Politique

L'UNL (syndicat lycéen) s'élève contre le plan POP de la Région

L'UNL Réunion, premier syndicat lycéen de l'île, dénonce le fait que la Région "tente de récupérer grossièrement une instance qui doit servir uniquement la cause de tous les lycéens et apprentis de l’Ile" lors de la présentation du portail POP ce vendredi 17 décembre. Voici le communiqué.


L'UNL (syndicat lycéen) s'élève contre le plan POP de la Région
"Avec 15.000 bons "POP" émis, 7.500 retirés dans les lycées et à ce jour seulement 3.500 utilisés dans les magasins, nous ne pouvons donc que constater sa totale inefficacité.

De plus, nous rappelons que depuis la mise en place du CRJ, les délégués n'ont jamais étaient
consultés sur l'efficacité et l'utilité de ce dispositif. En effet, il est navrant que cette instance ne soit là que pour appuyer les projets de la majorité régionale. Nous ne pouvons que regretter que cette institution à priori indépendante des engagements politiques de la Région Réunion ne représente qu'une "vitrine" de l'engagement lycéen, pour donner du crédit aux projets portés par M. Robert. Nous demandons à la Région de consulter les élus au CRJ sur l'utilité de ce Plan Ordinateur Portable.

Nous rappelons que le CRJ a pour objectif de penser et porter de vrais projets pour les lycéens de la
Réunion et en aucun cas de plébisciter les projets du Président de Région.

Nous nous interrogeons sur le fait que la présidente du CRJ, seule personne habilitée à représenter
l'institution, n'ait pas été informée et convoquée à cette présentation. La majorité régionale considérerait-elle que la présidente du CRJ , attachée de presse de l'UNL, représente une opposition plus virulente du fait de son engagement et de sa conscientisation syndicale ? Est-ce là un exemple du respect de la démocratie à l'égard des jeunes qui ont élu Pauline Lauret à la présidence du CRJ ?

Nous dénonçons l'action de communication "partisane, sectorielle et sectaire" de la majorité régionale qui ne vise qu'à redorer par tous les moyens possibles son plan POP qui est dores et déjà un flop !


Nous considérons qu'il s'agit là, ni plus ni moins qu'une provocation emmenée par la Région à
l'égard de nôtre organisation qui s'est clairement positionnée en défaveur de la mise en place du POP.

Nous affirmons que d'autres priorités existent comme par exemple la gratuité des manuels
scolaires ou encore l'accès : à la culture, aux soins et aux transports pour l'ensemble des lycéens .

La Région Réunion n'a semble t-il pas accepté la tenue d'une conférence de presse par l'UNL le
vendredi 10 Décembre pour appeler à l'arrêt des provocations, des insultes et de la diffamation tenues par la responsable du CRJ, Mme Patricia Doxiville.

Nous avons appelé solennellement à travailler ensemble dans l'intérêt des jeunes et à reconnaitre la représentativité de notre organisation et la légitimité de la présidente du CRJ dans cette instance
".

Alexis Chaussalet, responsable Fédéral de l'UNL Réunion et Pauline Lauret, attachée de presse de l'UNL Réunion.
Samedi 18 Décembre 2010 - 19:15
Lu 2238 fois




1.Posté par Armand GUNET le 18/12/2010 19:59
Sans entrer dans le fond du sujet, je trouve 7 fautes dans ce présent courrier signé par 2 lycéens.
Je leur attribue donc un zéro pointé.

2.Posté par jean Michel le 18/12/2010 20:45
Comment UNL aurait pu être pour le plan POP de la Région ?

Ce sont des petits jeunes manipulés qui feraient mieux de se concentrer sur le BAC plutôt que de se laisser embarquer dans des polémiques!

Quant à Alexis Chaussalet, que l'on a vu aux côtés de Mme Bello et à la tête des manifs contre les retraites, il y a longtemps que ce petit jeune n'est plus crédible dans son action.


3.Posté par lol le 18/12/2010 21:06
CHAUSSALET arrête fume zamal et fait coupe oute cheuveux, UNL y représente combien de lycéen à la réunion, vous parlez pour vous et votre camps et non pour la majorité des lycéens . La preuve si vous étiez majoritaire et écouter des lycéens il y aurait au moin 10 000 lycéens dans les rues lors des grèves contre la réforme des retraites (arrête de vous faire téléguider par le parti communiste avec à sa botte le fameux p'tit LEPERLIER)

4.Posté par l'observateur le 18/12/2010 21:08
pourquoi zero? c'etait la dictée de bernard pivot? de toute facon tu n'a ecrit qu'une ligne donc c'est facile de ne pas faire de faute ! tu ne te mouille pas trop comme ca. c'est connu la critique est aisée mais l'art difficile

5.Posté par ti colon le 18/12/2010 21:18
Exploiter la jeunesse au lieu de les augmenter !!!
Ils ne reculent devant rien...

Formez vous les jeunes et ne vous laissez pas manipuler par ces politicards véreux.
Utilisez au mieux vos ordinateurs, ouvrez-vous au monde, ne devenez pas ce que sont devenus ceux qui vous utilisent...
C'est une honte d'en arriver là quand on est élu de la République !!!

6.Posté par I.D.Jeunes le 18/12/2010 21:53
L'UNL (syndicat lycéen) s'élève contre le plan POP de la Région c'est qui ?? c'est quoi ??
il est triste de voir un bilan déjà établis alors que le disposition est fraichement mis en place
Nous sommes satisfait de la démarche de la Région autour de ce dispositif
Combien de parent, combien de foyer n'ont pas les moyens d'acheter un ordinateur ??
UNL devrait arrêter de croire les déblatérations électoralistes du PCR ou du PS


7.Posté par Maoul974 le 18/12/2010 22:11
Encore des manipulés du ciboulot ! Pfff ! Pitoyable !

8.Posté par noe974 le 18/12/2010 23:45
Des Jeunes achetés par quelques partis "rose-bonbon" ou "rouge" .

Jeunes sans cervelle donc aucun moyen de réflexion .

Tout est bon pour dire n'importe quoi et jamais contents : lamentable et dire que ça va remplacer les vieux un jour . On n'est pas sorti du caca et on se fera bouffer par les autres pays émergeants ; pitoyable jeunesse !

9.Posté par jean Hoareau le 19/12/2010 06:23
Edifiante conception de la démocratie de la part de l'UNL :

" Nous nous interrogeons sur le fait que la présidente du CRJ, seule personne habilitée à représenter l'institution, n'ait pas été informée et convoquée à cette présentation".

Ainsi Melle LAURET serait la seule habilitée à représenter le CRJ et ses vice-présidents ne seraient pas investis des mêmes prérogatives!

Curieux raisonnements et pas très rassurants sur la volonté de cette jeune présidente de déléguer ou de partager le pouvoir qu'elle détient.

Soyons un peu réaliste M. le président de l'UNL et Melle l'attachée de presse de l'UNL et de surcroît présidente du CRJ. Les jeunes que vous représentez ne sont pas vos valets, ni vos faire-valoirs.

10.Posté par jean Hoareau le 19/12/2010 06:26
Que pense l'UNL des caméras de vidéosurveillance installées à Saint-Denis (Sin Dni)! et surtout du nouveau déploiement de ce dispositif.

11.Posté par Jeff le 19/12/2010 07:35
Que l'UNL (anagramme de NUL) conteste la compétence des deux incompétents Payet et Lauret ce serait à la rigueur acceptable car répondant à la réalité, mais contester la mise à disposition d'un outil de travail gratuitement, c'est de l'action politique de nul (anagramme d'UNL).

Le projet POP aurait d être plébicité mais les deux promotteurs précités ont fait n'importe quoi, ils avaient qoubliés que le projet n'était pas de former des programmeurs mais de donner un outil très performant à des utilisateurs.

12.Posté par MOUVEMENT JEUNE DE LA REUNION le 19/12/2010 08:14
UNL (http://www.unl-fr.org/index.php?option=com_content&view=article&id=84&Itemid=28)
La défense des intérêts des jeunes passe aussi par la concertation de ses jeunes
Pensez vous que l'ensemble des jeunes pense la même chose ??

13.Posté par La Vigie le 19/12/2010 08:50
@L'Observateur : "pourquoi zero? c'etait la dictée de bernard pivot? de toute facon tu n'a ecrit qu'une ligne donc c'est facile de ne pas faire de faute ! tu ne te mouille pas trop comme ca. c'est connu la critique est aisée mais l'art difficile"

Que de fautes d'orthographe dans votre post !

Au début d'une phrase on met une majuscule. Ainsi vous devriez écrire "Pourquoi" "C'était" "Tu" "De" "C'" avec une majuscule.
"zéro" s'écrit avec un accent aigu sur le "e".
Les noms et prénoms s'écrivent avec une majuscule : Bernard Pivot
"Tu n'as, tu ne te mouilles pas" : à la 2ème personne du singulier le verbe prend un "s" à la fin.
Comme vous le dites vous même, "la critique est facile mais l'art est difficile" !




14.Posté par mwa la pa di le 19/12/2010 09:02
ces jeunes à la tête de ces mouvement sont pour la plus part des "nantis", alors pour eux l'ordi est inutile, mais pensent ils aux autres qui n'ont pas toujours les moyens d'acheter un ordi ? Quand ont veut représenter les jeunes lycéens, il faut savoir le faire et représenter tous les jeunes et non pas sa propre catégorie...

15.Posté par BILLY le 19/12/2010 10:43
bravo aux jeunes qui continue la lutte

16.Posté par justedubonsens le 19/12/2010 11:30
Quelques soient leurs revendications, et en l'occurrence, ces jeunes semblent regretter leur absence à la présentation d'un projet qu'ils ont dénoncé (allez comprendre !), pour le moins leur diatribe n'est pas une ouverture à la réconciliation et à l'ouverture au dialogue.
Faire de la politique ce n'est pas simplement "hurler aux loups", c'est construire, dialoguer, proposer ! Vous êtes jeunes et votre implication est à encourager car elle montre un souci d'implication dans votre avenir. Seulement soyez vigilants et ne vous faites pas l'écho de vieilles lanternes qui n'ont pour seule préoccupation la défense de leur pré carré à la veille d'élections importantes pour l'avenir de La Réunion.
En tous les cas bravo pour votre (je l'espère) culture car je viens d'apprendre le sens du mot conscientisation sans toute fois être bien certain qu'il est parfaitement utiliser dans votre pamphlet.

17.Posté par Gérard Jeanneau le 19/12/2010 11:52
Nos deux marmailles la cour se positionnent clairement vers l'idiotie! Vilaine crise d'adolescence? je l'ignore ! Comment empêcher une quelconque région de s'occuper de ce qui est de sa compétence : l'achat des livres qui doivent meubler les bibliothèques des lycées et l'accès aux ouvrages numériques ! Et ce n'est pas à la région d'apprendre à utiliser les ouvrages numériques ou non. C'est aux professeurs de lycée. Et si certains sont allergiques - hélas trop nombreux - à l'informatique, il faut qu'ils songent à se recycler pour aller garder les vaches. Chacun à sa place, et les vaches seront bien gardées ! On ne peut plus enseigner comme si internet n'existait pas ! Un jeune vient-il à manquer des heures de classe, pour raison de santé ou autre, il n'est pas coupé de son lycée pour autant : le POP est là pour le secourir !

Le CRJ me fait tomber des nues ! Pauvres de nous !

18.Posté par Gérard Jeanneau le 19/12/2010 14:25
Et, je continue, si un professeur vient à tomber malade, on ne peut que lui souhaiter une meilleure santé. Aucun problème pour l'élève : le POP est là si, en bon maître, il a su aiguiller convenablement sa petite clientèle.

Réveillez-vous, jeunes gens! Quittez la paroisse de Vergès!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales