Société

L'abandon des chiens pendant les vacances, "c'est de pire en pire"


Les réseaux sociaux en sont remplis... Des photos de chiens maigres, malades, blessés, souffrants, mourants ou morts. La maltraitrance ou l'abandon des chiens est une réalité à La Réunion, réalité qui prend une ampleur encore plus importante en période de vacances scolaires.

"Cette année est encore plus dramatique, affirme Denise Sula, présidente de la SPA à La Réunion, il y en a de plus en plus, ça n'arrête pas". Bon nombre d'abandons se font selon elle sur les routes: "La route des Tamarins est devenu un véritable cimetière".

Une photo de chiots abandonnés, précisément sur cette route, circule d'ailleurs sur les réseaux sociaux depuis hier. Les bénévoles tentent de trouver une solution pour ces petits apparus faibles et maigres, mais redoutent de les retrouver très prochainement écrasés au bord de la route.

Ces deux chiots sont loin d'être les seuls dans la panade. Des amis des bêtes postent de nombreuses photos, chaque jour sur des plateformes communautaires, de chiens retrouvés sans maître, souvent dans un état lamentable. Une petite chienne de type coton d'environ 6 ans a été retrouvée au Tampon, hier, avec un oeil crevé. Elle se trouve actuellement chez le vétérinaire grâce à l'association Sauvade qui a proposé de prendre en charge les soins nécessaires.

Un chiot de six mois a quant à lui été retrouvé dans le quartier de Bois d'Olive à Saint-Pierre. Maigre et apeuré, il s'était réfugié à côté d'une poubelle après avoir été renversé par une voiture. Recouvert de plâtre et de bandages, "Carlito" se remet tout doucement de ses blessures.

Tous n'ont malheureusement pas cette chance. C'est le cas d'un mâle retrouvé lundi à Saint-Paul sous un camion bar. Agonisant, il ne pouvait se déplacer. "J'ai passé trois heures à essayer de le faire venir en envoyant de la nourriture mais il ne pouvait plus bouger. J'ai donc fini par ramper sous le camion, lui tendre la main attendre un peu qu'il prenne confiance qu'il sente que je ne lui voulais pas de mal, puis j'ai passé une laisse façon lasso et j'ai tiré doucement pour le sortir de là, explique Betty. Le plus surprenant, selon elle: "C'est un lieu public pourtant très fréquenté par les locaux et les touristes mais apparemment ça n'a choqué personne".

Les yeux remplis de pus, deux fractures ouvertes infectées et nourrissant allègrement des fourmis, des puces, des vers et des tiques, plus aucune dent et une insuffisance rénale... C'est le constat dressé par le vétérinaire qui a finalement préféré l'euthanasier.

Les solutions: Interdire le commerce illégal des chiens et obliger le stérilisation

"Et avec tous ces chiens errants dans nos rues, on incite les gens à acheter des chiens au Salon du chiot. C'est scandaleux", ajoute Denise Sula qui fait référence au salon du chiot qui se tient actuellement dans l'Ouest de l'île. Elle prédit déjà la suite: "Des chiots qui coûtent si chers qu'il est possible de payer en 10 chèques, ça veut dire que les gens vont ensuite faire des portées pour récupérer leur argent et trop souvent ils en font un commerce non déclaré", explique-t-elle.

La surveillance des petites annonces, des propriétaires de chiens taxés, une identification et stérilisation obligatoires... C'est selon elle le seul moyen de combattre ce fléau qui coûte la vie a des milliers de chiens chaque année, malgré les efforts de ceux qui ne peuvent pas détourner le regard.


Court-métrage touchant contre l'abandon:

Mercredi 22 Juillet 2015 - 14:07
SH
Lu 3821 fois




1.Posté par titi974 le 22/07/2015 17:29
c'est un fléau qui ne peut que perdurer puisque les autorités s'en fichent royalement, c'est lamentable de voir le peu d 'humanité de ces gens pour leurs animaux....

2.Posté par gros kafrine le 22/07/2015 18:25
Les gens a la reunion n'ont donc pas de coeur les pauvres bêtes victime de la méchanceté des personnes soit disant humains cest pitoyable d,abandonné ces pauvres bêtes

3.Posté par fépitié le 22/07/2015 18:56
c'est juste le reflet d'un peuple barbare et sauvage je me demande d'ailleurs qui sont les véritable chiens sur cette ile.....

4.Posté par maçonnerie le 22/07/2015 19:29
qu'on les pique..point barre. et que l'on mette en place une taxe intercommunale au profit des propriétaires de chiens qui sont identifiés, et pucés.. marre que ce soit les non propriétaires qui paient la connerie de certains..

5.Posté par Oie-Waw le 22/07/2015 19:33
De pire en pire ? Non il n'y a pas pire que pire c'est pour cela que la langue française a prévu : de mal en pis : Cette expression remonte au XII ème siècle, se disant à l'époque "de mal en pire", qui signifie donc aller de plus en plus mal. De pire en pire n'existe pas sauf pour ceux et celles qui ont un petit manque...de...
Merci d'écrire en français ou alors zot i rédige en kreol mais choisis ta langue !
Sans rancune aucune

6.Posté par KLD le 22/07/2015 20:19
la connerie humaine n'a pas de limite ...........nou lé formidable !

7.Posté par fl le 22/07/2015 20:44
BEN OUI C'EST EUX LES AMOUREUX DES BÊTES

8.Posté par noe le 22/07/2015 20:51
Pas bien !
Les amis de l'homme doivent être chouchoutés au mieux !

9.Posté par Lm le 22/07/2015 20:59
Bien d accord avec le post 3 fépitié....
Ça me dégoûtes

10.Posté par Thierry le 22/07/2015 23:17
Les laboratoires se frottent les mains. Il s ont raisons.

Il y a la crise requin qui a redoré la Réunion hier. Aujourd'hui, c'est la crise chiens/chats abandonnés.

Chaque propriétaire de chiens/chats devrait être identifié, recensé et comme le contrôle technique pour les voitures, un contrôle de capacité et de vérification que l'animal est toujours là avec justification en cas décès.

Une annonce aussi à l'aéroport pour les arrivants solitaires qui bien souvent aussi comble le vide par la prise d'une tite bête jusqu'au départ.

Message à l'envers pour les partants faisant passer un message de type "chien abandonné par les partants". Ca peut toucher la conscience juste un tout petit peu.

Campagne de sensibilisation, quitte à choquer, dans les écoles de sorte que lorsqu'on voit, en famille, un chien abandonné, que cela nous affecte. Un enfant véhiculera mieux le message auprès des adultes et prendra conscience qu'un animal n'est pas du plastique.

Je remercie tous ceux qui, chaque jour, tente d'aider les animaux maltraités. Cependant, il faudrait aussi des soutiens politiques (pure utopie) pour que pendant ce temps, d'autres puissent faire de la sensibilisation. Vider un bateau ne sert à rien s'il n'y a personne pour boucher le trou dans le bateau.
L'eau continuera à y entrer de plus belle.

Les propriétaires d'animaleries, les organisateurs de salon des Zanimos et du nouveau marché au chien devraient en contrepartie être actifs contre ces fléaux de maltraitance animale. Ils démontreraient leur amour pour les animaux et non pour l'argent que leur rapportent ces animaux à vendre.

La prise de conscience du phénomène et le mettre au jour peut favoriser l'avènement d'une société davantage soucieuse de la cause animale et qui luttera activement contre la maltraitance en général, étendue à nos semblables, les humains.

Vous me direz, chez les voisins ce n'est pas mieux. Je vous dis, soyons l'exemple. Cela deviendra le moteur pour nos voisins. La France se dresse contre l'euthanasie des humains mais euthanasie les animaux abandonnés au lieu de réfléchir à des moyens pour stopper le fléau au grand profit des laboratoires qui chaque jour savent qu'ils peuvent produire toujours davantage ... pour les piqûres qui TUENT.

11.Posté par BARBARIE le 22/07/2015 23:49
Je vois que sur ce caillou tout pourri vivent toujours les memes pourris qu'il y a 20 ans ! C'est une honte !! Des salauds de dégénérés ! Oui tout pourri par l'indifférence face à la cruauté ! Cette ile est sale c'est le tiers-monde ça !! Contente de ne plus voir ce genre de saloperies tous les jours ! Ile maudite .La nature se venge l 'univers boom-rang aussi .

12.Posté par KLD le 23/07/2015 00:13
beau post de thierry , bravo !

13.Posté par SNACK BAR AVEUGLE ET INDIFFERENT le 23/07/2015 00:21
Quel symbole de notre société de consommation avec nos ventres bien pleins. Un chien tellement faible, sans nourriture et sans eau, qu'il ne peut se relever, son système immunitaire flanche, son estomac se ferme, il perd ses dents, il n'a plus de force.

Juste au-dessus, des serveurs préparent nos pains bouchons dans l'indifférence. Ecoeurant, triste, triste.

Bravo à cette personne de s'être arrêtée et d'avoir pris la peine de tenter le tout. Vous êtes une grande personne. J'aurais aimé le savoir vivant, à retrouver l'appétit, qu'il goutte au moins un jour dans sa pauvre petite vie à l'amour d'un maître, d'une famille, qu'il joue, qu'il soit heureux.

Perso, je n'attends rien de plus de mes chiens, ils me rendent tellement heureux ! Je suis heureux de les voir heureux. La boucle est bouclée.

14.Posté par chiens abandonnés inconscience et sadisme des "propriétaires" le 23/07/2015 07:32
"Bon nombre d'abandons se font selon elle sur les routes: "La route des Tamarins est devenu un véritable cimetière".

Le vrai problème, au départ, pour moi, ce ne sont pas les pouvoirs publics mais les gens qui "prennent" des chiens et les abandonnent alors que dès le départ ils ne devraient pas en avoir.

C'est tellement ancré dans la population d'avoir un chien et de le considérer comme un objet...

Effectivement, qui sont les barbares et les chiens...? La réponse est vite trouvée!

Ceci étant, à quand de bonnes campagnes publicitaires culpabilisant les gens (je dis bien culpabilisant) sur les animaux de compagnie?

Et d'accord avec le post 10. A partir du moment où les animaux de compagnie seraient recensés, il serait plus facile de retrouver le propriétaire "défaillant" et le mettre face à ses responsabilités.

Je pense que ça limiterait pas mal le phénomène social "animaux de compagnie).

Vous voulez un animal de compagnie: ok, mais assumez jusqu'au bout! Sinon, rien.

15.Posté par EKOLO le 23/07/2015 14:04
Bravo Thierry (post 10) + 1 000 000

Et c'est bien regrettable que certains en profitent pour mettre tous les Réunionnais dans le même panier.
D'autant que le phénomène d'abandon existe également à Mayotte, alors que les locaux ne peuvent être mis en cause, n'étant pas portés sur la détention de chiens de compagnie.
Des métropolitains sont également en cause, il ne sert à rien de se soucier de l'origine des coupables, sinon à salir la lutte dès le départ.

16.Posté par Pauvres bêtes le 24/07/2015 11:10 (depuis mobile)
Post 11...BARBARIE...Prenez un xanax, ça vous détendra! En quoi est-ce la nature qui se venge puisque tout ceci est l''oeuvre d''humains débiles ?

Le chien coton à l''oeil crevé n''a pas pu être sauvé...pauvre chou :/

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales