Faits-divers

L'accident de la route le plus meurtrier de la Réunion, c'était en 1957


L'accident de la route le plus meurtrier de la Réunion, c'était en 1957
Alors que certains médias locaux et nationaux, tel que Libération, parlent de l'accident mortel au Moufia comme étant "le plus meurtrier que la Réunion" ait connu, certains gramounes se souviendront eux d'une autre tragédie qui date de près de 60 ans.

Le matin du dimanche 10 novembre 1957, à 7h30 plus précisément, 27 personnes ont perdu la vie dans un accident d'autocar dans les rampes de Plateau Caillou, à Saint-Paul. Sur cette route aux nombreux virages surplombant la commune, un bus de la Régie des transports conduit un groupe de paroissiens sur un chantier de Saint-Anne. Les freins du véhicule lâchent soudainement alors que le conducteur aborde un virage en seconde. 

L'autocar fait une chute de 25 mètres et s'écrase au pied d'une falaise. C'est un spectacle d'horreur que trouvent les secouristes envoyés sur place: Certains corps sont projetés plus loin, d'autres broyés sous la carcasse du bus. La tête d'une femme est même retrouvée suspendue à un arbre.

Des croix implantées sur le lieu de la tragédie sont encore là pour se souvenir des 27 victimes de l'accident de la route le plus meurtrier que la Réunion ait connu.
Vendredi 12 Décembre 2014 - 17:29
Lu 12038 fois




1.Posté par Jean le 12/12/2014 18:04
Mi croyé navé poin loto la reunion en 1957 LOL

2.Posté par perplexe le 12/12/2014 18:05
Il y a eu un autre ds les hauts de st leu vers 196..... un bus transportant des élèves et des st leusiens s'est écrasé ds un ravin

3.Posté par Dignité le 12/12/2014 18:30
Je crois que c'était en 1967 et non 1957

4.Posté par KLD le 12/12/2014 19:21
c'est ce que je me disais ( en plus c'est vrai ) , faut respecter l'histoire !!!!!!!!!!!!!

5.Posté par noe le 12/12/2014 19:51
J'y étais !
Le car courant d'air a eu un mauvais freinage ... freins à tambour qui ont lâché et "boum" dans la rampe !

6.Posté par L'Ardéchoise le 12/12/2014 20:07
Terrible tragédie, certes, mais quel rapport avec l'accident qui effectivement tourne en boucle sur tous les médias ?
Entre des freins qui lâchent et les délits du-dit accident du Mouffia, comparons ce qui est comparable !

7.Posté par Oscar DUDULE le 12/12/2014 21:23
Il y a malheureusement eu d'autre drames atroces.
Il y a quelques années un taxi qui descendait de Grand Ilet s'est écrasé au fond d'une ravine.
. Paradoxe les personnes sans ceinture ont été éjecté et ont été "seulement blessé. Celles avec la ceinture ont été tuées.
Au début des années 70 une collision entre deux voitures, dont une type combi, a fait 12 ou 13 morts.
Dans une des voitures il y avait quelqu'un de connu. Les médias ont parlé uniquement de lui et de sa famille, et on complètement ignoré les victimes de l'autre véhicule.

8.Posté par DAVID G le 13/12/2014 10:42
L'information et la mémoire des anciens est une chose importante.Cet accident de 1957 est encore peut être encore dans la tête de nos gramounes.... De tels détails dans l'article d'un journaliste sont malheureusement tout simplement macabres et malsains... à bon entendeur....

9.Posté par inconito le 13/12/2014 11:05 (depuis mobile)
À jean commen ou la vu la réunion dont??? Espess goyav !!!!!!!!

10.Posté par CALOU le 13/12/2014 20:53
Post 5, vous parlez de car courant d'air : Ce n'est pas exact.

Ces malheureux voyageurs étaient enfermé dans un bus de 30 à 40 places. L'avant de ce véhicule était semblable à celui des camions Renault 1,5 tonnes de longtemps.

On a dû découper la tôle pour sortir les victimes.

Le Propriétaire avait son entreprise de transport basée à Trois bassins.

Par contre, ce qui est vrai c'est que les freins ont cédé en plein tournant.

Ces véhicules ont circulé pendant longtemps suivant le trajet Trois-Bassins - Saint-Paul. Trajet sinueux et pentu. D'où une usure accélérée des freins.

11.Posté par FANAKOTSY le 14/12/2014 10:45
1967

12.Posté par sense le 14/12/2014 23:11 (depuis mobile)
L''accident de plateau caillou c''etait en 1957 mon pere etait dans ce bus il avait a peine 18ans il s''en est sorti par miracle. Son pere est mort dans cette accident. Mon pere vit toujours il habite ds les hauts de ste marie et en pleine forme.i

13.Posté par Natiembe m annick / née Perny le 13/06/2015 20:22 (depuis mobile)
Je voudrais savoir si mon grand Père se trouver dans ce bus, Maman m''a toujours.parler de ce Drame son nom Mr Fatara Eugène et la famille est Plateau Cailloux ??? Je ne sais rien de lui et sa Famille Mistere???sa femme Augustine Dégeat Merci

14.Posté par CALOU le 13/06/2015 22:14
Salinois, J'avais 13 ans quand ce malheureux accident a eu lieu. Comme je suis né en 1944, cela donne : 1957 !

Soyez précis dans vos écrits !

Hé oui, JEAN (12-12-2014), à cette époque, on roulait en jeeps, dans des Tractions-Avants, dans des Peugeots 203 ou en camionettes Peugeot.

Il y avait aussi des Quatre CV Renault, des Renault Primaquatre et, derniers sortis, des Prairies Renault avec le même moteur qui équipait les camions 2.5 tonnes.

Pour terminer, les charrettes-bœuf qui transportaient les cannes à Vue-Belle étaient équipées de roues avec un cerclage métallique.

Les roues avec pneumatiques sont arrivées bien plus tard.

Dernier détail :

A cette époque, les enfants allaient à l'école les pieds nus. Nous étions 100 dalons par classe avec un Maître d'école et 3 ou 4 niveaux. Ceux de 6 ans côtoyaient de grand bougres qui étaient en fin d'étude.
Souvenirs, Souvenirs !

15.Posté par robert le 03/11/2015 18:07 (depuis mobile)
Mon beau-père a perdu son père dans cet accident (ROBERT Bruno), il avait 57 ans. C''était en 1957 et ce petit garçon avait 7 ans. Il est allé en janvier 2014 se recueillir au pied de la plaque commémorative.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales