Société

L'UFR en colère contre les propos d'un nouveau magazine sur la communication

L'Union des Femmes Réunionnaises (UFR) exprime sa colère dans un communiqué de presse. Celui-ci donne le ton avant une émission ce soir sur Réunion 1ère avec le rédacteur en chef du magazine Presse et Communication, Laurent Decloître, où il sera question de "l'importance de l'image en politique". L'association n'a pas apprécié un article du magazine sur les élues réunionnaises. Voici l'intégralité du communiqué de l'UFR :


L'UFR en colère contre les propos d'un nouveau magazine sur la communication
"L’UFR proteste contre les déclarations faites par des "coachs" anonymes dans le magazine "presse et communication", dont le rédacteur en chef est Mr Laurent Decloître, sur les femmes réunionnaises élues.

"Agressivité, qui tient à son parcours identitaire", "voix de petite fille qui nuit à sa crédibilité" "capable du meilleur comme du pire… fait parfois de grosses fautes de français" "fanm batay..ne passerait pas en métropole"

Ces jugements nous ramènent aux stéréotypes de la femme réunionnaise, infantile, qui gagn’ pa koz fransé, dont l’agressivité se fonde sur "l’identité" et ne passe que dans la société réunionnaise … !!!

L’UFR remarque que la seule femme "épargnée" par ces coachs et ce magazine est Fabienne Couapel-Sauret. Serait-ce parce qu’elle n’est ni de gauche ni de couleur et aurait le bon "parcours identitaire" ?
 
L’Union des Femmes Réunionnaises"

magazine_presse_et_com.pdf magazine Presse et com.pdf  (1.48 Mo)

Mercredi 18 Avril 2012 - 16:38
.
Lu 1784 fois




1.Posté par Chien Galeux le 18/04/2012 16:43
Et l'UFR lui donne raison....

2.Posté par Holééééé le 18/04/2012 16:56
Mamamia que pasa ?

3.Posté par bertel le 18/04/2012 17:33
L'ufr.. au service exclusif de mme bello - toutes les minuscules sont volontaires - devrait cesser de nous la jouer arrivistes politiques.

Monsieur Laurent Decloître a fait son travail., en toute honnêteté.

La médiocrité de la réaction de l'ufr me confirme dans le crédit que j'accorde à ces journalistes qui ont les c..... de bousculer les "nanas"... désolé... trop élues et/ou trop intéressées....

Bertel de Vacoa, le vrai

4.Posté par decloitre le 18/04/2012 17:53
Dans un communiqué adressé aujourd’hui à la presse, l’Union des femmes réunionnaises proteste contre les propos que nous avons rapportés dans un dossier de Presse & Communication consacré au médiatraining.
Nous avons interrogé des coachs en image à qui nous avons demandé de juger les prestations, face à la caméra, de 14 élus de La Réunion. Selon l’UFR, les jugements de ces professionnels ramèneraient « aux stéréotypes de la femme réunionnaise, infantile, qui gagn pas koz fransé »… Je suis surpris par cette interprétation à sens unique, puisque dans le même article, on peut également retenir ces propos flatteurs : « oratrice », « aisance », « populaire », « passionaria » ou encore « elle se débrouille bien », « elle passe bien », « elle a pris de l’assurance » à propos de différentes élues. J’ajoute d’une part que parmi les coachs interrogés, la moitié est de sexe féminin, que d’autre part, les élus hommes sont pareillement félicités ou égratignés.
Enfin, dans ce même numéro de Presse & Communication, nous consacrons une page à l’association Chancégal, qui lutte contre les publicités sexistes dévalorisant l’image de la femme, et une autre page à l’universitaire Sylvie Debras, qui défend la cause féminine dans la presse et n’hésite pas à s’en prendre…aux journalistes machistes.
Quant au dernier commentaire de l’UFR, selon qui les coachs interrogés n’auraient « épargné » qu’une élue « ni de gauche, ni de couleur », il n’honore pas ses auteurs.
La réaction de l’UFR, dont je respecte les combats, tient peut-être à la personnalité flamboyante de sa présidente Huguette Bello, par ailleurs candidate aux législatives, qui n’aurait pas apprécié les commentaires des professionnels de l’image à son sujet.

Laurent Decloitre
Rédacteur en chef de Presse & Communication
Tel : 0692 26 17 17, redaction@presse-communication.re

5.Posté par bertel le 18/04/2012 18:25
4.Posté par decloitre le 18/04/2012 17:53

J'ai tout lu et je suis convaincu que Presse & Communication n'a fait que son travail !

Les professionnels de l'image ne sauraient être au service des élues qui ont oublié, en exploitant le "fait féminin", que l'électeur n'est pas dupe !

Bertel de Vacoa, le vrai

6.Posté par E. Delest le 18/04/2012 19:04
Je viens de prendre connaissance de l'article, je ne suis pas du même avis sur partie des personnes concernées et le fait que la balance penche assez fortement d'un même côté me fait penser que le fait d'être un "professionnel de l'image" ne saurait être un gage d'impartialité. Mais ce n'est pas étonnant ... c'est humain et ça ne me choque pas car c'est un point de vue et non une vérité. Il convient donc de relativiser. Toutefois il me parait légitime que Madame Bello ait réagi.

J'ajoute que juger de la communication sur la forme en faisant totalement abstraction du fond me parait une dérive bien dans l'air du temps. Ceux qui sont capables de mentir effrontément et berner leur auditoire en étant très à l'aise ont donc encore de beaux jours devant eux.

7.Posté par bravo Les femmes ! le 18/04/2012 19:04
Je rajouterai que pour les hommes c'est pareil, ceux qui sont de gauche en prennent plein la figure dans ce magazine...pour Didier Robert, Virapoulé, Gonthier, Fouassin...des éloges...il est de droite ce magazine ?

8.Posté par strange choice le 18/04/2012 19:07
3 femmes de gauche, une modem, une UMP et ce sont les 3 de gauche qui sont clouées au pilori , le centre aussi ...bizarre tout de même

9.Posté par Mauvais Coach le 18/04/2012 19:11
Bein ils sont pas bon vos coachs car la personnalité préférée des réunionnais est couverte de jugements négatifs par eux : autoritaire agressive sèche ! J'en conclue qu'elle doit continuer de se passer de coach

10.Posté par Identité et agressivité le 18/04/2012 19:22
Té ! Le pire c'est l'attaque contre Monique orphée ! "son agressivité tient de son parcours identitaire" c'est ce que dit un coach ! je ne connais pas Orphée , son identité c'est quoi ? Elle est femme elle parle creole mange creole, elle est kafrine, elle danse le sega, elle est à gauche c'est cela qui rend agressive ?

11.Posté par De l'art d'orienter l'opinion le 18/04/2012 19:38
Le choix des personnalités politiques en dit long , les paroles des coachs rapportées en disent long, spécialiste de com vous devriez le savoir, Mr Decloitre, pourquoi ne pas avoir fait un choix équitable : 3 de droite, 3 de gauche et vous demandez aux coachs interrogés de donner 2 qualités 2 "défauts" cela aurait évité ce déséquilibre qui somme toute est choquant et pourquoi sont ils anonymes ces coachs ?

12.Posté par Réunionnais1640 le 18/04/2012 19:49
apprendre kréols expriment à zotes en patois comme madagascar l'a impose zote population cause rien qu'en malgache lorsque zotes l'a mis créoles que l'a développe la sakay dehors et vi veut que zotes lé à l'aise quand la presse internationale y questionne ces zènes ?? la belo n'a qu'à investir à elle dans ce bon patois zindien, ce sera toujours la meilleure manière manipule la populace si celle là y veut suivre à elle. Moin n'aura surement pas besoin d'un leader dégrainé comme ça camarade

13.Posté par MIRITOUSEL le 18/04/2012 21:05
Mi rapel quand moin té pli zène,navé manifestation de l'ufr Rue de Paris,ces bandes gros gros mamas té i cri:Non au nucléaire!!!!Vive l'ANC!!!Quand un journaliste leur a demandé que voulait dire ANC,la réponse était!Ben l'ANC c'est l'ANC!!!!et nous vé pas nucléaire à la Réunion......
les communistes ou donne a zote in ti boute graton ek in ti pé la morue;zote lé tellement kouyon ké ou lé sûr que zote va vote pou ou.......

14.Posté par Réyonèz doboute le 18/04/2012 21:27
Ouais, un ponyé zoreil planqué en agence de com train' fait zot lintéressant à donne un avis inintéressant, partisan et limite (notamment su Huguette Bello et Monique Orphée "parcours identitaire")
Kafé la ? mi koz mon gros créole, moin lé in fanm, moin na un BAC+4 en Com et mi enmerde a zot moin! Voilà, c'est "l'agressivité qui tient de mon parcours identitaire" qui est train de resurgir là..
Pour ma part, mi tien à donne mon analyse aussi : un élu si li lé bon, li la pas besoin un tas coach derrière li pou di a li fait ci, fait ça, soit yé bon, soit li lé pas, et li na point ça en li..après li peut recevoir des conseils, mais li doit conserve une certaine liberté..
Par exemple, pou moin Didier Robert lé trop formaté, li essaye de paraitre naturel kd li coz mais chai pas mi trouve a li artificiel comme homme politique, trop influencé par la com, manque de verve, de passion dans son discours..
Huguette Bello : elle a une vraie personnalité politique, c'est une battante, elle campe son personnage à merveille et ça marche (cest qd meme la personnalité politique préférée des réunionnais, mais ça nos amis coachs ne peuvent pas le savoir vu qu'ils ne le sont surement pas.. réunionnais)
Thierry Robert : de loin, le meilleur, se laisse parfois aller mais au moins on a l'impression qu'il est vrai quand on l'écoute, il triche pas, et c'est un vrai pro de la com, le vis ma vie de Maire avec 2 administrés, ct kd mm très fort
voilà, mon analyse lé peut être pas publié ds un espèce magazine batard mais c'est l'analyse un réunionnaise su band politiques réunionnais..

15.Posté par Réyonez debout aussi le 19/04/2012 12:05
in ponyé zorey ? je ne savais pas qu'ils colonisaient la com à la Réunion !!! bin voilà : tout s'explique : c'est pour cela qu'il y en a un qui dit que la Réunionnaise ne " passerait pas en métropole" ; leur référence c'est la métropole

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales