Politique

L'UFR ne veut pas se laisser bercer par le rappeur Orelsan

A peine la venue du rappeur Orelsan annoncée par le comité Sakifo 2012 que les prises de position ont fusé parmi l'opinion publique. Entre ceux qui défendent coûte que coûte la liberté artistique et ceux qui ne tolèrent aucune parole blessante (le mot est faible) à l'égard des femmes, l'Union des Femmes Réunionnaises s'est également positionnée.
Sans surprise, l'association se positionne contre l'invitation faite au chanteur par la direction du Sakifo. Pour l'UFR, dans un communiqué, le respect des femmes se joue autant dans le comportement que "dans les mots".


L'UFR veille au grain (photo d'archives)
L'UFR veille au grain (photo d'archives)
"Si l’on veut éradiquer la violence à l’égard des femmes, c’est à ses racines qu’il faut s’attaquer et donc à toutes les formes de discrimination et d’incitation à la haine des femmes.
 
Les images et textes dégradants, sexistes et violents qui portent atteinte à la dignité des femmes doivent être dénoncés et combattus. La liberté d'expression ne doit pas être le prétexte à des dérives glorifiant la violence faite aux femme.
 
Le chanteur Orelsan reste pour l’Union des Femmes Réunionnaises celui qui a chanté : « On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée (...) On verra comment tu suces quand je te déboiterai la mâchoire (...) Tu n’es juste qu’une truie, tu mérites ta place à l’abattoir”. ». Il n’est pas le bienvenu. Sa ki fo pou fé avans la cause des femmes, c’est le respect des femmes, dans les mots, dans le comportement…partou toultan.
 
Le poids des mots ignobles - même relevant de la fiction- pèsent lourd contre l’émancipation des femmes.
« Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté » Confucius"
.
 
Pour le bureau de l’UFR
Paulette Adois-Lacpatia
Mercredi 18 Janvier 2012 - 06:29
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2120 fois




1.Posté par tic tac tic tac le 18/01/2012 05:53
oua ouuuuuu c bien de defendre les femmes, c une tre bonne chose mai fo defendre la discrimination raciale dans tout son sens et la bizarrement na point personne.

2.Posté par Ah les p''tites coquines ! le 18/01/2012 06:15
Ah les p'tites coquines ! les p'tites coquines !

Il fallait bien la ramener un jour ou l'autre.
Ce qui m'étonnera toujours avec les féministes, c'est qu'elles connaissent toujours ce genre de chanteurs quand la majorité de la population ignore leur existence.

C'était la même chose pour Futur Crew qui avait sorti " Magic cabo". Une dame respectable du Conseil Général (lol) avait médiatisé la chose et par conséquent fait découvrir le groupe aux Réunionnais.

On se demande parfois où elles traînent pour être au courant de toutes les cochonneries. Ah, les p'tites coquines ! Les p'tites coquines !

3.Posté par Chien galeux le 18/01/2012 06:45
http://www.youtube.com/watch?v=B2kvtRprvkk&ob=av3e

Le passage sur les associations bien pensantes est parfaitement adapté

:o

4.Posté par JiBe le 18/01/2012 06:54 (depuis mobile)
C'est vrai que localement c'est mieux, dans le ragga ils ne sont jamais vulgaires, insolents, etc. C'est affligeant d'entendre de telles paroles, surtout ensuite venant de la bouche des enfants.

5.Posté par papapio, ni macro, ni géniteur payeur le 18/01/2012 07:06
"Si l’on veut éradiquer la violence à l’égard des femmes, c’est à ses racines qu’il faut s’attaquer et donc à toutes les formes de discrimination et d’incitation à la haine des femmes. "... Oh le délire...

Si l'on veut s’attaquer à toutes les formes de discrimination et d’incitation à la haine,
IL FAUT ENFIN ACCEPTER LES LOIS FRANÇAISES, le travail du Législateur et la Volonté du Peuple
en FAISANT APPLIQUER LES LOIS PARITAIRES ÉDUCATIVES DES ENFANTS
c'est la la 1ere DISCRIMINATION DE GENRE, DE NATURE subie par 90% des Enfants et Pères

dont l'UFR ne veut surtout pas entendre parler, ça pourrait limiter ses "avantages et privilèges Républicains"... N'est ce pas Mesdames ?!...

6.Posté par polo974 le 18/01/2012 08:03
Les hommes tuent plus de femmes à la Réunion que les requins ne bouffent de baigneurs et autres surfeurs.

Mais c'est moins spectaculaire...

C'est vrai que les commerçants ne perdent pas de clientèle, vu qu'on ne ferme pas un quartier où s'est déroulé un drame.

7.Posté par donchoa le 18/01/2012 08:23
La racine elle est bien ici, pas chez Orelsan. juste un coup pour se faire mousser sur le dos des autres quand on a rien à dire et surtout à faire (ou plutôt incapable de faire).

8.Posté par onde2sok le 18/01/2012 09:10
Vous allez me faire croire qu'une simple chanson vous évoquent une telle revolte, or que tous les soirs nous voyons cela dans les films qui sont autant horrible, laisser moi rire, si c'était serge gainsbourg qui le chanterais ce serait mieux, !!!! la racine elle est dans les bouteilles charette qui sont déstiné au coupeur de cannes qui eux le supporte... de nos jours la muzik est comme sa, comme disait futur crew c'est la generation 2000... Au lieux de nous pourrir la vie avec vos comptine, laissons nous nos 3 min de chansons compare a vos 2h temp dhorreur de films.vous voulez kon reste des moutons ragga fromage.. Fututr crew na pas provoquer plus de crime que je sache, si les radios en passait c'est que les adultes apprécient, les adultes qui savent de quoi il parlent, pas les riches qui croit savoir, mais qui ne comprenne pas le message. la muzik est bad, veut dire kel est bonne. la negativité nous devoile la positivité, comment connaitre ce qui est bon..? si lon ne connait pas le mauvais... a vous entendre vous voulez qu'on le decouvre par nous meme... et nous laisser dans la m. comme des moutons

9.Posté par fiuman le 18/01/2012 09:23
Et que fait l'UFR pour les groupes 113, sniper, salif , ministère amer, smala , lunatic pas de plainte de poser ? c'est pas grave c'est seulement la France qui est salie..............

10.Posté par mamode le 18/01/2012 09:29
MME BELLO veut donner des lecon a l association sakifo sur la venu telle chanteur pour leur programme alors Mme Bello elle fera mieux de aller donner des lecon PCR qui sur les respect des femme a la reunion en particulier a st suzanne ou PCR agresse le maire de cette commune

11.Posté par Eliane Coudepète le 18/01/2012 10:03
Il n'y a pas que sur les femmes que ces pseudos artistes à deux balles déversent leurs insanités. Voici quelques exemples:
Le groupe 113: "j'crie tout haut, j'baise votre nation"
Sniper: "La France est une garce... On nique la France"
Lunatic:"J'aime voir des CRS morts" ou encore:"Quand j'vois la France les jambes écartées, j'lenc... sans huile"
Notre tolérance vis à vis de tels demeurés nous conduit insensiblement à des lendemains moroses.

12.Posté par Choupette le 18/01/2012 10:07
Dans toutes ces protestations, je n'ai pas relevé une seule phrase écrite sans faute.

A trop écouter ces rappeurs, cela grille les neurones. Cela se vérifie.

________
1.Posté par tic tac tic tac
" ... et la bizarrement na point personne."

D'abord essaie d'écrire "waou", et puis après tu pourras prendre la tribune pour défendre une cause au lieu de compter sur les autres.

8.Posté par onde2sok

"...laissons nous nos 3 min de chansons ... vous voulez kon reste des moutons ... la muzik est bad, veut dire kel est bonne ..."

Voilà le genre de refoulés complètement "stone" qui vont s'attaquer aux profs parce qu'incapables de s'exprimer, encore moins de communiquer.

Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par ses parents qui l'obligeaient à regarder les films d'horreur ...

Vous avez raison, Madame, il faut renvoyer cet Orelsan à ses biberons ... et son troupeau le suivra ... comme des moutons...

13.Posté par onde2sok le 18/01/2012 10:56
veuillez répondre aux contenu du texte, et non aux fautes d'orthographes, car c'est lache de votre part. le petit créole n'a donc pas le droit de répondre.? Allez dire sa aux créoles qui parlent sur freedom... vous aurez un livre a écrire sur ce sujet..voyez comme vous détournez le sujet.. C'est lache !! Nul !! J'attend une vrai réponse Merci. et Orelsan je n'écoute pas (je préfère bob marley). Mais je ne suis pas auteur , mais compositeur. Je suis mieux placé pour parler de musique. et j'aime mes parents et je leur remercie pour mon éducation... vous qui impliqué les parents des participants, je le répète, vous etes vraiment lache !!! et ignobles , si ceux qui protegent les professeurs sont aussi arrogant que vous. bravo la société... et il est vrai que je ne connait pas le contenu des paroles du chanteurs, mais j'ai donné mon avis car je sais qu'il y a beaucoup pire, et que l'on passe dessus, or que la musique de rue pour vous apparement doit etre dresser !

14.Posté par bertrand le 18/01/2012 16:50
Bien dame Bello !
Mais quand une jeune femme est victime d'harcelement sexuel en mairie de la possesion, là on ne vous entend plus.
Hypocrite !!!!

15.Posté par jlr le 18/01/2012 18:26
Les hommes qui frappent le font sans orthographe , et l' UFR a raison à 100 % : ça ne se discute même pas .

16.Posté par hess le 18/01/2012 18:32
je comprend totalement qu'on puisse s'offusquer en écoutant au premier abord ces paroles. Mais connaissant orelsan personnellement et n’appréciant pas forcement son rap, J'ai quand même conscience et je peux affirmer qu'il s'agit d'humour et rien de plus.
Alors vous risquez de me répondre que certaine personnes ne pousseront surement pas l’analyse de ces textes plus loin (par flemme ou simple manque d’intérêt ), et ne décèleront donc pas le coté humoristique de la chose et prendront donc au pied de la lettre ce discours caricatural.
A ces gens je répondrais que plutôt que d'interdire ce genre de texte en publiant ce genre de pugilat, il serait peut être plus intéressant d'aider les gens a les comprendre réellement et a noter ces approches sarcastiques.
A ce rythme la, il serait temps d'interdire la marseillaise qui demeure une incitation a la violence très clair et très rependue...
respectueusement
HESS

17.Posté par Marcel lenormand le 18/01/2012 19:45
L'UFR a tout-à-fait raison de stigmatiser la prose d'Orelsan. c'est le degré le plus bas de l'abjection. Mais ce qui est le plus grave, c'est que pour la génération Orelsan, ces imprécations morbides et meurtrières sont "banales". Ce n'est même plus du simple "machisme", nous en sommes à la "solution finale" (et tant pis si j'ai franchi le "poinr Godwin"), à l'heure où l'on se vante de s'être libéré des chaînes de l'esclavage, on est en train de mettre aux fers de la torture et de la mort la moitié de l'humanité.Allez au cinéma, allez voir "Millenium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes". Certains sont de cette trempe-là.
Marcel Lenormand

18.Posté par i oubli pa le 18/01/2012 20:48
St-pierre c'est une commune de droite.
Si Orelsan se produit dans une commune tenue par le PCR, c'est sur que Bello va se baillonée toute seule comme elle l'a fait pour le cas de la possession.
Ou la poin la onte huguet' ?

19.Posté par zorey974 le 18/01/2012 22:03
du grand n'importe quoi ! Il a fait la polémique pour cette chanson qui date d'il ya fort fort longtemps, il a sorti un album montrant qu'il a mûri et a admis avoir été un adolescent et un peu cru dans ses propos. De là à le boycotter...pfff franchement mauvaise idée !
Ya des chanteurs réunionnais écoutés par des centaines de milliers de réunionnais qui font de la musique à la mode avec des clips dans lesquels l'ouvrier tue son patron à coups de pelle, mais ça , ça non on dit rien ça...
Les hommes changent ne l'oublier pas.
Quand La fouine et autre imbécile vient en concert là on entend parler de personne. Et pourtant regardez leur texte.

20.Posté par wolfman974 le 19/01/2012 08:54
arf putain vous faites chier sérieux avec vos excuse bidon orelsan a des paroles blessante ? je suis d'accord mais croyez vous qu'il est le seul ? la fouine ? booba ? localement aussi nos ragga ne sont pas très simpas avec les femmes alors pourquoi une tel polémique sur cette chanson alors que vous le savez très bien qu'il ne chantera jamais cette chanson sur scène et il la répété mainte et mainte fois alors arrêtez d'utilisé le droit des femmes dans des cas aussi inutile et occupez vous plutôt des mec qui tape leur femmes sa c'est un vrai problème bande d'ignare!

21.Posté par marfin le 19/01/2012 09:02
je trouve scandaleux que des artistes est le droit de dire n'importe quoi par le biais de la chanson, comme certain qui traite la France de merde, etc... ce genre de chanson ne devrait pas être diffusé sur les ondes, en interdit à la vente!! Le manque de respect d'autrui devrait être condamné par les tribunaux avec interdiction d'exercer le métier d'artiste, on a suffisamment de haine comme cela dans notre pays, autant sur le côté racisme que la violence faite aux femmes, j'approuve donc le comité pour exclure ce genre de chanteur qui n'en sont pas, peut être payer par des organismes pour installer la violence de tout ordre dans notre pays. Combattons ces individus!

22.Posté par nono le 19/01/2012 14:08
Comment qualifier cette espèce de bouillasse sonore faite de petits bouts de chair morte piqués à droite et à gauche sous forme d'échantillons, musicalement hyper pauvre et inharmonieux, agressive aux oreilles car timbrée métallique et de surcroit difficile à supporter pour des oreilles normalement constituées ? Ce qui se dégage d'un concert de rap, c'est l'impression de se retrouver parmi une cinquantaine d'ouvriers carrossiers interprétant de concert : la sonate du marteau pour tôles froissées.
Ceci étant bien évidemment une épouvantable analogie du contenu insipide, abêtissant, inhérent à ce type de manifestation et de la tranquillité qui s'en dégage !

Lorsqu'on écoute les premières phrases de ce tourmenté rappeur, on comprend immédiatement pourquoi ses petites amies s'en sont allées voir ailleurs. Cet hurluberlu n'avait pas compris que chanter est un art, et qu'il n'est pas pas donné aux premiers crétins vociférants, en mal de reconnaissance n'ayant d'autres issues que de se laisser glisser au travers du bec verseur de la haine, contenu au contour râpeux et éjaculée par de petits cerveaux malades, de réussir !
Comment alors éradiquer cette forme d'appel au sexisme, à la haine dévastatrice, lorsqu'on la sait écoutée par des gamins fragilisés manquant cruellement de repères ?

Pourtant, le rap, tel qu'il a été décliné initialement n'était pas destiné à distiller ces déshonorants propos. Il est vrai qu'il existe différentes catégories de rap, à la fois en termes de mélodie et de textes. Mais il me semble que ce qui ressort de l'association de ces catégories, c'est l'affliction, le mal vivre, le chagrin, la douleur, la colère...etc, d'où cette violence verbale gratuite.
Comment alors éradiquer cette forme d'appel au sexisme, à la haine dévastatrice, lorsqu'on la sait écoutée par des gamins fragilisés manquant cruellement de repères ?

Le rap intelligent existe, mais hélas ! malheureusement, ce n'est pas ce qui semble être la panacée chez nos jeunes éducateurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales