Economie

L'aéroport Roland Garros s'offre une "nouvelle identité visuelle"

Un an après la création de la société aéroportuaire Roland Garros, Jean-Paul Noël, président du directoire, en présence du président de la CCIR, Ibrahim Patel, a présenté, cet après-midi, la première phase des travaux qui seront engagés sur une période allant de 2012 à 2014 à l'aéroport Roland Garros. L'occasion également de présenter la toute nouvelle identité visuelle de la SA Roland Garros: "Le voyage commence ici".


"L'aéroport est vieillissant, nous avons pu le voir lors de l'incendie sur un transformateur électrique (ndlr : incendie en début d'année qui avait occasionné un retard dans les vols et une panne électrique des équipements de l'aéroport…)", explique Ibrahim Patel, président de la CCIR. Les investissements réalisés vont toucher les infrastructures aéroportuaires et l'aérogare passagers. Une nécessité en raison de l'augmentation du nombre de passagers. "L'équipement aéroportuaire est saturé", précise Jean-Paul Noël, président du directoire de la SA Roland Garros.

Des travaux qui commenceront dès le mois de juillet prochain et dont le coût global s'élève à 200 millions d'euros, des investissements s'étalant jusqu'à l'horizon 2020. "Actuellement nous sommes dans une phase de démarrage des travaux, mais nous devons prendre en compte des changements dans l'évolution des travaux", explique Jean-Paul Noël. La raison ? Les difficultés que traverse actuellement la compagnie réunionnaise Air Austral, la flotte d'appareil passant de 13 à 9 avions, mais également le retard dans l'arrivée des A380. "On a mis en priorité l'aménagement des aérogares passagers", souligne-t-il.

Première phase de travaux : 2012-2014

Dès le mois de juillet, les premiers travaux concerneront la construction d'un bâtiment pour abriter "les agences réceptives" sur le parking loueur (coût 250.000 euros). "Le nouveau bureau de change sera aménagé dans cet espace", ajoute Jean-Paul Noël. Dans cette même année, les travaux seront entamés sur les pistes et taxiway. "Les pistes n'ont pas connu de renouvellement depuis quelques temps. Nous allons procéder au renforcement des chaussées pour accueillir et être adapter à la croissance du trafic des avions de nouvelle génération de type F comme les Boeing 777-300 ER (coût 45 millions d'euros)", ajoute-t-il.

Outre la partie pistes et taxiways, les travaux se focaliseront sur les halls arrivée et départ de l'aéroport. "Nous allons mettre en place une extension de la salle arrivée et la pose d'un 3ème tapis à bagages. A partir d'avril 2013, ce sera le début d'extension de l'aile Est du hall public et l'adaptation de l'aérogare passagers avec une superficie augmentée de 500 m2 (…). C'est une demande forte des compagnies pour un meilleur traitement des passagers par rapport à aujourd'hui (coût 14 millions d'euros)", explique Jean-Paul Noël. D'autres travaux seront réalisés durant cette période comme l'extension des parkings avions, la construction d'un pôle maintenance ou encore d'une nouvelle centrale électrique.

"Le voyage commence ici"

La prochaine période de travaux débutera entre 2016 et 2020. "2015 sera une année de pause. Nous nous accordons le temps en raison des risques de retard inhérents aux travaux", précise-t-il.

Mais la nouveauté présentée en conférence de presse cet après-midi, c'est la nouvelle identité visuelle de la société aéroportuaire Roland Garros. Une nouvelle identité dont le symbole est fortement ancré sur la Réunion, il s'agit d'une palme. Un comité de pilotage incluant des représentants du personnel a mis en place une démarche "innovante" et "exemplaire". Le rôle de ce comité de pilotage a été de proposer et de définir les contours de la stratégie de la marque Aéroport de la Réunion Roland Garros, en dévoilant notamment un nouveau slogan : "Le voyage commence ici". Une étude qui aura coûté 350.000 euros "tout compris" et confiée à l'agence de communication Circus Publicis. "Nous avons toute une campagne de communication qui arrive pour le lancement de la marque. On verra la nouvelle identité visuelle de l'aéroport un peu partout", précise le président du directoire.

"L'aéroport de la Réunion entame une nouvelle étape de son histoire démarrée en 1929 et n'a pas fini d'en écrire la suite", conclut-il.
Mercredi 27 Juin 2012 - 18:02
Lu 2413 fois




1.Posté par palme le 27/06/2012 18:10
350 000 euros pour ça? dire que c'est nous qui payons, on comprend le pourquoi du gaspillage, une agence de pub qui se fait du bon beurre

2.Posté par comme un avion sans ailes... le 27/06/2012 18:16
De la com, rien que de la com dont les voyageurs se contrefoutent!
Ils aimeraient plutôt que le petit bar du rez de chaussée rouvre...
Et combien a coûté cette jolie chose , cette palme , quelle agence a concocté ça et pour combien d'euros?

3.Posté par Jamboce le 27/06/2012 21:11
Oui, le bar au rdc, y fonctionne toujours çà? Quelqu'un peut me donner les horaires, siouplé?

4.Posté par Candide le 27/06/2012 21:54
Faites vous plaisir avec l'argent des voyageurs. Quand sur un billet de 1000 euros pour aller à Paris (et revenir), on constate qu'il y a plus de 300 euros de taxes (combien exactement pour l'aéroport Roland Garros ?), on peut trouver que la folie des grandeurs a un coût. Et comme toujours à la Réunion, que ce soit à travers l'octroi de mer ou d'autres taxes, ce sont les Réunionnais qui payent pour les envies d'une petite minorité.

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 27/06/2012 22:05
350.000 pour "le voyage commence ici" plus impersonnel que ça il n' y a pas,"votre" ou lieu de "le" ça aurait fait plus "personnalisé".
Le site internet de l'aéroport est viellot, un ou plusieurs webcams ce serait un véritable "plus".
En tout cas "Saint Denis-Gillot" est un aéroport "glacial".

6.Posté par Jean-Aymar de LaFermay le 28/06/2012 08:37
c'est quoi encore ce gros engraissage..et ils sont fiers avec ça!!! c'est vrai que l'aéroport souffre d'une grosse concurrence, il faut que les gens sachent que ça existe l'aéroport Roland-Garros... et puis la palme, quel image forte, et le slogan..miam miam... ça sent la Réunion... bon encore un truc qui a été traité en soumik où les petites agences de com' n'ont pas eu leur mot à dire.. je suis sûr que mon agence...avec la moitié du budget aurait pu pondre une palme et un slogan à 2 balles... la CCIR, vous êtes l'Etat, quand vous avez 350000€ à distribuer..partagez...looooool

7.Posté par MIRITOUSEL le 28/06/2012 08:42
Té monsieur si ouplé,profite pou renforce la piste pour accueillir aussi l'A380,tôt ou tard lu va vnir la Rényon,aprés zote va di i gaign pas recevoir l'Airbus parce qu'il faut renforcer la piste à nouveau!fé a li tout de suite siou plé....

8.Posté par Erreur d'appréciation sur l'identité visuelle ... le 28/06/2012 09:51
Il aurait été mieux que l'identité visuelle se centre autour du personnage "Roland Garros". Nous avons la chance extraordinaire d'avoir un nom connu dans le monde entier, et on n'en profite pas pour l'associer à notre pays et le faire savoir. Au lieu d'en tirer parti, et mettre en avant ce "cadeau des dieux" par des symboles visuels pour montrer qui il a été (c'est à dire un aviateur) et son origine, on a utilisé une palme. C'est bien dommage.
Le parallèle avec le "Cinépalme" qui est en face est amusant et frise le grotesque. Rien que pour ça, il aurait fallu choisir autre chose de plus pertinent.
Le symbole stylisé d'un avion d'époque aurait été bien plus logique, adapté, et utile.
Il serait grand temps de transformer l'intérieur de l'aérogare avec des multitudes d'informations visuelles (fresques, peintures, maquettes, projections d'images, objets, etc.) pour montrer aux touristes arrivant dans ce pays que Roland Garros est un natif des lieux et n'est pas un joueur de tennis. Quel meilleur endroit y aurait-il pour mettre en valeur Roland Garros sinon un aéroport, et de surcroit un aéroport qui porte le nom du personnage historique. Il est plus qu'évident que le touriste qui arrive se demande pourquoi un pays aussi lointain a donné le nom d'un tennisman aux lieux ...

9.Posté par ZembroKaf le 28/06/2012 11:44
quelle gaspillage d'argent pour une "palme et un slogan nul" rien qui reflète l'aérien ou La Réunion ou même "le tennisman" de la rue "Roland Garros" dont l'aéroport porte son nom lol.
pauvre Réunion quand on voit et constate que nos voisins mauriciens sont en train de construire un aéroport "futuriste" prêt à recevoir l'A380 bientôt...le nôtre fait triste de mine à côté, à croire que les dirigeants de la CCIR ou de l'aéroport ne voyagent jamais re-lol, dans ce cas il n'ont voir les sites d'aéroports sur internet si ils savent s'en servir rere-lol., et nous il faut dix pour agrandir "roland garros airport" MDR !!!
quand on voit le commerce "d'ibrahim" à Saint Paul on comprend que les mots "moderne", "futur" ne font pas parti de son dictionnaire !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales