donc un parlementaire qui a trompé son électorat et n'a pas fait honneur à notre département en devenant le seul député inscrit au FN et défilant à côté de Jean-Marie Le Pen !!!!

5.Posté par Zozossi le 09/02/2014 13:53
Hommage à Jean Fontaine, figure politique réunionnaise.

Passé par le PCR et l'UDR, il eut le courage de renoncer au confort d'un carrière toute tracée pour rallier le Front national en 1984, même s'il devait le quitter deux ans plus tard.

Trente ans plus tard, le combat pour la Réunion française est gagné.

Reste à mener celui du redressement national.
Pour cela, Jean Fontaine a disparu, mais le Front national est toujours là pour le réaliser.

6.Posté par BJC974 le 09/02/2014 16:07
Hommage à ce Monsieur qui a quand même fait l'histoire de notre Île...

Petit je me souvien quand, avec mes parents, nous traversions St Louis pour nous diriger vers St Denis, c'était la seule issue, il ne fallait jamais le faire quand 'JEANNOT' était en campagne électoral...Ces nervis, ave les CRS, sévissaient et toutes les personne, qui d'entrée pour ces "énergumènes" étaient leurs opposants, et qui ne pouvaient justifiées ou qui ne voulaient justifiées leur rattachement àl'UDR, s'en souviennent... C'est vrai c'était un personnage haut en couleur et qui a disparu des écrans peu de remps qu'apèrs le RPR a été "chassé" du pouvoir. Ce sont des personnes qui, et heureusement, ont disparu de la vie politique... Du moins j'ose le croire...
Quoique l'espoir....!!!!

7.Posté par Môvélang le 09/02/2014 17:17
j'espère que l'on ne nous le ramènera pas , qu'il reste où il est, ce n'est pas le saint homme qu'on veut nous faire croire, il nous a bien escroqué pour aller vivre dans l'opulence en france!

8.Posté par VILETAN le 09/02/2014 18:25
Quand je vois les posts de Noé et de certains autres, je crois rêver : on croirait que Jean Fontaine était profondément démocrate et républicain.

Halte à la désinformation : Jean Fontaine faisait partie de ces néo-colonialistes de droite, voire d'extrême-droite qui ont fait la honte de la Réunion. Avec son égo sur-dimensionné, son anti-communisme primaire, et sa volonté de défendre coûte que coûte les nantis, il a tout fait, avec son acolyte Jacques Técher sur St Louis : bourrage d'urnes et fraude électorale, tabassage de communistes (voire menaces de mort envers ceux-ci), népotisme, ...

Quant à son idéologie, ce n'est pas pour rien qu'il a adhéré au Front National. Et sa démission deux ans plus tard ne doit rien à l'idéologie de ce parti, mais à une frustration et une amertume personnelles : il s'est en effet rendu compte que son ami Le Pen n'en avait rien à f.... des réunionnais, mais surtout aucun respect pour lui. Si le Pen n'avait pas prononcé les mots qu'il a prononcés, FONTAINE serait encore au FN. Alors, cela me fait bien rire lorsque C. Hamilcaro salue "son charisme et sa force de caractère." J'aurais bien osé une vilaine comparaison, mais ne le ferais pas, par peur de la censure. Non, mais ...

9.Posté par perplexe le 09/02/2014 18:33
Qu'il repose en paix. C'etait un grand homme. La mairie a cette epoque n'etait pas remplie de grateurs de c..et c hoarau etait content de trouver les caisses pleines pour embaucher a tout va.

10.Posté par claude hoarau le 09/02/2014 20:21
Nos sincére condolèence encore une quinzaines de jours et ST LOUIS perdras UN ANCIEN MAIRE ET CONSEILLER GNERAL EN APEL DE COURS DE CASSATION ouf ouf quelle soulagement après cloclo partit tous seul voilà un second CH expulser..................vivement le changement

11.Posté par Oscar DUDULE le 09/02/2014 21:19
C'est heureusement une époque presque révolue. Bien sur il est peu élégant de dire du mal d'un mort, mis lorsqu'il es arrivé à la tête de la mairie de saint louis, Le CLAC, association para municipale a subi de dures conséquences : Locaux fermé à clé, impossibilité de récupérer le matériel, dissolution de la troupe de théatre qui avait joué "L'esclave" une dizaine de fois. Pour la colonie de vacances des Makes, renvoie d'animateurs soupçonnés d'avoir des idées contraires aux siennes. Cela a été une période difficile.

Il faut tout de m^me lui reconnaitre une bonne gestion financière de sa commune.

Mais il est mort.Paix à son âme.

12.Posté par Mr ET Mme VILAGINES Guy ET YVONNE le 09/02/2014 22:02
Nous adressons à toute la famille nos plus sincères condoléances.

13.Posté par Zbob le 10/02/2014 09:02
c'était juste un gros fascho qui était de la droite extrême, qui s'est fait élire par la droite coloniale de l'époque et qui est passé au FN , trahissant ainsi les électeurs ( mais bon, aujourd'hui , c'est la norme , la trahison et le mépris de l'électeur)
Un type qui se prenait pour un chef , entouré de nervis ( mais à l'époque c'était la règle et ça redevient à la mode)
Et ce n'est pas parce qu'il a été maire de St Louis ( tu parles d'une référence , il n'y a qu'à voir qui cette commune a élu aux deux derniers scrutins : des queutards fous et des crapules magouilleuses) qu'il devient un personnage "historique"

14.Posté par BLARD Benoît le 10/02/2014 15:51
1964:mi par Volcan ek in bann dalon( filles et garçons)-normaliin ,liséin,kamarad an vakans in week-inn-;dan se tan,nou mars a pié dépi Nez de Boeuf; nou ariv gite bellecombe 18 ou 19 h; ék in sabre,nou glis a li entre les 2 batan,nou fé sot la baskil;o lié dor dan la fré déor,anou anndan lo gite.
Lo landomin Picard i ariv ék la klé...
Lindi matin azan ONF i point la kaz i fé lèv a moin ,moin lé ankor kourbaturé,moin lé konvoké12éKm.
La rantré KRAULT, diréktèr Ecole Normale, "karismatik ,gran admiratèr perrault pradier préfé de si sombre mémoire,mon dirèktèr donk:"alor,on fait des siennes au volcan pendant les vacances!?"
Moralité:"selon que vous serez puissant ou misérable..."je vous laisse la suite.
Non jean Fontaine ne me laisse pas un bon souvenir,cela d' autant que son père tano,instituteur CM1, m' autorisait entre midi et 2h,à faire mes devoirs de math dan sa classe , kan moin lété o collège ,moi si pauvre mais si désireux de réussir ma scolarité!In kréol konm nous.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales