Société

L'ONF crée 3 nouvelles réserves biologiques à la Réunion


Photo : Sophie Bègue : ONF
Photo : Sophie Bègue : ONF
L'ONF et le Conseil Général, propriétaire des forêts publiques réunionnaises, ont présenté hier les contours de "Best 2011" un programme européen de financement destiné à préserver la biodiversité dans les territoires ultramarins.

A la Réunion, ce projet a pour objectif la création officielle de trois nouvelles aires protégées dans les forêts publiques situées hors du Parc national. "Ces sites isolés et de basse altitude représentent un enjeu fort en matière de conservation" souligne Hervé Houin, le directeur régional de l’ONF. Ils concernent le littoral de Saint-Philippe, la forêt de bois de couleur des bas, et enfin, la réserve des Hauts sous le vent. Sur ces territoires 360 hectares abritent plus d’une vingtaine d’espèces rares et protégées comme la lanvagère, le bois d'éponge, le bois blanc ou encore le Gecko vert des hauts qui est inscrit sur la liste rouge des espèces en danger d'extinction.

Faire de la Réunion une île modèle en matière d’aires terrestres protégées.

La Réunion et Mayotte font partie d’un des 34 points chauds de la biodiversité avec les autres îles du Sud-Ouest de l’Océan Indien. A l’échelle mondiale, européenne et nationale, elles constituent une priorité en matière de conservation de la nature.

La création d’un parc national en 2007 est venue grandement compléter le réseau constitué de réserves biologiques, réserves naturelles et d’arrêtés de protection de la faune. Il subsiste cependant, à basse altitude et sur le littoral, des sites isolés abritant des habitats ou des espèces très raréfiés qui sont encore peu représentés dans le réseau d’aires protégées actuel.

En qualité de gestionnaire, l’Office National des Forêts, souhaite compléter le réseau d’aires protégées actuel en ciblant ces zones de basse altitude prioritaires et contribuer à faire de la Réunion une île "modèle" en matière d’aires terrestres protégées.

Photo : Sophie Bègue : ONF
Photo : Sophie Bègue : ONF
Vendredi 6 Juillet 2012 - 06:29
.
Lu 920 fois




1.Posté par magnol le 06/07/2012 09:07
Un bel exemple de l'incurie administrative: ONF= réserves dans les bas. Parc cosson= réserves dans les hauts...et au milieu le Kréol à qui ces machins concurrents font croire que "cosson y vol pou zot bien". Qui donc mettra un terme à ces pétaudières ?

2.Posté par Chouchou974 le 06/07/2012 10:02
"Faire de la Réunion une île modèle en matière d’aires terrestres protégées. " waouh ! c'est beau ça! il faut le lire pour le croire!

3.Posté par Mickaël H. le 06/07/2012 14:00
Bonne nouvelle ! :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales