Social

L'IPR sera à la Région à 15 heures

Les membres de l’IPR, Intersyndicale des professionnels de la route, seront devant les grilles de la Région, à 15 heures, pour honorer un rendez-vous fixé il y a plusieurs jours. Une intersyndicale nouvelle, l’IPR (Intersyndicale des professionnels de la route), dont Joël Mongin est devenu le vice-président.


L'IPR sera à la Région à 15 heures
Dissoute il y a deux jours à la suite du départ d'Ary-Claude Caro, l’intersyndicale des transporteurs a simplement fait peau neuve sous le sigle IPR (Intersyndicale des professionnels de la route) explique Joël Mongin. Hier soir, "l’intersyndicale a été clairement et juridiquement définie, on attend désormais les statuts, dans quelques jours ce sera officiel", explique-t-il
"Nous sommes désormais dix membres, avec à la tête de cette intersyndicale,  le taxiteur Jean-Hugues Atchy", souligne Joël Mongin. A la question, pourquoi ne pas vous être présenté à la présidence, ce dernier répond: "cela ne m’a jamais intéressé".  
Une équipe désormais loin des dissensions qui secouaient les professionnels de la route. "On a d’autres soucis que la problématique de Monsieur Ary-Claude Caro qui s’est retiré de la présidence de l’intersyndicale", lance Joël Mongin qui est devenu hier soir le vice-président de l’IPR.
Et parmi les problèmes qui inquiètent aujourd’hui l’IPR, la réunion qui était prévue à 15 heures à la Région. Ces derniers regrettent d'avoir appris l’annulation de la réunion de manière très officieuse.  "Du jour au lendemain on nous apprend qu’il n’y a pas de réunion, sans nous prévenir à l’avance et sans argument! Nous serons donc à 15 heures à la Région pour honorer le rendez-vous avec un représentant de la Région", lance Joël Mongin.
"Les événements aux Antilles prouvent que j’avais raison de parler d’un malaise social. Ces derniers jours, l’un des porte-parole aux Antilles a bien confirmé à la presse que la situation actuelle, le combat qui est mené existe grâce au travail réalisé il y a quelques mois à la Réunion" a tenu à rappeler Joël Mongin, bien déterminé, avec l’IPR, à se faire entendre.
Vendredi 20 Février 2009 - 11:43
Melanie Roddier
Lu 876 fois




1.Posté par Joel le 20/02/2009 13:18
Encore entrain de pleurer, j'espère que ces chefs d'entreprises profitent bien de notre argent (les contribuables) demain tous chefs d'entreprise pourra aller demander à la Région ou au Département de renflouer leur caisse pour mettre le gasoil dans les 4x4 et autres grosses berlines. Il est temps que vous preniez vos responsabilités au lieu de chialer à tout va et enfoncer la Réunion.
En tout cas je veux pas payer les incompétences de chefs d'entreprise, je paie largement mes impôts et je ne souhaite qu'ils augmentent constamment...

2.Posté par marc le 20/02/2009 13:47
encore mangin le plus beau celui que l'on reconnais dans la rue la vedette
je pense aujourd'hui que ce sont les bas salaires a prendre en compte et non les patron
qui roule en 4x4

3.Posté par békéreuné le 20/02/2009 20:16
un Joël Mongin + un Ary-Claude Caro = un moitié niqué

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales