Santé

L'allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie, est désormais votée

Le Parlement a adopté cette semaine la proposition de loi qui crée “l'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie”. La somme accordée à la personne qui cesse son activité professionnelle pour “accompagner à domicile un patient en phase avancée ou terminale d'une affection grave ou incurable”, peut tout de même paraître dérisoire.


L'allocation d'accompagnement d'une personne en fin de vie, est désormais votée
C'est officiel depuis cette semaine, la France a fait un pas dans l'accompagnement d'une personne en fin de vie, à son domicile. En effet, l'Assemblée nationale a adopté de manière définitive, “l'allocation journalière d'accompagnement d'une personne en fin de vie”, à domicile.

Ce dispositif très précis, “est subordonné au bénéfice du congé de solidarité familiale”, il concerne tous les salariés aussi bien du secteur privé que public, et également les travailleurs indépendants et les professions libérales.

Cette allocation d'un montant de 49 euros, compense partiellement la suspension du contrat de travail et la perte de revenu “qui découlent de ce congé” lorsque la personne qui doit être accompagnée “est dans une phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable”.

Ce droit à l'allocation journalière d'accompagnement, n'excède pas 21 jours, et il ne concerne les parents, les enfants, les frères et soeurs et les “personnes de confiance” “vivant sous le même toit” que la personne malade.

Cette avancée résulte selon le site du ministère de la Santé et des sports, de “l’une des mesures phare de la mission d’évaluation de la loi Leonetti du 22 avril 2005 sur les droits des malades et la fin de vie“.

“Cette mesure a été intégrée dans le programme présidentiel de développement des soins palliatifs 2008-2012 piloté par le ministère de la santé et des sports”.

Vendredi 19 Février 2010 - 08:02
Jismy Ramoudou
Lu 1921 fois




1.Posté par Manapany le 19/02/2010 08:24
21 jours ! Ceux qui ont voté cette loi n'ont jamais eu à garder un malade en fin de vie !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales