Société

L'Union des femmes réunionnaises réagit à la mort de Géraldine Nauche

L'Union des femmes réunionnaises (UFR), n'a pas tardé à réagir au décès de Géraldine Nauche, poignardée mortellement par son mari sur le parking d'un centre-commercial de Sainte-Marie. L'association appelle à une marche de soutien le samedi 30 janvier 2016 à 10h00 sur le Boulevard de Brest au Port :


"Le 21 janvier 2016, alors qu'elle était allée faire des courses, Géraldine a été sauvagement exécutée. L'Union des Femmes Réunionnaises partage la peine de sa famille et lui apporte tout son soutien. La violence conjugale puise toute sa force dans les préjugés sexistes véhiculés par notre société qui perd toute sa mesure et tous ses repères.
Nous condamnons tous ces crimes et ces agressions commis sur les femmes. Ils sont le témoignage quotidien de la banalisation d'une violence extrême à l'égard de toutes les femmes.

Chaque jour les femmes sont attaquées et agressées dans leur maison, dans la rue, au travail, au supermarché. Toutes ces atteintes physiques et psychologiques visent à soumettre les femmes et à les réduire au silence. On cherche à nous persuader que les femmes auraient moins de droits et qu'elles ne seraient pas libres.

Tant de violence révèle combien les droits des femmes sont fragiles et combien la mobilisation de tous est essentielle.

Nous lançons un appel au réveil des consciences, contre la violence. Nous appelons à la mobilisation de tous pour marcher pour la dignité des femmes et le respect de leurs droits, tels qu'ils sont décrits dans notre constitution: 'naturels et imprescriptibles [...]. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression'."
Samedi 23 Janvier 2016 - 11:25
Lu 2256 fois




1.Posté par Amour le 23/01/2016 12:10
Pour moi le monde parfait c'est un monde sans guerre, sans terrorisme ni attentat.
Un monde où tous les gens sont égaux sans égard à leur provenance.
Un monde sans torture envers les animaux.
Un monde où le symbole liberté, égalité, fraternité existe vraiment dans la vie de tous les jours et partout, que toutes les formes d'esclavage disparaissent vraiment.
Un monde où les enfants ne travaillent plus et où ils ont tous une vie normale, où ils sont nourris, soignés, logés, aimés.
Un monde où la femme n'a plus à se battre et où elle est l'égale de l'homme (même au niveau des salaires).
Un monde d'Amour !

2.Posté par Tanguy le 23/01/2016 13:46
il fait pas bon être femme à la Réunion, car entre les Zamalés, les Rhumisés, les Dodolélés,....et les fèlés de la touffe,... la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

3.Posté par loubi le 23/01/2016 15:02
Et ca va servir a quoi une marche la seule methode c est la peine de mort immediate pour ce sauvage faut arreter l angelisme

4.Posté par Effet Ral Gan le 23/01/2016 16:22
En préambule je condamne fermentent cet acte babare cependant cette association spécialiste de marche blanche et de monter le coco des femmes déjà en détresse et désespoir
Devrait justement d'accompagnée cette population à pacifier la situation par le dialogue la prise de parole d'écouter les parties de reformuler les demandes avec virulences
Pas en emmenant la sœur la tante la copine (si Mi té OU alors qu'elle n'est pas la victime ) pour engendrer chez le mari le concubin l'amant
- culpabilisation
- la blessure
De faire pression qu'en France on ait de vrais JAF
D'une cellule formée dans les commissariats et gendarmeries pour prendre en compte et dépassionner la situation de crise
La situation de ces actes et gérée pour ma part comme celle du terrorisme en France
Y fé pas rien en amont après y marche y plèr y fé la figure lendemain coup de vent marche blanche et commeration appel Johnny ....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales