Faits-divers

L'USPPM: Une police municipale "armée" nécessaire au Port


Suite au défilé armé de jeunes du Port pour le réveillon du Nouvel an et la voiture incendiée devant le commissariat de police de la ville hier soir, les questions autour de la sécurité en centre-ville de la commune refont surface. Le maire, Olivier Hoarau, dit "condamner" ces actes et prévoit d'augmenter les dispositifs de sécurité dans les rues de la ville.

Parmi les durcissements prévus cette année, une police municipale devrait être mise en place, comme l'avait annoncé le maire lors de la visite de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, à La Réunion en juin dernier. Une police municipale "qui devra avoir les moyens suffisants et les armes nécessaires sur la voie publique", selon Jean-Louis Del Pistoia, vice-président et directeur de la communication de l'USPPM (Union syndicale professionnelle des policiers municipaux). Une décision propre au maire, rappelle-t-il: "Tout dépend de la doctrine d'emploi de la mairie".

Prévention ou répression, la priorité donnée à l'une varie selon les communes. "Les policiers municipaux de certaines communes sont plus armés que d'autres. Au Port, je pense qu'il faudra voir des policiers en tenue, protégés par des gilets pare-balles, avec une arme accrochée à la ceinture, afin de dissuader les délinquants. Des hommes simplement vêtus de bleu ne feront pas l'affaire", explique-t-il.

S'il avoue qu'il n'envie pas Olivier Hoarau, "qui n'a pas une décision facile à prendre", le syndicaliste explique que le maire pourrait opter pour un dispositif davantage préventif, par peur de prendre une initiative trop forte. Et ce à cause de la mauvaise image qu'a la police municipale, selon Jean-Louis Del Pistoia: "On est perçu comme les cowboys du maire, qui obéissent selon les tendances politiques de la mairie en place et c'est pour ça que les maires préfèrent parfois ne pas trop en faire", explique-t-il.

Sans "sur-armer" les policiers - "car cela serait vu comme un acte de provocation"- il est nécessaire selon lui de donner une image d'une police respectée. "Malheureusement, on voit bien que l'on est plus respecté lorsque l'on porte une arme", avoue le policier de Saint-André.

Quels effectifs nécessaires?

"On ne parle plus de sentiment d'insécurité mais de climat, et ce qui s'est produit le 31 décembre était un débordement flagrant", affirme-t-il. Selon lui, six policiers minimum suffiraient à rassurer la population et dissuader les malfaiteurs.

Armés et nombreux, c'est pour lui une réponse correcte. Cela permettrait de protéger la population mais aussi les policiers eux-même. "Ce ne devrait pas être aux maires de décider du port d'arme ou non de leurs policiers, ajoute-t-il, car sans moyens de défense, ils ne peuvent pas se protéger eux-même". Une politique pour laquelle le syndicaliste se bat depuis plusieurs années.

Il s'agirait donc d'une tâche "délicate" pour Olivier Hoarau, qui devra faire preuve de pragmatisme, selon Jean-Louis Del Pistoia et devra se rappeler "que la plupart des communes ont une police municipale armée".
Mardi 6 Janvier 2015 - 17:28
SH
Lu 2552 fois




1.Posté par noe le 06/01/2015 16:23
A quoi va leur servir une arme qui tue ? un tazer , oui sans plus

2.Posté par William le 06/01/2015 19:36
Y'avait pas déjà une police municipale intercommunale au TCO ?
C'était une bonne idée car il suffit de traverser le pont de cambais ou la nationale pour ne plus être sur le territoire de la mairie du Port...

3.Posté par sherif le 06/01/2015 19:59
Il manque d'effectifs, Sud, Nord etc... on a les mêmes moyens surement depuis les années 80

Que fait les députés ou bien élus pour faire les demandes urgence au ministères parce que la Réunion va très Mal.

4.Posté par KLD le 06/01/2015 20:09
et revé de bobbies sans arme comme à Londres , non , c'est pas la "mentalité" ?

5.Posté par KLD le 06/01/2015 20:48
ah 4 ! je me disais aussi que ce post relevait d'un certain malaise indescriptible : style donneur de leçon , si, si !

6.Posté par VILAZ TITAN le 06/01/2015 20:53
Bon,,,, cét lé sir i fo assir la SECURITE de la population , mais oubli pas assir l'avenir la jeunesse aussi en mêm tan , kom ça la balance
sora plis ÉGALITÉ .

7.Posté par Anonyme974 le 06/01/2015 20:57
A Sainte-Marie, la police municipale et la gendarmerie travaillent ensemble et cela procure un climat de sécurité optimale, de plus, notre police est armé, les rondes dans la ville et dans les quartiers par ces deux services de maintien de l'ordre sont régulières. Les autorités de la commune disent même que notre ville est réputer "assez calme".

Bravo aux policiers municipaux et aux gendarmes de la ville de Sainte-Marie pour leurs travaillent pour maintenir l'ordre et la tranquillité publique au sein de la commune.

8.Posté par Reubeucop le 07/01/2015 02:24
C'est un vrai policier, sur la photo ? Ou bien c'est un mannequin/épouvantail pour traumatiser les jeunes ?

9.Posté par JANUS le 07/01/2015 07:28
Il y a déjà au PORT une Police Nationale, avec des armes ... C'est à elle d'assurer la sécurité des citoyens dans cette commune ...

L'USPPM ferait-elle le constat que la Police Nationale ne remplirait pas son rôle au PORT ?

En quoi des policiers municipaux armés pourraient régler des problèmes non résolus par la Police Nationale ?

Monsieur le Maire serait "irresponsable" de rajouter de nouvelles armes dans la rue ... Son objectif serait de les faire disparaître complétement ...

10.Posté par iliade974 le 07/01/2015 08:01
Et de "réelles'' condamnations... aprés un délit... Pas de rappel à la loi... et autres pseudos décisions de justice....
Des sanctions financieres contre les familles dont les mineurs sont inculpés dans des délits... une interdiction de circuler au dela d'une certaine heure pour les gosses.... un ponctionnement dans les allocations familiales...
Ceci étant valable au Port comme dans toutes les autres villes de France....

11.Posté par Ban ti coq! le 07/01/2015 11:26
Pour les "cowboys" du maire, on resterait pourtant dans le climat "western" qui règne dans cette ville du fait de ces bêtes fauves sur montures mécaniques... ou jeux du cirque, avec ces cabrioles nuptiales destinées à s'attirer les faveurs de la femelle féconde? Dans ce cas là, des fouets seraient sans doute plus appropriés, ça pourrait donner des trucs sympas au niveau des ronds-points! Misère!!

12.Posté par et puis le 07/01/2015 11:36
avoir des policiers municipaux armées ok , mais ça va servir à quoi il y à déjà la Gendarmerie et la police et alors à chaque fois que je vais au port je voie les cagnards en scooter sans casque et à fond la caisse mais la loi que très rarement ha si je mens ils sont souvent à faire des contrôles de vitesse sur l'axe principale , je crois plutôt que suite à ces différents comportement des jeunes qui n'est pas nouveau d'ailleurs la municipalité pour se donner bonne conscience par rapport à son électorat et à décider de réagir , et la réaction c'est quoi de leurs donner des pétards à vos petits hommes en bleu , ils doivent rire de vous les cagnards , ils ont même pas peur de la police et de la Gendarmerie et vous croyez qu'ils vont se calmer quelle erreur ,changer la Taubira et les lois et vous allez voir que tout va rentrer dans l'ordre

13.Posté par Marx le 07/01/2015 11:40
Il y a deja une police nationale, qu'elle fase son travail! Ce n'est pas au ville les plus pauvres et les plus défavorisés de financer leur sécurité, si ce sont celle qui en on le plus besoin, la securite des individus est une mission REGALIENNE, c'est a l'ETAT de se prendre en mains et de faire son boulot!
Enfin lorsque l'on voie que le ministere de l'inculture a un budget comparable a la justice, on comprends vite que l'Etat mise plus sur la propagande que sur la police pour rassurer ces citoyens...

Nous en avons rien a foutre des intermitants du spectacle! On veux des gendarmes et des policiers pour retrouver un Etat de droit qui poursuivent les criminels en savates autant que les criminels en chemises blanches!

14.Posté par Electeur le 07/01/2015 12:29
on n'a qu'à transférer les agents sous l'autorité de l'Etat par le biais d'un détachement administratif comme on le fait assez simplement lorsqu'un fonctionnaire d'Etat est mis à disposition d'une collectivité territoriale ou d'un organisme privé. Ya toujours des solutions sans chercher midi à 14hres. les règlements et lois sont faits par des hommes les règlements et lois sont défaits de la même manière.

15.Posté par Vrai portois le 07/01/2015 13:37
Y des coups de pied. Au cul qui se perdent....force doit rester à la loi ...

16.Posté par USPPM le 07/01/2015 17:28
Pour répondre à Janus : je n'ai jamais dit que la police nationale au Port ne remplirait pas son rôle, je dis simplement que les forces conjuguées de l'état et municipales seraient un atout supplémentaire afin d'assurer la sécurité des portois, le tout défini par une convention de coordination et pour "électeur" la passerelle ne fonctionne que dans un sens, de plus, les policiers municipaux, selon le code des collectivités territoriales (ainsi que le code de la sécurité intérieure) assurent des missions de bon ordre, salubrité, sûreté, sécurité et tranquillité publiqueS car les maires sont aussi responsables de la sécurité publique sur leur commune et concernant le "régalien" n'oublions pas qu'ils sont agents de l'Etat.

17.Posté par anonyme le 07/01/2015 17:56
Article 21.2° du Code de Procédure Pénale dit , Sont agents de police judiciaire adjoints : Les agents de police municipale, Ils ont pour mission :

De seconder, dans l'exercice de leurs fonctions, les officiers de police judiciaire ;

De rendre compte à leurs chefs hiérarchiques de tous crimes, délits ou contraventions dont ils ont connaissance ;

De constater, en se conformant aux ordres de leurs chefs, les infractions à la loi pénale et de recueillir tous les renseignements en vue de découvrir les auteurs de ces infractions, le tout dans le cadre et dans les formes prévues par les lois organiques ou spéciales qui leur sont propres ;

De constater par procès-verbal les contraventions aux dispositions du code de la route dont la liste est fixée par décret en Conseil d'Etat.

Lorsqu'ils constatent une infraction par procès-verbal, les agents de police judiciaire adjoints peuvent recueillir les éventuelles observations du contrevenant.

18.Posté par anonyme le 07/01/2015 18:03
Article L511-1 du Code de la Sécurité Intérieure :
Sans préjudice de la compétence générale de la police nationale et de la gendarmerie nationale, les agents de police municipale exécutent, dans la limite de leurs attributions et sous son autorité, les tâches relevant de la compétence du maire que celui-ci leur confie en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques.
Ils sont chargés d'assurer l'exécution des arrêtés de police du maire et de constater par procès-verbaux les contraventions auxdits arrêtés. Sans préjudice des compétences qui leur sont dévolues par des lois spéciales, ils constatent également par procès-verbaux les contraventions aux dispositions du code de la route dont la liste est fixée par décret en Conseil d'Etat ainsi que les contraventions mentionnées au livre VI du code pénal dont la liste est fixée par décret en Conseil d'Etat

19.Posté par anonyme le 07/01/2015 18:07
Article L2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales :

La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques.

Donc la SÉCURITÉ PUBLIQUE relève également des pouvoirs de Police du Maire qui est en tant que Officier de Police Judiciaire de droit un Agent de L’État.

20.Posté par anonyme le 07/01/2015 18:16
Article 2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales :

La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques.

Donc la SÉCURITÉ PUBLIQUE concerne également le Maire qui en tant que Officier de Police Judiciaire de droit est aussi un agent de L’État

21.Posté par kartel le 07/01/2015 20:26
Plus d'effectif de policier expérimentés surtout et qui ne lache rien

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales