Sport

L'US Dunkerque et les Kréopolitains vont mettre le feu au "Bercy réunionnais"


Les équipes participant à la 2ème édition du Trophée de la Ville de Saint-Denis sont arrivées hier, jeudi 19 juin, et se préparent pour le match de ce week-end. L'évènement est co-organisé par la ville de Saint-Denis, l'OMS et la Ligue Réunionnaise de Handball. Il promet d'être un spectacle fort en émotions.

Pour l'occasion, l'équipe réunionnaise des Kréopolitains menée par Daniel Narcisse et coachée par Jackson Richardson affrontera l'US Dunkerque Grand Littoral. Ce dernier a remporté le titre de champion de France 2014 et le Réunionnais Patrick Cazal, double champion du monde en 1995 et 2001, en est l'entraineur.

À peine quelques jours avant le début des festivités, l'ambiance entre les deux équipes est bon enfant. L'affrontement avec ce club est "attendu depuis longtemps", selon Jeannick Moreau, Président de la ligue, et "un travail de longue haleine". Pour le président du club de l'US Dunkerque, Jean-Pierre Vandaele, "les deux équipes ont des valeurs communes", pour eux "la façon de recevoir est importante". Certains jeunes joueurs réunionnais rejoignent le centre de formation à Dunkerque, une autre façon de "renforcer les liens" entre l'équipe du Nord et La Réunion.

"Je ne me considère pas comme un coach"

Pour Jacskon Richardson "c'est toujours un bonheur de retrouver ses racines". Il n’appréhende pas le match contre son homologue et ami, Patrick Cazal, qu'il "félicite au nom de La Réunion et de la France" pour son titre mais qu'il prévient: "il retourne aussi chez lui mais le public ne sera pas en sa faveur". De son côté, Patrick Cazal s'attend à une pression importante des supporters des Kréopolitains car son club "ne connait pas l'équipe réunionnaise lorsqu'elle joue au Petit Stade de l'Est". Un endroit symbolique que Jackson Richardson décrit même comme "le Bercy réunionnais, où les joueurs s'épanouissent".

Le coach exceptionnel des Kréopolitains ne se "considère pas comme un entraineur" et se voit plus "dans un rôle de grand frère". Il souhaite surtout "reprendre le maximum de choses" de son île "avant de repartir tranquillement en Métropole, comme n'importe quel Réunionnais qui revient chez lui".

Les filles ouvrent le bal

En ouverture de la soirée, la sélection féminine de la Réunion se mesurera, dès 14h, à l'équipe nationale de Chine U23, classée dans les 20 premières équipes nationales féminines.

En 2004, lors des Jeux-Olympiques de Pékin, puis en 2009, la ligue de Handball Réunion avait déjà invité la league chinoise à la Réunion. En 2011, la sélection locale s'était elle-même rendue en Chine et cette nouvelle rencontre entre les deux équipes ce dimanche donne l'espoir à Jeannick Moreau de voir "un début de partenariat se développer".

Ces deux matchs seront l'occasion pour l'équipe féminine réunionnaise de se préparer comme il se doit aux Jeux des îles de l'année prochaine. L'entraineur de l'équipe U23 (moins de 23 ans) chinoise, Wang Xin Dong, craint une seule et unique chose lors de cette rencontre avec les Réunionnaise, "que les deux équipes jouent mal", car il tient beaucoup "à donner un super match au le public".

Pour Jean-Pierre Lessort, président de l'OMS de Saint-Denis, "ce n'est pas souvent" qu'un match de cette dimension se déroule sur l'île, et "cette journée pourra être une grande fête". Le petit stade de l'Est peut accueillir 4500 personnes et déjà plus de 2000 billets ont été vendus. Mais "comme le veut la coutume", explique Jeannick Moreau, "les gens achèteront leurs tickets au dernier moment".


Infos pratiques
 
Billets en vente sur www.monticket.re et billetterie sur place dès 11h.
Tarif unique de 10euros pour le match du 22 juin.
 
20 juin : Complexe Sportif Municipale du Port
Dimanche 22 juin : 14h Match de Gala Équipe réunionnaise/ Sélection chinoise et match Kréopolitains/US Dunkerque au Petit Stade de l'Est de St-Denis
17h Match de Gala à Saint-Denis au stade Jean Ivoula
24 juin : Gymnase du 14e Km au Tampon

L'US Dunkerque et les Kréopolitains vont mettre le feu au "Bercy réunionnais"
Vendredi 20 Juin 2014 - 10:50
Lu 694 fois




1.Posté par L'Ardéchoise le 20/06/2014 17:47
"le Bercy réunionnais"; il n'y a pas longtemps, on a pu lire que Boucan allait devenir La Croisette, que La Réunion était la soeur du Canada, que Saint Gilles était le Saint Tropez de l'île...bientôt l'horrible construction de Saint Paul à visée musicale sera comparée à l'opéra de Sydney !
Ou comment nihiler les atouts d'une île qui n'a pas besoin de ressembler à tel ou tel endroit : La Réunion est unique et c'est ainsi qu'elle doit être reconnue et promue.
Pas avec la ressemblance avec tel ou tel lieu mondialement connu auquel on n'a nulle raison de la comparer.
I fatigue amoin, sa mim, mim !
...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales