Culture

L'IOMMA fait place au Sakifo

Après deux jours de travail, la première édition du marché des musiques de l'océan Indien a pris fin hier. Le festival prend le relai dès ce soir... Globalement, artistes et professionnels de la musique étaient très satisfaits de cette opération qui devrait être reconduite l'année prochaine.


L'IOMMA fait place au Sakifo
 
Le rideau est tombé sur l'IOMMA, la première édition du Marché des Musiques de l'Océan Indien, place maintenant au festival. Ce matin, les organisateurs ont fait un rapide bilan de cet événement pré-festival qui devrait être reconduit l'année prochaine. Un des objectif de l'opération était d’initier une plate-forme d’échanges, de rencontres et d’opportunités pour les artistes et les professionnels de l’océan Indien.

Après deux jours de travail, de rencontres et d'ateliers autour de thèmes très variés, l'ensemble des instigateurs de ce projet était globalement très satisfait de cet événement. Environ 120 "locaux" ont pu rencontrer près de 90 professionnels de 20 pays différents. "Beaucoup de gens se sont rencontrés pour la première fois, les artistes réunionnais ont joué le jeu et les professionnels extérieurs étaient très enthousiastes," précise Jérôme Galabert. Dominique Thiange, la co-directrice de l'IOMMA ne cachait pas non plus sa satisfaction : "C'était un vrai lieu de rencontres de personnes issues de différentes cultures. Pour une européenne comme moi, c'était une grande découverte..."

Une prochaine édition en 2012

Les instigateurs du projet l'ont plusieurs fois répété : "L'industrie de la musique est en crise et plus particulièrement l'industrie du disque". Les participants aux ateliers de travail ont notamment pu évoquer les outils dont disposent les artistes pour leur promotion. Tout y est passé, du label aux festivals en passant pas l'outil internet, devenu quasiment incontournable aujourd'hui.

Cette première édition ayant emballé organisateurs et participants, Jean-François Sita, conseiller régional à la culture et vice-président de la Région a promis que la collectivité allait se remettre rapidement "au travail pour préparer l'édition 2012".

Après le travail, les festivités. Place donc à la première véritable soirée du Sakifo. Ce soir, vous pourrez notamment voir Cesaria Evora (lire notre article.) Outre la diva aux pieds nus, Boubacar Traoré (Afro blues du Mali), Les Wampas (Rock) et Hubert-félix Thiéfaine se produiront sur les scènes du festival.
Vendredi 10 Juin 2011 - 16:21
Lilian Cornu
Lu 1302 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales