Economie

L'Observatoire des prix nouvelle formule installé en préfecture


L'Observatoire des prix nouvelle formule installé en préfecture
L'observatoire des prix et des marges nouvelle formule a été installé officiellement cet après-midi en préfecture. Un observatoire qui tient compte désormais de la loi de régulation économique.

Pas de surprise, la nouvelle formule de l'observatoire des prix, des marges et des revenus voit reconduit à sa tête sa présidente Marie-Christine Tizon. Nouveauté, l'Observatoire se voit doter d'une vice-présidente, élue à l'unanimité, en la personne de Michèle André. "Une vice-présidente qui pourra me suppléer en cas d'empêchement", souligne la présidente de l'Observatoire Marie-Chrisitine Tizon.

Désormais, l'Observatoire des prix est composé de 44 membres. "La nouveauté vient de la présence des associations de consommateurs, membres de droit de cet observatoire. En tout ce sont 6 associations agrées qui siègent (UDAF, UFC, ADEIC 974, UCOR, CNL, CLCV)", précise-t-elle. Mais l'Observatoire peut également solliciter des associations non agrées. Résultat, le président de l'association Consom'Acteurs, Jean-Alain Cadet, également représentant de la Coop Solidaires, fait son entrée au sein de l'Observatoire.

Plusieurs chantiers attendent ses membres, à commencer par la mise en place de commissions spécialisées sur les hydrocarbures ou le bouclier qualité prix, et les études dont les thèmes seront définis dans le futur. "Le programme pour le 4ème trimestre sera l'avis rendu par l'Observatoire sur le BQP (Bouclier qualité prix) version 2014 ou encore la signature d'une convention avec l'Insee sur le budget des familles", explique Marie-Christine Thizon. Sur le BQP, la commission spécialisée devrait se réunir dans le courant du mois d'octobre et, après saisie du préfet, les membres de l'Observatoire rendront leur avis dans le courant du mois de décembre.

Sur le rôle de l'Observatoire, Marie-Christine Thizon avance son "rôle" pour faire avancer le débat sur la place publique. "Mais nous n'en sommes qu'au début", rappelle-t-elle.
Jeudi 19 Septembre 2013 - 18:20
Lu 672 fois




1.Posté par mwinmidike le 19/09/2013 19:13 (depuis mobile)
Ça 2 moutons ça non. Zot manière assise i di tout su zot dynamisme. Arrêtez d''observer les prix, attaquez les abus !!
Les grandes surfaces et concessionnaires ont de beaux jours encore devant eux...

2.Posté par darky le 19/09/2013 19:34
les entreprises joueront elles le jeu ? à ce jour, peu d'entre elles pour celles qui intéressent le périmètre de l'opmr, déposent leurs comptes au greffe du tribunal.

pire, certaines bénéficiant d'une délégation de service public, s'asseyent sur cette obligation.

alors..OPMR = jeu de dupes.. ou y a t il une réelle volonté de la part du MEDEF et de la CGPME de coopérer en toute transparence?? à défaut, chacun pourra conclure.

3.Posté par n o e le 20/09/2013 06:06
Pour dépenser moins il faut savoir choisir parmi les choses proposées et acheter moins !
Observatoire ou pas , ce n'est qu'un leurre pour boucher les yeux des gens ...

Apprenons à dépenser moins sauf si on a les moyens !

4.Posté par dom le 20/09/2013 06:41
Mdrrr

: " Sur le rôle de l'Observatoire, Marie-Christine Thizon avance son "rôle" pour faire avancer le débat sur la place publique. "Mais nous n'en sommes qu'au début", rappelle-t-elle. "

Depuis le temps elle n'en est qu'au début !!! No comment. Nous pratiquons tous les supermarchés, les supérettes etc Nous vous observons. Les prix XXXXLLL aussi !

5.Posté par rico le 20/09/2013 08:12
l'observatoire nous coûte combien? car ça c'est une véritable arnaque et de l'argent foutu en l'air!!!!

6.Posté par ALEXANDRA le 20/09/2013 08:40
Quel est le montant de la subvention versée par l'Etat (nos impôts) pour cet observatoire des prix ???
Quel est le salaire octroyé aux personnes de cet observatoire ? Ne me dites pas qu'elles sont bénévoles !!!

7.Posté par Reunionnais le 20/09/2013 10:04
Vu la tête des représentants de cet observatoire, il n'y a pas grand chose à espérer d'eux !

8.Posté par timagnol le 20/09/2013 12:31
TOUS AUX ABRIS ! Le couple surréaliste Marx-Thizon veut faire croire qu'il sert à quelque chose hormis à se faire des fins de mois grassouillettes. Marianne est trop bonne et les grossistes importateurs doivent bien rigoler !

9.Posté par darky le 20/09/2013 17:47
100 000euros de.budget.
3 contrats aides.
benevolat des participants aux commissions


10.Posté par rico le 20/09/2013 17:52
100 000 euros pour ça? c'est vraiment la gabegie

11.Posté par ALEXANDRA le 21/09/2013 05:41
Il semblerait normal
que le poste de Président soit réservé à un(e) réunionnais(e)
que l'on connaisse le C.V. de Mme Thizon et quels repas elle prépare chez elle.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales