Société

L'UNEF exige le départ du directeur de l’École Supérieur d'Art

Le syndicat étudiant, l'Unef, publie un communiqué dans lequel il exige le départ de Thomas Kocek de son poste de directeur de l’École Supérieur d'Art:


L'UNEF exige le départ du directeur de l’École Supérieur d'Art
Depuis plusieurs semaines, une grave crise de gouvernance a lieu au sein de l'Ecole Supérieure d'Art de La Réunion. Cette école qui dispense une formation de qualité reconnue par le ministère depuis 1991 occupe une place fondamentale pour l'ensemble des jeunes réunionnais qui aspirent à une formation artistique.

Malheureusement, la crise actuelle nuit gravement à l'image de l'établissement et aux étudiants qui s’inquiètent un peu plus chaque jour devant l'absence de réaction des pouvoirs publics. L'UNEF estime, que cette situation a trop duré et qu'il est temps de mettre un terme à ce conflit en relevant M. Thomas Kocek de ses fonctions.

L'absence de projet pédagogique et la légèreté avec laquelle le directeur aborde ces questions nous laissent plus que perplexes, quant à sa capacité à diriger l'école et à faire en sorte que l'établissement ait réellement les capacités d'être audible auprès des partenaires du monde artistique.

Par ailleurs, le fait que les étudiants boursiers n'aient pas droit à une exonération des frais d'inscription s'avère pour nous être un élément scandaleux qui marque une réelle rupture d'égalité entre les étudiants de l'ESA et les autres étudiants du département. Nous rappelons au bon souvenir de la direction, qu'en application du décret n°84-13 du 5 janvier 1984 relatif à l'exonération des droits de scolarité, chaque étudiant bousier doit être exonéré des frais d'inscription dans l'enseignement supérieur.

Nous tenons à dénoncer les pressions inadmissibles exercées par la direction de l'établissement sur les élu-e-s étudiants administrateurs de l'école. Nous exigeons que la direction respecte et entende les représentants étudiants élus par leurs camarades au lieu de les faire taire en séance du Conseil d'Administration.

Une délégation de l'UNEF composée du secrétaire général de l'organisation ainsi que du vice président étudiant de l'université est sur place ce lundi matin pour apporté son soutien total et entier aux étudiants et aux personnels qui manifestent ce jour.

Stéphane MAILLOT
Président de l'UNEF Réunion
Lundi 16 Septembre 2013 - 11:09
Lu 924 fois




1.Posté par noe le 16/09/2013 11:31
Que fait-on dans cette école ? Des graffitis ? des tags ?

2.Posté par JockeyX le 16/09/2013 13:40
Zot c zétudiant! apprend l'école et passe zot exam, laisse les adultes géré!

3.Posté par Moin la di le 16/09/2013 14:29
Noe mi estime a ou mais là allé kassiét , mi lé d'accord ek
2.Posté par JockeyX le 16/09/2013 13:40

4.Posté par Branleur le 16/09/2013 14:43
Qu'est ce que c'est que ce branleur qui n'a encore jamais rien fait de sa vie et qui exige le départ du directeur
On croit rêver

5.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 16/09/2013 14:49
Pourquoi faudrait-il qu'une organisation (fût-elle syndicale )demande ,à chaque fois qu'elle ne serait pas d'accord avec un chef de service le départ de celui-ci ?? L'UNEF ( dont j'apprécie souvent l'action ) est-elle qualifiée pour exiger le départ du Directeur de l’École supérieure d'art ???

6.Posté par ZembroKaf le 16/09/2013 15:17
"exige"...c'est un ordre d'un petit dictateur !!!

7.Posté par David Asmodee le 16/09/2013 15:52
Bello, Orphé, Unef...manque plus que la CGTR pour compléter le tableau des âmes bien pensantes.

8.Posté par JANUS le 17/09/2013 07:31
Voilà des "posts" consternants ...

Nous passons notre temps à critiquer nos jeunes en les traitant de paresseux, "d'espére cuits", ...
Nous passons notre temps à les critiquer parce qu'ils sont incapables de prendre des décisions ...

Et lorsqu'ils le font ... lorsqu'ils s'investissent dans la vie de la Cité ... Lorsqu'ils donnent leur avis ... Vous les traitez de "branleurs", de "petits dictateurs" ...

Je ne connais pas Monsieur Stéphane MAILLOT, mais je respecte ses engagements ... Je suis admiratif de notre jeunesse qui s'investit ... même si je ne suis pas toujours d'accord avec leurs pensées ou leurs méthodes ... mais au moins ils osent ...

Et notre île a besoin de jeunes qui osent, qui s'investissent ... qui fassent bouger les lignes ...

Pour en revenir à notre fameuse école, il est difficile aujourd'hui de dire c'est un combat entre les élus et l'état ... les choses sont plus simples que cela, il s'agit de dérèglements administratifs au sein même de l'école qui ont généré ces tensions et ce résultat ... les élus ne sont arrivés qu'après ...

9.Posté par JMR974 le 17/09/2013 07:50
Pourquoi demander le départ du Directeur ? Parce que c'est un zoreil ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales