Social

L'Unef dénonce la réforme sur le statut des enseignants-chercheurs

Alors que Valérie Pécresse a encore évoqué aujourd’hui l’importance de la réforme de l’université, le climat dans les universités se tend et les AG se multiplient.


C’est une réforme "ultra-nécessaire" soutient la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse alors même qu’une opération "lancer de chaussures" anime la rue, devant le ministère de l’enseignement supérieur…
De leur côté, les enseignants-chercheurs ne sont pas si convaincus des avancées de cette réforme. L’Unef, Union nationale des étudiants de France, ne l’est pas plus et au niveau local, on dénonce une nouvelle fois la volonté du gouvernement de "précariser l’enseignement".
"Au-delà des questions liées aux statuts des enseignants chercheurs, cette réforme n’est pas sans
affaiblir le service public d’enseignement supérieur et s’inscrit dans un contexte de pénurie budgétaire,
et donc va faire subir des conséquences négatives sur les conditions d’études des étudiants", dénonce dans un communiqué, Gilles Leperlier le président de l’Unef Réunion.   
Le syndicat étudiant souhaite donc que cette réforme sur le statut des enseignants chercheurs soit retirée, que 2500 enseignants chercheurs et personnels soient recruter et qu’une autre réforme soit mise en place.
En attendant, étudiants et enseignants-chercheurs se retrouveront lors d’une assemblée générale prévue ce lundi 9 février à 12h30 à la faculté de lettres du Moufia, à Saint-Denis.
Mardi 3 Février 2009 - 17:49
Melanie Roddier
Lu 708 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 17:58
Braves toutous que les étudiants qui ne bougent qu'après avoir été renseignés par leurs "profs" sur le contenu de la réforme...

2.Posté par floc'h patrick le 03/02/2009 18:15
Chercheurs de quoi de qui ?

Gratteurs de para en RTT

3.Posté par biloute le 03/02/2009 21:08
"Des chercheurs qui cherchent, on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche !"
Je ne sais plus qui a dit cela, mais je trouve cette phrase hélas, criante de vérité

4.Posté par sat marron le 03/02/2009 22:19
L'unef, ce sont les gentils toutous de prof.

Ces gentils enseignants qui ont besoin de la chair à canon étudiante.....

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 23:38
sat marron, l'unef est un vivier pour le ps...n'y a t on pas trouvé le leader des grêves de l'époque de villepin, qui maintenant à sa carte ps en bonne et due forme..?

6.Posté par Cambronne le 04/02/2009 07:16
5. Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 23:38sat marron, l'unef est un vivier pour le ps...n'y a t on pas trouvé le leader des grêves de l'époque de villepin, qui maintenant à sa carte ps en bonne et due forme..?Tiens donc c'est comme nos serviteur de Journalistes l'infos sur Z'infos 974 lorsqu'ils vont faire un reportage sur IUT de Saint Pierre qui perçoit énorme aides et subventions de la Région de l'Etat pour si peu de résultats en interviewant un type comme (...) soit disant enseignant dont le cursus été conseillé de clientèle chez EDF finalement l'opportuniste avec le temps arrive toujours à ses fins remarquez cela peu se comprendre la faim justifie les moyens J'adore la réplique de Biloute

7.Posté par Fumisterie le 04/02/2009 08:16
Certains enseignants chercheurs en sciences humaines n'assurent même pas leur heures d'enseignement obligatoire et cela sans aucun contrôle . Ce système laxiste doit cesser; Comment une profession refuse t elle d'être évaluée?

Quant à l'UNEF elle est depuis longtemps la pouponnière du PS . Julien (BLING BLING ) Dray en est un des pères fondateurs...

8.Posté par Albert Ebasque le 04/02/2009 08:24
"L'UNEC défonce la reforme"...c'est comme cela qu'il faut le lire....les syndicats caca ne proposent rien...ils mettent des battons dans les mains des étudiants qui les mettent dans les roues des reformes....ils sont manipulés.....
UNEC= Union Nationale des Emmerdeurs Calculateurs


9.Posté par Cambronne le 04/02/2009 09:12
Je constate selon les réponses de nos intervenants de Z'infos 974 Université fait recette et obtient un sérieux coup de main de satisfactions négatives c'est réjouissant pour l'avenir de ce pays...

10.Posté par Cambronne le 04/02/2009 09:30
8. Posté par Albert Ebasque le 04/02/2009 08:24
"L'UNEC défonce la reforme"...c'est comme cela qu'il faut le lire....les syndicats caca ne proposent rien...ils mettent des battons dans les mains des étudiants qui les mettent dans les roues des reformes....ils sont manipulés.....
UNEC= Union Nationale des Emmerdeurs Calculateurs

On dirait une phrase du Bertrand Delanoë, maire de Paris, sur les vélibes malgré le blindage pour des vélos sont pas assez solides.

Combien leur faut il pour faire fonctionner la Fac Réunionnaise quand j'entends la pub sur les ondes Radio pour leur filer la Taxes professionnelle d'apprentissage ils dépensent combien dans la pub ?

11.Posté par erf le 15/02/2009 21:17
pour ce qui concerne les enseignants chercheur je comprend bien que certaine de leurs revendication ne sont pas louable. Mais il y a d'autre reforme qui sont prise a l'heure actuel pour précariser nos univercité, on veut que les univercité soit autonome il va bien faloir qu'il trouve un finencement qui ne viendra plus de l'état donc du coup ce qui auront des entreprise squi voudront les subventionés il resteront et les autres qu'est ce qui va se passer pour eux ben c'est leur mort. Cela inclu aussi des frais inscriptions plus importante, qui serat fixé par les univercité, du coup si ta les sous ta droit a l'enseignement sinon ben trasse ton chemin. ce serat comme le systeme anglo-saxon ou on va avoir des bonneS univercitées ou a la fin ta du travail à la sortie sinon ben ta les autre et tu prend ce qui reste s'il y a. Du reste renseignez-vous sa ce n'est qu'une petite partie des reformes, tout comme la partie sur les enseignants chercheur.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales