Politique

L'aide de l'Europe aux PME locales: "Une opportunité inédite pour les entreprises de la Réunion"

La commissaire européenne en charge de la politique régionale débute ce lundi matin une visite de quatre jours dans notre île. Corina Cretu a accepté de répondre à Zinfos974, quelques heures avant son arrivée.


La commissaire européenne, Corina Cretu, à la Réunion.
La commissaire européenne, Corina Cretu, à la Réunion.
Zinfos974: Comme vous le savez, la problématique du risque requin est particulièrement sensible dans notre île compte tenu des nombreux drames humains qu’il a provoqués. La demande des Réunionnais de bénéficier de dispositifs de sécurisation des sites de baignades et des activités nautiques est évidemment très forte. La solidarité de l’Union européenne peut-elle s’exercer en ce domaine ?
 
Corina Cretu: Je veux d’abord exprimer aux familles des victimes et à tous les Réunionnais ma solidarité face à ces accidents dramatiques. Pour résoudre ce problème, qui relève de la compétence nationale, l’accent devrait être mis sur la prévention, la gestion du risque, ainsi que sur l’information de la population.
 
Cette crise a également un impact sur le développement du tourisme à La Réunion. Face à cet enjeu majeur en termes de croissance et d’emploi pour La Réunion, existe-t-il des outils à l’échelle de l’Union européenne pour venir en aide aux entreprises dont l’activité est durablement affectée par la crise requin ?
 
Le programme FEDER (Fonds européen de développement régional) pour la Réunion, qui prévoit d’y investir 1 milliard d’euros jusqu’en 2020, a été élaboré en étroite coopération avec les autorités réunionnaises pour qu’il réponde le plus justement et le plus efficacement possible aux défis économiques spécifiques à la région. L’aide du FEDER servira notamment à renforcer la compétitivité des entreprises locales et à créer de l’emploi dans des secteurs porteurs de croissance.
 
Par ailleurs, en 2014, la Commission a présenté sa stratégie "Croissance bleue", afin d’exploiter tout le potentiel du tourisme maritime. Cette stratégie, qui se décline aux niveaux national et régional, offre la possibilité aux acteurs du secteur de participer à des échanges de bonnes pratiques afin de développer des partenariats et des modèles économiques et commerciaux innovants. Elle a pour objectif d’améliorer la visibilité et l’accessibilité de l’offre touristique, tout en promouvant une approche durable pour limiter l’impact environnemental des activités touristiques.
 
Enfin, à travers le programme COSME, la Commission aide les PME à avoir davantage accès aux financements et aux marchés grâce à des instruments d’ingénierie financière (emprunts, garanties…), à fort effet de levier. Je veux souligner le formidable potentiel des instruments financiers ; dans le cas des Fonds structurels et d'investissement européens, nous avons calculé que, s’ils étaient utilisés deux fois plus que lors de la période 2007-2013, 40 milliards d’euros supplémentaires pourraient être générés dans les prochaines années. C’est une opportunité inédite pour les entreprises de la Réunion et la Commission est là pour prodiguer tous les conseils et fournir toute l’assistance dont elles auraient besoin.
 
 
S'il est un domaine où les attentes des Réunionnais sont également importantes, c'est celui des transports. Les niveaux de tarifs des billets d’avion dissuadent de nombreuses familles réunionnaises de se rendre sur le continent européen.
Ne peut-on légitimement attendre de l’Union européenne qu’elle s'engage plus activement dans une politique de rapprochement de ses citoyens les plus éloignés avec le continent européen ? Dans ce cadre, le dispositif de continuité territoriale mis en place par la Région Réunion n’a-t-il pas vocation à être abondée par l'Union européenne ?
 
La continuité territoriale dans un Etat-Membre doit être assurée par l’Etat lui-même; c’est une compétence nationale. Néanmoins la situation des régions ultrapériphériques, comme la Réunion, est particulière. Le FEDER contribue à réduire le déficit d’accessibilité des RUP en fournissant une aide supplémentaire à ces régions, en lien avec les défis spécifiques qu’elles doivent relever. Cette aide peut être utilisée, par exemple, pour compenser les importants  surcoûts de transport de marchandises pour les entreprises locales.
 
 
Par ailleurs, les infrastructures aéroportuaires jouent, bien plus que sur le continent européen, un rôle incontournable en matière de d’accessibilité et de mobilité. Là encore, la volonté de l’Union européenne en matière de modernisation de nos infrastructures  ne pourrait-elle pas, par rapport au continent,  s'exprimer de façon plus lisible et concrète ?
 
Dans le cadre du programme FEDER 2007-13 nous avions déjà investi dans l'aéroport de Roland Garros qui, avec le port que nous avons également cofinancé, constitue le lien le plus important avec le continent Européen. 
 
Dans le nouveau programme nous continuerons à financer ces infrastructures. Environ 400 millions d’euros, dont 167 millions du FEDER seront investis dans ce type d’infrastructure. L'extension de la piste de l'aéroport Roland-Garros est prévue, pour augmenter les capacités de l’aéroport tout en respectant les normes de sécurité.
 
Lundi 4 Mai 2015 - 09:35
Lu 6332 fois




1.Posté par bla bla le 04/05/2015 10:57
aide aux entreprises du tourisme….

ces déclarations sont fausses.
soutien aux entreprises qui investissent OUI, elle a raison

mais quand le tourisme se case la gueule comme depuis 2 ans , presque -45% de CA pour beaucoup d'entre nous, le FEDER n'aide aucunes entreprises

ou alors prouvez le

2.Posté par Sin 2ni dabor le 04/05/2015 11:07
Cette technocrate sert à quoi à part réciter sa leçon par coeur .

De Gaulle le rappelait que l'union européenne n'est juste qu' un machin où ces technocrates tirent les ficelles pour leur propre carrière .

L'union Européenne c'est le fric comme DIEU au détriment de l'humain

3.Posté par areteksa le 04/05/2015 11:33
Bienvenue à cette belle femme (je doute toutefois que la photo doit très récente) apparemment longtemps éprise de ... Colin Powell.
Faut espérer qu'elle ait un peu de temps pour gouter aux vagues de l'Océan Indien.

4.Posté par GIRONDIN le 04/05/2015 11:42
L'aide de l'Europe aux PME locales: "Une opportunité inédite pour les entreprises de la Réunion"

Et comment?

5.Posté par lolo le 04/05/2015 12:19 (depuis mobile)
Comment elle va faire sa .et la de fiscalition pour le monde du transport ils conte faire quoi.

6.Posté par Lucien le 04/05/2015 12:28
Que l'Europe daigne se déplacer jusqu'à nous pour nous encourager et nous accompagner est honorable.La Réunion peut enfin etre au coeur des décisions qui la concerne et le fait que la commissaire se rende ici pour le demarrage et l'accompagnement sur les fonds attribués montre qu'elle nous porte un interet et s'interesse à nous!

7.Posté par GIRONDIN le 04/05/2015 13:10 (depuis mobile)
.. Cette aide peut être utilisée, par exemple, pour compenser les importants surcoûts de transport de marchandises pour les entreprises locales...

Import ou export?
Si export ok , si import on aide d'un côté et on taxe de l'autre (OCTROI DE MER)

8.Posté par continuité le 04/05/2015 13:11
Oui la continuité est une compétence de l'Etat qui se désolidarise de nous totalement depuis bien trop longtemps.

9.Posté par Marx le 04/05/2015 13:25
Le probleme avec ces hauts fonctionnaires europeens, c'est qu'ils ne servent a rien mais font absolumenttout ce qui est possible pour nous convaincre, la soupe est trop bonne...

Alors le soutient aux import1tions, c'est parfait! Cela diminue d'autant la facture qie la Rzgion vient ensuite l'alourdir avec son octroi de mer...
De la a imaginer que les fonctionnaires europeens font en sorte d'acheter les elus et les fonctionnaires des DOM en financant indirectement l'octroi de mer, il y a un pas que ces ordures esperent bien que le "politiquement correcte" empechera de franchir. ..
Et ils ont bien raisons, cela fait longtemps qu'il n'y a plus de journalistes en France, reste quelques propagandiste dont les torchons sont subventionnés entre 20 et 100% par l'Etat ( genre l'humanité ou la pensée unique marixste de nos elites...) et leur salaires eux-mêmes ne subissent presque pas d'impots... (30% d'abattements pour quoi? Les risques qu'ils prennent????)...

10.Posté par Jacob le 04/05/2015 13:31 (depuis mobile)
A quand la titutirualisasion de tout les employés communaux pour q uil ni est plus de pression

11.Posté par tradition le 04/05/2015 14:24
la réunion est toujours plus forte pour plein de chose pourquoi pour une fois elle ne se déméderait pas?pourquoi toujours lui donner du blé alors qu'elle critique tout le temps?un peu de fierté ça fait pas de mal

12.Posté par Titi or not Titi le 04/05/2015 15:00
Le Vrai Titre :
"L'aide de l'Europe aux PME locales: "Une opportunité inédite pour le RSI !! "
Avec 46% !!

Merci Mr Patel !!
President RSI et CCIR .

Comme a Mada :
Pour Etre Millionnaire a La Réunion
il Faut Arriver Milliardaire !!

Sauf Pour Les Fonctionnaires, PCR !!
C'est l'inverse !

13.Posté par Marylou le 04/05/2015 15:32 (depuis mobile)
Oui Lucien c juste SYMPHA et naïf de ta part .. Tu peux lire nos collègues ce n''''est que du bla bla! le GENERal De Gaule l''''avait prédit.. A voir les magouilles au niveau de nos Régions, du National .. Inter-nation penses- tu que l''''UE fasse mieux?

14.Posté par JD974 le 04/05/2015 16:26
C'est une journaliste roumaine socialiste comme ILIESCU !

Elle était déjà son porte-parole du temps où il était secrétaire régional du Parti communiste roumain puis membre du Comité central du Parti, il est écarté par Ceaușescu sous le prétexte de sa supposée incompétence, en fait il se préparait à une révolution communiste.

Langue de bois dans une jolie frimousse, elle sait parler sans promettre.

Question à lui poser : votre bilan ?

15.Posté par Franck le 04/05/2015 16:31
Pourquoi les gens aiment tant ce plaindre même quand on vient les aider et les accompagner, il y a une réelle volonté de faire avancer la Réunion, à quoi bon critiquer surtout quand on est pas capable de faire mieux ou a minima autant!
C'est vraiment dingue , cette commissaire se déplace pour lancer le nouveau Programme Européens, sahant que les fonds vont etre gérés sur palce, une opportunité donc à saisir !

16.Posté par colette le 04/05/2015 16:55
le fait que les fonds europeens soient pilotés directement ici augure des changements cohérents, notamment en matière de politiques publiques.
Pour les entreprises et les porteurs de projets c'est aussi une facon de parer à des difficultés administratives trop lourdes et trop longues.

17.Posté par Nadia le 04/05/2015 16:58
Pour l'aeroport c'est bien, nous devons avoir un aeroport digne d'acceuillir , il s'agit d'une porte d'entrée de la destination! bonne initiative de la part de l'Europe

18.Posté par GIRONDIN le 04/05/2015 18:05 (depuis mobile)
C''est vrai une bonne opportunité.
Pour garder la positive attitude, j''imagine qu''il n''y aura aucun contrôle, aucune évaluation des politiques menées.
Pour l''aéroport c''est aussi une porte de sortie. Cela fait 15 ans qu''il est en travaux.

19.Posté par ma sonnerie le 04/05/2015 18:29
rappelons que les fonds FEDER sont des co financements...si les collectivités n'investissent pas...pas de FEDER débloqués !!

20.Posté par ma sonnerie le 04/05/2015 18:32
je cite :
Cette aide peut être utilisée, par exemple, pour compenser les importants surcoûts de transport de marchandises pour les entreprises locales.

que cela signifie t il ? que les importateurs et les affréteurs vont pouvoir se servir dans les fonds FEDER, sans répercution des prix à la baisse pour le consommateur ??

21.Posté par pfff le 04/05/2015 21:05
jamais contents et toujours les mêmes pour aller casser au lieu de porter la réunion vers le haut

22.Posté par Teddy le 04/05/2015 21:13
La commissaire soulève le fait qu'il appartient à l'Etat de prendre à sa charge la continuité territoriale, il n'en demeure pas moins que ce n'est pas le cas et que sans cette aide les Réunnionnais sont condamnés à rester cloitrés !
Cette commissaire nous fait également part de ce que peut faire l'Europe sur la situation, au moins il y en a qui travaillent à exercer leurs missions!
S'agissant des controles, ce n'est parce que l'autorité de gestion est sur place qu'il n'y aura pas de contrôle, c'est utopique que de tenir de tels propos .

23.Posté par GIRONDIN le 04/05/2015 22:44 (depuis mobile)
22. Teddy le 04/05/2015 21:13
de l'utopie à la réalité, le contrôle est local et qui fera ce contrôle, Mr Teddy?

24.Posté par Zozossi le 04/05/2015 23:45
Cette Corina Cretu est une bureaucrate et eurocrate roumaine de la pire espèce, surpayée (comme le sont tous les bureaucrates eurocrates) pour faire son sale travail de démolition des nations européennes.
Elle n'est là que pour éloigner la Réunion de la métropole en nous habituant à passer par-dessus la tête de l'Etat nation.

Nous devons absolument comprendre le mécanisme dont la Réunion est non pas bénéficiaire, mais victime: cette"Europe" ne nous aide pas mais nous vole!

Comment les Réunionnais peuvent-ils tolérer qu'une Roumaine, ex-porte-parole du dernier président communiste roumain Iliescu, vice-présidente du parti socialiste de son pays, vienne se substituer à notre Etat national français pour nous faire miroiter des "aides européennes" qui ne sont rien d'autre que l'argent que la France donne à la prétendue "Union européenne" et que celle-ci nous rend après en avoir gardé un tiers?

Halte à l'imposture, et prompt retour de cette Cretu en Roumanie!

25.Posté par Michel le 06/05/2015 11:42
ILS PLEURENT LA BOUCHE PLEINE !

Sur le milliard d'euros d'aide à "la Réunion", la moitié sera consacrée aux patrons.

Et ils osent encore la ramener !

26.Posté par Cherif le 02/06/2015 13:51 (depuis mobile)
Recherche du boulot

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales