Société

L'ancien bras droit du commandant Cousteau se confronte à la crise requin

Son CV parle pour lui. François Sarano, docteur en océanographie, fondateur de Longitude 181 Nature, chef d'expédition et ancien conseiller scientifique du commandant Cousteau, pose ses palmes à la Réunion. Invité par la Réserve marine et les professionnels de la plongée, l'homme est aussi attendu sur la crise requin, dont il a perçu quelques mauvaises ondes depuis la métropole...


L'ancien bras droit du commandant Cousteau se confronte à la crise requin
C'est un VRP reconnu que se paye la Réserve marine, l'IRT et les acteurs de la plongée à la Réunion. "Rencontré en métropole dans le cadre d'un congrès en octobre, François Sarano a accepté notre invitation", explique Soraya Issop-Mamode, directrice de la Réserve naturelle marine.

Un mois plus tard, ce sont tous les professionnels de la plongée sous-marine qui comptent bien profiter de cette présence dans notre département. Pas de chichi, François Sarano est bien à la Réunion pour "valoriser la réserve et ses partenaires dans un contexte tendu et apporter son regard extérieur au vu de l'expérience qui est la sienne avec les autres réserves marines dans le monde", cadre la directrice. Voilà qui est dit.

"Une réserve marine, c'est une richesse. Dans tous les endroits du monde où j'ai pu me rendre, la réserve marine était soutenue par tous les gens", débute-t-il son intervention. "De l'extérieur, on est stupéfait. J'ai même entendu dire que la réserve marine causait des désordres écologiques. Je comprends qu'il y ait des opinions différentes mais je dis : êtes-vous allés dans l'eau pour constater ?" demande-t-il aux détracteurs de la réserve.

François Sarano prévient que la recherche de solutions à cette "crise requin" ne peut éviter la question de la valeur de celui qui parle. "Est-ce que quelqu'un qui ne va pas dans l'eau peut avoir le même poids que quelqu'un qui y est tous les jours ?". Pour ne pas tomber dans "le café du commerce, il faut faire parler les plongeurs, les apnéistes, les photographes sous-marins", ceux dont le témoignage a une "valeur".

Ces derniers, justement, qui accompagnent l'invité ces prochains jours, exposent leur expérience en matière d'observation des squales. "Deux fois en 12 ans de plongée, matin et après-midi", garantit Max Grall, le gérant de B'Leu Océan, affilié à Longitude 181.

L'ancien bras droit du commandant Cousteau se confronte à la crise requin
Tout en précisant qu'il a lui même connu des drames de plongée dans son cercle de connaissances, François Sarano reste ébahi par la caisse de résonnance que les attaques de requins ont eu ici. Sans même y avoir posé les pieds au cours de cette crise, il se dit par contre "blessé" par les mails incendiaires qu'il a pu recevoir, du genre : "si tu viens à la Réunion, on te fera la peau". "J'ai connu très peu d'endroit où la pression était si forte", affirme François Sarano, tout en précisant que cette pression se retourne contre leurs auteurs et l'ensemble des disciplines tournées vers l'océan, au-delà du surf. Une mauvaise pub pour la Réunion en somme. Il faut dire que les usagers de la mer reprochaient à Longitude 181 de commenter la crise requin depuis... la métropole, sans antenne locale.

"Faire confiance aux scientifiques"

Tout en ne minimisant pas le phénomène d'attaques à répétition dans le secteur Ouest ces deux dernières années, l'ancien chef d'expédition de la Calypso estime que l'"on ne conduit pas une politique dans l'émotion". Il prend en exemple Hawaii, également touchée cette année par une série d'attaques mais dont la gestion est autrement plus responsable qu'à la Réunion. Face à ce phénomène nouveau qui touche la côte Ouest, François Sarano en appelle à la la limitation des prises de risques par les usagers. "Les usagers doivent s'appuyer sur les connaissances. Lorsque je fais de l'escalade, que je vais en montagne, je n'y vais pas quand il est annoncé de la pluie", lance-t-il. "Je peux bien y aller si je le veux mais je limite les risques si je prends en compte ces données".

Pour lui, il n'y aura pas de solution miracle autre celle qui consiste à "minimiser" le risque et faire confiance aux scientifiques, à l'IRD. "S'ils avaient tiré leurs conclusions au bout de deux mois, vous les auriez traité de charlatan. Il est normal qu'une étude soit longue", ajoute-t-il, tout en précisant quelques minutes plus tard que "les comportements des requins sont très difficiles à mettre en boîte, très difficiles à expliquer". Une certitude selon lui : le bouledogue aime l'eau douce, il peut remonter très loin dans les fleuves, et est très côtier.

Les plongeurs qui l'accompagnent remettent le couvert: "L'île n'est pas infestée de requins. On ne dit pas qu'il n'y en a pas, on dit qu'on n'en voit pas". François Sarano plonge ce mercredi dans l'Ouest pour confirmer la règle. Sans doute pourra-t-il y constater d'éventuels changements après avoir mis les bouteilles pour la première fois à la Réunion au début des années 80, au Cap la Houssaye.
Mardi 26 Novembre 2013 - 17:42
.
Lu 4463 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par Dominique TOUSSAINT le 28/11/2013 10:37
@LOYADA : Tu t'arretes à ce cher Cousteau et le reste, tu t'en fous?

"Dynamique des peuplements ichtyologiques associés aux récifs de la réunion" (je te préte un dico si tu veux)...

ARRETE PREFECTORALE du 11/07/2012 P.22
"IMPACT SUR LE COMPORTEMENT DES GROS POISSONS PREDATEURS :
l'effet concentrateur des récifs artificiels sur les petits poissons pélagiques peut éventuellement conduire, dans certaines conditions et à certaines périodes, à la concentration des prédateurs naturels de ces espèces, comme les grosses carangues et les requins côtiers ; la sédentarisation de gros requins côtiers (notamment les requins bouledogues) du fait de la présence de récifs artificiels, augmentant ainsi potentiellement le risque "requins" pour les activités nautiques humaines alentours, doit être particulièrement étudiée dans le contexte réunionnais ;"

PS: cherche pas Cousteau ou Sarano la dedans, ils y st pas.... Pr certains rdv Tribunal...Wait and see, on attend la prochaine serie

51.Posté par brian le metro le 28/11/2013 06:28
Non nous ne sommes pas des Talibans. C'est injuste de nous envoyer les Babylones. Il faut nous prendre au sérieux car nous ne sommes pas une poignée irascibles irresponsables.

50.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 22:53
2.Posté par Boby le 27/11/2013 12:59

J'ai 50 ans et j'ai grandi aussi ici, je compte y finir ma vie, amoureux de cette île et de ses habitants, j'y ai nagé, surfé ( ho le vilain gros mot ), plongé, péché, je suis aussi un voileux quand les rares occasions se présentent ...

Je ne désire pas massacrer les requins ni tous les tuer comme beaucoup voudrait le faire croire, mais ce n'est pas parce que la moitié de ma vie est passé et que j'en ai bien profité que je m'en fous de ce qui viennent après moi ....

L'amalgame entre massacre et régulation est régulièrement utilisé par ceux qui ne désirent qu'aucune solutions ne soient misent en place ...

Je considère que vivre sur une ile tropicale avec aucun accès à la mer est une aberration

Je suis aussi pour le parc marin et le parc des hauts, ceux ci ne devant pas porter préjudice aux habitants des zones concernés, souvent ces privatisations d'espaces publics apportent bien des inconvénient a ceux qui y vivaient, et il faut en aménager la gestion et les règlements pour tenir compte des spécificités locales

Le Bitume, le béton une gestion de l'espace qui découle de notre société des planteurs et de notre croissance démographique importante, une canne polluante et subventionné, mais il est plus facile de taper sur le petit pêcheur, ou le petit chasseur, ou bien ce connard blond égoïste et sans cervelle qu'est le surfeur.................................

Des sociétés ou associations de gestion de ces espaces( auparavant public ), la ferme aquacole ou tout les acteurs se tiennent par la main et se partagent les gros gateaux des subventions ( recherche ect ...)

Ne pas utiliser l'argumentation des morts pourquoi pas mais c'est celui utilisé par la préfecture pour fermer l'accés a la mer, j’espère que vous autoriserez les mutilés a s'exprimer, Sébastien, Tangui.....

Quand aux morts, condoléances a leurs familles et proches, j'éspère que vous donnerez le droit à leurs très proches et/ou famille d'en tenir compte dans leurs démarches ou préférez vous comme les bobo écolos qui font signer une pétition contre un massacre qui n'a jamais eu lieu, les stigmatiser et leur dire en face que c'est bien fait pour eux ?

MnS dis a tes camarades que le boulot c'est fini, plus de baignades, chute du tourisme, fermeture d'entreprises, aujourd'hui les syndicats d'entreprises sont chez le Préfet pour tirer la sonnette d'alarme par rapport a la crise

Entre massacres ( qui n'ont jamais eu lieu ) et ne rien faire il y a des solutions de régulations , filets vigies drum ligne, reprise de la pêche traditionnelle, aménagement de zones de chasse ect ect

Tant que le débat se concentrera sur pro et anti surfeur ou massacre et ne rien faire, nous n'avancerons pas, la voie la plus difficile est celle du milieu, elle demande de la réflexion, du recul du courage politique, combattre les dogmes subventionnés.

Voila P.M j'espère te revoir et pourquoi pas te rencontrer, nous aimons tousles deux notre île, et je sais que nous avons plus de choses en communs que de points de divergences, de la discussion jailli la lumière.

En toute amitié

49.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 22:07
@45:LOYADA....autant d'inepties? vas y montre un peu va.....cale un bon barrel ou une mousse 3bass sa va te detendre....
Il faudrait s'interroger sur le conflit d'interet entre le parc marin dont les communes sont administrateurs avec la préfecture et le fait d'inviter cette tranche de jambon cru sauce cousteau pour venir donner des leçons; et que penser de l'IRT qui lui porte sa valise...
Le parc marin invite donc l'association qui a attaqué l'arrêté du maire de saint-leu sur les prélèvements; l'écolo business marche à fond à la réunion au détriment de la population et du tourisme.
Certes un peu virulant mais respectueux malgré tout. Sarrano a été totoché sur pratiquement toute les conneries qu'il a pu dire et dieu sait si...Pour le reste le message est passé !
Sarano le bobokoloSS payé pr 'reverdir" l'image de la RMNR...le lagon se meurt, le bouledogue a pris l'espace laissé par l'Homme....et lui, pourquoi pas un traversée de la baie stpaul s'il est aussi sur de ce qu'il avance! Tjs un gars de l'ext. pr se faire mousser, aprés il part et on est tjs ds la merde!

LOYADA: ta oublier sa oci de lire: " La discussion à l'extérieur a été plutôt conviviale et constructive entre les deux camps ( j'ai fini 19h45 avec un scientifique de la réserve dans le parking), et je pense qu' ils ont commencé à entrevoir la possibilité de l'éventualité d'une erreur d'appréciation de jugement dans la crise requin… L'avenir nous le dira".............................VS VOULEZ VOIR CE QUE VOUS VOULEZ VOIR....La ferme aquacole vs avez oublié koi...............EXCUSEZ SUIS AGRESSIF....C'est sur on vit pas ds le meme monde! nartrouss' djo....................

48.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 21:15
Je rapporte sic: " La discussion à l'extérieur a été plutôt conviviale et constructive entre les deux camps ( j'ai fini 19h45 avec un scientifique de la réserve dans le parking), et je pense que ils ont commencé à entrevoir la possibilité de l'éventualité d'une erreur d'appréciation de jugement dans la crise requin… L'avenir nous le dira".............................
Vu avec les employés, le Parc Marin a retenu Kélonia comme lieu (exigu) de conférence, en pleine ville de St Leu, commune du Député Maire dont les arrêtés municipaux ont été attaqués devant le TA par Longitude 181 fondée précisément par SARANO.
ALORS LES VRAIES PLEUREUSES, c kan le prochain surf en mode 'MDR'.....les taffiotes du clavier. Ceux qui s'inventent une conscience ecolo derriere un clavier/ecran de pc....


"Curieusement", un peloton de CRS était prévu devant Kélonia où se tenait la conférence/pugilat, sans qu'il ait eu besoin d'intervenir évidemment (les usagers ne sont pas des sauvages). Vraiment bizarre de faire appel préventivement à la maréchaussée quand on affiche médiatiquement une volonté d'apaisement et qu'on présente la venue de Sarano comme un pas vers le "dialogue". Normalement quand on entame une action de dialogue et d'apaisement on ne crache pas sur l'interlocuteur de cette façon : une déclaration de guerre, une de plus, voilà l'apaisement promis par la RNMR ?..

Il ne faut évidemment pas s'y tromper : sauf à être absolument débiles en plus d'être largement incompétents, les gens de la direction de la réserve ne pouvait PAS ne pas savoir que cette venue serait vécue comme une provocation par les usagers de la mer en colère. La preuve : ils avaient prévu le car de CRS.

La Réserve, acculée car sans le moindre argument valable tant scientifiquement qu'humainement pour défendre son positionnement ubuesque, chercherait-elle les débordements afin de nuire à ses détracteurs qui ont, eux, beaucoup d'arguments à faire valoir ?

Afin de rendre inaudibles ces arguments justes, factuels, il semble que Mme Issop-Mamode ait choisi la politique du pire. Ou alors on peut raisonnablement s'interroger quant à ses capacités de discernement et envisager en plus de sa démission, une mise sous tutelle.

47.Posté par loyada le 27/11/2013 21:00
Dominique TOUSSAINT****avant d'écrire tant d'inepties, avec autant d'agrssivité !! il serait bon pour vous de prendre un zodiac et de faire comme Alain bombard votre présence sur les océans et votre absence ici nous ferait le plus grand bien !!! quel est votre probleme et pourquoi tant de haine contre ce monsieur et J Y Cousteau ?

46.Posté par brian le metro le 27/11/2013 20:05
Dominique Toussaint pete un cable et jean francois avoue qu'il est allé a Monaco "tout frais payé". Tout ca c'est du denigrement parce que vous etes jaloux de pas gagner raler une vague a genou sur un bodyboard a 3 basses .

45.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 16:50
KOMPRAN PA ENKOR? ..............sauf que les surfeurs sont stygmatisés (si tu as un peu suivi les débats depuis 2 ans, il y a meme un fond de racisme bien présent dans les propos ), et qu'un mec comme Sarano (borné par un narcissismécoloidéologique) ne cesse de répéter que rien n'a changé et fait la sourde oreille aux multiples signalements de squales par les surfeurs, les pêcheurs et autres usagers , bref, ceux qui sont au quotidien dans l'eau et au contact des animaux qui y vivent (d'ou cette phrase fort mal venue que j'ai relevé ).
Son point de vue de plongeur ne donne qu'un angle de vision du problème ( qui plus est il est biaisé car les requins sont effrayés par les bulles et les bruits des détendeurs et des bateaux des plongeurs ), il se croit omniscient de part son pedigree, et n'a aucune vision globale du problème. D'une seule et simple plongée qu'il aura fait aujourd'hui, il va en tirer des généralité, comme le fait DD la sardine avec ses tentatives minables et provocantes.
Pourtant les faits sont là, les gens se font bouffer en allant dans l'eau, et ce a des fréquences bien plus élevées que ce qu'il en était pendant les 40 ans précédents.

C'est toujour pareil des mec arrivent sur l'île se font mousser sur les plateaux tv et autres médias et repartent et nous on est la comme des cons et on attends des solutions. Allez le 8 déc. On ouvre nos gueules.........................

44.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 16:35
Donc pour regler le déséquilibre, il faut changer tte la société de l'ile, l’urbanisation, la gestion des agricultures, les routes, les eaux de pluies... ok mais combien de temps pour faire cela? 20 ans, 50 ans? c'est mm pas sûr d'y arriver... donc le déséquilibre perdurera, les requins de recifs ne reviendront pas et on l'a dans le baba puisque les bouledogues auront tjs une environnement favorable et qu'ils n'auront aucune pression territoriale contre eux !!!!???? ca valait vraiment le coup qu'il vienne nous dire cela... sauf ca on le sait depuis 2 ans et que justement on sait que se n'est pas suffisant pour regler le problème... ha au fait hawai n'est en rien comparable, pas le mm plateau continental, pas les mm requins, pas les mm attaques, pas la mm topographie et pas la mm gestion... donc exit cet argument.
Justement le retour à l'équilibre passera par la régulation des bouledogues...

Il est tellement aveuglé par ses idées qu'il zappé justement les resultat scientifiques, un déséquilibre dans l’écosystème, la présence d'une population dense de squale, avec des spécimens de taille importantes, cela etant considéré comme un facteur favorisant l'agressivité des requins. Propos confirmant ce que pecheurs et surfeurs avaient annoncés depuis longue date. La communauté scientifique rejoint l'analyse faite par les pecheurs traditionnels. La cote Ouest est infesté de requins...

Et d'ailleurs le programme scientifique oui c'est bien qu'il les étudie mais pourquoi aucune étude aussi sur les requins de récifs, leur peuplement, leur évolution, leur habitat, comment savoir si ils retrouvent leur habitat puisqu'il ne sont pas étudiés, alors que l'on sait que se sont ces derniers qui avait un role de bouclier contre tigre et bouledogue à la cote !!!!??? voila, oui, c'est tout cela qui nous sidère !!!

43.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 16:17
Pour M. SARANO, seuls les plongeurs ont le droit et la légitimité de s'exprimer. Qu'en est-il des autres usagers de la mer?
Des usagers de la mer réunionnais (qui sont EGALEMENT plongeurs) confirment cette surpopulation.

Mr Guy Gazzo http://www.linfo.re/.../Il-y-a-une-surpopulation-de...
Mr Hugues Savali http://www.youtube.com/watch?v=ydi8k7jOOI8
Mr Jr Enilorac http://www.clicanoo.re/332434-les-rejets-de-dechets-de-la...

Extraits : On accepte l’arrêté mais il ne servira à rien" estime Jean-René Enilorac.Pour lui, LES POPULATIONS DE REQUINS ONT AUGMENTÉ. Il explique que les pêcheurs en sont à la fois responsables et victimes, mais pas à cause de leurs déchets. "On nous explique que c’est la pêche qui attire les requins près de la côte mais en fait, c’est l’inverse. C’EST PARCE QU’ON NE LES PÊCHE PLUS QU’ILS SONT PLUS NOMBREUX. ET ÇA, C’EST NOTRE RESPONSABILITÉ, IL FAUT BIEN L’AVOUER. En même temps, les pêcheurs sont les premiers à en faire les frais quand les requins mangent le poisson au bout des lignes". SELON LE PATRON DES PÊCHEURS RÉUNIONNAIS, LA SOLUTION AU PROBLÈME REQUIN PASSE PAR UNE REPRISE DE LA PÊCHE.

Mr Nicolas Hoarau
http://www.zinfos974.com/N-Hoarau-pecheur-sur-St-Gilles...

Et bien d’autres
http://www.zinfos974.com/Les-pecheurs-en-apnee-se-font-de...

42.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 14:49
@25...;Amaury s'est exilé aux Canaries pkoi d'aprés toi, s'il y avait vraiment moyen de cohabiter avec les bouledogues! Depuis es siecles, on se baigne du ti matin au coucher du soleil....Y avait des triahtlons ds la baie de StPaul, jet-ski, de la voile....du surf qd ds l'ouest sa saturait.... depuis 30-40ans, sa surf ds l'Ouest... le changement, il date de qd? Va-y répond franchement..... Pourquoi on occulte les pecheurs canot, plansanciers....on ramene tjs cette crise qu'à une guerre avec les surfeurs.... Cé zot fé komm makro de sarano i di, alé pik in tét dann lo po war vréman kwé nana......sorte dérier zot lecran. Ya ché pas combien de ravines, désolé ms sa surfait ds les periodes cyclones sereinement...pkoi? Parce que c'est ecrit ds un article scientifique que le bouledogue n'était pas là.......La on protége le mauvais shark, y a d'autres requins qu'on pourrait se battre pr les mettre à la place du bouledogue qui déséquilibre l'ecosysteme! Le bull, il est cotier, sedentaire (definition IRD)...

Ok pour la pêche des gros bouledogues mais il faut aussi proposer la réintroduction du requin de récif qui a disparu de nos côtes à cause d’une surpêche ( ce requin n’attaque pas l’homme).

Cette réintroduction présente x avantages :

- une régulation naturelle du bouledogue puisque le requin de récif se nourrit, entre autre, de requins juvéniles,

- le fait de proposer une réintroduction de requin casse l’argument des pro-requins qui s’évertuent à faire passer les surfeurs pour des « écervelés gâtés » qui veulent la disparition de cet animal.

- les clubs de plongée pourront enfin montrer des requins (de récif) à leurs clients , ce qui pourrait les amener à soutenir la régulation du bull

Des scientifiques qui sont nourris par un gros budget et qui rentre des statistique faussé assis sur leurs fauteuils...complètement aberrant et soutenue par des politiciens. C'est de pire en pire mais ou vas t-on !

Ce n'est pas une guerre de surfeurs contre Mere Nature, ms les uasgers de la mer l'ont connu cette période et sa fait des années qu'il ya eu des lanceurs d'alerte ms on minimise tjs tout (A qui profite le crime) et on met tout le charrét su le dos des surfeurs .... TrOp FaCile...

41.Posté par prot le 27/11/2013 14:44
Au lieu de brailler que le requin il suffit de!!!! il serait peut-etre judicieux de commencer par reguler l'arrivee qui n'est pas virtuelle des dechets de tous ordres qui provient des ravines par forte pluie et verifier les stations d'epuration.En metropole il est interdit de construire sans micro station d'epuration aux normes bien entendu.A la Reunion c'est un scandale de controler les assainissement. CHERCHEZ L'ERREUR!!!!!!

40.Posté par loyada le 27/11/2013 14:38
Cousteau, une référence lamentable***si tes références sont égales à celles de ce torchon, journal condamné à maintes fois pour infos mensongères , on ne peut que comprendre tes commentaires 0+ 0 = 0

39.Posté par article à grosse pleureuz le 27/11/2013 14:37
toutes les "pleureuz" égocentrique vont être recenser sur cet article aujourd'hui.. HAHAHAHAHAHAHAHA

38.Posté par Dominique TOUSSAINT le 27/11/2013 14:02
France-Dimanche est un hebdomadaire d'actualité "people" publié par les éditions Hachette Filipachi

Durant des années, le commandant Cousteau a été la personnalité préférée des Français, devançant même l'abbé Pierre. Il incarnait à leurs yeux l'homme idéal, menant une vie exemplaire dévouée à la défense de la planète.

Mais si tout cela n'avait été qu'une façade? Si le vrai Jacques-Yves Cousteau n'avait été qu'un arriviste, prêt à tout pour recueillir les honneurs, la gloire et l'argent?

Tel est en tout cas le portrait qu'en brosse son fils Jean-Michel dans un livre de souvenirs publié chez L'Archipel : Mon père, le commandant. Pour lui, pas de doute, la vie de son illustre papa n'aurait été qu'un tissu de mensonges.

Dès le départ, la carrière de JYC aurait reposé sur la tricherie. Selon son fils, il veut alors intégrer la Marine nationale, mais sait bien que son souffle au cur risque de briser son rêve. Lors de l'examen médical, le médecin, qui s'apprête à lui faire subir un test respiratoire, doit l'interrompre. Lorsqu'il revient, le toubib, distrait, passe devant JYC et lui demande : «Vous, je vous ai examiné? Ça va?»

Et, imperturbable, Jacques-Yves aurait répondu : «Oui, oui, ça va ! »

Et, à en croire Jean-Michel, ce ne serait là que le début d'une longue liste de tromperies. Ainsi, JYC aurait su faire taire ses principes lorsque, pendant la guerre, il met au point un appareil de plongée sous-marine révolutionnaire, avec l'aide d'un ingénieur civil, Emile Gagnan. A l'époque, en dépit de propos et d'écrits qui lui vaudront plus tard d'être accusé de faire de l'antisémitisme, Cousteau s'était rangé du côté de De Gaulle. Seulement, pour expérimenter ce fameux appareil de plongée, qui fera sa fortune, il faut des laissez-passer, des autorisations.

«Qu'à cela ne tienne ! écrit Jean-Michel Cousteau. Au diable les convictions bien ancrées et les divergences. Jacques-Yves Cousteau n'hésite pas à faire appel à son frère. Fort de ses sympathies non dissimulées pour le gouvernement de Vichy et sa participation au journal collaborationniste Je suis partout, Pierre-Antoine n'a aucune difficulté à lui obtenir les laissez-passer. »

Et Jean-Michel de conclure :

«Voilà encore un trait marquant du caractère de mon père. Tous les moyens sont bons. Pour arriver à ses fins, il n'hésite devant rien. »

Égoïsme

Un autre trait du caractère de Cousteau, toujours selon son fils, serait l'égoïsme. Il aurait rarement partagé les honneurs et la gloire avec ses hommes. Une attitude qui se serait manifestée dès 1956, lors de la sortie de son premier triomphe, Le monde du silence.

«Orgueil démesuré? autosatisfaction? Non, je ne le pense pas, raconte Jean-Michel. D trouvait ce succès normal, sans plus. Mais de là à le partager... »

Cette attitude vis-à-vis de son équipage aurait choqué jusqu'à sa femme.

«À ses yeux, écrit son fils, ses collaborateurs faisaient partie de l'équipe Cousteau. Cela devait leur suffire.»

Et un jour, à sa femme qui lui demandait : «Dis-moi, tu ne penses pas que, de temps à autre, lorsque le succès d'une opération leur revient, ceux de l'équipe aimeraient sortir de l'anonymat», il aurait répondu, étonné : «Euh? Tu crois?»

Ce goût de la réussite à tout prix l'aurait entraîné à «bidonner» certains de ses tournages.

«Car contrairement à ce qu'il faisait croire, poursuit Jean-Michel, il n'hésitait pas, pour réa-liser une prise de vue spectaculaire, à la mettre en scène, quitte à organiser, lui, le défenseur des animaux, de vraies boucheries.»

La plus atroce aurait été orchestrée pour Le monde du silence. Cousteau avait assisté, un an plus tôt, à une scène épouvantable où des cachalots attaqués avaient trouvé une mort horrible. JYC voulait à tout prix inclure cette séquence dans son film. Il n'aurait pas hésité à capturer des cachalots pour les donner en pâture à des bandes de requins, attirés tout exprès sur les lieux.

Cousteauphile

Un des membres de l'équipe, André Laban, s'interroge encore aujourd'hui sur sa re-spon-sabilité : «Comment ai-je pu cautionner Le monde du silence?, se demande-t-il. Comment ai-je pu être complice, laisser faire ça sans rien dire? À croire quej 'étais une sorte de tueur à gages...»

Puis, après un courte pause, Laban conclut d'une phrase qui explique le succès du commandant : «Non, j'étais simplement un "Cousteauphile" convaincu ! »

Gérard CHAGNON

37.Posté par Cousteau, une référence lamentable le 27/11/2013 13:44
"Sa vie n'aura été qu'un tissu de mensonges", les anciens de chez Cousteau racontent. Pas de doute Sarano le manipulateur s'inscrit dans les pas de son maître : la manipulation des masses.

http://www.coranix.org/biblio/cousteau_fd.htm

36.Posté par Logique le 27/11/2013 13:14
Les bouledogues prolifèrent, tous le monde le sait, même les scientifiques.
Ils faut pécher et réguler tout simplement.

Pas la peine d'avancer des chiffres qui sont manipulés par ce genre de type payés pour dire le même discours bien rodé.

Ce n'est pas à l'homme de s'adapter au risque…..qui est de plus en plus fort….mais l 'homme doit sécuriser les zones qui lui sont acquises .
Ou alors tout interdire : Plus de plage et un beau parc à requin.

Voilà la réalité. On nous ment pour installer un parc à requin qui sera le symbole de la sauvegarde de l'océan pendant que les bâteaux de pèches Français continueront à vider l'océan de millions de requins.
Un beau paravent en quelque sortes.

35.Posté par le zom i manz poisson le 27/11/2013 12:58
Accepter un risque peut-être (valeur relative) 200 fois plus élevé qu'en Australie ou à Hawaii ?

Pour faire de l'élevage de poissons tueurs qui pullulent, poissons on menacé, non protégé ?

Allez donc vous faire voir.

34.Posté par Ccsty le 27/11/2013 11:01
Moi, je dis, le mieux c'est de fermer la réserve, de buter tous les requins et dans quelques années, lorsqu'il auront suffisament proliféré, on pourra pêcher du surfer, et parquer les militants associatif, (qui du coup n'auront plus rien à foutre) pour les egraisser et finalement, bouffer du con!

33.Posté par le vide intellectuel des suqlophiles le 27/11/2013 10:44
D'un côté des arguments étayés, des liens, de l'autre des inepties café-commerce vomies par des crétins mauvais et ignares. Gare à la rouste.

32.Posté par philippe de Beaulieu (le cousin de NDLPL) le 27/11/2013 10:05
27.Posté par polo974

pour mémoire, sur les anciennes cartes ign (1991), il y avait marqué les filets anti requins à chaque bout du lagon...


hum attention aux approximations (apres celle de l'ignorance de la ciguatera importées ca fait deux...). il ne s'agit pas de filet antirequin mais probablement des cables en travers de la passe de l'hermitage pour permettre aux nageurs qui ne connaissent pas de s'y accrocher.

31.Posté par politikal le 27/11/2013 09:46
Il ne reste donc plus qu'a réguler le bouledogue sur les plages.

30.Posté par lâchez nous les baskets et bas les palmes! le 27/11/2013 08:41
Et si , une fois pour toutes , on arrêtait de nous faire chier avec les requins!

Les pleureuses de tous poils , cessez.

Vous pleurez vos amis ,( logique la mort dans ces conditions est une horreur.)
Mais vos pleurez aussi parce que vous ne pouvez plus faire trempette sur votre planche!
Vous pleurez car vous ne pouvez plus aller nager!
vous pleurez car les restos, les commerces de gadgets marins ferment ou font moins de bénéfices!
vous pleurez parce que les écoles de surfs ferment!
Vous pleurez car les touristes ne viennent plus !
Vous pleurez car le préfet veut vous priver de la liberté de nager , de surfer ( mais au premier drame vous hurlez que fait l'état?)
Vous hurlez contre ceux qui veulent "prélever" des requins mais bordel ayez le courage de dire "pêcher , tuer " tout le monde le sait et la langue de bois ne fait que vous décrédibilisez.
Vous hurlez contre ceux qui sont contre les prélèvements.
Vous voulez des études mais vous contestez tous ceux qui essaient d'en faire , qui ne pondent pas immédiatement un rapport qui va dans votre sens .
Vous les insultez : ce sont des incompétents ( pas vous) ce sont des vendus ( pas vous), ce sont des suppôts du pouvoir ( pas vous) , ce sont des zoreils ( pas vous) ..ou alors ce sont des créoles (pas vous) qui, s'est bien connu , n'ont jamais été tournés vers la mer à part les pêcheurs que vous oubliez, vous savez , ceux qui il y a des décennies partaient avec leurs barques en bois et à la rame et aujourd'hui encore avec des petites barques et pas les rutilants bateaux de pêche au gros , ceux qui connaissent sans doute mieux la mer ( pas vous)

Bref , depuis deux ans on a l'impression que la Réunion est cernée par les requins ( je ne parlent même pas des requins à pattes qui pullulent) mais merde , la Réunion , c'est aussi des gens qui bossent , qui ne passent pas leur temps le cul dans l'eau ou sur la plage, ce sont des gens qui ne pensent pas que tout tourne autour de la mer...
Au passage , pas un d'entre vous ne parle des bateaux de pêche géants qui ratissent les fonds au large de notre île , qui pêchent et rejettent des tonnes de poissons "inutiles" pour le commerce lucratif des ces grandes compagnies , le thon , il n'y a que ça de vrai, l'Asiatique en raffole , le Japonais paie des fortune .. Parce que ces entreprises appartiennent à de gros zozos qui font encore semblant d'investir dans l'île ( merveilleux reportage de lèche cul hier à la TV sur la Sapmer qui a encore un vague siège ici pour piquer des subventions européennes juteuses mais qui fait construire ses bateaux au Vietnam, qui a des entrepôts et des usines à Maurice ( bonjour l'emploi à la Réunion) et des marins qui sont tous étrangers ( sauf le capitaine bien entendu)
Et si ces entreprises de destruction massive étaient elles aussi responsables du fait que ne trouvant plus rien à bouffer au large, les vilains requins se rapprochaient de nos côtes?

Il y a des gens qui vivent dans les hauts, il y a des gens qui se baladent dans la nature , les forêts ,les montagnes ah j'oubliais , il y a même des plongeurs qui se baladent dans l'océan sans peur et sans problème!

Mais comme le faisait remarquer Sarano, "le risque et la peur sont deux choses très différentes ".
La peur est irraisonnée , le risque , libre à nous de l'accepter...Par exemple on prend le risque de conduire sachant que des tas de conducteurs roulent bourrés et dont sont très dangereux , mais la bagnole ne fait pas peur , donc on n'a aucun mal à prendre le risque de rouler et pourtant! combien de morts sur la route tous les ans?

29.Posté par polo974 le 27/11/2013 08:40
dans les commentaires:
""" il n'y a pas de cohabitation à avoir avec un requin (le bouledogue) qui n'a rien à foutre là !... les requins de récifs ne sont plus la, c'est tout de mm pas de notre faute si le bouledogue est venue occupé un niche laissé libre !? """

oh que si, c'est notre faute.
on a pollué les côtes, détruit une partie de l'écosystème.
et maintenant, on récolte ce qu'on a semé depuis des décennies...
la réserve a été mise en place trop tard. les dégâts sont trop importants pour être gommés en 5 ans.

pour mémoire, sur les anciennes cartes ign (1991), il y avait marqué les filets anti requins à chaque bout du lagon... ce n'est donc pas un problème nouveau, juste une mauvaise période après une très (trop?) longue accalmie.

28.Posté par he he le 27/11/2013 04:14
voila un mec qui a une expérience certaineet même la ces c.. de surfeurs trouvent à redire amler surfer à Maurice et foutez l paix aux Reunionnais merci

27.Posté par ridicule commentaire 22 le 27/11/2013 06:48
dominique toussaint est un vrai ignare. Ce sont les pleureuses qui n'ont cessé de vanter l'exemple Hawaien. 8 attaques en 2013, 10 attaques en 2012!!! et ce guignol raconte 2% (pourcentage de quoi?) en 14 ans

------------------
Selon Amaury Lavernhe une nouvelle fois, « il existe des moyens de cohabiter avec les requins et beaucoup de pays les utilisent comme en Afrique du Sud, à Hawaii, en Australie… Et nous on a beaucoup de retard là-dessus. »

http://blog.surf-prevention.com
-------------------------

A force de dire tout et son contraire on a compris que les pleureuses sont comme ces adolescentes nevrosées: Tout le temps en train de faire la gueule, il faut les laisser dans leur monde de debiles, attendre que ca leur passe et continuer de faire avancer la reunion sans elles.

26.Posté par loyada le 27/11/2013 01:38
onyx**** + 10

25.Posté par loyada le 27/11/2013 01:37
Laurent**puisque tu es plus intelligent que lui, ce dont je doute fortement vu tes propos ! il faut lui donner des conseils et apporter tes idées....si tu en as !

24.Posté par Dominique TOUSSAINT le 26/11/2013 23:56
Il parle d'Hawaî, alors qu'il dit pas la vérité....La plus grde réserve du monde: North West Hawaiian Islands (NWHI) est très au sud-est, les iles touristiques de Hawaii... pas incluses dans le parc marin... VERIFIEZ sur une carte.....c'est un vrai myhto...Il est venu faire son speech car payer pour....
Ce monsieur est un menteur ou un ignare... La situation à Hawaï n'est pas comparable avec celle de la Réunion ... Déjà il n'y a pas de requin bouledogue mais uniquement des tigres... il y a eu un mort en 2013, le précédent date de 2004 et le précédent de 1992... Ce qui donne sur les 14 dernières années un taux de mortalité de 2 % face aux 25 % constatés à l'île de la Réunion... En plus il y a plusieurs millions d'habitants sur ces îles et des centaines de milliers de baigneurs et de surfeurs tous les jours à l'eau.... Facile d'accepter le risque dans ces conditions...
L'Etat nous fait défiler une fois de plus vraisemblablement un escroc... Il ne se rend pas compte qu'il est en train de d'aggraver définitivement son cas ...
Aussi Hawaii a abattu plus de 4000 tigres dans les années 60. La, ils pourraient parler de "massacre" à la limite, contrairement aux 24 squales prélevés ici et aux 90 hypothétiques ; Et rappeler que la précédente attaque à Hawaii avant celle de cet été sur la touriste allemande remontait à 2004. MANIPULATION ENKOR ET TJS....

23.Posté par Dominique TOUSSAINT le 26/11/2013 23:45
Puis : il n'y a pas de cohabitation à avoir avec un requin (le bouledogue) qui n'a rien à foutre là !... les requins de récifs ne sont plus la, c'est tout de mm pas de notre faute si le bouledogue est venue occupé un niche laissé libre !? alors soit ils se démerdent pour les repousser, effaroucher et re-introduire des requins de recif, soit se sera le carnage... ca gonfle d'avoir un mec qui m'explique qu'il faut laisser en paix un animal qui n'a rien à faire là... si ils se reproduisent devant nos plages et mettent bas dans nos lagons pour un requin d'estuaire c'est bien le fait qu'il n'a plus de concurrence sur tte la zone !!!
Par ailleurs si sa place etait la cote et les récifs de la réunion, pourquoi n'y a t il aucune trace de bouledogue dans l'histoire de l'ile, ni mm auprès de l'IUCN, quand un animal colonise un nouveau territoire, il le perturbe par son activité donc soit on régule un animal qui n'a rien à faire là soit on ferme la mer, mais sur une ile habité ou la premiere source de revenue est le tourisme c'est juste impossible, je dirais mm comment peut on imaginer cela si on est un minimum sensé... c'est tout de mm dingue de la par d'un océanographe de se voir expliquer qu'un animal qui n'a rien à faire là doit etre laissé tranquille, quitte à défoncer et perturber tout un écosystème...

Pourquoi ne s'alarme t'il pas du fait qu'il n'y ai plus aucun requin de recif? que le développement d'algues devient incontrôlable? que les poissons coralliens laissent place au poissons brouteurs? que l'eau pue la creme solaire se qui entraine sans le moindre doute un blanchiment des coraux? que les routes le long de la cotes ne soit pas équipées de filtre pour les eaux de pluies, des filtres contres les métaux lourd?

Et derniere et ultime question, si je suis son résonnement, on ne doit PAS TOUCHER aux alcantasters, elles sont dans leur élément et font leur travail... tanpis pour les recifs, c'est la nature !!!!

22.Posté par brian le metro le 26/11/2013 21:01
yen a marre d'être taxé "d'adepte de la théories du complot". rendez vous le 8 décembre à 3 basses avec danyel waro notre frere.

21.Posté par PLan de communication le 26/11/2013 20:38
L'ancien bras droit du commandant Cousteau devenu aujourd'hui le bras cassé des associations écolo-extrémistes……amen. ( la tune )

20.Posté par Commandant Cassetoi le 26/11/2013 20:34
La réserve marine utilise l'argent de nos impôts pour faire venir un pro-requin tenter de nous expliquer que c'est pas grave de se faire bouffer sur les plages.

19.Posté par Reservoir bulldogs le 26/11/2013 20:31
Le problème avec Sarano c'est que :
même si il découvre effectivement en se déplaçant ici qu'il y a une prolifération de bouledogues qui met en danger l'écosystème et les vies des gens,
il est tellement engagé dans la protection des requins A TOUS PRIX qu'il fera comme si de rien n'était.
Pas crédible car parti-prit.
CQFD

18.Posté par Un conservationniste fondamentaliste "neutre" ? le 26/11/2013 19:53
@13 : vous êtes un bêta : les scientifiques disent que les requins bouledogues sont plus présents...à la saison sèche. Certes ils se contredisent mais renseignez-vous !

Vive les ânes, vive l'écologie à géométrie variable, vive la SAPMER qui défonce tout, et vive le lobby de l'énergie autorisée à déranger les cétacés sans souci...

On est chez les fous, heureusement le tribunal arrive grâce à PNE. Au tribunal, l'intox ne fonctionnera plus, on regardera les documents qui snt cachés par l'IRD et la réserve (le juge les réclamera), et on n'aimerait pas bien être ceux qui ont mis en place la RNMR en dépit du bon sens et en violant allègrement toutes les règles scientifiques...

Rira bien qui rira le dernier, les mises en examens arrivent !

17.Posté par Un conservationniste fondamentaliste "neutre" ? le 26/11/2013 19:39
"valoriser la réserve et ses partenaires dans un contexte tendu et apporter son regard extérieur au vu de l'expérience qui est la sienne avec les autres réserves marines dans le monde"

C'est une plaisanterie : un regard "extérieur" ? Avez-vous sérieusement vu ses positionnements FONDAMENTALISTES au sujet des réserves d'une façon générale et de celle de la Réunion en particulier ?

Quelle malhonnêteté intellectuelle : un conservationniste n'est pas neutre, surtout quand il copine avec SEA SHEPHERD !!!

Cet homme est un escroc et sera traité comme tel par la population qui lui réserve un gentil comité d'accueil, pacifique mais remonté.

16.Posté par Sarano est un lobbyiste et un menteur. le 26/11/2013 19:31
François Sarano est avant tout un lobbyste aux méthodes parfois douteuses. Nous vous invitions à visionner une émission de la chaîne animaux, édifiante : tous ses arguments autour de la crise requins sont factuellement faux, François Sarano ne laisse parler personne et agit comme un enfant de 6 ans dans la toute puissance. Nous sommes en mesure de démontrer que 100% des arguments (mal) développés par ce monsieur sont objectivement inexacts. Il ne s'agit pas d'opinion mais de faits, comme quand Sarano affirme que les spots où ont eu lieu les dernières attaques étaient de toute façon réputés dangereux... ce qui est aussi juste que d'affirmer que le Mont St Michel se situe dans le Béarn. Et TOUT est comme cela.

lien vers l'émission : https://www.youtube.com/watch?v=vm8NLQjZOgI

également, il n'est pas inutile de rappeler les pratiques de M. Cousteau vis-à-vis des requins, voilà un documentaire très intéressant : http://www.youtube.com/watch?v=Ri48Xws6tcI&feature=youtu.be

Les repentis sont toujours les plus extrémistes, en voici une preuve flagrante...

15.Posté par ca meme le 26/11/2013 19:25
La solution c'est :

Exterminer les requins
Faire un recommandé à dieu pour l'arrêt immédiat de pluies sur l'ile

14.Posté par ca meme le 26/11/2013 19:17
Qui aura le courage de dire que c'est un problème comportemental plutôt qu’un problème d'augmentation de population de requins ??

13.Posté par Fab le 26/11/2013 19:12
Le parti est pris d'avance. Aucun intérêt. En plus il annonce la couleur ouvertement. Il vient juste pour dire qu'il n'y a pas de lien entre la réserve et les attaques, qu'il n'y a pas de solution et que c'est juste aux usagers de prendre "moins de risques".
Et non seulement il prend le parti d'avance, mais en plus il méprise les autres usagers en demandant de faire confiance à ceux dont le témoignage ont une "valeur" : les plongeurs, les apnéistes, les photographes sous-marins Sous-entendu exit les surfeurs, pécheurs etc...
Et c'est avec ce genre de positionnement que la réserve voudrait apaiser le dialogue ?!

Précision : je ne suis pas surfeur, ni pécheur. Je voudrais juste retrouver le cadre de vie de mon ile que j'ai connu plus jeune : des plages ouvertes sur l'océan et réputées tranquilles.
Et j'en ai marre de voir ces gens défendre leur bifteck sans jamais la moindre remise en cause. Le problème est sans doute multifactoriel mais refuser de voir un quelconque lien possible est d'une lâcheté sans nom.
Et moi qui croyais que le but initial de la réserve était de défendre les récifs et le lagon, je suis choqué de voir que de renvoyer tous les baigneurs de l'Ouest dans les lagons n'appelle pas à plus de réserves et de vigilance de la part de la réserve marine.......

12.Posté par Citoyens du Sud le 26/11/2013 19:02
Bravo pour les scientifiques courageux. Et désolés pour tous les autres cons qui veulent de l'adrénaline mais n'ont pas le courage des risques qu'ils prennent.

11.Posté par bibi le 26/11/2013 18:58
Faire confiance aux scientifiques ??? En effet, 2 ans et demi pour nous apprendre que le requin bouledogue est sédentaire à l'île de la Réunion. Heureusement, qu'ils sont là !!!

Au fait, Monsieur SARANO, êtes-vous allez regarder l'état du lagon à l'hermitage, en face du parc aquatique ? Tout est mort ...

10.Posté par Zbob le 26/11/2013 18:35
et toc , dès qu'on n'est pas d'accord avec tous les terroristes requinophiles ou requinophiles on est forcément un colonialiste..
un bon vieux mot mis et remis à toutes les sauces , y compris par les descendant des colonialistes que nous fûmes ( n'oublions pas , par exemple que Mada a été vraiment colonisée -je ne parle pas des comptoirs existants depuis le 17ème siècle- à la demande de François de Mahy , n'oublions pas que nombreux furent nos ancêtres réunionnais à aller s'installer là bas , oubliant que Madagascar était aussi la terre d'une bonne partie de nos ancêtres , n'oublions pas non plus la Sakay , fut sans le dire une forme de recolonisation de Mada ) alors par pitié , lâchez nous les baskets avec ce colonialisme imbécile qui n'est que l'argument creux des esprits vides!
Bravo , on s'améliore...
Il serait temps qu'on se mette à devenir conophobes , y a du boulot!

9.Posté par Pffff le 26/11/2013 18:34
"Une certitude selon lui : le bouledogue aime l'eau douce, il peut remonter très loin dans les fleuves, et est très CÔTIER. "

Bon ben à la Réunion, il n'y a pas de fleuves... et d'autre part, il nous indique qu'il faut faire confiance aux scientifiques locaux qui eux a contrario prétendent que le bouledogue n'est pas sédentaire, et limite grand voyageur retrouvé entre 150 à 450 kms au large....

8.Posté par loyada le 26/11/2013 18:19
Laurent***je pense que, à côté de ce monsieur ! tes paroles te font passer pour un âne ! et encore un âne s'en sortirait mieux que toi , connais tu au moins le cdt Cousteau , essaies de lire et renseignes toi sur son équipe ! je ne te salue pas

7.Posté par Candide le 26/11/2013 18:13
@ post 1 : Ras le bol de tous ceux qui pensent que la Réunion est le nombril du monde !
Toujours à croire qu'à la Réunion, c'est différent. Vous nous saoulez, vous avez un avis sur tout mais des solutions pour rien. Continuez à croire que des règles régissent tous les océans mais que ces règles ne s'appliquent pas ici.

6.Posté par onyx le 26/11/2013 18:09
Ce qui est sûr, c'est qu'il a vite compris qu'il y a un nombre considérable de "grandes gueules" ici, dont manifestement post1 fait partie. Pour le reste, son CV parle pour lui. Il ne faut pas nécessairement être de la Réunion pour avoir un avis éclairé sur le sujet (on parle de requins, pas de rougail saucisse !). D'ailleurs on a vu ce que les "passionnés" du coin sont capables de produire de constructif... zéro pointé, comme dans beaucoup de domaines !

5.Posté par Peter Pandantagueule le 26/11/2013 18:03
On trouve de tout sur internet

4.Posté par Pffff le 26/11/2013 18:02
Son président d'association, Patrice BUREAU, est déjà venu il y a 2 mois pour exactement le même programme. Et au final, aucune solution réelle n'a été proposée.
Merci à la Réserve mortuaire réunionnaise (5 morts, 3 mutilés en - de 2 ans et demi) de dilapider l'argent public en faisant venir ce genre de guignol venu pour tenter de sauver l'image de la RMNR, et prendre des congés payés par le contribuable réunionnais.

3.Posté par Laurent le 26/11/2013 17:49
Serano le roi du l'information jambon fumiste.

Il ne connait rien à rien sur la problématique locale mais il sait déjà tout.
Ecolonialiste en puissance.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales