Société

L'IRT édite sa première version du livret "Conseils vacances" à la Réunion

L'IRT vient de d'éditer son premier livret "Conseils vacances" à destination des touristes arrivant à la Réunion. "un outil d'information simple regroupant les mesures à prendre avant et pendant la pratique d'une activité nautique", explique l'IRT. Voici l'intégralité du communiqué.


L'IRT édite sa première version du livret "Conseils vacances" à la Réunion
Le livret conseils vacances est né de la volonté des professionnels de la mer, de l'IRT, de la Région Réunion et de la préfecture d'offrir aux touristes et aux réunionnais un outil d'information simple regroupant les mesures à prendre avant et pendant la pratique d'une activité nautique.

Notre objectif fut de faire prendre conscience aux touristes et aux réunionnais que la pratique des loisirs nautiques à la Réunion est tout à fait possible, il suffit de le faire au bon endroit et dans les bonnes conditions.

Ce livret est un outil pédagogique, il a pour but de rassurer les usagers de la mer et de promouvoir les professionnels du tourisme les moins exposés au risque requin.

Les activités nautiques sont diverses dans leur difficulté et dans leur dangerosité. Il était important de souligner ces différences pour donner l'envie aux touristes de profiter toujours et encore de nos côtes.

Ce livret est une première version, très largement abondé par les professionnels, validé par les communes et supervisé par les autorités.

Ce livret évoluera très certainement dans le temps et au fil de l'évolution de la règlementation. Il sera distribué dans un premier temps à 10 000 exemplaires puis dès la fin octobre à 150 000 exemplaires.

conseils_vacances_1.pdf Conseils_Vacances.pdf  (1.28 Mo)

Mardi 27 Août 2013 - 17:17
.
Lu 930 fois




1.Posté par Oté le 27/08/2013 17:46
bon support pour la prévention. Bravo.

2.Posté par Thierry de Saint-Pierre le 27/08/2013 18:29
C'est une bonne chose, l'information à destination des touristes est capitale !

3.Posté par communicant le 27/08/2013 19:46
- la maquette est indigeste (trop de texte tue le message). mettre un code flash sur chaque site référencé (et sur le site lui même) serait plus "moderne"
- conseil de vacances à la mer à la Réunion aurait été plus approprié car on ne parle que des activités nautiques (ce qui un paradoxe quand on sait que la majorité des touristes viennent avant tout pour le trekking).
- Quelques pages de conseils pour les balades en montagne et le canyoning (même s'il n'y a pas de requins il ya beaucoup de monde sur les sentiers, des accidents et des interventions du PGHM)
- Voilà quelques impressions. Le patron d' ADN devrait passer moins de temps à la radio et être plus en phase avec son époque.

4.Posté par Feelgood le 27/08/2013 20:07
Conseil vacances numéro 1 : n'hésitez pas à manger du requin tigre ou bouledogue, nullement porteur de ciguatera (cf. études en cours), en carry massalé ou en brochettes.
Vous réduirez le risque requin et n'aurez pas besoin de lire ce tissu de mensonges et de manipulations politiquement correctes.
Le risque requin est à son apogée car le requin n'est plus pêché depuis 1999, attiré près des cotes par la ferme aquacole, et surprotégé par la réserve marine. Dans un contexte de dégradation de la qualité des eaux et de surpêche au large, ces apprentis sorciers ont joué avec le feu et sont entrain de se brûler les doigts et vont brûler la Réunion.
Eux s'en fichent, s'en mettent plein les fouilles et s'en iront dès que ça sentira le roussi.

5.Posté par Papang Roké Endemik Later le 27/08/2013 20:39
Une économie touristique en berne. Mais plus grave : 10 faits divers requins, 5 morts, 2 mutilés en 2 ans sur 12km de cotes, et que trouve-t-on à faire?
On sort une brochure, du papier .... qui d'ailleurs aura coûté combien?
Le TA et le Conseil d'état ont confirmé l'inaction de la Préfecture et désavoué les charlots de scientifrics. Vivement la plainte au pénal et le recours administratif pour ouvrir ces dossiers et stopper la rétention d'informations. Stop à cet énorme fiasco!

6.Posté par romain le 28/08/2013 14:57
Post 3 : "ce qui un paradoxe quand on sait que la majorité des touristes viennent avant tout pour le trekking"
Peut être que la majorité viennent pour le trekking, mais à La run le tourisme balnéaire fait rentrer plus d argent que le tourisme de montagne.
Il faut le savoir car effectivement ça saute pas aux yeux dans un premier temps ! ;)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales