Société

L'IRT veut faire venir 3.000 touristes chinois dans deux ans

L'opération séduction auprès du public chinois se poursuit. Pour "présenter" la Réunion à la population chinoise, l'IRT a choisi l'option du publireportage en invitant dix journalistes/photographes chinois à la visite de la Réunion.


 
La Réunion a accordé environ 400 visas (tourisme d'affaires ou familiale) à des chinois en 2010. "Dans deux ans, nous espérons en recevoir 3.000 par an" lance Pascal Viroleau, directeur de l'Ile de la Réunion Tourisme. "C'est une première que d'avoir réuni la presse chinoise et réunionnaise sur notre sol" se félicite-t-il.

En plus du label de "destination agréée" accordé par les autorités chinoises il y a quelques mois, la tendance est donc de plus en plus favorable à l'ouverture d'un échange touristique croissant entre le géant chinois et l'océan Indien. Le 5 juillet dernier, une première ligne directe entre Shangaï et Maurice avait vu le jour (via Air Mauritius). Ce qui place désormais la Chine à 9 heures de vol des îles soeurs.

Qu'on ne s'y trompe pas, la Réunion ne pourra se vendre, dans un premier temps, que dans un schéma de combiné avec l'île Maurice, qui fait office de produit d'appel car beaucoup plus connu.

Pas de "tourisme de masse"

Mais les journalistes présents sont unanimes pour souligner la complémentarité des deux destinations. "Maurice et Réunion se partagent le gâteau" à en croire Pascal Viroleau, "ils (les touristes Chinois, ndlr) font en moyenne 4 jours ou 5 à Maurice et 4 jours à la Réunion. Si le tourisme affinitaire ou d'affaires faisait jusqu'ici office de plus gros pourvoyeur de visiteurs, le premier semestre 2011 a vu les premiers touristes chinois débarquer à la Réunion" confirme Pascal Viroleau.

Devant les questions intéressées des journalistes chinois, le patron de l'IRT défend son projet à moyen/long terme d'une plus grande offre hôtelière pour répondre à l'afflux. Mais attention, "nous ne visons pas un tourisme de masse" tempère-t-il.

Mais avant de voir ces touristes débarquer, faut-il encore les faire venir. "L'IRT a ouvert en 2011 une antenne à Shangaï. Nous allons rendre disponible notre site internet en chinois, sans compter les traditionnelles brochures traduites". Enfin, le dernier étage de la fusée revient aux journalistes chinois eux-mêmes. "Enfin, on compte sur vous !" en rigole-t-il en fixant ses hôtes de la presse chinoise.

Parmi eux, deux photographes free-lance, deux journalistes qui animent des émissions dans les deux plus grandes radios nationales (China National Radio et China Radio Internationale), un journaliste d'un magazine économique, de la presse quotidienne avec des tirages à près d'un million d'exemplaires/jour, un journaliste de la presse mensuelle (300.000 exemplaires), de la presse hebdomadaire, et un journaliste qui écrit dans le version chinoise du Lonely Planet.

En six jours d'un tour de l'île qui les mèneront au volcan, à Saint-Gilles-les-Bains, à Cilaos ou encore en survol de l'île par hélicoptère, gageons qu'ils seront les futurs ambassadeurs de notre destination, tout comme s'apprête à le devenir encore un peu plus le Consul de Chine à la Réunion, Zhang Guobin, qui quittera ses fonctions le 27 décembre. "Je continuerai à promouvoir l'île dans laquelle j'ai exercé pendant deux années".

L'IRT veut faire venir 3.000 touristes chinois dans deux ans
Vendredi 16 Décembre 2011 - 16:23
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1611 fois




1.Posté par Erwann le 16/12/2011 15:39
Une bonne chose pour la Réunion avec l'émergence d'une classe,moyenne chinoise, promouvoir la destination réunion est une stratégie gagnante pour notre île

2.Posté par Marion berto le 16/12/2011 15:44
Parmi eux, deux photographes free-lance, deux journalistes qui animent des émissions dans les deux plus grandes radios nationales (China National Radio et China Radio Internationale), un journaliste d'un magazine économique, de la presse quotidienne avec des tirages à près d'un million d'exemplaires/jour, un journaliste de la presse mensuelle (300.000 exemplaires), de la presse hebdomadaire, et un journaliste qui écrit dans le version chinoise du Lonely Planet.

ENFIN après le bon coup de pub sponsoring PSG encore et toujours de la bonne presse pour notre petit bout de paradis, bravo l'Irt la communication est en marche!

3.Posté par Charly le 16/12/2011 15:47
Pourquoi pas une promo sur les billet d'avion pendant guandi? Et des jumelage et échange scolaire avec la Reunion? J'aime quand mon île s'ouvre sur le monde

4.Posté par Lo reyonė le 16/12/2011 15:54
Pascal Viroleau a raison de ne pas parler de "tourisme de masse", je pense aussi qu'un tourisme réfléchi, organisė voir thématique est un tourisme plus en adéquation avec notre label Unesco!

5.Posté par Lilblue le 16/12/2011 15:57
Je souhaite de tout coeur que l'IRT ait aussi fait la promotion de la Chine auprès de nos acteurs du tourisme: hôtels, restaurants, communes. Car c'est maintenant qu'il faut le faire, pas attendre que les touristes soient tous là.
La culture, la langue, les comportements sont totalement différents. (J'ai travaillé et vécu en Chine 2 ans.)

Amener des touristes c'est bien, leur donner envie de revenir et/ou de promouvoir l'île à leur retour c'est mieux.

6.Posté par ndldlp le 16/12/2011 15:59
une association n'étant pas soumise en deça de certains seuils de dépenses, au code des marchés publics, certains prestataires doivent se frotter les mains de ce genre de manifestations, tout bénéf pour eux..

au fait, les chinois, ils viendront par AA ..? nos embouteillages les feront sourire..à n'en point douter.

7.Posté par Créole le 16/12/2011 16:35
Du moment que ça reste purement consommation touristique, attention les chinois ont commencé à coloniser certaines zones d'Afrique.

8.Posté par CITOYEN le 16/12/2011 18:09
La Réunion est submergée par des production agricoles venant de Chine ( ails ,ognons,arachides carottes depuis peu etc...) et d'une quantité de jouets ,d'objets manufacturés ,plutôt de médiocre qualité ! Le marché réunionnais va -t-il être davantage encore envahi par les produits" made in China"?Y-a-il des contrôles sur la qualité des légumes qui inondent nos marchés
(emploi possible à outrance de pesticides , d'engrais chimiques ,par exemple ) ? NOS PRODUITS MARAÎCHERS DISPARAISSENT DE PLUS EN PLUS ! On nous dit qu'ils coûtent plus cher que ce qui est importé ! Je crois que cela fait surtout les affaires des importateurs ! S les ressortissants Chinois viennent seulement faire du tourisme ;qu'ils soient les bienvenus ! LES PRODUCTEURS LOCAUX ONT BESOIN D’ÊTRE DÉFENDUS !!!

9.Posté par irt le 17/12/2011 07:48
comment veulent ils faire venir des touristes chinois, Air austral va supprimer la liaison sur l'ASIE, ils devront faire CHINE/HONG KONG/MAURICE/REUNION ou CHINE/DUBAI/MAURICE/REUNION alors qu'avant il suffisait de faire CHINE/BANGKOK/REUNION si on veut développer le tourisme il qu'ils puissent venir facilement à me Réunion

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales