Politique

L'amendement pour la revalorisation des retraites des agriculteurs rejeté

Dans un communiqué, le sénateur communiste réunionnais Paul Vergès déplore le refus des sénateurs de droite, mais également de ceux de la majorité, de revaloriser les retraites des agriculteurs ultramarins :


"Le sénateur Paul Vergès a déposé un amendement visant à la revalorisation des retraites des agriculteurs ultramarins. Afin de financer cette revalorisation, il a proposé d’augmenter la taxe sur les revenus financiers des sociétés.
 
L’amendement a été rejeté par un laconique «  défavorable » prononcé tant par le  rapporteur général de la commission des affaires sociales, Jean-Marie Vanlerenberghe (UDI) que par la ministre Marisol Touraine, et sans aucune explication. Le procédé est pour le moins discourtois. 
 
Les 15.000 retraités agricoles réunionnais qui perçoivent actuellement 320 euros par mois devront encore attendre jusqu’à 2017 pour obtenir une revalorisation de leur pension. Et ceux qui ne justifient pas d’une carrière complète devront attendre encore et encore."
 
Jeudi 12 Novembre 2015 - 18:13
.
Lu 1019 fois




1.Posté par kld le 12/11/2015 17:30
triste gouvernement "social démocrate " de droite ...........

2.Posté par noe2015 le 12/11/2015 17:48
Dommage pour nos agriculteurs !
Heureusement qu'ils ont encore leurs poulets la cour , leurs cochons , leurs canards pékin , et leurs jardins de salades ... et autres légumes pour remplir la marmite !
Il ne leur reste que le riz à acheter ... et quelques linges !

3.Posté par preau le 12/11/2015 18:13
Mr Verges ne devrait pas s'étonner du mépris- car c'est bien de çà qu'il s'agit-, de ces deux politicards véreux; pour les "sans dents" , et en plus réunionnais!
Le mépris est devenu une marque de fabrique pour ces "locataires" des Ors de la Ripoublique" , vestiges de l'ancien régime , qui semble transmettre la suffisance comme une maladie vénérienne à leurs hôtes, et , tenez vous bien, qui sont là par le simple effet du suffrage dit "populaire" , ce dernier mot semblant sortir de leur bouche comme un pet obscène qu'il faut bien respirer malgré tout comme si de rien n'était...pour assurer leur présence dans le fromage de l'Etat ...; ah ah ah !

4.Posté par saint dika le 12/11/2015 18:43
et l'amendement visant à permettre l'application des conventions collectives à la Réunion ?? allez paulot..

5.Posté par Julien le 12/11/2015 19:18
A côté de ça, notre ministre trouve 90000 euros pour faire quelques heures de présence à Mayotte.

6.Posté par kld le 12/11/2015 19:42
post 4 a tout dit !!! l'égalité " des p'tits" bons , à coté de ça , c'est de la gnognotte !

7.Posté par honte à ceux qui ont refusé le 12/11/2015 21:17
Merci à Monsieur Verges de travailler encore et encore pour les Réunionnais

les sénateurs de droite font vraiment pitié à côté

8.Posté par ALAIN DIMITRI le 13/11/2015 05:39
si nos élus avaient un quart du cerveau de mr Verges on auraient déjà pris de l'avance !!!!!!!!!!!

9.Posté par Jacques BOVIS le 13/11/2015 09:04
pour obtenir quelques choses la seule methode c'est mettre les cachallot en travers de la route routes bloque gros blancs ettoufe.....urgence valise de ble arrive.......

10.Posté par socialiste ? le 13/11/2015 10:09 (depuis mobile)
Et que disent les deux députés qui sont avec vous mr verges ? L agriculture ne releve pas de la competence de la region et je vois mr lebreton auprès des agriculteurs. Quelles sont ses promesses ? Ote creole reflechissons avant de voter le 6 et 13/1

11.Posté par Kaloupillé le 13/11/2015 21:26
C'est dommage que la Revalorisation des retraites ne soit pas accordés pour les Réunionnais qui gagnent que 300 euros le Gouvernement pourrait faire des efforts pour les récompenser sans rechiner et faire rentrer l' argent au fisc et redonner aux pauvres
sur la somme que le BARON Ernest Seillère qui doit au FISC Français depuis 2007 la somme de 200 Millions d' euros ....à bon entendeur ...

12.Posté par Môvelang le 14/11/2015 00:16
Il y a Agriculteurs et agriculteurs, les gros rékins qui ont acheté des dizaines d’hectares de terrains agricole à moins d'1 € le mètre carré et qui la retraite venu le revendent à plusieurs centaines d'€ déclassés ou le petit agriculteur avec 320 € mensuel qui continuent de travailler au noir et qui revendent des ananas par exemple à 55 000 € l'hectare par an net d'impôt

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales