Politique

"L’alcoolisme médiatique" selon Ibrahim Dindar

Le président de la Droite Sociale évoque, dans une tribune libre, le dossier de la lutte contre l'alcoolisme à La Réunion. Selon Ibrahim Dindar, le sujet a été utilisé de manière "opportuniste" par les députées Ericka Bareigts et Monique Orphé.


Voici en intégralité, la tribune de Ibrahim Dindar sur la lutte contre l'alcoolisme dans le département.

"Les deux députées socialistes du Nord de La Réunion ont développé la semaine dernière dans les médias le thème de l’alcoolisme à La Réunion. C’est un sujet grave mais toujours traité de manière opportuniste et servant cyniquement de base à une existence essentiellement médiatique.

Les députés Ericka Bareigts et Monique Orphé ont décidé, une fois de plus, de montrer du doigt le Conseil Général (à chacun son fantasme) car celui-ci ne ferait pas assez pour lutter contre ce fléau qu’est l’alcoolisme.

Outre le fait que le Conseil Général finance largement 4 associations (Réseau Oté, SAOME, ANPAA et Vie Libre) ayant pour mission d'intervenir dans les collèges et auprès des familles suivies dans le cadre de l'action sociale, afin de sensibiliser les Réunionnais dès leur plus jeune âge contre les dangers de l'alcoolisme et de l'addiction, et accompagner les plus exposés (en les orientant vers des Consultations jeune consommateur notamment), il est tout à fait important de rappeler que la lutte contre l’alcoolisme est du seul ressort de l’Etat !

Les deux députées PS ont fait un constat alarmant de la politique de lutte contre l’alcoolisme (merci au docteur Mété) mais elles se sont trompées de fautif. L’inaction actuelle, les dérapages des chiffres sont dus à la faiblesse de l’action de l’Etat dans ce domaine. Si mesdames Orphé et Bareigts avaient l’honnêteté intellectuelle nécessaire à tout élu responsable, elles corrigeraient cette erreur et enverraient une missive incendiaire à Manuel Valls !

Le Conseil Général, malgré sa non compétence dans ce domaine et malgré ses problèmes budgétaires (initiés par l’Etat) est pourtant conscient des enjeux, et fait pour le mieux.

J’ai beau relire six années de débats au Conseil Général, six années de motions, six années de propositions, je n’ai trouvé aucune intervention des socialistes dionysiens sur ce sujet de l’alcoolisme.

Aussi, mesdames Orphé et Bareigts, il ne suffit pas de créer de la polémique pour exister politiquement, il faut apporter des solutions, connaître les dossiers et les compétences respectives de chaque échelon administratif. Il est inquiétant de voir que les représentantes du pouvoir législatif ne connaissent pas les compétences d’un Conseil Général. Mais l’incompétence de nos élus socialistes n’est plus à prouver. Il est intéressant de voir comment les élus socialistes se cachent derrière des polémiques stériles, des actions sans effet concret sur notre vie, pour mieux cacher le non respect des promesses de 2012 et l’inefficacité de leur travail législatif depuis leurs élections. Le proverbe le dit : il est plus facile de voir la paille dans l’œil de son voisin que la poutre dans le sien (… « Tortue voit pas sa queue »).

Car aujourd’hui, la baisse du chômage tant promise n’est pas là et pire, il a explosé, comme la misère, le tout suivi par une baisse de la construction de logements sociaux et la faillite de cet Etat, incapable de se réformer. Les belles paroles de 2012, résonnent encore dans les salles de meeting, qui se sont vidées de leurs applaudissements pour se remplir du ressentiment légitime des Réunionnais. Les socialistes et les deux députées nous ont promis les lendemains qui chantent, résultat c’est bien pire que sous le Président prédécesseur qu’elles ont tant décrié !

Et que dire de tous ces logements sociaux qui devraient sortir de terre, grâce au volubile M. Naillet, qui est à la tête d’un établissement (la SODIAC) endetté à hauteur de 200 millions d’euros. Vous pensez sincèrement que l’on peut construire des logements sociaux quand on est au bord de la faillite ? Les socialistes de La Réunion ont berné les réunionnais. Ils promettent beaucoup, dilapident l’argent public mais dans la réalité c’est toujours la misère, l’explosion du chômage, la hausse de l’alcoolisme et toujours pas de logements sociaux pour les plus fragiles. En revanche, les impôts ont explosé et pour lutter contre toutes ces injustices elles proposent de créer ou d’augmenter des taxes, si bien que certains alcools seraient taxés à plus de 90 % ! C’est devenu un réflexe chez les députés socialistes, à chaque problème, non pas une solution, mais une taxe. La taxe devient le remède miracle.

Merci à nos concitoyens de relire les programmes socialistes de 2008, de 2012 et de 2014. Edifiant ! Vive l’ivresse socialiste."

Ibrahim DINDAR
Président de la Droite Sociale
Mercredi 11 Février 2015 - 09:36
.
Lu 1687 fois




1.Posté par question le 11/02/2015 11:00
Orphée et Bareights, de par leur médiocrité et leur idéologie mortifère désespèrent la population, et nous enfoncent dans la paupérisation.

Serais pas surpris de voir quelles sont responsables moralement de nombre de cas d'alcoolisme.

2.Posté par bibi le 11/02/2015 12:21
pensez vous que M I Dindar soir clairvoyant, juste dans ces propos, c'est le ou l'ex mari de la présidente,il n'ira jamais contre elle d'autre part il tient à sa part de gâteau grassement payé par le Cg comme directeur de cabinet.
le cg eux ont ils fait quelques chose pour ce fléaux, pas plus que les socialo, si donner des associations à gérer par panhcbaya!!!!
autre point, il est la matière grise du cg en cas de coup dure, c’est lui qui donne des ordres quoique en ce moment il est bien bordé par la présidente qui a fait un autre petit cabinet à coté lamentable..il critique les socialo mais lui qu'a t'il porté au Cg,comme solution, des jardins au bord de la route de la montagne avec son jouet le glaive et surtout en ce moment car il y a les élections départementales et il se sent concerné Si plus nassimah perd la présidence lui aussi sera perdu,

3.Posté par LaÏcien le 11/02/2015 14:39
Mr Dindar , s ke la boucherie clandestine sur St Denis i dia ou in nafèr ça ,, et l’affaire sur le Stade de PSG et L' ARAST sans oublier , ect..........
MR Dindar ,, " un aveugle ne peut pas conduire un autre aveugle , n'est pas ? Sinon , ils tomberons tous les deux dans un trou . Aucun élève n'est plus grand que son maître ; mais tout élève complètement instruit sera comme son maître .
Pourquoi regardes-tu le brin de paille qui est dans l’œil de ton frère , alors que tu ne remarques pas la poutre qui est dans ton œil ? Comment peux-tu dire à ton frère ; Mon frère , laisse-moi enlever cette paille qui est dans ton oeil , toi qui ne vois même pas la poutre qui est dans le tien ? HYPOCRITE , enlève d'abord la poutre de ton oeil et alors tu verras assez clair pour enlever la paille de l'oeil de ton frère ........ LA PAROLE est retourné contre vous mr Dindar .
concernant ces 2 Dames que ou rabaisse dans out l'article ,, zot na zot défaut et zot na aussi zot qualité ,, mais zot na point 10ans au pouvoir politique comparer à la responsable du CG dit DÉPARTEMENT FRANÇAIS DOPI 1946 ,,,, nouva dia ou in BON nafér ,,,, nou préfèr 1000 fois ces 2 dames là ,,,, que la responsable du CG ,,,,et pour finir .... zamé nouva à genoux devant ou mr l'oeil de la poutre .

4.Posté par Elodie le 11/02/2015 14:40
Ce mec est vraiment de mauvaise foi !

Déjà à force de se regarder le nombril, il ne semble pas être au courant que le projet de loi santé va être examiné à l'assemblée nationale c'est donc normal qu'une députée, qui représente notre île au niveau national en parle.

Alors le coup du fantasme je pense que c'est plutôt pour sa petite Nassimah qui aurait rêvé d'être à l'Assemblée et pas l'inverse. D'ailleurs si Ericka Bareigts rêvait tant que ça du conseil général elle se serait présenté non ? Ah la la vous faites vraiment preuve d'approximatif désolant.

Ensuite il devrait relire sa copie car la santé fait partie des compétences du conseil général en matière de prévention...

Encore une méconnaisse de M. Dindar, de l'ignorance ou de la simple bêtise peut être.

En attendant pas besoin de se demander bien longtemps qui fait de la polémique et qui travaille.

5.Posté par la lutte finale le 11/02/2015 16:05
quand on fout en l'air un outil comme l'ARAST pour le confier au secteur privé lucratif (tu veux des noms ??), on ferme sa gueule.

6.Posté par A mon avis le 11/02/2015 17:43
Vous dites : " il est tout à fait important de rappeler que la lutte contre l’alcoolisme est du seul ressort de l’Etat ! "
Absurde ! vous contredisez vous même votre affirmation en citant juste avant, l'action de Conseil Général dont le domaine social est parfaitement de sa compétence !

plus loin vous dites : " Le Conseil Général, malgré sa non compétence dans ce domaine [...] et fait pour le mieux. "
Qu'entendez-vous par "non compétent" ? Que ce n'est pas de son ressort ? (ce qui est faux) Ou bien qu'il ne fait pas son travail ? Qu'il fait ce qu'il peut, c'est à dire le minimum ?

Vous maniez le terme "compétence à toutes les sauces !

Vos propos manquent de cohérence !

Vous dites encore : " Le proverbe le dit : il est plus facile de voir la paille dans l’œil de son voisin que la poutre dans le sien (… « Tortue voit pas sa queue »).

Comme c'est bien vrai quand on lit vos propos !
Si la tortue ne voit pas sa queue, apparemment vous non plus !

7.Posté par la lutte finale le 12/02/2015 16:34
6.
excellent !

8.Posté par POLLUX Mireille le 14/02/2015 09:06
Madame Ericka BAREIGTS, la députée de la Réunion a tout le pouvoir dans les mains pour faire interdire la vente de l'alcool à tout moment de l'année mais elle fait exprès de détruire les Réunionnais à petit feu par l'alcool pour qu'ils ne réclament pas un poste dans le but de se remplir les poches avec les subventions!!!!! NOUS VOUS EXPULSERONS DE LA POLITIQUE!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales