Economie

L'Europe valide les 2,2 milliards d'euros de fonds européens 2014-2020


Plus de 2 milliards d'euros. C'est la somme des fonds européens qui devront être gérés par La Réunion jusqu'en 2020. Le Comité national de suivi (CNS) des programmes européens 2014-2020 s'est tenu ce jeudi à la pyramide inversée. Les représentants de la Commission Européenne, de l'Etat, du conseil Général et de la Région se sont réunis pour faire le point sur les différents fonds européens et leur gestion. Aujourd'hui, il s'agissait de l'analyse du FEDER (Fonds européen de développement régional) et du FSE (Fonds social européen).

Les obligations mises en place par le CNS ainsi que les priorités et les défis ont donc été négociés tout en laissant une certaine marge de manœuvre aux instances réunionnaises. "Il y a eu une réelle appropriation des sujets par les acteurs locaux, affirme Didier Robert, président de la Région, les nouvelles démarches apportent aussi plus de souplesse pour les porteurs de projets".

Des démarches qui doivent être adoptées de façon collective, selon le Préfet, Dominique Sorain: "Le travail en réseau est très important". Pour Didier Robert, "il faut une cohérence entre l'Europe, l'Etat français et les collectivités locales, mais aussi entre les acteurs publics et privés ainsi que les EPCI". Une convention cadre de partenariat a d'ailleurs été signée entre l'Etat, la Région et le Conseil Général sous le regard de la Commission Européenne.

Quatre pôles stratégiques ont été déterminés pour la programmation du FEDER: la compétitivité de l'économie réunionnaise (à 37% de la programmation), la gestion durable des ressources et des risques (à 28%), les infrastructures d'échange et d'ouverture (à 23%) et les infrastructures de service à la population (à 10%). "La moitié des fonds doivent être concentrés sur un certain nombre de sujets, explique Michel Wolf, directeur régional de la politique régionale de la Commission Européenne, et on a aussi dû renoncer à d'autres priorités".

94 dossiers FEDER ont déjà déposés par des porteurs de projets, soit une demande représentant 22,6 millions d'euros.

Le FEADER en cour d'approbation

Si les contours du FEDER et du FSE sont désormais établis, le FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche), ainsi que le FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) sont en cours d'approbation. Le programme et les 385 millions d'euros demandés devraient à priori être adoptés fin juin, ce qui pourrait entraîner un nouveau CNS d'ici la fin de l'année.

 


L'Europe valide les 2,2 milliards d'euros de fonds européens 2014-2020
Jeudi 30 Avril 2015 - 14:56
Lu 1483 fois




1.Posté par KLD le 30/04/2015 21:27
malgré les maloki , merci l'Europe , bien qu'on l'aimerait moins "libéral" .........................

2.Posté par GIRONDIN le 30/04/2015 22:43 (depuis mobile)
Pour 2014, la France a contribué au budget de l’UE pour un montant d’environ 20 milliards d’euros.
Un juste retour des choses....on nous rend un morceau de nos cotisations.

La France récupére à peu près 14 milliards.

3.Posté par Paul le 30/04/2015 23:38
L'autorité de gestion à la Réunion même va faire avancer les choses plus vite.Les delais seront plus courts et nous en sommes ravis.

4.Posté par Franck le 30/04/2015 23:40
Enfin , il était temps que ce soit géré par La Réunion!

5.Posté par sylvie le 01/05/2015 00:32
Ce sont de bonnes initiatives pour nous porteurs de projet , au lieu d'être trimballés par je ne sais combien de collectivités ou de conseilleurs, nous allons enfin pouvoir nous adresser directement à une seule et unique porte !
c'était vraiment trop compliqué et trop long, beaucoup on abandonné à force d'avoir plusieurs interlocuteurs qui se renvoyaient la balle.
on nous disait l'Europe, l'Europe, ca devrait être désormais plus accessible et mieux accompagné.

6.Posté par Marx le 01/05/2015 10:54
Le programme 2014 -2020 bientot validé, le 30 Avril 2015?
Pres de 17 mois de retard?


C'est juste du socialime de plus: on vous rend quelques miettes de vos impots avec une montagne de contraintes pour que vous obeissiez bien a la puissance public...le saupoudrage de l'economie a coup d'argent2nt des autres permets aux politiques de continuer a brasser de l'air en pretendant tout faire pour creer de l'emploi. Tout les elus et fonctionnaires sont content de l'Europe a la region, cela leur donnent l'impression d'etre utile, au moins de s' en convaincre eux-mêmes. ..
L'Europe est deja morte, comme l'euro et les soins palliatifs commencent a couter cher a la population...

7.Posté par Oscar DUDULE le 01/05/2015 11:12
D'accord avec le message 2 posté par GIRONDIN.
Chaque année la France verse à la commission de Bruxelles entre 6 et 7 milliards de plus qu'elle ne reçoit.

8.Posté par GIRONDIN le 01/05/2015 12:10 (depuis mobile)
6. Marx le 01/05/2015

C''était différent avant HOLLANDE?

C''est le PPE qui est majoritairé, je ne savais qu''ils étaient socialsites. C''est vraï aussi que cela ne change pas grand chose sur le fond, à condition de le reconnaitre.

9.Posté par GIRONDIN le 01/05/2015 12:50 (depuis mobile)
6. Marx le 01/05/2015

C''''était différent avant HOLLANDE?

C''''est le PPE qui est majoritairé, je ne savais qu''''ils étaient socialsites. C''''est vraï aussi que cela ne change pas grand chose sur le fond, à condition de le reconnaitre.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales