Economie

L'IRT "ne communiquera plus sur la cible du surf à la Réunion"

Intervenant au cours d'une conférence de presse prévue de longue date, Pascal Viroleau, le directeur de la Réunion Tourisme, a tenu a exprimer la tristesse de l'IRT suite à l'attaque mortelle de requin survenue ce lundi 23 juillet dans l'Ouest.


"Nous sommes tristes, émus et choqués. Nos pensées vont évidemment à la famille de la victime", assure immédiatement Pascal Viroleau.

Le directeur de l'IRT estime que suite à cet accident, "il y aura forcément une incidence sur l'image de l'île, c'est logique. Mais au-delà de l'image, c'est pour nous IRT la certitude qu'on ne va plus communiquer sur cette cible du surf à la Réunion" car "le problème persiste", ajoute-t-il.

Alors que de belles images montrant un surfeur chevauchant une vague s'affiche encore en page d'accueil du site de l'IRT, Pascal Viroleau ne manque pas d'évoquer les "16 km de lagon" sécurisés que compte notre littoral. Une sorte de version a minima, pour tout touriste en recherche d'eau salée.

Quelle image distingue un métropolitain devant son écran ?

Simplement, avec le relai médiatique de cette dernière attaque sur les écrans nationaux depuis hier, la confusion pour un métropolitain est facile, expliquait ce matin une personne présente sur le spot de Trois-Bassins: "Quand un métropolitain qui prévoit de venir ici entend parler d'attaques de requins, à aucun moment il ne sait qu'il y a aussi des lagons ici".

L'IRT est contrainte de prendre en compte cette nouvelle donne. "Il va falloir que l'on dise quelque chose, on le fera qu'après concertation avec la ligue (ndlr : de surf). On ne va pas se précipiter. On prendra le temps de la réflexion mais qui devra être le plus rapide possible", poursuit le directeur de la structure en charge du tourisme.

Un chiffre a marqué l'intervention de l'équipe de l'IRT ce matin à Saint-Paul : 0,3% du tourisme mondial concerne les pays de la zone océan Indien. Une goutte d'eau qui ne peut être que fragilisée par ce genre d'événement dramatique et forcément dommageable pour nos destinations. 
Mardi 24 Juillet 2012 - 15:40
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3261 fois




1.Posté par Elisa le 24/07/2012 16:22
Quoi de plus normal ? Pendant que l'Irt fait encore une fois le job en première ligne ou sont nos hommes et femmes politique ?????

2.Posté par Naral974 le 24/07/2012 16:27
L'irt apporte ses condoléances à la famille... QUID des élus ?

3.Posté par Tikrim le 24/07/2012 16:38
C'est désolant mais c'est comme ça un grand bravo à nos élus ! L'Irt ne peut qu'ajuster sa politique, c'est une première solution, maintenant au tour des élus svp

4.Posté par Luko le 24/07/2012 16:50
Valorisons nos montagnes, nos cirques et remparts, notre cuisine, nos randonnées, notre magnifique lagon, notre volcan, notre patrimoine historique, notre vivre ensemble et cessons de parler destination surf !

5.Posté par Depuis quand.... le 24/07/2012 17:13
Depuis l'époque du CTR l'instance pour la promotion du tourisme à la Réunion faisait fausse route, l'île de la Réunion n'est pas une destination surf mais plutôt canyoning, escalade, ULM, golf, plongée, rando, quad, bike etc en tout cas merci à l'Irt pour cette sage décision

6.Posté par Cindy le 24/07/2012 17:16
Notre île dispose d'une multitude d’attraits alors pourquoi insister sur la publicité d'activités qui suscitent la peur et le doute ? Il s'agit d'une sage décision afin de garder au mieux l'image de notre belle île et de préserver la progression favorable de l'économie touristique.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/07/2012 17:27
16 km de lagon sécurisé...? par qui ?

l'IRT ferait mieux de se bouger le cul pour dynamiser la structuration par exemple, d'un sentier littoral qui couvrirait la quasi totalité (moins la portion littoral) du tour de l'île... la promotion de notre littoral à pieds.. l'IRT en est elle capable ?

histoire de rigoler, les "ambassadeurs" de l'IRT comptent parmi eux, sauf erreur, un ou des surfeurs..est ce à dire que leur labellisation est remise en cause ?? sacrés guignols (pas les surfeurs, mais les têtes dépensières de l'IRT..sa présidente en tête..)

8.Posté par jo le 24/07/2012 17:55
Rien à voir avec le contenu de l'article mais pour un responsable du tourisme à la Réunion cette phrase me gène : "Quelle image distingue un métropolitain devant son écran"
> j'espère que le tourisme réunionnais s'ouvre à d'autres publics autre que les i[métropolitains, il existe aussi des touristes belges, suisses, italiens, allemands....

9.Posté par bruce le 24/07/2012 17:55
En langage decodé c'est surtout un bras d'honneur aux enfants capricieux de la glisse qui crachent dans la soupe apres avoir accepté d'etre les ambassadeurs de la Réunion.

Ce qui est rigolo c'est que probablement que lorsqu' Amory Lavergne a fait son show hier sur antenne reunion en crachant sur tout le monde elus , autorité administrative et scientifique, le boug n'etait meme pas conscient de tous le fric de la ligue a recu sans parler de la com pour l'organisation de leur compet.

l'IRT a pris une bonne decision: on se coopère pas avec des partenaires deloyaux.

10.Posté par Heli le 24/07/2012 18:08
Post 7 : l'IRT ferait mieux de se bouger le cul pour dynamiser la structuration par exemple, d'un sentier littoral qui couvrirait la quasi totalité (moins la portion littoral) du tour de l'île... la promotion de notre littoral à pieds.. l'IRT en est elle capable ?

Vous vous éloignez ici des compétences de l'IRT, pourquoi ne pas plutôt applaudir pour une fois qu'un acteur du tourisme s'engage et prend les devants avant les élus?

Pour rafraîchir votre mémoire l'IRT organise plusieurs fois par an des réunions avec les acteurs du tourisme à la éunion (petits et grands)

histoire de rigoler, les "ambassadeurs" de l'IRT comptent parmi eux, sauf erreur, un ou des surfeurs..est ce à dire que leur labellisation est remise en cause ?? sacrés guignols (pas les surfeurs, mais les têtes dépensières de l'IRT..sa présidente en tête..)

La fin d'une communication sur le secteur surf ne veut pas obligatoirement dire "bannissement" de cette activité...

Je crois que vous avez de serieux problèmes a régler avec une équipe qui ne vous reviens pas... comme nou di a la reunion, un Maloki !


11.Posté par del le 24/07/2012 18:45
Bonjour,
C'est assez difficile depuis la Métropole de comprendre où l'on va pouvoir se baigner. C'est à La Réunion de bien informer et de" vendre" son île comme un lieu de ballades en montagne et moyenne montagne. Je rentre de 3 semaines sur l'île, nous n'avons fait aucun sport en haute mer mais des ballades en bateau au milieu des dauphins (hélas on a loupé les baleines), des baignades dans le lagon uniquement (et pas trop loin du bord, il y a quand même des poissons venimeux) et avec chaussures à cause du corail et désinfectant dans la voiture en cas de coupure sur les coraux, du pédalo et du kayak dans le lagon sans danger... aucun risque pris et du coup super vacances ou plutôt super voyage! C'est possible, mais ça s'organise (louer une voiture, réserver des gîtes, prendre ses chaussures de rando, son équipement d'équitation...) et il faut donc être bien informé. Croire que La réunion, c'est bronzette et natation est idiot! C'est bien plus sportif que ça!

12.Posté par Sadanrom le 24/07/2012 18:52
Rien à voir avec le contenu de l'article mais pour un responsable du tourisme à la Réunion cette phrase me gène : "Quelle image distingue un métropolitain devant son écran"
> j'espère que le tourisme réunionnais s'ouvre à d'autres publics autre que les i[métropolitains, il existe aussi des touristes belges, suisses, italiens, allemands..

En effet mais en consultant les chiffres du tourisme à la reunion (cf google est ton ami) je crois bien que le marché france est aujourd'hui majoritaire sur la destination reunion

13.Posté par nicolas de launay de la perrier le 24/07/2012 20:00
10.
regardez donc les statistiques du profil type du touriste réunionnais...ensuite, on en reparle.

concernant ensuite le "maloki", ça m'amuse de lire à chaque fois que l'on ouvre sa gueule contre les glandeurs et autres promus de par les affinités que l'on connaît (mais sans doute les ignorez vous..), que l'on dise "maloki ou jaloux".

l'IRT version trilaritron est aussi à plaindre et à enterrer, que l'équipe précédente.
c'est comme ça.

une structure qui héberge autant d'amis, de parents et de personne ayant un lien fort avec certains professionnels du secteur touristique local....franchement.. la naïveté de certains fait peine à voir.
mais sans doute y travaillez vous ?

ensuite, je suis créole..hélas pour vous ? un réunionnais qui fustige des réunionnais..et oui..il en faut pour faire bouger certains..

14.Posté par jo le 24/07/2012 20:17
nicolas de launay de la perrier regardez donc les statistiques du profil type du touriste réunionnais...ensuite, on en reparle.
Le touriste réunionnais dites-vous? mais on n'est pas touriste dans son propre pays, enfin je ne crois pas. mais vos stats m'intéressent, n'hésitez pas à partager pour rediscuter sur des bases objectives.

15.Posté par jo le 24/07/2012 20:26
nicolas de launay de la perrier regardez donc les statistiques du profil type du touriste réunionnais...ensuite, on en reparle.

Le touriste réunionnais dites-vous? mais on n'est pas touriste dans son propre pays, enfin je ne crois pas. mais vos stats m'intéressent, n'hésitez pas à partager pour rediscuter sur des bases objectives.

16.Posté par jo le 24/07/2012 20:34
@ Sadanrom : merci pour votre comm. Cette remarque ne portait pas sur le fond en fait : nous savons tous que les français de Métropole sont les principaux clients du tourisme réunionnais.

J'aurais préféré le terme "touristes" plus juste quand on parle de tourisme plutôt que "métropolitain" qui indique une origine, comme on dirait les chinois ou les indiens.

Surtout quand c'est le responsable de l'IRT qui s'exprime. Cela est plus professionnel. Mais vous allez me dire que c'est du chipotage. -) allez, je fais du hors sujet.

En tout cas que ce jeune homme repose en paix. Mes pensées vont à sa famille et ses proches.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/07/2012 20:55
à coup sûr, l'IRT va nous sortir des sportifs moins proche de la mer, pour faire notre promotion..
" tu fais du sport de haut niveau ?...tu es réunionnais...tu veux servir ton péi d'adoption ou de naissance qui voit en toi un prescripteur de haut niveau vu les voyages que tu effectues dans le cadre de ton activité sportive ? ... rejoins les rangs des ambassadeurs de la Réunion..!"

attention : si tu fais du surf, du body board, du morey, ou toute autre activité en lien avec une vague..merci de différer ta candidature..

tu pratiques la chasse sportive...faudrait à ce moment nous faire un dossier de ce que tu chasses et comment...des fois que tes aptitudes sportives pourraient servir à solutionner un "problème local"..

et dire qu'entre réunionnais, on est pas foutu de régler ce problème..édifiant non ?

18.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/07/2012 22:33
l'IRT n'est pas un acteur du tourisme comme les autres.
c'est un outil politique de développement touristique.
faut il le rappeler...?

19.Posté par Thierry le 24/07/2012 23:21
On ne peut bien VENDRE que ce que l'on connait bien... doit-on imaginer que l'IRT jusqu'à ce jour ne s'était pas penchée (de peur de tomber) sur les autres activités et attraits touristiques de notre île ... Mon île ... lalalala... et ses salades ... de fruits ... au delà des salades de bureau ????

Il est dommage d'utiliser un drame humain (la douleur d'une famille) pour débattre d'un sujet qui n'a pas sa place en une occasion de funérailles... Humainement c'est irrespectueux et indecent surtout avec des connotations d'ARGENT... qui dévie du sujet de la cohabitation humain/requin.

En d'autres occasions, il aurait été appelé à 1 minute de silence pour faire de la com... c'est juste une intervention maladroite ... qui aurait pu attendre quelques jours encore... En créole on dit "tourner sa langue 7 fois dans bouche avant de parler" ...

20.Posté par Ardéchoise coeur fidèle le 25/07/2012 00:20
Thierry, il faut toujours de tels drames pour débattre de choses aussi essentielles, c'est sûr.
Plus sûr encore, c'est que l'IRT voulait attirer des touristes sur un plus qui n'en est pas un : le littoral, certes magnifique, mais peu voué à la baignade et aux sports nautiques.C'est la rando et d'autres activités qu'il faut privilégier; la lagon, c'est après une traversée à pied de l'île dans des paysages "intenses", c'est un coucher de soleil allongé sous les filaos, c'est des promenades au gré du vent, du soleil, des nuages et des rencontres, c'est tant d'autres choses...
Certes, j'ai fait partie de ces "privilégié(e)s" qui surfaient à 3 Bassins, j'ai adoré, je suis triste désormais, cette mort est injuste et si bête, mais nous connaissions tous le risque, nous voulions l'ignorer, je crois.
En fait, l'argent pourrit tout, même la simple notion de respect devant la douleur d'une famille.

21.Posté par Thierry le 25/07/2012 09:50
@ 20 de l'Ardèchoise ..;"mais nous connaissions tous le risque, nous voulions l'ignorer, je crois" ... c'est une réalité et pour preuve, la vie est un risque en elle même et nous prenons tous plaisir à la vivre... de ses moments intenses qui font que nous auront, nous, moins de regrets ... ce jour là... et nos proches seraient moins tristes de notre absence...

22.Posté par albert romualde le 29/07/2012 04:31
http://www.surfsession.com/2012/07/26/jeremy-flores-ce-que-jai-a-dire-sur-notre-probleme-requins-a-la-reunion”/

23.Posté par Christine le 31/07/2012 12:45
Pourquoi ne pas communiquer sur la bio diversité, l'écologie, le respect de la nature, le requin peut être un formidable élan oour le tourisme ! Faire bronzette et faire le beau avec une planche de surf, c'est complétement as been. Les gens veulent autre chose, du vrai, de l'authenticité. Le paraître, les bobos les gens sont passés par dessus tout cela. Il est temps d'évoluer aussi. Préserver la nature, l'éco système, les grands prédéteurs, elle est là notre richesse touristique. N'en déplaise aux hommes politiques qui détrournent les lois et prennent l'initiative de bouziller toutes vies qui dérangent pour leur confort personnel.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales